Jump to content

Les ministres de l'Agriculture du pays se réunissent à Québec pour moderniser l'actue


mtlurb
 Share

Recommended Posts

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Similar Content

    • By fmfranck
      http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/508078/le-pouvoir-d-achat-des-couples-au-quebec-est-plus-eleve-qu-en-ontario
       
    • By loulou123
      La ville devient immobilier promoteur immobilier Pour la première fois de son histoire, la Ville de Montréal se lance dans un mégaprojet de développement domiciliaire évalué à 300 M$, dans l'est de la ville.
       
      L'administration Tremblay a confié à la paramunicipale SHDM le mandat de construire environ 1800 maisons, condos et appartements sur un vaste terrain, le site Contrecoeur, qui appartient à la Ville. Le projet doit être réalisé sur une période d'au moins cinq ans et le constructeur principal retenu à la suite d'un appel d'offres est la firme F. Catania.
       
      Le site est impressionnant avec ses 380 000 mètres carrés. Il est délimité au sud par la rue Sherbrooke, à l'ouest par la rue Pierre-Bernard, au nord par Anjou et à l'est par la carrière Lafarge, à Montréal-Est.
       
      Logements sociaux
       
      Les clientèles visées sont les familles, les revenus moyens, les retraités. Une place importante sera faite aux logements sociaux et, à ce chapitre, il a déjà été déterminé par l'administration de Montréal que plus de la moitié des logements seront de type «abordable» (39 %) et à caractère «social» (21 %).
       
      Une zone de maisons unifamiliales sera réservée au nord. Elle sera voisine de l'arrondissement d'Anjou.
       
      Cet important développement qui amènera près de 5000 personnes dans le quartier Maisonneuve est évalué à 300 M$.
       
      «Nous sommes excités, commente la mairesse de l'arrondissement, Lyne Thériault, mais le projet soulève quelques questions auxquelles l'hôtel de ville devra apporter des réponses.»
       
      Elle mentionne entre autres «les dépenses accrues auxquelles devra faire face l'arrondissement pour fournir les services publics à cette nouvelle population».
       
      Des parcs
       
      L'entreprise est colossale. La SHDM doit prévoir plusieurs zones de développement avec ses rues, ses parcs, ses infrastructures et ses unités d'habitation.
       
      À l'extrémité est, les nouveaux quartiers seront voisins de la carrière Lafarge.
       
      «Je n'ai pas d'inquiétude quant à cette proximité. Le projet prévoit une large bande verte avec des arbres pour atténuer le bruit et la poussière et autres nuisances liées à l'exploitation de la carrière», soutient la mairesse. Une zone de commerces est aussi aménagée le long de la carrière, dans la partie sud du nouveau quartier.
       
      Le projet domiciliaire rapportera 5 M$ et plus de taxes municipales annuellement dans les coffres de la Ville.
    • By ErickMontreal
      Le Canada fait dur à l'international
       
      (Corus Sports)- «Quand on est à l'international, on fait rire de nous. Les autres nous regardent et nous disent qu'on a l'air riche, mais qu'on fait dur en bout de compte.»
       
      Mercredi à Pékin, l'escrimeuse Canadienne Sherraine Schalm a retenu l'attention. Frustrée de subir l'élimination face à une Hongroise moins bien classée qu'elle, Schalm a été vulgaire envers son adversaire et son équipe à la fin du match.
       
      En entrevue quelques heures plus tard, Schalm a expliqué la raison de son débordement de frustration. C'est que la Canadienne doit s'entraîner en Hongrie à longueur d'année, faute d'infrastructures au Canada. Mais voilà qu'à quelques semaines des Jeux olympiques, les Hongrois l'ont expulsé de leur centre d'entraînement. Excuses faites à l'équipe hongroise, Schalm a soulevé un tout autre problème, celui du manque d'infrastructures au Canada.
       
      L'haltérophile à la retraite québécoise Maryse Turcotte comprend exactement la frustration de Schalm, allant même jusqu'à dire que le Canada n'est tout simplement pas équipé pour rivaliser sur la scène mondiale.
       
