Jump to content

Montréal-Ouest ressort sa barricade: manifestation à Lachine


mtlurb
 Share

Recommended Posts

  • Administrator

Quand meme incroyable en 2007!!

 

le nimbyisme a son paroxysme!!

 

 

Éric Clément

La Presse

La Ville de Montréal-Ouest a fait sortir des résidents de Lachine dans la rue ce matin après avoir décidé de bloquer indéfiniment une rue avec des blocs de ciment pour des raisons de sécurité.

 

La ville défusionnée considère que la rue Broughton est devenue avec les années très dangereuse pour les résidants, un trop grand nombre de véhicules venant perturber la quiétude de ce quartier résidentiel. Du coup, sans prévenir personne, notamment l'arrondissement de Lachine, elle a fait installer des blocs de ciment sur la chaussée au coin de Hillcrest.

 

Montréal-Ouest avait déjà procédé ainsi pour les mêmes raisons il y a quelques années mais à l'époque, l'arrondissement de Côte-Saint-Luc/Hampstead/Montréal-Ouest avait fini par s'entendre avec son voisin lachinois.

 

Ce matin, des résidents anglophones de Lachine ont protesté avec leurs enfants contre cette décision unilatérale de Montréal-Ouest et ont hué le maire de la ville défusionnée, Campbell Stuart, lorsqu'il s'est présenté sur les lieux. Les résidents sont inquiets car la rue étant fermée, cela empêche l'autobus scolaire de ramener leurs enfants près de chez eux. De plus, ils plaident que l'intervention des pompiers ou d'Urgences Santé en sera ralentie en cas d'urgence.

 

t.gif

 

Le maire de Lachine, Claude Dauphin, est également venu rencontrer les résidents frustrés ce matin et il a indiqué qu'une demande d'injonction permanente serait déposée demain si la barricade n'est pas enlevée par Montréal-Ouest.

Link to comment
Share on other sites

c'est une des raisons pourquoi tant de villes du waste island voulaient se défusioner...pour garder des pouvoirs ridicules comme celui ci. Si j'étais le maire de Lachine, je m'organiserais pour leurs faire payer(aux résidents de Mtl Ouest) Lachine devrait aller voir montréal et demander de l'aide. Après tout, lachine fait parti de montréal et Mtl ouest non!

Link to comment
Share on other sites

^ Je suis d'accord avec toi...

 

La même chose à Longueuil... Les banlieues de snob voulait défusioner avec des villes qu'ils consideraient

au-dessous de eux. On remarque que les villes qui avaient défusionés ont tous de l'argent (classe moyen et +), en revanche, les villes qui voulaient rester fusionnés sont principalement composés de la classe-ouvrière, moins d'education, etc..

 

Si les citoyens de Montréal-Ouest sont inquiété a cause du vitesse sur leurs rues, ils ont juste a mettre des bosses de vitesse.

Link to comment
Share on other sites

Le mercredi 21 mars 2007Le maire de Montréal-Ouest, Campbell Stuart, est outré des propos tenus la semaine dernière par le maire de l'arrondissement de Lachine, Claude Dauphin, selon lequel les gens de Montréal-Ouest n'aiment pas être dérangés et ont des maisons valant un million de dollars. Vérification faite, deux maisons ont une valeur supérieure à un million sur 1500 résidences privées dans la ville liée.

 

Montréal-Ouest avait érigé une barricade à l'angle du chemin Broughton et de l'avenue Hillcrest, à la limite de Lachine, pour améliorer la sécurité d'un quartier trop fréquenté par les automobiles au goût des riverains. Mais jeudi, la Cour supérieure a imposé à Montréal-Ouest de la démanteler provisoirement pour la sécurité des résidants du quartier Saint-Pierre.

 

Commentant la situation, le maire Dauphin avait dit à La Presse : «Mais vous connaissez les gens de Montréal-Ouest. Les maisons valent un million. Les gens ne veulent pas être dérangés. Il y a quelques années, on a osé faire passer le Tour de l'Île dans Montréal-Ouest. Vous ne pouvez pas savoir le nombre de lettres qu'on a eues le lendemain comme quoi ce serait la dernière fois qu'on autoriserait des cyclistes à passer dans Montréal-Ouest. Ce sont des gens qui ne veulent pas que personne d'autre qu'eux puissent passer sur leurs voies publiques.»

 

La réaction du maire Stuart n'a pas tardé : «M. Dauphin peut m'attaquer et attaquer les gens qui sont élus. Moi, de mon côté, je fais tout ce que je peux pour restreindre mes citoyens, pour empêcher qu'il y ait des chicanes, mais de la part de M. Dauphin, je n'ai pas vu le même effort. Au contraire, il attaque les citoyens eux-mêmes et la collectivité de Montréal-Ouest. Ce n'est pas acceptable. C'est de la démagogie et ce n'est vraiment pas à la hauteur de l'homme ni comme représentant de la population. Je suis très déçu de ce qu'il a dit et du fait qu'il jette de l'huile sur le feu.»

M. Stuart dit qu'il n'était pas maire lorsque le Tour de l'Île cycliste est passé dans sa ville. Il ne sait donc pas si une partie de la population n'avait effectivement pas apprécié de voir des milliers de cyclistes défiler devant leurs maisons. «Que ce soit vrai ou non, les gens ont le droit de se plaindre s'ils ont l'impression d'être dérangés, dit-il. Ce n'est pas une raison de peindre les gens de Montréal-Ouest avec le même pinceau.»

 

M. Stuart affirme que le conflit sur la sécurité du quartier a été résolu en 2002 par un arrangement «imposé» par Claude Dauphin au maire de l'ex-arrondissement de Côte-Saint-Luc-Hampstead-Montréal-Ouest, Robert Libman. «M. Libman voulait fermer la rue et Claude Dauphin a refusé, dit-il. Ce n'était pas un compromis. Si on a des accidents graves, pour lui, c'est imaginaire. Cela me fait enrager.»

 

Selon Campbell Stuart, les ralentisseurs de circulation n'ont pas résolu le problème. «Les automobilistes ne respectent pas les panneaux d'arrêt et ne ralentissent pas. C'est dangereux. Et quand M. Dauphin dit qu'il n'y a que des maisons d'un million à Montréal-Ouest, c'est faux. Nous avons aussi des ouvriers.»

 

Vérification faite auprès du greffier de Montréal-Ouest, deux maisons valent plus d'un million dans cette ville, sur environ 1500 résidences privées.

 

M. Stuart renouvelle son offre d'annexer les deux rues de Lachine situées près de la barricade. «Que les élus arrêtent de rire de ça, car c'est sérieux, dit-il. Vous verrez, dans deux ou trois ans, nos citoyens paieront beaucoup moins de taxes qu'à Lachine.»

 

Interrogé dimanche, le maire Dauphin n'a pas souhaité faire de commentaires. Lundi prochain, le conflit retourna devant les tribunaux, puisque l'injonction provisoire sera échue. Les deux maires pourront présenter leurs arguments.

Link to comment
Share on other sites

^

YEAH ! a POOL

 

il me font penser au monde de ville st-laurent, il y a quelques années ils ont fait mettre une cloture pour pas que les ''pauvre'' d'avenue du Park et côte-des-neiges puissent aller dans leurs beau petit quartier riche...surtout pas à l'Halloween, .......

 

ils auraient du rester annexé à Montréal....belle gaffe de Charest.... les défusions c'est la grosse connerie de son mandat.....

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value