Jump to content

Recommended Posts

Transformation du 3e sommet du Mont Royal

 

(INFO690)- Le troisième sommet du Mont Royal, qui abrite actuellement un controversé dépôt à ordures, sera bientôt transformé en parc public.

Le comité exécutif de l'équipe du maire Gérald Tremblay devrait dévoiler les détails du projet au cours des prochaines semaines.

 

L'espace de 23 hectares sera aménagé sur le sommet d'Outremont, propriété actuelle de l'Université de Montréal et du cimetière Notre-Dame-des-Neiges .

 

Selon La Presse, les deux institutions cèderont les terres en question à la ville par bail sur une période de 50 à 99 ans.

 

Haut de 211 mètres, le sommet d'Outremont est le deuxième plus élevé des trois sommets du Mont Royal.

 

La valeur des investissements requis pour mener à bien l'aménagement de ce parc est inconnue.

Link to comment
Share on other sites

Plus étrange : j'ignorais totalement que le sommet d'Outremont logeait un dépotoir. De plus depuis des années je croyais que le deuxième sommet du Mont-Royal était celui de Westmount et que l'Outremont était le plus petit.

Quelqu'un sait qui se sert du sommet comme dépotoir ? Le cimetière (si oui, lequel ? Je suppose que ce serait le cimetière protestant) ou l'arrondissement ?

Link to comment
Share on other sites

^ les bouts les plus élevés du sommet Outremont sont en très grande partie dans le cimetière Mont-Royal.

Le cimetière N-D des Neiges est surtout entre l'UdeM et le lac des Castors.

 

les 3 sommets mesurent:

Mont-Royal 233m

Outremont 211m

Westmount 201m

 

Outremont est plutôt le "2e sommet", même s'il est négligé et assez laid (je suppose que le dépotoir était dans l'endroit vide où ils ont planté de petits arbres??)

Link to comment
Share on other sites

ce qu'ils appellent dépotoir est très exagéré. il s'agit d'un dépot de stock usé de l'université de Montréal.

il y a, sur une parcelle d'environ 5mx7m, des vieilles chaises, des pupitres usés, etc. plein de vieux stock scolaire.

En petite quantité. Une journée de nettoyage et ça serait disparu.

 

Même si je trouve que c'est une bonne idée, je trouve que cette initiative est trop peu, trop tard. Allez-voir sur Google maps ou Google Live ce qu'il reste de boisé à protéger, c'est une joke.

Link to comment
Share on other sites

cjb : la nouvelle postée par ErickMontréal parle tout de même d'un terrain de 23 hectares et précise que ces terrains sont en ce moment propriété du cimetière des Sulpiciens et de l'UdeM !! Les terrains en question doivent se trouver à l'intérieur du cimetière dans la partie est (celle qui est plus près du cimetière Mont-Royal).

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Publié le 18 décembre 2008

Le projet de grand parc bat de l'aile

Sara Champagne

La Presse

 

Le projet tant caressé par l'administration Tremblay de créer un grand parc public sur le troisième sommet du mont Royal bat de l'aile. Lors de la dernière rencontre de la Table de concertation de la montagne, vendredi dernier, des membres ont été estomaqués d'apprendre que le cimetière Notre-Dame-des-Neiges n'a nullement l'intention de renoncer à son dépôt technique, sorte de dépotoir.

Pourtant, lors du dépôt de son budget 2009, la Ville de Montréal avait clairement inscrit à la liste de ses projets qu'elle entendait «consolider la protection du mont Royal par la création d'un parc sur le troisième sommet, le sommet d'Outremont.» Or, les terres situées sur le sommet ne seront pas concédées par le cimetière.

Lors d'un entretien avec La Presse, Yoland Tremblay, directeur général de la paroisse Notre-Dame de Montréal, a expliqué qu'il est plutôt question de céder 10 hectares du bois Saint-Jean-Baptiste sous forme d'emphytéose. Le cimetière n'a par ailleurs pas l'intention d'éliminer le dépôt technique, «seul endroit où l'on peut disposer de nos agrégats, tels équipements lourds ou de la terre», a-t-il ajouté.

«En concédant 10 hectares, il s'agira tout de même du premier lien avec le bois de l'Université de Montréal. Mais nous en sommes aux premiers balbutiements dans nos négociations avec la Ville et l'Université pour conclure un bail par emphytéose de probablement 30 ans, a dit M. Tremblay. Et on veut s'assurer d'un développement harmonieux avec notre vocation d'inhumation.»

Au Conseil régional de l'environnement (CRE), de Montréal, également présent à la Table de concertation qui se penche sur les destinées naturelles et historiques de la montagne, on confirme que le projet ne tient pas compte du sommet, mais plutôt des flancs qui donnent sur Notre-Dame-de-Grâce. On parle tout de même d'un «bon départ.»

«Il reste encore toute la question de l'aménagement et les aspects légaux à signer, explique André Porlier, de la direction générale du CRE. C'est clair que le bois Saint-Sulpice et les deux bois derrière l'Université de Montréal ne font pas partie de l'entente actuelle, mais les deux institutions ont affiché une volonté.»

À l'Écomusée de l'Au-Delà, organisme de préservation du patrimoine funéraire, le directeur Alain Tremblay, déplore pour sa part que le cimetière Mont-Royal, lui aussi propriétaire des terres du futur parc, ne se montre pas coopératif avec la Ville. Il craint que d'autres mausolées soient construits près du dépôt technique du cimetière Notre-Dame-des-Neiges. «Les membres de la Table de concertation ont été estomaqués par mes craintes», a ajouté M. Tremblay.

Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...
The Montreal island council has approved two leases giving the city of Montreal control over 23 hectares of land on the Outremont flank of Mount Royal, and paving the way for completion of a new city park by 2012.

 

The park, which will be called Third Summit Park, will be similar and contiguous to Mount Royal Park, in that cyclists and pedestrians will be able to access the forested summit via a wide, soft-surfaced road, like the existing Olmsted Rd. on Mount Royal. Park equipment such as garbage cans and benches will be added and the park will be maintained and landscaped by city of Montreal workers.

 

The land, currently accessible only by steep, narrow footpaths, is owned by the Université de Montréal (13.42 hectares) and the vestry board of the Notre Dame de Montréal parish (9.77 hectares), which also owns the Notre Dame des Neiges cemetery.

 

“This agreement will render accessible to the entire population a natural space of great biodiversity offering spectacular views of the northern part of the island right out to the foothills of the Laurentians,” said Alan De-Sousa, Montreal’s executive committee member responsible for parks.

 

(Courtesy of The Montreal Gazette)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...