Jump to content

mtlurb
 Share

Recommended Posts

  • Administrator

Aérospatiale: le dollar entraînerait des déménagements

18 juin 2008 - 11h57

 

Presse Canadienne

 

L'industrie aérospatiale canadienne profitera d'une remontée de la production pour afficher cette année son niveau de bénéfice le plus élevé en cinq ans, estime le Conference Board du Canada.

 

L'institut de recherche économique avertit toutefois que la vigueur du huard pourrait entraîner au cours des prochaines années des transferts de production - incluant les appareils de la Série C projetée par Bombardier (BBD.B) - au profit d'autres pays plus concurrentiels.

 

Dans sa note de conjoncture sectorielle du printemps sur l'industrie aérospatiale, l'institut de recherche écrit que les bénéfices escomptés cette année s'élèveront à 533 M$, soit leur plus haut niveau depuis 2003.

 

De 2009 à 2012, ils devraient afficher une croissance à deux chiffres, soutient le Conference Board, mais les marges de profit demeureront minces par rapport aux niveaux enregistrés jusqu'à présent dans l'industrie.

 

En outre, deux facteurs instables risquent d'entraîner une détérioration de la conjoncture dans l'industrie, soit les cours record du pétrole et la vigueur du dollar canadien.

 

Ce dernier élément, qui rendrait le Canada moins attrayant que d'autres pays comme lieu de production, pourrait entraîner le déménagement de la production dans d'autres pays, y compris la fabrication des pièces des avions de 100 à 149 places de la Série C que Bombardier songe à lancer cette année, écrit le Conference Board du Canada.

 

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080618/LAINFORMER/80618122/5891/LAINFORMER01/?utm_source=Fils&utm_medium=RSS&utm_campaign=LPA_S_INFORMER

 

Link to comment
Share on other sites

Tout comme notre industrie ferroviaire faisait des jaloux il y a 100 ans, notre industrie aérospatiale n'est pas éternelle.

 

C'est une industrie manfuacturière, qui demande beaucoup de main d'oeuvre, ce qui en fait une candidate à la délocalisation.

En ce moment chez Bombardier, ils ont une équipe d'environ 50 personnes dont le seul but est de délocaliser le plus de production possible au Mexique et en Chine.

 

Si Bombardier n'assemble pas encore d'avions en Chine, c'est une raison purement politique ( avec toutes les subventions qu'ils reçoivent..) et d'image.

Airbus et Boeing ont tout deux lancé des usines d'assemblages en Chine.

Link to comment
Share on other sites

autant d'un coté on entend plusieurs compagnies délocaliser, autant de l'autre on entend les clients qui reviennent vers des entreprises locales/nord-americaines pour leur fabrication a cause des problemes entrainés par la fabrication en chine, entre autre, le manque de flexibilité et le temps que ca prend.

 

Et c'est la qu'il faut se specialiser, pas dans de la production de masse, mais bien du plus petit volume, fait avec qualité et rapidement, qui permet a une compagnie de passer une commande vite afin de fournir a la demande ou regler un probleme.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...