Sign in to follow this  
ErickMontreal

Infrastructure crumbling? An international sports event might be just the answer

Recommended Posts

Infrastructure crumbling? An international sports event might be just the answer

LINDA GYULAI, The Gazette

Published: 23 hours ago

 

Big international events snag big bucks.

 

Toronto and its neighbouring cities are hoping that formula will equal $1 billion to build or upgrade local sports and recreation facilities if they win a joint bid to host the 2015 Pan American Games.

 

"It's the single most important objective," former Ontario premier David Peterson, who was named by Premier Dalton McGuinty to head the region's bid, said in an interview with The Gazette.

 

"There seems to be a massive deficit of infrastructure here." The region will know in a year whether it has the event, Peterson said. The province hasn't hosted a significant international sports event since the 1930s.

 

Cities all around Toronto say they need everything from swimming pools to gyms.

 

Hamilton said this month it will have to close more than half its recreation centres, pools and arenas within a decade if it doesn't deal with a $20-million backlog of repairs and upgrades.

 

And a 2005 survey of 2,560 municipal arenas, pools and community centres by Parks and Recreation Ontario, an association, found their average was 32. The facilities require $5 billion in repairs and upgrades, the study concluded.

 

The bulk of federal sport infrastructure funding in recent years has gone to western Canada, which has hosted the Olympics, Commonwealth Games and Pan American Games, said Michelle Gendron, spokesperson for Sports-Québec, a provincial association of sport federations representing 90 activities. Vancouver will host the 2010 winter Olympics.

 

Montreal's last major international hurrah, the '76 Olympics, sparked the city's last sport and recreation building boom.

 

But politicians have done a 100-metre dash from the idea of hosting another major event after the games left a $1-billion deficit.

 

Mayoral candidate Benoit Labonté has proposed Montreal bid for the 2020 world fair as a catalyst for the city's renewal. After all, Montreal got a métro system for Expo 67.

 

It's the right idea, but the wrong event to generate cash for Montreal's worn-out sports and recreation facilities, Gendron said. "It takes a sporting event to generate investment in sport facilities." Even a smaller international sporting event brings a windfall, she said. The 2005 World Aquatics Championships, for instance, led to the upgrade of the swimming pools on Île Ste. Hélène.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By SkahHigh
      Fil de discussion sur les rénovations de la Gare Centrale dans le cadre du REM.


       
       
    • By acpnc
      14:18 14 août 2019Par : RédactionMétro
      Montréal injecte 1,6 M$ dans la réfection du grand terrain de balle du parc Laurier
      https://journalmetro.com/actualites/montreal/2361597/montreal-injecte-16-m-dans-la-refection-du-grand-terrain-de-balle-du-parc-laurier/
      Photo: Gracieuseté/Ville de MontréalUn aperçu du futur réaménagement du grand terrain de balle au parc Sir-Wilfrid-Laurier
      Le plus grand terrain de balle du parc Sir-Wilfrid-Laurier, dans le Plateau-Mont-Royal, recevra 1,6 M$ de la Ville de Montréal et de l’arrondissement pour sa remise à neuf.
      Les travaux, qui s’amorceront à l’automne, permettront de doter le losange d’une «nouvelle surface en terre battue, d’équipements sportifs de qualité et d’un nouveau mobilier», a annoncé la Ville-centre dans un communiqué de presse. Ceux-ci doivent prendre fin au printemps 2019.
      Le chantier doit aussi permettre d’effectuer des opérations de terrassement, de nivellement et de drainage.
      «Nous sommes fiers de procéder non seulement à une réfection nécessaire, mais également à un réaménagement majeur pour ce terrain», a affirmé le conseiller associé aux sports et loisirs au comité exécutif, Hadrien Parizeau.
      En procédant à ces améliorations, l’arrondissement souhaite créer «un terrain sportif qui s’intègre bien au paysage du parc», a avancé pour sa part le maire suppléant du Plateau-Mont-Royal, Alex Norris.
    • By IluvMTL
      Bâtiment-pont ferroviaire de la Gare Centrale
      Discussion et actualités sur l'édifice-pont ferroviaire de la Gare Centrale. 
       
    • By ScarletCoral
      Complexe environnemental Saint-Michel et parc Frédéric-Back



      Une nouvelle annonce d'espace vert sur le compte Facebook de la mairesse!
      🌳 ANNONCE ENVIRONNEMENT 🌳 Pour une deuxième semaine consécutive, notre administration pose un geste significatif pour la protection des espaces verts à Montréal. Après la création du plus grand parc municipal au pays – le Grand parc de l’Ouest – c’est maintenant au tour du parc Frédéric-Back d’être bonifié.
      En effet, je suis heureuse d’annoncer une nouvelle phase d’aménagement qui viendra ajouter 18 hectares au parc, consolidant son rôle en tant que véritable poumon pour le quartier de Saint-Michel et pour la métropole.
      Nous allons complètement transformer les secteurs d’Iberville Nord et de la Plaine Est, notamment à travers la réhabilitation des sols, du verdissement intensif, l’installation de sphères sur les capteurs de biogaz et l’ajout d’un mobilier urbain construit à partir de frênes recyclés.
      Au terme des travaux, la population pourra profiter de 153 hectares – soit pratiquement la superficie du mont Royal - de ce parc unique, qui est la preuve concrète qu’on peut transformer une vision audacieuse en projets durables, pour le bien-être des Montréalaises et des Montréalais.


