Jump to content

Recommended Posts

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Nameless_1
      Eau : les usines de Dorval et Lachine seront fermées
      SARAH DAOUST-BRAUN Mardi, 30 janvier 2018 12:53MISE à JOUR Mardi, 30 janvier 2018 12:53 Montréal fermera les usines d’eau potable de Dorval et de Lachine pour économiser sur les coûts d’entretien et de maintien des deux installations jugées vétustes.
      Les deux usines, qui fournissent moins de 5 % de l’eau aux Montréalais, seront fermées dans dix ans. Il s’agit des deux plus petites usines des six que possède Montréal.
      Après la fermeture, le réseau de Lachine sera alors raccordé au réseau de l’usine Atwater et de Charles-Desbaillets, et celui de Dorval à l’usine de Pointe-Claire.
      D’ici ce temps, la Ville investira 235 millions de dollars pour construire 23 km de conduites principales pour le raccordement du réseau des deux secteurs au reste de la métropole.
      Le responsable des infrastructures de l’eau au comité exécutif, Sylvain Ouellet, jugeait qu’il était plus risqué financièrement de rénover complètement les deux usines que de les démanteler, une option qui permettra d’économiser 5 M$ par année selon lui.
      Le projet était à l’étude depuis deux ans sous l’ancienne administration de Denis Coderre et a été approuvé par la nouvelle administration à la suite des élections.
      La mairesse de Lachine, Maja Vodanovic, s’est réjouie de l’annonce, soulignant que le démantèlement de son usine permettra de régler le problème d’arrière-goût de l’eau dans son arrondissement, alimenté par les rapides de Lachine.
      Elle espère que le terrain de l’usine accueillera à terme le terminal de la future ligne rose du métro, promise en campagne électorale par Projet Montréal.
      http://www.journaldemontreal.com/2018/01/30/eau--les-usines-de-dorval-et-lachine-seront-fermees
    • By loulou123
      Le Journal de Montréal
      10/07/2007
      Montréal n'aurait pas sa place dans le calendrier des courses de NASCAR.
       
      C'est du moins ce qu'il faut croire si l'on se fie aux commentaires de Jerry Long, un ancien dirigeant chez J.R. Reynolds, la compagnie propriétaire de Winston, qui a longtemps commandité la principale série de NASCAR avant qu'elle ne soit remplacée par Nextel.
       
       
      En entrevue au Winston-Salem Journal où il est question des décisions de marketing prises par NASCAR, Long écorche Montréal, qui doit accueillir une course de la série Busch, au circuit Gilles- Villeneuve, le 4 août.
       
       
      Le principal intéressé est d'accord que la série prenne de l'expansion au-delà des frontières américaines, mais il croit que ses dirigeants font erreur en venant à Montréal.
       
       
      «Je ne vois pas du tout Montréal comme une ville de NASCAR», a-t-il affirmé au quotidien de la Caroline du Nord.
       
       
      «Reynolds était la compagnie de tabac numéro un là-bas et nous avions un bureau à Montréal, a-t-il poursuivi. J'étais au Québec il y a quelques semaines et j'ai constaté que les gens làbas pensent encore différemment.
       
       
      «En 1983 ou en 1985, nous avions tout fermé là-bas; nous ne pouvions vivre avec ces gens», a ajouté celui qui a joué un gros rôle dans l'expansion phénoménale de la série.
       
       
      Les New-Yorkais ne viendront pas
       
       
      Selon lui, la série aurait mieux fait de tenter sa chance à Toronto.
       
       
      «Nous avions tout déménagé à Toronto à l'époque et c'est l'endroit où aller; il y a tout là-bas», a dit celui qui ne comprend pas pourquoi la série s'acharne à diffuser ses courses sur plusieurs réseaux de télévision.
       
       
      «Personne ne veut aller à Montréal, a-t-il ajouté. Si les dirigeants de NASCAR pensent que les gens vont conduire à partir de New York pour aller à Montréal, c'est ridicule. Mais si la course a lieu à Toronto, tu peux faire la route de Chicago ou de Detroit.
       
       
      «Ils devraient oublier Montréal», a conclu celui qui ne porte vraisemblablement pas la métropole dans son coeur.
    • By WestAust
      http://www.usine51.com/index.php
    • By monctezuma
      1. Ancienne usine Domfer
       
       

      Ancienne usine Domfer
       
      Photo: Robert Skinner, La Presse
       
      >Vaste terrain de forme triangulaire bordé par le boulevard Newman, l'avenue Irwin et la rue Allard.
       
      Potentiel: environ 1000 logements
       
      >Promoteurs: Armco Capital et Karami Investissements
       
      >Design urbain: Daniel Arbour&Associés, membre du Groupe IBI
       
      L'usine Domfer, qui a fermé en 2007, occupait un terrain particulièrement bien situé, de biais avec le Carrefour Angrignon, en face d'un mégacentre commercial SmartCenters. Les promoteurs ont acheté le terrain en 2008. Ils ont fait faire un plan du futur quartier pour établir son potentiel de construction. Une nouvelle rue pourrait ainsi être créée et les immeubles donnant sur l'avenue Irwin et la rue Allard auraient 3, 4, 6 ou 8 étages. Le long du boulevard Newman, les bâtiments atteindraient jusqu'à 12, 13, 15 et 16 étages. Les promoteurs décideront sous peu s'ils s'associeront avec un ou plusieurs constructeurs ou s'ils vendront le terrain, en tout ou en partie.
       
      http://montoit.cyberpresse.ca/habitation/immobilier/201011/17/01-4343631-onze-projets-a-lasalle.php
    • By monctezuma
      Merci à MTLskyline sur SSP !!!
       
      NOUVEAU PAVILLON DE MUSIQUE
      CLIENT: UNIVERSITE DE MONTREAL
      COÛT : 100 000 000 $
      ESQUISSE AVANT-PROJET
       
      Conception préliminaire d’un nouveau pavillon pour la faculté de musique dans le cadre du développement du nouveau campus Outremont de l’Université de Montréal. Le projet comprend la réalisation d’un programme fonctionnel et technique préliminaire et la conception volumétrique et technique du bâtiment. Le nouveau bâtiment phare du campus se sépare en deux sections : une première fonctionnelle et rigoureuse qui regroupe les services, les locaux de pratique, les lieux d’enseignement et la bibliothèque. Une seconde section sculpturale et spectaculaire enveloppe les salles de concert et de répétition ainsi que les locaux techniques nécessaires à ces lieux et aux différents groupes de recherche.
       

      http://www.leclerc-architectes.com/projets_realises/education/pavillon_musique/
×
×
  • Create New...