Jump to content

Montreal is on the road to greater livability, and other cities should follow


Recommended Posts

19 minutes ago, IluvMTL said:

For those who subscribe...

https://www.theglobeandmail.com/opinion/editorials/article-montreal-is-on-the-road-to-greater-livability-and-other-cities-should/?fbclid=IwAR3T1-IWUlaiGtLKRU2Uy4i95AP4_7YnVwwvd_RHzMP0IbC9n3ZPXPJTvRw

OPINION

Montreal is on the road to greater livability, and other cities should follow

THE EDITORIAL BOARD

PUBLISHED 8 HOURS AGO

 

If you're not subscribed, you can read the article in incognito mode :) 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Un extrait de l'article:

In the past five years, Ms. Plante has taken that ethos citywide. The defining policy of her first term was the 184-kilometre REV bike highway. It has been a hit, even producing an unexpected and quite wonderful problem: bicycle traffic jams. 😃

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Le Globe and Mail fait l’éloge de Montréal, du vélo et de Valérie Plante

La mairesse Valérie Plante lors de la présentation du Réseau express vélo en 2019. Photo: Josie Desmarais/Métro

https://journalmetro.com/actualites/montreal/2855501/le-globe-and-mail-fait-leloge-de-montreal-du-velo-et-de-valerie-plante/

 

 

Fanny Forest

4 juillet 2022 à 11h33 - Mis à jour 4 juillet 2022 à 16h12 2 minutes de lecture

Dans un éditorial publié lundi matin, le quotidien The Globe and Mail fait l’éloge de la Ville de Montréal et des initiatives de sa mairesse, Valérie Plante, notamment dans la promotion du vélo.

«Il y a quinze ans, l’emblème de Montréal était le nid-de-poule. Chaque fois qu’un conducteur franchissait un cratère dans l’asphalte, on aurait dit qu’il s’agissait d’un rappel de la corruption, de la mauvaise gestion et du malaise d’une métropole fanée», peut-on lire en début d’article.

«Aujourd’hui… il y a encore beaucoup de nids-de-poule dans les rues de Montréal», concède l’article. Mais – et c’est le cœur de l’éditorial – depuis l’arrivée de Valérie Plante à la mairie, les pistes cyclables seraient devenues le nouveau symbole de la ville.

Selon le quotidien anglophone, les autres villes du Canada devraient s’inspirer et «prendre note» du renouveau urbain propre à la ville de Montréal et axé sur le vélo.

Une vision «verte et européenne»

Selon le Globe and Mail, une des politiques déterminantes du premier mandat de Valérie Plante est sans aucun doute le projet du Réseau express vélo (REV) et ses 184 km de pistes cyclables.

«Cela a été un succès, produisant même un problème inattendu et assez merveilleux: les embouteillages de vélos», mentionne au passage l’éditorial du Globe and Mail.

Selon le journal, ces pistes cyclables représentent parfaitement la vision «verte et européenne» du parti de Mme Plante, Projet Montréal. Ainsi, en plus de faciliter la mobilité, les réseaux cyclables permettent également d’assurer une accessibilité au centre-ville en plus de contribuer à freiner l’étalement urbain.

Un souci de l’esthétisme

Outre le développement de voies cyclables à Montréal, le Globe and Mail salue également les nombreux projets d’infrastructures mis sur pied par l’administration Plante ainsi que le souci d’esthétisme qui s’en dégage.

La piétonnisation de l’avenue Mont-Royal, le mobilier urbain fantaisiste, les jardinières publiques: tous ces projets contribuent grandement à maintenir la ville attrayante, selon le quotidien. «Appelez-les fioritures si vous voulez, mais les jeunes professionnels sont moins susceptibles de fuir une belle ville», conclut l’article.

Au moment d’écrire ces lignes, l’administration Plante n’avait pas encore réagi à l’éditorial du Globe and Mail.

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...