      Communiqué de presse de la Ville http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=31882
      Vers la création d'un parc unique - Le parc Frédéric-Back franchit une autre étape
      14 août 2019
      Montréal, le 13 août 2019 - La mairesse de Montréal, Valérie Plante, et le conseiller de ville du district François-Perrault et vice-président du comité exécutif, Sylvain Ouellet, annoncent l'octroi d'un contrat d'aménagement de 8,5 M$ pour les secteurs Iberville Nord et de la Plaine Est du parc Frédéric-Back. L'ouverture de ces nouvelles portions du parc est prévue au printemps 2021. Elles permettront de bonifier le réseau de sentiers pour la marche, le vélo et le jogging, ainsi que le réseau de ski de fond qui y sont offerts depuis 2019. De plus, l'aménagement sera amélioré avec l'ajout de mobilier urbain et d'éclairage, ce qui répondra aux attentes de la population locale qui souhaite pouvoir profiter davantage de ce site exceptionnel.
      « Comment ne pas être enthousiasmée par ce projet unique de métamorphose d'une ancienne carrière et d'un ancien site d'enfouissement? Créer de toutes pièces un espace vert où petits et grands pourront se ressourcer, s'amuser et pratiquer leur sport préféré est une occasion qui ne se présente que rarement. Le parc Frédéric-Back est la preuve qu'il ne faut pas avoir peur d'oser et d'avoir de l'ambition pour notre ville. L'annonce des nouveaux travaux d'aménagement constitue une étape importante vers la création d'un véritable joyau environnemental, dont la superficie s'apparente à celle du parc du mont Royal. Ce projet porteur améliorera la qualité de vie des Montréalaises et des Montréalais », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.
      « Nous sommes fiers de l'expertise unique qu'a développée la Ville. Nous avons la capacité de réaliser des projets de réhabilitations environnementales complexes qui créent de l'engouement. Cela est très stimulant. Au parc Frédéric-Back, les citoyennes et citoyens auront accès à deux nouvelles sections où les espaces verts seront aménagés avec des chaises longues, des ombrelles et des tables pique-nique, et où près de 550 arbres et plus de 17 000 arbustes seront plantés », a souligné le conseiller de ville du district François-Perrault et vice-président du comité exécutif, Sylvain Ouellet.
      Rappelons que le parc Frédéric-Back et le complexe environnemental de Saint-Michel contribuent grandement au dynamisme de ce secteur où plus de 140 M$ d'investissements privés ont déjà été réalisés. Pour plus de détails sur le parc, consultez le www.ville.montreal.qc.ca/parcfredericback.
    • By acpnc
      14:23 14 août 2019Par: Henri Ouellette VézinaMétro
      Tous les tunnels et passages inférieurs de Montréal seront éclairés aux DEL d’ici 2021
      https://journalmetro.com/actualites/montreal/2361619/tous-les-tunnels-et-passages-inferieurs-de-montreal-seront-eclaires-aux-del-dici-2021/
       
      Photo: Josie Desmarais/MétroLes ampoules DEL ont un meilleur rendement énergétique et produisent moins de chaleur que les produits d’éclairage à incandescence.
      L’ensemble des 143 passages inférieurs et des tunnels de la métropole passeront à l’éclairage aux diodes électroluminescentes (DEL) d’ici 2021, a annoncé la Ville mercredi. Montréal a ainsi ratifié deux contrats pour la fourniture et l’installation totalisant près de 5,5 M$.
      Par cette décision, l’administration Plante vise «une réduction de sa consommation électrique» tout en engendrant «des économies substantielles», lit-on dans un document du comité exécutif, qui a signé les deux ententes avec Schréder Inc et Bruneau Électrique mercredi.
      «Avec l’utilisation des ces luminaires DEL, les usagers pourront bénéficier d’une meilleure visibilité dans les passages inférieurs et ainsi, la Ville augmente la sécurité des déplacements sur son réseau», particulièrement la nuit, ajoute-t-on.
      L’administration municipale estime qu’elle baissera sa consommation énergétique «de plus de 50%» et la valeur de ses coûts d’entretien de 55% avec ces nouvelles façons de faire qui rejoignent certains objectifs du plan d’action Vision Zéro de la Ville. Celui-ci a pour but de réduire au maximum les décès et les blessures graves dans les rues de Montréal.
      «Les femmes qui circulent seules, et qui nous ont souvent fait part de leurs craintes, devraient se sentir plus en sécurité et en confiance grâce à ces améliorations», a insisté le responsable de l’urbanisme et de la mobilité, Éric Alan Caldwell, dans un communiqué mercredi.
      «La lumière sera plus adéquate, ce qui permettra aux usagères et usagers qui se partagent la route de mieux se voir», a-t-il illustré.
      D’ici 2021, quelque 130 000 luminaire «souvent vulnérables» auront été remplacés «au bénéfice de la visibilité des usagers», promet la Ville de Montréal.