Jump to content

Recommended Posts

  • Administrator

Les Québécois optimistes

 

 

 

 

 

 

 

Un sondage Géocom Recherche pour le compte du Conseil du commerce de détail indique que les Québécois sont relativement satisfaits de leur situation financière.

021230foule_dans_magasin_n.jpg

Ainsi, les ménages québécois estiment que leur situation financière s'est améliorée ou est demeurée stable au cours des 12 derniers mois dans une proportion de 82 %. Cette proportion était de 80 % en mars 2006.

Pour les 18 % qui ont indiqué une détérioration de leur situation financière au cours des 12 derniers mois, on l'impute soit à l'augmentation du coût de la vie (44 %), à une diminution des conditions de travail (22 %), à un changement de statut: retraite, retour aux études (15 %) ou à la perte d'un emploi (15 %).

 

Quant à leur situation financière pour les 12 prochains mois, 89 % des ménages estiment que leur situation devrait ou bien demeurer la même (55 %), ou bien s'améliorer (34 %). Seulement 7 % des ménages s'attendent à une détérioration, occasionnée principalement par l'augmentation du coût de la vie.

 

Situation financière du Québec

 

Les Québécois sont moins optimistes quant à la situation financière de la province. 29 % estiment que la situation financière va se détériorer au cours de l'année. Ce taux représente toutefois une diminution par rapport à l'an dernier quand 45 % se montraient pessimistes.

 

Intentions d'achat

 

27 % des ménages prévoient effectuer un achat majeur au cours des 12 prochains mois. Il s'agit de la proportion la plus élevée depuis 2003.

C'est toujours l'automobile qui est au premier rang des achats importants prévus chez 10 % des ménages, viennent ensuite les électroménagers (6 %), la maison (5 %), les meubles (3 %) et l'informatique (3 %).

 

Le facteur âge

 

L'étude révèle que l'âge constitue un facteur déterminant d'optimisme. Les 18-54 ans affichent, selon les tranches d'âge, des taux de confiance de 107,4 à 100,9 tandis que les 55-64 ans et les 65 ans et plus enregistrent respectivement des indices de 90,5 et 85,7.

 

Le sondage a été effectué sur un échantillon aléatoire de 1002 Québécois(es) entre le 14 et le 28 février 2007. La marge d'erreur est d'environ 3,2 %, 19 fois sur 20.

 

 

Le Conseil du commerce de détail est la plus importante association représentant le secteur du commerce de détail au Québec. Il représente une industrie regroupant plus de 56 000 établissements commerciaux, plus de 500 000 emplois, soit près d'un travailleur sur cinq au Québec et plus de 86 milliards de dollars de ventes au détail en 2006.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value