Jump to content

La peur de l'ombre bloque des tours à condos


loulou123
 Share

Recommended Posts

21 avril 2007 Le Droit Gatineau interdit la construction d'édifices de plus de 14 étages dans son centre-ville. Une restriction que souhaitent faire lever de puissants groupes immobiliers.

 

"Les édifices en hauteur, c'est l'antidote à l'étalement urbain", affirme Charles Masse du groupe immobilier Heafey, que Le Droit a joint pour les fins de ce reportage.

 

Les restrictions sur la hauteur des édifices au centre-ville datent de l'ex-ville de Hull. Le conseil municipal souhaitait éviter que des gratte-ciel plongent dans l'ombre les maisons du Vieux-Hull.

 

Les promoteurs découragés

 

Le problème, c'est qu'en voulant éviter d'ombrager son centre-ville, les autorités municipales découragent des promoteurs immobiliers de développer leur terrain.

 

Le groupe Heafey est propriétaire depuis des années d'un terrain sur la rue Laurier, où elle souhaite ériger une tour à condos.

 

C'est un site de rêve, avec vue sur le Parlement et la rivière des Outaouais. Juste devant, le parc Jacques-Cartier étale son charme champêtre et ses pistes cyclables.

 

Qu'attend donc Heafey pour construire ? "C'est extrêmement risqué, trop risqué", laisse tomber Charles Masse.

 

Le groupe immobilier hésite à se lancer dans la construction d'une tour de 14 étages, dans un marché où les promoteurs gatinois sont forcés de vendre leurs logements moins cher qu'à Ottawa.

 

Pour être certain de rentabiliser la construction d'une nouvelle tour, Heafey souhaite construire plus en hauteur, un édifice de 20 à 24 étages.

 

"Ce qu'il faut comprendre, c'est que les promoteurs font leur argent avec les condos des étages supérieurs, ceux qui disposent de la meilleure vue", dit-il.

 

Chaque étage supérieur au 14e étage rapporterait autour de 10 000 $ de plus en loyer annuel.

 

Si la ville cherche à convaincre les promoteurs de construire sur les terrains vagues du centre-ville, elle doit autoriser la construction d'édifices de plus de vingt étages, insiste Charles Masse.

 

Il vise en particulier le quadrilatère Laurier-Maisonneuve-Sacré-Coeur-Saint-Laurent.

 

"Tant les promoteurs que la Ville y gagnerait. La Ville densifierait son centre-ville, elle augmenterait la valeur foncière et réduirait ses coûts en services municipaux. C'est aussi un bon départ pour attirer des ambassades", fait-il valoir.

Link to comment
Share on other sites

Je sais ca parle pas de Montreal mais j ai trouver ca interessant et surtout triste :( ,car parfois avec des réglements la ville empéche son propre dévloppement ,tout cela me rapelle aussi le reglement de la montagne a Montréal mais bon je vais pas ouvrir encore le sujet.

Link to comment
Share on other sites

Je sais ca parle pas de Montreal mais j ai trouver ca interessant et surtout triste :( ,car parfois avec des réglements la ville empéche son propre dévloppement ,tout cela me rapelle aussi le reglement de la montagne a Montréal mais bon je vais pas ouvrir encore le sujet.

 

t'as bien fais de poster cet article...maudit que c'est frustrant quand on est "fan" de gratte-ciel!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value