Jump to content

mtlurb
 Share

Recommended Posts

  • Administrator

La STL modifie des circuits d'autobus

 

par Catherine Berthiaume

Voir tous les articles de Catherine Berthiaume

Article mis en ligne le 17 août 2007 à 11:12

Soyez le premier à commenter cet article

AutobusSTL.jpg Trois circuits de la STL sont touchés dans les quartiers du Sud-Est de Laval. (Photo: Martin Alarie)

 

La STL modifie des circuits d'autobus

La Société des transports de Laval (STL) apporte dès le 25 août prochain des changements à cinq de ses circuits, en plus de réhabiliter un ancien circuit.

Les modifications touchent sept quartiers de la ville, dont les utilisateurs du circuit 60, qui touche les quartiers de Chomedey, Laval-des-Rapides et Pont-Viau. Seul changement à son itinéraire, l'autobus effectuera un court détour afin de desservir la rue des Châteaux. Des consultations ont permis aux dirigeants de la STL de croire qu'il fallait réintroduire le circuit 60.

 

«Ces améliorations toucheront quotidiennement quelque 6000 à 6500 utilisateurs du transport en commun à Laval», spécifie Marie-Céline Bourgault, directrice des communications et du marketing à la Société des transports de Laval (STL).

25, 48, go!

Quand à la ligne 25, qui demeure complémentaire à la ligne 28, elle n'empruntera plus le boulevard Concorde, à l'ouest du Centre Duvernay, desservant plutôt les résidences des boulevards d'Auteuil et Lévesque.

D'autre part, les rues de l'Empereur, des Ambassadeurs, des Généraux, des Gouverneurs et des Aristocrates sont maintenant reliées à la ligne 48. «Sur le tracé de la ligne 48, les gens avaient besoin de transport. Un service de taxi était utilisé jusqu'ici. La ligne est prolongée beaucoup plus loin dans ce quartier en développement», explique Alain Comtois, de la planification et développement à la STL.

 

Les trois circuits repensés ont pour terminus la station de métro Cartier.

Motivation

«Ces révisions font suite aux analyses faites depuis la refonte entière des circuits suite à l'avènement du métro», affirme Alain Comtois, précisant qu'il s'agit de réajustements normaux. «Nous analysons l'achalandage des lignes et sommes à l'écoute des chauffeurs et de la clientèle. Nous procédons à des révisions trois fois par année. Souvent, il ne s'agit que de changements mineurs à être apportés aux horaires qui ne touchent pas l'itinéraire.»

Les modifications apportées à compter du 25 août devraient être applicables jusqu'en décembre 2007.

Autres arrêts

Les autres lignes touchées sont la 45 (Laval-des-Rapides), la 66 (Chomedey et Sainte-Dorothée) et la 70 (Auteuil et le Parc Industriel Centre).

 

Au total, 21 millions de déplacements sont effectués à la grandeur de l'île annuellement. 92 % des utilisateurs marchent moins de 500 mètres pour se rendre à un arrêt. Information: Service à la clientèle de la STL. 450 688-6520.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

29/11/2007 La Société de transport de Laval va réduire son tarif unitaire le 1er janvier. Le président de la société, Jean-Jacques Beldié, veut ainsi encourager les usagers occasionnels à utiliser plus régulièrement le transport en commun.

 

Ainsi, le paiement au comptant coûtera 2,50 $ plutôt que 3 $. Le carnet de huit tickets passera de 21 $ à 18 $. Cette réduction s'inscrit dans la foulée de l'adoption de son budget par le conseil municipal de Laval.

 

La STL améliorera également sa politique tarifaire familiale. Elle offrira à tout adulte qui paye son passage, la fin de semaine et les jours fériés, d'être accompagné gratuitement d'un maximum de trois enfants âgés de 11 ans ou moins.

 

Et quand un avertissement de smog sera émis entre le 1er juin et la fête du Travail, la STL proposera une tarification à 1 $. Dès qu'un avertissement de mauvaise qualité de l'air sera transmis à 15 h, la STL déclenchera cette politique de réduction de tarif pour le lendemain.

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...

La semaine passee, j'ai decide d'explorer la Petit Train de Nord a partir de St Jerome. Alors, faute d'avoir une auto ou meme une permis de conduire, j'ai pris le metro jusqu'au nouveua terminus a Laval, pour ensuite mettre mon velo sur l'autobus 9, direction St Jerome. (Depense total: $8.50)

 

Surprise! La STL a enleve toutes les supports a velo l'annee passee! On ne peut plus aller a St Jerome avec son bike!

