Recommended Posts

4 hours ago, godlucian said:

10 ans, parce qu'il va y avoir maximun 5 gars sur le chantier. Grosse fin de semaine de fermetures dans Turcot, si on regarde bien, il doit y avoir 20 travailleurs sur tout le chantier.

OK so I'm not crazy. I barely see anyone working on the weekend, despite the huge closures.

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 hours ago, bad_monday said:

vous me faite rire quand vous dites qu'il n'y a personne sur les fermetures de Turcot. ce n'est pas parce que une bretelle dans turcot est fermé que les travaux ce passe sur cette bretelle dans turcot, sa peut être sur un chantier sur la route 2km plus loin. j'ai déjà eu à aller faire des call de nuit sur des fermetures de route et parfois la route est fermé loin derrière les travaux. la raison souvent c'est que les fermetures ce font au grand axe pour éviter que tout le trafic passe dans les rues local. exemple quand il y aura des fermetures du tunnel ville-marie il y a de bonne chance que ce soit fermé à Turcot pour que les gens passe par bonnanventure puisque qu'elle permet un plus grand débit que la rue st-jacques.

J'ai fait des levages à Turcot ou ils ont fermer plusieurs bretelles car advenant un bris d'équipement plusieurs était dans la zone de chute alors oui il n'y aura pas 100 gars autour de ma grue pour faire les travaux mais sécurité oblige il ferme par précaution.

C'est facile de jeter le blâme sur les gars de construction alors qu'il n'ont aucun contrôle sur les fermetures, organisation de chantier, coût de projet. Il y a des gens de bureau pour s'occuper de ça.

Oui 10ans c'est long pour des travaux mais il ne s'agit pas de construction mais plutôt de rénovation en tunnel en plus. Ils pourraient fermer le tunnel et tout faire les travaux en 1 an et demi mais la il y aurai des gens qui chialerais que sa n"a pas de sens de faire sa. Prenez votre mal en patience des cônes orange il va toujours en avoir, gardez le sourire au volant, écoutez votre musique préféré dans l'auto et ralentissez dans les zones de chantier !!!

Oui papa!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, bad_monday a dit :

vous me faite rire quand vous dites qu'il n'y a personne sur les fermetures de Turcot. ce n'est pas parce que une bretelle dans turcot est fermé que les travaux ce passe sur cette bretelle dans turcot, sa peut être sur un chantier sur la route 2km plus loin. j'ai déjà eu à aller faire des call de nuit sur des fermetures de route et parfois la route est fermé loin derrière les travaux. la raison souvent c'est que les fermetures ce font au grand axe pour éviter que tout le trafic passe dans les rues local. exemple quand il y aura des fermetures du tunnel ville-marie il y a de bonne chance que ce soit fermé à Turcot pour que les gens passe par bonnanventure puisque qu'elle permet un plus grand débit que la rue st-jacques.

J'ai fait des levages à Turcot ou ils ont fermer plusieurs bretelles car advenant un bris d'équipement plusieurs était dans la zone de chute alors oui il n'y aura pas 100 gars autour de ma grue pour faire les travaux mais sécurité oblige il ferme par précaution.

C'est facile de jeter le blâme sur les gars de construction alors qu'il n'ont aucun contrôle sur les fermetures, organisation de chantier, coût de projet. Il y a des gens de bureau pour s'occuper de ça.

Oui 10ans c'est long pour des travaux mais il ne s'agit pas de construction mais plutôt de rénovation en tunnel en plus. Ils pourraient fermer le tunnel et tout faire les travaux en 1 an et demi mais la il y aurai des gens qui chialerais que sa n"a pas de sens de faire sa. Prenez votre mal en patience des cônes orange il va toujours en avoir, gardez le sourire au volant, écoutez votre musique préféré dans l'auto et ralentissez dans les zones de chantier !!!

@bad_monday Merci d'apporter un point de vue pertinent qui nous donne davantage l'heure juste sur les modalités de fermetures d'accès routiers pour cause de chantiers. Quand on voit les choses de l'intérieur on a une vision nettement plus claire et pertinente de ce qui se passe réellement. On peut en même temps comprendre que tout est motivé par la nécessité de sécurité et d'efficacité avant tout.

Malheureusement trop de gens prennent l'habitude de chiâler sur tout et sur rien à partir de quelques informations glanées ici ou là ou tout simplement à partir d'expériences purement anecdotiques, quand ce n'est pas carrément de mauvaise foi. C'est en fait devenu une vraie plaie (magnifiée par les réseaux sociaux) qui généralement ne voient les choses qu'en surface, tout en contribuant largement à la désinformation et à l'atmosphère générale de frustration publique.

