Jump to content

Recommended Posts

  • Administrator

L'excédent fédéral surpassera les prévisions

 

 

24 août 2007 - 12h49

Presse Canadienne

outils_grossir.gifGrossir caractèreoutils_imprimer.gifImprimeroutils_envoyer.gifEnvoyer

 

 

L'excédent budgétaire du gouvernement canadien pour l'exercice 2007-2008 commencé au mois d'avril devrait dépasser la projection de 3 G$ établie lors du dernier budget fédéral, en raison d'un certain nombre de faits nouveaux survenus depuis le mois de mars, a indiqué le ministre des Finances, Jim Flaherty, vendredi.

 

 

Dans sa plus récente revue financière portant sur le mois de juin et le premier trimestre de l'exercice, le ministre a expliqué que la performance économique a été plus robuste que prévu.

 

«Les prévisionnistes du secteur privé ont révisé à la hausse leurs perspectives de croissance du produit intérieur brut (PIB) nominal en 2007, qui sont passées à 5,2 % contre les 3,9 % prévus dans le budget de 2007, précise le document soumis par le ministre.

 

«Ainsi, le niveau du PIB nominal, la mesure la plus large de l'assiette fiscale, s'établit à environ 20 G$ de plus en 2007 et en 2008 que les projections du budget.»

 

Les résultats enregistrés depuis le début de l'exercice semblent également montrer que les revenus seront supérieurs à ceux qui avaient été prévus en mars, souligne le ministre, en précisant qu'«ensemble, ces faits nouveaux indiquent que l'excédent budgétaire de 2007-2008 dépassera de 3 G$ la projection du budget de 2007».

 

La présente mise à jour trimestrielle est qualitative et non quantitative, précise le document ministériel, «compte tenu surtout que seulement trois mois de données financières sont disponibles pour l'exercice 2007-2008, ce qui ne suffit pas pour fournir une mise à jour des projections du budget de 2007 offrant un niveau raisonnable de confiance».

 

Au mois de juin, un excédent budgétaire de 2,85 G$ a été dégagé, soit environ 594 M$ de plus que l'excédent de 2,26 G$ en juin 2006. Les revenus budgétaires ont augmenté de 1,45 milliard $ (7,6 %).

 

Pour le premier trimestre de l'exercice 2007-2008 en cours, l'excédent budgétaire estimatif s'élève à 6,36 G$, en hausse de 472 M$ par rapport à l'excédent de 5,89 G$ signalé pour la même période de l'exercice précédent. Les revenus budgétaires ont progressé de 3,88 G$ (6,9 %), ce qui tient à des gains au chapitre des revenus tirés de l'impôt sur le revenu et des revenus non fiscaux.

 

La revue financière est une publication mensuelle qui présente des faits saillants sur la performance financière du gouvernement fédéral.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator

rene-vezina-blogue.jpg4_squares.gif René Vézina

Blogue à part

Observateur et commentateur privilégié de l’économie québécoise depuis plus de 20 ans, René Vézina fait le point sur un monde en évolution constante. Il jette un regard critique sur les événements et les vulgarise pour faire ressortir les enjeux cachés.

 

Tous les articles

 

Le fédéral, comme la femme d'un sultan du pétrole

 

Comme symbole, c'était extraordinaire.

 

Vendredi, une partie du centre-ville de Montréal menaçait de s'effondrer, faute d'entretien (et de ressources pour le faire). Le même jour, Ottawa annonçait que son surplus budgétaire, lui, filait tout droit vers la stratosphère, faute, probablement, d'occasions de le dépenser.

 

Pour les trois premiers mois de l'exercice financier 2007-2008, l'excédent des revenus sur les dépenses (au fédéral) a atteint 6,4 milliards (G) $ alors que le ministre des Finances Jim Flaherty entrevoyait un surplus de 3 G $ pour L'ENSEMBLE de l'année. Et ce, malgré des transferts plus costauds aux provinces et des dépenses en hausse de presque 8 % durant cette même période.

 

Mais ne débouchez pas le champagne tout de suite. Il y quelque chose qui cloche. Aux dernières nouvelles, le gouvernement fédéral n'était pas une société à but lucratif. Il n'est pas supposé prélever plus d'argent qu'il n'en a besoin. Autrement dit, il nous rançonne, tout en n'en distribuant pas assez.

 

On pense à ces richissemes dames, épouses d'un sultan milliardaire de pétrole, qui courent pour acheter tout ce qu'elle voit dans les magasins chic mais qui n'arrivent pas à tout dépenser. Quoiqu'elles fassent, il leur en reste. C'est pareil pour le fédéral.

 

Évidemment, personne ne sera trop étonné : ça fait des années qu'on nous serine en disant que la manne achève, que le prochain exercice sera plus serré... pour apprendre un peu plus tard que le fric continue de débouler vers Ottawa.

 

Oui, c'est un signe que l'économie est vigoureuse est c'est rassurant. Mais que devrait-on faire avec ? On se dirige vers un surplus spectaculaire : il serait logique de poser des gestes spectaculaires. Alors, des réductions d'impôt massives ? Ou un gros remboursement de la dette accumulée qui avoisine encore les 500 G $ ? Ou un réinvestissement stratégique dans les programmes ? Ou un soutien providentiel là où c'est nécessaire, comme du côté des infrastructures et de la santé ?

 

Ne craignez rien, les demandes doivent déjà affluer. Ce sera un casse-tête, mais un beau.

 

Il y a de bonnes chances pour que vous ayez contribué vous aussi à ce trésor. Vous avez voix au chapitre. Qu'est-ce que vous feriez avec tout ce surplus ? On fait des folies ou pas ?

Link to comment
Share on other sites

Je suis pas contre renflouer la dette, mais là on peux-tu prendre une petite pause??? Il me semble que l'argent va toujours là... On peux-tu faire du développement qui nous donnera pas l'air d'un pays du tiers-monde. Une petite pause sur les paiements de la dette. Je suis pas économiste mais bon...

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value