Jump to content

Réseau structurant de transport collectif - Est de l'île


Recommended Posts

Il y a 4 heures, andre md a dit :

 

Je prefere a voir une extension du reseau de transport en commun qui existe meme si c'est construit par des firmes étrangeres.  Qu'un projet 100% quebecois mais qui sera seulement virtuel. 

Un projet 100% québécois virtuel coûte quand même moins cher, fait rêver plus longtemps (éternellement?), et fait le bonheur des concepteurs qui se font payer quoi qu'il arrive. 

Son impact est toutefois insignifiant --on serait tenté de dire que son impact est nul, mais c'est oublier que des projets immobiliers voient le jour (prématurément) sur la base d'une "annonce" de projet de TEC qui toutefois n'aboutira pas, ou pas suffisamment tôt pour que les premiers acheteurs puissent en bénéficier de leur vivant.  C'est la vie, qui apporte son lot de désillusions.

Afin que ta préférence ait une chance de prévaloir, il faudrait d'abord une prise de conscience générale des coûts excessifs du 100% québécois; je n'ai pas l'impression qu'on soit rendu là.  Dans le cas spécifique du défunt projet de REM de l'Est, bien d'autres facteurs inhibiteurs ont joué. 

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Elle dit du même souffle qu’il faut évaluer toutes les avenues possibles, mais que d’entrée jeu QS s’opposera à un métro aérien…qu’il faut s’en remettre à l’expertise de l’ARTM (tant que leur conclusions sont en ligne avec nos positions?)… la liberté de pouvoir dire tout et son contraire lorsqu’on sait que notre parti ne gagnera jamais le pouvoir et n’aura jamais à gérer des fonds public.
 

https://www.journaldequebec.com/2022/05/23/pas-de-structure-aerienne-pour-le-rem-de-lest-promet-quebec-solidaire

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, mk.ndrsn a dit :

Elle dit du même souffle qu’il faut évaluer toutes les avenues possibles, mais que d’entrée jeu QS s’opposera à un métro aérien…qu’il faut s’en remettre à l’expertise de l’ARTM (tant que leur conclusions sont en ligne avec nos positions?)… la liberté de pouvoir dire tout et son contraire lorsqu’on sait que notre parti ne gagnera jamais le pouvoir et n’aura jamais à gérer des fonds public.
 

https://www.journaldequebec.com/2022/05/23/pas-de-structure-aerienne-pour-le-rem-de-lest-promet-quebec-solidaire

QS peut bien s'opposer à un métro aérien, mais il ne peut pas promettre qu'il n'y en aura pas.  Il est possible que cette position lui fasse gagner des votes, et peut-être même les circonscriptions électorales concernées, mais ses députés seraient impuissants si le gouvernement élu en décidait autrement. 

Or la confrontation pourrait avoir une conséquence inattendue.  Le gouvernement élu pourrait choisir de laisser les résidents des secteurs concernés se disputer aussi longtemps qu'un consensus échoue à émerger, autrement dit ne pas s'engager dans un projet pour l'instant.   Le gouvernement rejetterait la responsabilité de l'échec sur l'absence de consensus.  Je ne sous-estime pas cette éventualité, parce que je ne crois pas que la volonté du gouvernement d'aller de l'avant avec un projet soit à toute épreuve.  Alternativement, je doute que le gouvernement serait disposé à satisfaire toutes les exigences des opposants à un métro aérien; s'il le faisait quand même, il compromettrait (dans une certaine mesure) sa capacité financière à réaliser d'autres projets de transport dans d'autres secteurs et régions qui lui sont plus favorables.

Dès le début (l'annonce du projet maintenant annulé), je me suis montré très défavorable envers l'idée d'un métro aérien en plein centre du boulevard René-Lévesque.  Mais ça ne veut pas dire que ce type d'infrastructure soit invariablement inapproprié ou indésirable: ça dépend du caractère des secteurs parcourus.  Maintenant, avec l'abandon du segment conduisant directement au centre-ville, le reste (la plus grande partie) du parcours (approximatif) vers l'est et le nord-est n'a pas les mêmes exigences.  

