Jump to content

Recommended Posts

VISITE À MONTRÉAL

Pamela fait la snob

Marie-Joëlle Parent

Le Journal de Montréal

 

Passage désastreux de Pamela Anderson samedi soir au club Opera de Montréal. La star d'Alerte à Malibu a complètement snobé les médias montréalais. Elle a empoché 100 000 $ pour s'asseoir sur un divan et brandir son petit drapeau canadien.

 

Attitude plutôt paradoxale pour cette créature qui ne vit que de la médiatisation de son image...

 

Samedi soir, Pamela Anderson, en débarquant de son gros Escalade noir, a décidé qu'elle n'aimait pas le tapis rouge déroulé sur la rue Clark. Elle n'y est donc restée que quelques secondes, boudant ainsi les centaines de fans et de journalistes venus l'accueillir et qui l'attendaient depuis plus d'une heure.

 

Porte de derrière

 

Elle s'est engouffrée dans le club par la porte de derrière, laissant les journalistes ahuris, mais surtout frustrés. On avait pourtant confirmé des entrevues de cinq minutes à chaque journaliste sur ce même tapis rouge.

 

Le troupeau s'est rué derrière elle vers l'escalier de métal de la ruelle. Bousculade, incompréhension, c'était le chaos total. Des armoires à glace nous ont bloqué le passage. C'était peine perdue, Pam ne voulait rien savoir, ignorant complètement le plan de match des relationnistes de l'événement.

 

Les médias se sont rabattus sur la porte principale. À l'intérieur, la bimbo de 40 ans avait pris place sur une plate-forme entourée de danseuses en maillot de bain. Dans l'escalier menant à sa loge, les médias étaient entassés comme du vulgaire bétail. La scène était pathétique. Une dizaine de policiers tentaient de mettre de l'ordre dans tout ce bordel. Certains photographes ont pris place sur des corniches. C'en était dangereux, puisqu'on transportait d'énormes sofas au-dessus de nos têtes pour accommoder Pamela.

 

Drapeau canadien

 

Le comble, Pamela, assise sur un divan de cuir, nous brandissait son petit drapeau canadien au visage. Un drapeau pas plus large que son short blanc.

 

On avait même prévu une petite salle remplie de fleurs pour qu'elle fasse des entrevues loin des projecteurs. La star n'a même pas voulu y entrer.

 

La petite fille de Ladysmith, en Colombie-Britannique, semblait avoir oublié ses origines en s'aliénant ainsi des médias locaux et nationaux.

 

Aurait-elle fait une telle chose à Hollywood ? Il faut dire que Miss Anderson a reçu sa citoyenneté américaine en avril dernier...

 

En plus...

 

Pour ajouter au désastre, Éric Nolin, qui devait coanimer avec elle un concours de Miss Planet Beach, s'est retrouvé seul derrière le micro puisqu'elle a refusé de prendre la parole.

 

Elle a lu quelques phrases inaudibles sur un bout de papier, sans plus. Ses agents de Los Angeles avaient pourtant approuvé les textes, à la virgule près.

 

Bref, elle n'en a fait qu'à sa guise samedi soir. De retour à Los Angeles ce matin, elle doit être morte de rire. Elle est repartie de Montréal plus riche de 100 000 $, après avoir vu les courses dans les paddocks gratuitement.

 

Tout ça parce qu'elle a tenu un rôle de nana plantureuse dans Alerte à Malibu. Au fait, qu'avait-elle à promouvoir à Montréal à part son image ?

 

Elle a tout fait pour y nuire, en tout cas, et ce n'est pas sa paire de seins siliconés qui allait la sauver cette fois.

 

http://www.canoe.com/divertissement/celebrites/nouvelles/2008/06/09/5817521-jdm.html

 

-----

what a b*tch

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 29
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

ça leur à couté 100k, je ne crois pas qu'ils voudraient encore jetter de l'argent par la fenêtre pour ça.

 

Par contre, dans l'industrie, le mot voyagera et d'autres clubs seront moins intéressés à la booker. C'est elle la perdante de toute façon.

Link to comment
Share on other sites

je pense que le Club Opéra n'a eu que ce qu'il méritait. Booker Pamela Anderson... franchement!!!

 

c'est très normal d'avoir des noms de prestiges comme hotesse lors de soirées spéciales.

 

Voyons donc, vous voulez que Montréal soit hot, ben ça inclus de booker des starlets plus ou moins aimables :P

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...