Jump to content

loulou123
 Share

Recommended Posts

(29 avril 2007)

La Presse

Montréal garde une bonne cote internationale, malgré les malaises qui tracassent ses décideurs!

 

La métropole québécoise fait partie des 10 «meilleures grandes villes d'avenir» du continent, selon un magazine édité par le Financial Times de Londres, l'un des groupes de presse financière les plus influents du monde.

 

Et en affaires plus précisément, Montréal est classée dans le top 5 des grandes villes nord-américaines pour le «meilleur potentiel économique», selon le magazine Foreign Direct Investment, ou fDi.

 

Quant à la qualité de vie générale, le magazine classe aussi Montréal parmi les cinq meilleures grandes villes du continent, c'est-à-dire les agglomérations de plus de deux millions de citoyens.

 

Les concurrentes de Montréal dans cette catégorie de qualité de vie sont Boston, Chicago, New York et Toronto!En effet, la métropole ontarienne obtient le premier rang des grandes villes nord-américaines pour la qualité de vie, selon le magazine fDi.

 

Toronto prend aussi le deuxième rang des «meilleures grandes villes d'avenir» du continent.

 

C'est un cran derrière la première, Chicago, et quelques coches devant Montréal, qui obtient le septième rang.

 

N'empêche, la métropole québécoise a de quoi se plaire d'une place parmi ce top 10 établi par un magazine qui rejoint des milliers de décideurs et de conseillers en investissement international, dans les principaux pays industrialisés.

 

D'autant que ce classement, renouvelé aux deux ans par fDi, découle de l'examen d'une soixantaine de données économiques et sociales qui ont été prélevées parmi 108 villes du Canada, des États-Unis et du Mexique.

 

Le classement des villes a été effectué par un comité de six conseillers indépendants provenant de ces trois pays.

 

Les résultats de leurs délibérations sont publiés dans la plus récente édition d'avril-mai 2007 du magazine fDi.

 

Par ailleurs, c'est la première fois que fDi effectue ce classement sur une base continentale, au lieu de le faire au niveau national, comme auparavant.

 

«C'est toujours intéressant de voir émerger des villes, surtout celles moins connues au niveau international. Néanmoins, le succès engendre souvent le succès. Et les villes bien classées tendent à y rester un bon moment», selon Courtney Fingar, directrice de fDi.

 

Par ailleurs, en plus des bonnes notes de Montréal parmi les grandes villes nord-américaines, trois autres villes québécoises se classent dans certaines catégories, parmi les villes de taille moindre.

 

Ainsi, la capitale, Québec, obtient le premier rang continental de fDi pour la qualité de vie parmi les villes de 500 000 à 2 millions d'habitants.

 

Une belle accolade, tout de même, à la veille de son 400e anniversaire de fondation!

 

Parmi les petites villes, c'est-à-dire entre 100 000 et 500 000 citoyens, Sherbrooke obtient le quatrième rang nord-américain accordé par fDi pour la «meilleure promotion de développement économique».

 

Enfin, la ville de Gatineau, voisine québécoise d'Ottawa, obtient le deuxième rang de la «meilleure infrastructure» parmi les petites villes du continent.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value