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

C’est certain qu’il va y avoir un festival du tirage de couverte, mais si l’analyse est faite de façon objective (c’est un gros “mais”), je ne vois pas sur quelles bases sérieuses on rejetterait une structure aérienne sur la majeure partie de la branche Pointe-au-Tremble, à l’exception du segment sur Sherbrooke dans HoMa. Une structure aérienne sur Souligny (où une emprise ferroviaire existe déjà, n’en déplaise aux NIMBY) avec un segment souterrain relativement court pour faire le lien avec Honoré-Beaugrand serait un compromis acceptable il me semble. Ça aurait l’avantage additionnel de desservir des secteurs plus au sud par rapport à la ligne verte.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Le 2022-05-21 à 13:44, Né entre les rapides a dit :

Et toi, qu'en penses-tu?  Je m'attends toujours à une valeur ajoutée quand je consulte MTLURB, car s'il ne s'agit que de consulter un article se rapportant au sujet, je n'ai pas besoin du forum.

Personnellement, je n'ai découvert aucun fait nouveau en lisant l'article.  On y retrouve des interrogations déjà connues, par exemple l'enveloppe budgétaire, le sort du Train de l'Est, un meilleur raccordement avec les lignes verte et bleue du métro, la possibilité de prolongements vers Repentigny et Laval, ainsi que le mode de passage dans certains secteurs "sensibles". 

Chose certaine, ce qui est envisagé est radicalement différent du projet initial de la CDPQ-i: 1) pas d'accès direct au centre-ville; 2) montage financier exclusivement public; et 3) fort possiblement une moindre automatisation.  On ne parle pas de l'échéancier: d'une part les nouvelles études suivies de consultations signifient que le début des travaux est évidemment reporté bien après la fin de 2022; d'autre part, un projet qui évite les complications inhérentes à l'accès au centre-ville devrait pouvoir être construit en moins de temps; aussi, rien n'empêchera un déploiement par phases.

 .  

La même chose que j'ai dit plutôt. Ce projet ne verra jamais le jour grâce à la bureaucratie et la politique et qu'on aurait dû aller avec le projet initial de la Caisse.

Edited by Corbeau
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, Corbeau a dit :

La même chose que j'ai dit plutôt. Ce projet ne verra jamais le jour grâce à la bureaucratie et la politique et qu'on aurait dû aller avec le projet initial de la Caisse.

C'est clair. Il ne se passera rien. On est de retour en 1989 et Robert Bourassa promet la ligne bleue. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Internist a dit :

C’est certain qu’il va y avoir un festival du tirage de couverte, mais si l’analyse est faite de façon objective (c’est un gros “mais”), je ne vois pas sur quelles bases sérieuses on rejetterait une structure aérienne sur la majeure partie de la branche Pointe-au-Tremble, à l’exception du segment sur Sherbrooke dans HoMa. Une structure aérienne sur Souligny (où une emprise ferroviaire existe déjà, n’en déplaise aux NIMBY) avec un segment souterrain relativement court pour faire le lien avec Honoré-Beaugrand serait un compromis acceptable il me semble. Ça aurait l’avantage additionnel de desservir des secteurs plus au sud par rapport à la ligne verte.

Voila une approche et un concept que je soutiens.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Rocco a dit :

C'est clair. Il ne se passera rien. On est de retour en 1989 et Robert Bourassa promet la ligne bleue. 

"1989 et Robert Bourassa" n'est qu'un jalon parmi plusieurs (avant et après) dans la saga de la ligne bleue. Je suis certain que tu connais l'intégralité de l'affaire.  

Link to comment
Share on other sites

1989 était une année électorale (tiens, tiens). Le gouvernement en poste, tenu par un vieux routier (tiens, tiens) était en voie d'être réélu (tiens, tiens). Il promettait une extension tous azimut des transports en commun -- ligne bleue, ligne blanche, trains de banlieue.. (tiens, tiens), et avait même créé une crise linguistique avec sa fameuse loi 178 qui mécontentait les anglophone (tiens, tiens). Ceux-ci se sont regroupé pour former un nouveau parti "Égalité" (tiens, tiens). L'abandon de tous les projets de transport en commun allait suivre la réélection facile de BouBou (tiens, tiens)... 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...