Recommended Posts

Les discussions politiques ne seront plus permises, surtout tout ce qui à trait aux sujets houleux à la séparation du Québec, les élections et la loi 101.

 

Les membres ont démontrés maintes fois qu'ils n'étaient pas capables de se contrôler sur ces sujets et malheureusment une décision dû être prise en ce sens.

 

Merci de votre compréhension et de votre coopération.

Share this post


Link to post
Share on other sites

100% d'accord, Malek!

 

La politque, c'est un sujet fort interessant, mais malheureusement il y a beaucoup de gens qui ne participent pas au débat de façon civilisée et respectueuse. (Les insinuations honteuses, le manque de respect, voir même les insultes... je crois que c'était assez..)

 

Parlons de Montréal un peu! C'est pour ça qu'on est ici, non?

 

EDIT : Malek tu devrais mettre ce fil en "sticky" !

 

EDIT #2 : Oops tu l'as mis en annonce, encore mieux!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'était pas une très belle atmosphère avant.

 

Tout le monde était défensif et on devrait être sur la même équipe.

 

On est peut-être souverainiste, fédéraliste, gauche, droite, anarchiste,ou un mix, mais on est tous pro-Montréal.

 

N'oublions pas que c'était la politique qui a détruit l'atmosphère de SSC et SSP.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Malek, question : la nécessité était effectivement là de mettre fin au débats haineux sur la politique. Cependant, empêches-tu la publication de nouvelles (à titre informatif seulement) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Malek, question : la nécessité était effectivement là de mettre fin au débats haineux sur la politique. Cependant, empêches-tu la publication de nouvelles (à titre informatif seulement) ?

 

 

ça dépend, si c'est pour parler d'un budget ou d'une nouvelle loi c'est une chose, mais la seconde que ça dérapera sur les trois sujets nommés plus haut, le fil sera fermé.

 

Aussi les fils qui sont lancés sur l'un des trois sujets seront automatiquement fermés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By loulou123
      13/08/2007 Un nouveau lien routier entre Montréal et Laval pourrait être construit grâce au prolongement de l'autoroute 440.
      Le tracé passerait par Sainte-Dorothée, traverserait la rivière des Prairies et se rendrait à l'autoroute 40 via l'Île-Bizard, Pierrefonds et Kirkland.
       
      Ce sont les travaux de prolongement des autoroutes 25 et 30 qui ont ravivé cette vieille idée. Le projet avait déjà été présenté une première fois il y a 35 ans, mais il avait été mis sur la glace après le moratoire de 1977.
       
      Les maires de l'ouest de l'île préfèreraient un boulevard urbain, mais le maire de Laval Gilles Vaillancourt croit qu'une autoroute est la seule solution pour régler les problèmes de circulation.
       
       

    • By WestAust
      Bientôt en prévente! Où l'eau et le ciel se rencontrent: à la hauteur de vos attentes. Situé sur plus d'un acre de terrain parfaitement manucuré, en bordure de l'eau avec accès direct à la rivière, l'élégance et le charme des 75 nouveaux condominiums saura vous faire choisir votre résidence de rêve, au bord de l'eau
    • By Miska
      Photos qui montrent le projet de revitalisation du secteur du métro:
       

       
      Les images proviennent du site de Dessau.
       
      J'ai hâte de voir si l'esplanade ressemblera à ce qu'on voit dans ces images.
       

    • By Alex567
      http://www.cyberpresse.ca/actualites/regional/montreal/201105/27/01-4403442-les-habitations-jeanne-mance-se-refont-une-beaute.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_BO2_quebec_canada_178_accueil_POS1
       
      Publié le 27 mai 2011 à 11h56 | Mis à jour à 11h56
       
       
      Les Habitations Jeanne-Mance se refont une beauté
       
      Louise Leduc
      La Presse
       
      Les Habitations Jeanne-Mance, longtemps mal-aimées et mal cotées, se refont une beauté. Pour l'heure, fort d'un budget de 32 millions, on en est encore à l'amélioration des lieux extérieurs - mini terrain de soccer, plantation d'arbres, petit marché public - mais la rénovation des appartements en tant que tels commencera l'an prochain, à raison d'une centaine par année.
       
      Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, était sur place ce matin pour rendre compte des améliorations apportées à l'environnement immédiat de ces logements sociaux situés au centre-ville, entre Ontario et de Maisonneuve.
       
      Pas moins de 1700 personnes y vivent et la Ville est consciente depuis longtemps de la nécessité de réhabiliter les lieux.
       
      Si l'augmentation de la surveillance autour du complexe a déjà fait une différence, la rénovation des appartements demeure l'enjeu important.
       
      Le maire Tremblay a souligné que ces rénovations ne seront pas faciles, puisqu'il faudra déménager des gens, mais c'est possible, a-t-il dit. Il en veut pour preuve la réussite de la Place L'Acadie, dans le nord de la ville. Là-bas, «on a dû déménager des gens, on a payé le déménagement, trois mois de loyer, et les gens sont de retour».
       
      C'est ce qui devra être fait aussi aux Habitations Jeanne-Mance, en un chantier qui s'étendra sur plusieurs années.
    • By Gilbert
      Habitations Saint-Urbain
      Montréal , Canada
      Résidentiel
       
      PROJET RÉSIDENTIEL
      ARRONDISSEMENT ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE
       
      Au 6666, rue Saint-Urbain, à l’angle de la rue Saint-Zotique, se situe un complexe de deux édifices industriels abandonnés datant des années 1960. L’intention des propriétaires est de transformer à des fins résidentielles ces structures de cinq étages, et de contribuer ainsi à l’amélioration du quartier en offrant une intégration urbaine de qualité dans le secteur.
       
      Pendant des années, ces bâtis ont accueilli des entreprises qui ont, par leur apport à l’économie locale et la création d’emploi, contribué à la richesse de l’arrondissement et de la ville. Les valeurs dont ils sont l’emblème et la force de leurs sobres façades aux rythmes insistants nous semblent devoir être conservées, tel un rappel en filigrane.
       
      La conversion de ce patrimoine industriel en unités d’habitation nécessite le découpage substantiel des planchers afin d’obtenir une silhouette adaptée au nouveau programme. La forme retenue est celle d’un « C »; elle est obtenue en extrayant de la matière au milieu pour créer de généreuses cours intérieures.
       
      L’infrastructure offre une large fenestration dont on tire pleinement parti en ne construisant que les vides entre les colonnes, chaque vide se rapportant à une unité d’habitation. Le rythme très séquencé ainsi obtenu est adouci en regroupant les unités par deux ou trois, afin d’exprimer une plus grande linéarité, une expression horizontale assujettie aux bâtiments. Les différents regroupements d’unités sont soulignés au moyen d’anneaux englobant des « balcons français ». On voit une gradation entre les balcons en saillie et les loggias en retrait, gradation qui insuffle à l’ensemble une sorte d’ondulation au gré des réunions arbitraires et de la mutation des façades.
       
      Pour parfaire cet ordonnancement, le socle des bâtiments est traité de manière contrastante par l’insertion ponctuelle de parois vitrées, à l’image des fonctions commerciales qui y logeront. Enfin, un penthouse en retrait des façades principales tient lieu de chapiteau enrichissant le traitement de la cinquième façade.
       
       
      Client
      Les Investissements Mirelis inc.
       
      Période de réalisation
      2010 -2013