      «Je crois que c'est le cas pour plusieurs athlètes ici au Québec, au Canada. On a le talent, mais on n'a juste pas les mêmes moyens que les autres pays. Les autres ne nous battent pas parce qu'on n'a pas de coeur ou de talent, mais pas parce qu'il manque d'infrastructures.»
       
      «Faut aussi regarder ce qu'on réussit à faire avec nos moyens. Je comprends qu'on ne doit pas juste investir dans le sport non plus. On n’a pas totalement les mêmes valeurs que les Chinois ou les Américains.»
      Des paroles à proscrire
       
      Malgré tout, Turcotte ne cautionne pas les paroles incendiaires de Schalm, ni ses gestes à la fin du combat. L'escrimeuse a refusé de serrer la main de son adversaire, tout en lançant un «F*** you all» au clan hongrois.
       
      «Un athlète qui est rendu au niveau olympique, c'est parce qu'il a acquis la maturité d'y être. Le contrôle des émotions doit être parfait. Un athlète qui ne contrôle pas ses émotions à la base va avoir de la difficulté à se classer pour les Jeux et s'il réussit, il va se planter là-bas.»
       
      Frédéric Bhérer / Corus Sports
    • By Malek
      L’ensemble du corridor Montréal-Boston est desservi par des autoroutes, à l’exception du tronçon de 37,9 km sur la route 133 compris entre Saint-Jean-sur-Richelieu et la frontière américaine.
       
      Actuellement, en raison de l'absence d'une autoroute dans le secteur, la circulation locale, régionale et de transit s'effectue sur la route 133, ce qui entraîne plusieurs inconvénients pour les agglomérations traversées.
       
      Le projet de parachèvement de l’autoroute 35 (autoroute de la Vallée-des-Forts) vise à terminer ce trait d’union essentiel de près de 500 km, entre Montréal et Boston, et à faire du lien autoroute 35/Interstate 89 un véritable corridor de commerce entre le Québec et la Nouvelle-Angleterre.
       
      Le parachèvement de l'autoroute 35 a pour objectifs :
       
      d’assurer la sécurité des usagers;
      de terminer un important lien autoroutier entre le Québec et les États-Unis en améliorant la mobilité des personnes et des marchandises;
      d’améliorer la qualité de vie ainsi que la sécurité des riverains de la route 133.
      Le nouveau tronçon d’autoroute à quatre voies traversera le territoire de cinq municipalités, soit Saint-Jean-sur-Richelieu, Saint-Alexandre et Saint-Sébastien, qui font partie de la MRC du Haut-Richelieu, ainsi que Saint-Pierre-de-Véronne-à-Pike-River et Saint-Armand, qui font partie de la MRC de Brome-Missisquoi.
       
      Cinq échangeurs seront construits pour assurer le lien entre les voies autoroutières et le réseau local. Ils seront situés dans les secteurs d’Iberville, de Saint-Alexandre, de Saint Sébastien et de Saint-Armand (nord et sud).
       
      Tracé / Plan / Maquette
       

      Carte - Tracé et échangeurs planifiés (948 Ko)
      Esquisses des infrastructures projetées:
      Échangeur Iberville (route 133) (230 Ko)
      Échangeur Iberville (Grande-Ligne) (202 Ko)
      Échangeur Saint-Alexandre (649 Ko)
      Échangeur Saint-Sébastien (1,2 Mo)
      Pont de la rivière aux Brochets (529 Ko)
      Échangeur Saint-Armand nord (230 Ko)
      Échangeur Saint-Armand sud (443 Ko)





    • By marco
      J'ai fait une petite tournée de l'exposition qui est très intéressante sur le construction de la PVM
       
      Début des travaux des fondations en 1959

       
      Désolé pour la qualité de la photo

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       
      La place avant la construction du 5 PVM

       

       

       
      A l'avant plan c'est l'emplacement de la tour KPMG (anciennement les Coopérants) avec l'église anglicane

       
      Doit dater de 1961-1962

       

       
      Quelques photos bonus qui n'étaient pas à l'exposition
       
      Marriott (auparavant le Château Champlain)
       

       

       
      Tour CIBC (Construit en même temps que PVM)
       

       
      Question quiz, quel est cet édifice, indice, c'est un bunker, c'est une erreur d'urbanisme et c'est en 1970?
       

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value