Jump to content

Recommended Posts

Jean Coutu à l'assaut des régions

 

14 octobre 2008 - 06h15

La Presse

Réjean Bourdeau

 

Jean Coutu (PJC.A) veut grandir dans les régions.

 

«On lance un nouveau concept pour être plus présent dans les petites communautés», annonce François-Jean Coutu, en entrevue à La Presse Affaires.

 

La nouvelle bannière s'appellera PJC Santé Beauté. Elle sera composée de magasins plus petits que ceux des grandes villes.

 

Mais elle offrira une intéressante gamme de produits: médicaments, cosmétiques, photos, produits saisonniers (Halloween, Noël, etc.), précise le président.

 

Deux projets pilotes, à Caplan, en Gaspésie, et à Néguac, au Nouveau-Brunswick, ont donné d'excellents résultats.

 

Le groupe a l'intention d'implanter une cinquantaine de magasins de 5000 pieds carrés d'ici trois ans. Cela lui permettra d'augmenter ses revenus annuels de 200 millions de dollars, estime la direction.

 

«On a toutes les possibilités de le faire, dit M. Coutu. On est solide financièrement et on a un bon nom.»

 

Reste maintenant à trouver des emplacements intéressants. Et à convaincre des pharmaciens indépendants.

 

Discussions en cours

 

La société est justement en discussion avec plusieurs pharmaciens.

 

«Nous leur offrons la structure, la rigueur et l'efficacité de notre groupe, explique le président. Ils profiteront aussi de notre pouvoir d'achat.»

 

L'investissement requis est de 1 million de dollars par projet. Il sera partagé entre les partenaires.

 

Jean Coutu s'occupe notamment du terrain, de l'édifice et du bail.

 

Le franchisé est responsable des stocks, des améliorations locatives et du personnel.

 

Le groupe est en mesure de déménager et d'agrandir des petits commerces de 1000 pieds carrés et plus.

 

«On adapte notre concept Jean Coutu à de plus petites surfaces, dit le président. C'est moins coûteux à exploiter et ça permet d'être rentable avec un chiffre d'affaires moins élevé.»

 

Les communautés francophones de l'Ontario et du Nouveau-Brunswick sont ciblées. Au Québec, il y aurait beaucoup de potentiel dans le territoire regroupant Montmagny, Saint-Georges, Trois-Rivières et Saguenay.

 

«Il y a un grand bassin de pharmaciens dans cette région», remarque le dirigeant.

 

Jean Coutu crée aussi des liens avec de jeunes étudiants en pharmacie.

 

«Cette année, on a 109 étudiants qui travaillent chez nous, dit François-Jean Coutu. De ce nombre, 101 vont rester. C'est très bon.»

 

Par ailleurs, le groupe poursuit son projet pour rafraîchir son réseau de 343 établissements. Il coûte 100 millions par année.

 

«Depuis deux ans, en collaboration avec nos franchisés, on fait des déménagements, des relocalisations, des agrandissements et des rénovations, souligne le grand patron. Il nous reste encore deux ans pour terminer une centaine de magasins.»

 

L'ENTEPRISE : son réseau au détail en pharmacie compte 343 établissements franchisés au Québec, au Nouveau-Brunswick et en Ontario. Le groupe emploie plus de 16 000 personnes sous les bannières PJC Jean Coutu, PJC Clinique et PJC Santé Beauté. La société détient une participation de 29,9% dans l'américaine Rite Aid Corporation (5000 magasins dans 31 États). Son symbole à la Bourse de Toronto est PJC. A.

 

DÉFIS : Développer le potentiel des régions et renouveler le réseau après 40 ans d'existence

 

STRATÉGIES: Lancer le nouveau concept Santé Beauté et investir, avec les franchisés, pour déménager, agrandir ou rafraîchir les pharmacies existantes.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...