Jump to content

Tourisme au Québec


acpnc
 Share

Recommended Posts

Le Massif se joint à un club sélect de montagnes de ski

 

Photo Bernard Brault, archives La Presse

La station le Massif de Charlevoix se joint au Mountain Collective, un regroupement de montagnes qui compte 23 destinations de ski dans le monde.

La station de ski le Massif de Charlevoix adhère au Mountain Collective, un regroupement de montagnes qui compte 23 destinations dans le monde, dont Chamonix en France, Jackson Hole au Wyoming, Lake Louise en Alberta ou Niseko United, sur l’île d’Hokkaido, au Japon.

Publié hier à 11h00

https://www.lapresse.ca/voyage/quebec-et-canada/2022-06-08/le-massif-se-joint-a-un-club-select-de-montagnes-de-ski.php

Simon Chabot La Presse

« Le Massif franchit une étape importante aujourd’hui qui impactera son rayonnement à l’international, explique par voie de communiqué Nicolas Racine, vice-président et directeur général du Groupe Le Massif. L’adhésion à Mountain Collective s’inscrit dans notre stratégie visant à devenir une station de calibre mondial et à attirer une clientèle de destination provenant de l’extérieur du Québec. »

La station québécoise est la première de l’est du Canada à se joindre au groupe qui commercialise un abonnement valable dans toutes les montagnes membres. Les détenteurs de cet abonnement, vendu 559 $ US (soit environ 700 $ CA), pourront skier deux jours gratuitement dans chacune des 23 stations du groupe pendant la saison 2022-23. Ils auront aussi droit à des billets à moitié prix pour les journées additionnelles.

Les détenteurs d’abonnements de saison sans restriction du Massif de Charlevoix bénéficieront de leur côté d’un rabais de 50 % sur le prix des billets dans les 22 autres stations de Mountain Collective, dont certaines se trouvent aussi loin qu’au Chili, en Nouvelle-Zélande et en Australie.

« Le Massif est un ajout fantastique à notre regroupement et offrira une option additionnelle aux skieurs de l’Est en complément des 22 destinations montagne incontournables déjà comprises dans l’abonnement », fait pour sa part savoir Todd Burnette, chef de la direction de Mountain Collective.

Le Massif de Charlevoix accueille depuis décembre 2021 le premier village de montagne du Club Med en Amérique du Nord.

Petite-Rivière-Saint-François Un lagon géothermique à 45 minutes de Québec

 

Photo Maridav, fournie par Brouillard Communications

Les lagons de GeoLAGON sont inspirés du célèbre lagon bleu d’Islande (sur la photo).

Un développement touristique incluant un lagon chauffé entre autres par la géothermie et la construction de 300 unités en partie chauffées et climatisées par l’énergie solaire doit prendre forme à 45 minutes de Québec, aux portes du Massif de Charlevoix. Développé en trois phases, l’environnement du GeoLAGON nécessitera un investissement privé de 300 millions.

Publié le 7 juin

https://www.lapresse.ca/voyage/quebec-et-canada/2022-06-07/petite-riviere-saint-francois/un-lagon-geothermique-a-45-minutes-de-quebec.php

Alexandre Vigneault La Presse

Le coup d’envoi du projet a été confirmé par le développeur Louis Massicotte. Le site de GeoLAGON annonce aussi des projets semblables en Estrie et dans les Laurentides. Celui de Charlevoix est le plus ambitieux des trois avec ses 300 unités. La prévente pour le projet dans les Cantons-de-l’Est est bien amorcée même si sa localisation n’est toujours pas connue des investisseurs et les demandes de permis pour celui des Laurentides, à Saint-Adèle, dont toutes les unités seraient prévendues, seront déposées « prochainement », indique-t-on.

Le GeoLAGON de Charlevoix, à Petite-Rivière-Saint-François, à proximité de Baie-Saint-Paul, s’articulera d’abord autour de la construction de 150 résidences doubles de type Airbnb. Le développement du lagon artificiel ne sera amorcé que lorsque les unités initiales seront vendues et sera ensuite complété par la construction de 150 autres chalets.

« Le marché hôtelier mondial est en pleine mutation avec l’émergence des plateformes proptech. Déjà, les hôtels s’affichent sur Airbnb, VRBO et d’autres sites qui permettent des séjours plus longs que ceux de l’hôtellerie traditionnelle, ce qui engendre souvent la présence souhaitable de visiteurs qui font du télétravail les jours de semaine, précise le promoteur dans un communiqué. GeoLAGON veut agir avec avant-gardisme dans ce mouvement qui révolutionnera le tourisme. »

Le promoteur mise sur les énergies renouvelables pour le chauffage et la climatisation des résidences comme du lagon à ciel ouvert de 120 000 autour duquel s’articule le projet. Il est question de géothermie, d’énergie solaire et de biomasse, mais les détails des technologies mises en place seront dévoilés ces prochains mois. Le lagon lui-même n’effectuera aucun rejet dans l’environnement, est-il précisé.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value