En effet c'est bien plus facile de critiquer que de s'informer réellement et ça met en même temps le focus sur notre petite personne qui sait toujours mieux que tout le monde. Heureusement qu'il y a des participants responsables comme toi qui se donnent la peine de remettre les pendules à l'heure, en nous faisant comprendre ce qui se passe vraiment en coulisse.

J'ajouterais qu'il est indispensable d'avoir une vision étendue du grand tableau avant de commenter ou critiquer. Car les choses sont rarement telles qu'on les perçoit de l'extérieur et cela vaut pour la majorité des sujets de discussions. :applause:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arrêtez de vous voilez la face, les ingénieurs du MTQ sont incompétent et en même temps nous sommes bien au fait de la corruption dans la construction. Juste à voir le nombre de chantier abandonné pendant des semaines à Montréal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 hours ago, godlucian said:

Arrêtez de vous voilez la face, les ingénieurs du MTQ sont incompétent et en même temps nous sommes bien au fait de la corruption dans la construction. Juste à voir le nombre de chantier abandonné pendant des semaines à Montréal.

merci de bien vouloir partager des sources et des faits pour appuyer ta gérance d'estrade

Share this post


Link to post
Share on other sites
50 minutes ago, danny12345 said:

merci de bien vouloir partager des sources et des faits pour appuyer ta gérance d'estrade

Je pense que pour une fois il aura pas à partager ses sources ou faits, dans le cas du MTQ et de la construction nous le croyons aisément sur parole!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, godlucian a dit :

Arrêtez de vous voilez la face, les ingénieurs du MTQ sont incompétent et en même temps nous sommes bien au fait de la corruption dans la construction. Juste à voir le nombre de chantier abandonné pendant des semaines à Montréal.

À peu près tous les citoyens des pays démocratiques occidentaux ont l'impression que leurs fonctionnaires sont les pires incompétents de la planète.

Curieusement tout le monde en Chine et en Russie sont pleinement satisfaits de leur gouvernement.

La différence ? Des médias libres qui passent leur temps à déterrer des problèmes avec nos gouvernements.

Là où il y a de l'homme, il y a de l'hommerie.

Au moins dans notre système démocratique, on met des mécanismes pour contrôler et faire baisser le niveau de fraude publique. Mais le citoyen moyen semble penser le contraire.

Et faut pas penser que tout va bien dans les compagnies privées. La seule différence c'est qu'on en entend pas parler.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, godlucian a dit :

Arrêtez de vous voilez la face, les ingénieurs du MTQ sont incompétent et en même temps nous sommes bien au fait de la corruption dans la construction. Juste à voir le nombre de chantier abandonné pendant des semaines à Montréal.

Pour affirmer des choses il faut des preuves, pas des ragots glanés n'importe où sur l'internet. Sur Mtlurb il faut plus que des discours gratuits pour gagner de la crédibilité. Aussi les informations publiées doivent pouvoir être vérifiées et appuyées par les liens correspondants. Comme il y a déjà assez de désinformation sur les médias sociaux on n'a pas besoin de les véhiculer à notre tour sur le forum. Donc mieux vaut s'abstenir que de dire n'importe quoi. :mad:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2019-09-07 à 17:25, denpanosekai a dit :

OK so I'm not crazy. I barely see anyone working on the weekend, despite the huge closures.

C’est vraiment n’importe quoi au Québec. Désolé ca sonne gérant d’estrade pour vos oreilles sensibles, mais fermer des bretelles qui font faire des détours de 10km+ par la 13, c’est complètement ridicule. (Maudite bretelle 15 nord de la 720 direction ouest sur des mois avec personne sur le chantier).

Pourquoi aux usa et en Europe ça travaille de soir / nuit SANS fermer complètement les accès ? On laisse une voie, et ça travaille très bien. On est spécial ici et on pete plus haut que le trou. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By ScarletCoral
      https://www.lapresse.ca/actualites/201911/04/01-5248378-montreal-aura-son-refettorio.php
      Montréal aura son Refettorio
      L’idée a été semée en 2016, au moment du passage de Massimo Bottura à Montréal.
      Publié le 05 novembre 2019 à 6h00
      MARIE-CLAUDE LORTIE
      LA PRESSE
      Le chef italien était alors ici pour parler, entre autres choses, de son projet devenu documentaire : le Refettorio Ambrosiano.
      Alors qu’il expliquait comment il avait monté cette table pour les démunis à Milan, où de grands chefs étoilés venaient cuisiner avec des ingrédients invendus voués aux poubelles, la question est apparue : pourquoi ne pas faire la même chose ici, à Montréal ? 
      Le maire de l’époque, Denis Coderre, l’avait entendue. Jean-François Archambault, de la Tablée des chefs, s’était emparé de l’idée.
      Trois ans plus tard, nonobstant le changement à la mairie, le projet est annoncé.
      Montréal aura son Refettorio.
      Il sera à l’église Saint-Georges, au centre-ville, près de là où la rue Peel croise l’avenue des Canadiens-de-Montréal.

      PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE
      Le Refettorio, qui devrait ouvrir ses portes à l’automne 2020, sera à l’église Saint-Georges, au centre-ville, près de là où la rue Peel croise l’avenue des Canadiens-de-Montréal.
       
      L’équipe de Valérie Plante donne son appui, tout comme une liste de commanditaires incluant la fondation d’Air Canada, Sobeys et la Banque Nationale, appelée à s’allonger. 
      Il y aura de la place pour 90 convives deux fois par jour, cinq jours par semaine, et une cuisine permettant de cuisiner des repas à distribuer en plus.
      Le surplus d’invendus le permet, assure Jean-François Archambault, fondateur de la Tablée des chefs, partenaire du projet, qui a annoncé la mise en marche du Refettorio lundi soir à son évènement de financement annuel, où se trouvaient près de 575 personnes.
      Aux yeux de Massimo Bottura, qui suit le projet montréalais depuis le début, il était temps que ça bouge.
      « Ce n’est plus le temps de parler ou de tourner en rond », a-t-il confié dans un court message texte. « On agit. »
      Lundi soir, le chef italien a diffusé une vidéo annonçant la nouvelle de la venue du Refettorio à Montréal, en indiquant que la Tablée était le partenaire idéal. Était sur place Jill Conklin, la responsable du développement stratégique de Food for Soul, l’organisme fondé par Massimo Bottura et sa femme, Lara Gilmore, pour chapeauter la multiplication des Refettorio dans le monde. Il y en a maintenant à Rio, à Londres, à Paris et, si tout se passe comme prévu, il y en aura deux aux États-Unis en 2020, à San Francisco et à Harlem. 

      PHOTO FOURNIE PAR MARIE-CLAUDE LORTIE
      Le Refettorio Gastromotiva de Rio
      Est-ce que Montréal arrivera en premier en Amérique du Nord en 2020 aussi ? « Impossible de le dire pour le moment », a répondu hier Mme Conklin, qui veille sur les trois projets. Chose certaine, le Refettorio de Montréal sera le premier au Canada. Chose certaine aussi, il poursuivra la mission d’aider l’inclusion sociale par la voie de la lutte contre le gaspillage alimentaire.
      Comme chaque fois, le projet inclura un élément artistique, a expliqué Jean-François Archambault, qui est déjà allé chercher l’appui du Musée d’art contemporain. Les salles à manger des réfectoires ne sont jamais banales, décorées d’œuvres d’art et de pièces de design. La beauté fait aussi partie des choses auxquelles les démunis ont droit, croit le chef Bottura.
      Le designer Jean-Pierre Viau a aussi manifesté son appui pour le projet, assure M. Archambault. Celui-ci aimerait pouvoir utiliser le bois des milliers de frênes qui devront être coupés. L’organisme MU a aussi été appelé à l’aide pour une grande œuvre murale. 
      Les salles à manger mises en place aident toutes sortes de populations, que ce soit des personnes en situation d’itinérance, des gens âgés isolés ayant peu de revenus ou des enfants issus de milieux où les repas à la maison ne sont pas garantis.
      Les Refettorio se distinguent aussi par la participation de chefs professionnels qui viennent donner le ton au projet, à la cuisine.
      Quand le projet a d’abord été lancé à Milan, des chefs aussi renommés que René Redzepi et Alain Ducasse sont venus cuisiner pour les démunis. 

