Jump to content

Le 450 pèse plus lourd que Montréal


mtlurb
 Share

Recommended Posts

  • Administrator

Le 450 pèse plus lourd que Montréal

 

Marco fortier

Le Journal de Montréal

27/04/2007 08h25 e-journaldemontreal.gif

C'est tellement tranquille, dans ma cour arrière, qu'on entend presque les bourgeons pousser dans les arbres. Les oiseaux chantent. Des enfants jouent dans le jardin des voisins.

 

 

Ma rue est propre. De grands érables centenaires veillent sur les enfants qui courent avec leurs amis. Tous les voisins se connaissent, se parlent, s'entraident. On a au moins trois parcs, quatre écoles, 22 restaurants et je ne sais pas combien de garderies à moins de 10 minutes de marche.

Vous ai-je déjà dit que ma rue est à Montréal? Vous avez bien lu: Montréal. J'élève des enfants à Montréal. Il faut être courageux, non? Les gangs de rue, les seringues dans les ruelles, la prostitution, la pollution, la lapidation (on n'est pas à Hérouxville, on n'a pas de code de vie ici)...

La vie à Montréal n'est pas l'enfer décrit par les banlieusards, mais je connais quand même quelqu'un qui est triste. Fâché. Frustré. Il a même pleuré en public, l'autre jour. Et il a bien raison. C'est le maire Gérald Tremblay.

 

Encore hier midi, monsieur le maire est allé au chic hôtel Reine-Élisabeth rappeler aux gens d'affaires de la Chambre de commerce que Montréal est dans le trou. Un trou de 276 millions en 2008, si rien ne change.

 

Montréal se démène avec des rues dignes de Tombouctou, des aqueducs qui pètent de partout, des ponts fissurés et des poubelles qui débordent en grande partie à cause d'une mauvaise gestion. Mais aussi parce que la Ville doit demander la permission au gouvernement du Québec avant de changer la couleur de la peinture sur les bancs de parc.

 

Je caricature, mais c'est la vérité: comme toutes les villes, l'étrange créature qu'est Montréal ne peut percevoir aucun revenu sans le feu vert de Québec. Pas le droit de taxer le stationnement ou les billets de spectacle, par exemple.

 

Il serait injuste de dire que le Québec ne fait rien pour Montréal au moment même où les premiers passagers embarquent à bord du métro de Laval. Ce cadeau de 745 millions offert à la banlieue profite aussi à la ville centre.

 

On ne peut pas en dire autant du pont de la 25, qui permettra aux gros «4 par 4» de Terrebonne de venir rouler dans nos nids-de-poule juste parce que le 450 pèse plus lourd que Montréal dans la balance électorale. C'est ça, le problème de la métropole: les élections ne se gagnent pas à Montréal.

 

Loup dans la bergerie

 

Jean Charest a formé le gouvernement en grande partie à cause de Montréal, mais les 28 comtés de l'île sont tellement acquis au Parti québécois ou aux libéraux que personne ne se donne la peine de proposer quoi que ce soit aux pauvres électeurs de la ville.

 

L'Action démocratique du Québec n'est guère mieux: Mario Dumont a formé l'opposition officielle sans faire élire un seul député à Montréal. Il n'a pratiquement pas mis les pieds dans l'île en 33 jours de campagne électorale.

 

Comble d'ironie, la critique adéquiste chargée de défendre Montréal, Linda Lapointe, est propriétaire d'un Provigo à Blainville. Une députée du 450 qui veillera aux intérêts du 514 ? Le loup gardera la bergerie!

 

On fête ces jours-ci le 40e anniversaire d'Expo 67. Montréal avait fait tripper le monde entier sur ces îles construites de toutes pièces au milieu du fleuve, parce que quelqu'un, quelque part, avait eu une idée folle pour ce qui était alors la ville chérie des Québécois.

 

Aujourd'hui, Montréal est tellement mal-aimé que si le Québec avait la chance d'accueillir la planète une autre fois, l'Expo aurait sans doute lieu à Laval ou à Sainte-Thérèse...

 

Bon, je vous laisse, j'ai des seringues à ramasser dans ma ruelle.

Link to comment
Share on other sites

C est vraiment triste:( ,sincérement je suis daccord avec le maire de demander plus d independance pour Montréal sur le plan économique surtout que peut étre le 3 quart de l economie du quebec est a Montréal mais je sais plus pourquoi le monde n aime plus Montréal ,cette belle ville que personne ne veut prendre soin d elle ,Toronto a pris son independance économique pour qu elle puisse avancer alors pourquoi pas Montréal :confused: ?

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value