 

Alors, je demande au chauffeur de l'autobus 9 pourquoi. Il m'a repondu que l'Association des Automobilistes du Quebec a mis de pression sure la societe de transport de Laval pour qu'ils enlevent les supports a velo qu'ils avaient mis il y a pas longtemps, parce que - selon eux - ils posaient un danger de manque de visibilite au chauffeur!

 

Je vous rappelle qu'on ne peut pas amener son velo sur le train direction St Jerome non plus, alors - depuis l'annee passee - il faut une voiture pour decouvrir la meilleur piste cyclable du Quebec.

 

Est-ce que ca semble normale pour vous autres? Ils one enleve une service au cyclistes. En 2008.

 

Laval, pourquoi est-il si automobiliste dans le sens ideologique?

 

Malek, tu est Lavallois. Peut-tu expliquer la "logique" de se priver d'une service de transport-de-velo parce que les companies d'autos ne le veulent pas?

 

Ou peut-etre la chauffeur s'est menti. Peut-etre c'est les chauffeurs meme qui ne voulaient plus?

Link to comment
Share on other sites

j'avais aucune idée, jusqu'à ce que je fasse une recherche là dessus...

 

Autobus

Depuis 2002, les supports à vélo ont fait leur apparition sur une centaine d’autobus de sociétés de transport en commun de la région de Montréal. Ce service, apprécié des cyclistes, a été proscrit au printemps 2008 par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). Cette décision s’appuyait sur une étude, réalisée pour l’Agence métropolitaine de transport (AMT) à la demande de la SAAQ, selon laquelle le support – et les vélos qu’il contient – réduit l’efficacité des phares de l’autobus.

Pour Vélo Québec, la nature de cette conclusion appelle la recherche de solutions… quand on sait que plus de 85 000 autobus en Amérique du Nord sont dotés de ce type de supports alors qu’ils sont interdits au Québec!

 

Dans ces conditions, la SAAQ a proposé d’utiliser les phares antibrouillards pendant la nuit pour assurer une meilleure visibilité. Cette solution semblait répondre au problème mais elle oblige les sociétés de transport en commun à équiper plusieurs de leurs autobus de ces phares. Résultat : les supports ne sont toujours pas réinstallés! Ainsi, Vélo Québec travaille sans relâche à la recherche d’une solution durable.

 

À suivre dans le bulletin d’information de Vélo Québec ou au http://www.velo.qc.ca.

Link to comment
Share on other sites

cest vraiment dommage que tu peut pas prendre un velo sur les bus ou le train.

Mais si tu est vraiment en forme, tu peut aller de montreal à st jerome en velo.

Cette été, jai fait mtl-st sauveur en 7 heures. Cest sure que cest pas pour tous le monde, mais cest vraiment cool

Link to comment
Share on other sites

Jesseps, you can take your bike on the metro anywhere you want outside of rush hours and special events.

 

So you can take your bike to a Laval metro station (like Montmorency) and then you can bike across Laval -- like I did that day -- all the way to Lorraine, where there is a tiny forest you can wander through, among all the suburban McMansions.

 

Biking across Laval -- when I had intended experience the Petit Train de Nord -- was an extreme dissapointment. Laval is so boring, that you're probably better off on a stationary bike in your basement.

Link to comment
Share on other sites

[...]bike across Laval -- like I did that day -- all the way to Lorraine, where there is a tiny forest you can wander through, among all the suburban McMansions.

 

Biking across Laval -- when I had intended experience the Petit Train de Nord -- was an extreme dissapointment. Laval is so boring, that you're probably better off on a stationary bike in your basement.

 

Haha, I did the exact same thing a year ago, when I lived close to the bike path. It is pretty long and boring, you spend most of the time biking along electrical or industrial suff.

Link to comment
Share on other sites

The Laval bike path that cuts across the giant suburb follows a railroad most of the way, so there's noise.

 

And the 'green belt' that the bike path follows is about the width of a large bungalow. Not enough to feel like you're in a "rural" setting.

 

One other comment: there is nothing along the bike path as far as food or activities. So, if you want to eat something or see people, you have to leave the bike path.

 

Be very careful if you do this. There are no landmarks or topography anywhere, so you can get lost in five minutes.

 

I tried to stay on main "roads" when I needed to stop for food or drinks.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value