      PHOTO FOURNIE PAR MARIE-CLAUDE LORTIE
      Le Refettorio de Milan
      À Montréal, Jean-François Archambault assure que David McMillan et Fred Morin ont signalé leur enthousiasme face au projet, tout comme Patrice Demers, Marc-André Jetté, Stefano Faita ou Marie-Fleur St-Pierre. John Winter Russell, du restaurant Candide, coordonnera le tout.
      Croisée hier au lancement de son livre, Dyan Solomon, d’Olive & gourmando, a aussi fait part de son intérêt à contribuer à un tel projet. 
      Le Refettorio, qui devrait ouvrir à l’automne 2020, peut en outre compter sur l’appui d’autres chefs canadiens, comme Jeremy Charles, de Terre-Neuve, David Hawksworth, de Vancouver, et Grant van Gameren, de Toronto. 
      Mais tous ceux qui souhaitent aider pourront le faire puisque le bénévolat est encouragé, tant pour la cuisine que pour le service. 
      Le programme en cuisine des Refettorio comprend aussi un volet de formation. En plus des prestigieux chefs invités, des professeurs de cuisine utilisent cette plateforme pour aider à la formation de futurs chefs souvent issus de milieux difficiles. 
      Nathalie Goulet, élue de Projet Montréal qui porte les dossiers liés à l’itinérance, était à l’évènement de la Tablée lundi soir et a salué l’arrive du Refettorio dans la métropole. Cela cadre tout à fait avec la volonté de la Ville de lutter contre le gaspillage et d’aller vers une réalité sans déchets, a-t-elle indiqué. Elle a parlé du « leadership visionnaire » de la Tablée à cet égard.
      Il faut dire que l’organisme fondé par Jean-François Archambault redistribue aux jeunes en difficulté des invendus alimentaires provenant d’hôtels de Montréal depuis 2002 et a depuis multiplié ses champs d’action, notamment grâce à des programmes de formation culinaire destinés aux jeunes issus de milieux difficiles. 
      Où s’approvisionnera le Refettorio Montréal ? Chez les épiciers. Sobeys a donné son appui au projet. Chez les transformateurs, Saputo fait partie des supporteurs de la Tablée. Chez les producteurs, petits et grands.
      « On a besoin de la passion de tous », a lancé hier Massimo Bottura à la foule dans sa vidéo. « S’il vous plaît, venez nous aider. Cuisiner est un acte d’amour. »
    • By IluvMTL
      Registre des lobbyistes
       
      Déclaration initiale Sommaire de l'inscription Historique 2019-11-13
      Centre PHI
      Mandat :
      Période couverte par le mandat : du 2019-10-10au2019-11-30
      Contrepartie reçue ou à recevoir : moins de 10 000 $
      Objet des activités : Permis, licence, certificat ou autre autorisation
      Renseignements utiles :
      Le mandat consiste à représenter le client (Centre Phi) auprès de l’arrondissement de Ville-Marie (Ville de Montréal) afin d’obtenir les approbations nécessaires à la réalisation de différents projets de rénovations et transformations des bâtiments existants et nouvelle construction dans le Vieux-Montréal.
      Cette demande vise principalement l’accueil d’un nouveau centre culturel dans le secteur du Vieux-Montréal. Les activités auprès du Service d’urbanisme et du patrimoine de la Ville de Montréal englobent, entre-autre : une première prise de contact entre le promoteur (Centre Phi) et les responsables du Service d’urbanisme et du patrimoine, la délivrance de permis en vertu des règlements en vigueur, le permis de transformation, de construction, et de rénovations ainsi que la coordination avec les différents intervenants liés au projet. De plus, le promoteur veut obtenir les informations concernant la préservation et la mise en valeur du patrimoine dans ce secteur de l’arrondissement de Ville-Marie, plus précisément le Vieux-Montréal.
      À cette étape, le projet ne demande pas de changement au zonage existant. Le lieu de ce projet est situé sur la rue Bonsecours entre la rue Notre-Dame Est et la rue Saint-Paul.

       
    • By denpanosekai
      may 8 2017
      broccolini project automne 2017

    • By felixinx
      À compter du 25 mars 2019, l'horaire des trains exo5 et exo6 sera modifié pour permettre la construction du REM dans le tunnel du Mont-Royal. La voie sera alors simple de la jonction de l'est jusque dans le tunnel (j'imagine à la Gare Centrale car je ne pense pas qu'il y a d'autres aiguillages dans le tunnel).
      Plus de détails : https://exo.quebec/fr/service-clientele/avis#36294469 - https://rem.info/fr/actualites/ligne-deux-montagnes-hiver-2019
      exo5 - Modification 6 départs exo6 - Modification de presque tous les départs exo6 - Annulation d'un départ direction Montréal en PM exo6 - Vendredi - Annulation d'un départ supplémentaire direction Montréal en PM, annulation d'un départ en PM vers Deux-Montagnes. exo6 - Changement des numéros des trains
      Les gares Mont-Royal et Canora deviendront une seule gare, entre les deux! Les trains rouleront aussi sur la voie qui était enfouie, du côte ouest, pour permettre la construction du côté est.
      Les mesures d'atténuations de janvier 2020 seront annoncés bientôt.