Jump to content

montréal-est Projet Amazon-Broccolini (anciens terrains de Shell)


IluvMTL
 Share

Recommended Posts

Pinned posts

Amazon s'installe sur les terrains de l’ancienne raffinerie Shell à Montréal

https://www.journaldemontreal.com/2021/10/07/amazon-a-la-place-dune-raffinerie

La multinationale va s’installer sur un immense terrain

Les sols du site de l’ancienne raffinerie Shell, dans l’arrondissement Anjou et à Montréal-Est, sont encore trop contaminés pour qu’on y construise des résidences. Cependant, ces terrains peuvent accueillir des commerces ou des installations industrielles.

DOMINIQUE CAMBRON-GOULET Jeudi, 7 octobre 2021 00:00

Le géant américain Amazon poursuit son expansion au Québec en visant de nouvelles installations sur une partie des terrains de l’ancienne raffinerie Shell dans l’est de l’île, a appris notre Bureau d’enquête.

Mardi, le constructeur Broccolini a annoncé l’achat d’un immense terrain de 2,5 millions de pieds carrés à Anjou et Montréal-Est pour 56,5 M$ des mains de Groupe C. Laganière.

L’entreprise montréalaise s’est toutefois gardée d’annoncer ce qui verrait le jour sur ce terrain qui abritait autrefois les raffineries de la pétrolière Shell et dont la décontamination a été en partie financée par des fonds publics dans les dernières années.

« Nous avons hâte de présenter un projet audacieux qui contribuera à la relance économique verte de l’est de Montréal », a indiqué le président du Groupe immobilier Broccolini, Roger Plamondon, dans un communiqué.

Un centre de distribution ?

Notre Bureau d’enquête a constaté que c’est le géant du web Amazon qui s’installera éventuellement sur ce terrain, Broccolini ayant déjà conclu un bail avec l’entreprise américaine en 2020.

Broccolini agit régulièrement comme partenaire d’Amazon au Canada.

Le constructeur industriel et commercial a notamment participé à l’élaboration de deux centres de tri à Laval, un à Lachine et un autre à Coteau-du-Lac, ainsi que d’un centre de distribution à Ottawa.

Il n’a pas été possible de confirmer quel type d’installation Amazon compte aménager dans l’est de l’île. Broccolini n’a pas donné suite à nos questions.

L’entreprise fondée par le milliardaire Jeff Bezos, de son côté, a indiqué ne pas pouvoir «communiquer d’informations sur des plans d'opérations spécifiques».

Il s’agira vraisemblablement d’un établissement lié à la livraison, puisque c’est la filiale de distribution, Amazon Canada Fulfillment Services, qui a signé le bail et non la division d’infonuagique, Amazon Web Services.

Des millions de fonds publics

Le Groupe C. Laganière, une entreprise spécialisée en réhabilitation de sols, avait acheté les terrains de Shell pour 22 M$ en 2017, afin d’en finir la décontamination.

Cet achat a été financé en partie par des fonds fédéraux et provinciaux, soit 8,5 M$ de la Banque de développement du Canada et 11 M$ d’Investissement Québec.

Un avis de décontamination publié la semaine dernière indique que les terrains sont encore trop contaminés pour un usage résidentiel, mais qu’ils sont aptes à un usage commercial ou industriel.

Ainsi, Broccolini acquiert un terrain qui pourra très rapidement accueillir le géant Amazon.

C’est la British Columbia Investment Management Corporation qui a financé l’achat de Broccolini à hauteur de 55 M$.

Il s’agit du fonds d’investissement des caisses de retraite des employés du secteur public de la Colombie-Britannique, un proche équivalent de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

PAS DE PARC-NATURE

L’administration de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, souhaitait acheter le terrain de l’ancienne raffinerie Shell pour son projet de parc-nature appelé le Grand parc de l’Est.

En 2018, la Ville de Montréal s’était même munie d’un droit de préemption qui lui permettait de l’acheter à Laganière environ au même que Broccolini.

Toutefois, «après analyse, la Ville a décidé de ne pas utiliser son droit de préemption», indique le porte-parole de la mairesse, Youssef Amane.

Après une partie du terrain du Club de Golf Métropolitain d’Anjou, qui accueillera un Costco, il s’agit d’un second terrain qui file des mains de l’administration Plante pour son projet de parc-nature dans l’est.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

https://journalmetro.com/local/pointe-aux-trembles-montreal-est/2706097/est-de-montreal-broccolini-achete-25-millions-de-pieds-carres-des-anciens-terrains-de-shell/

POINTE-AUX-TREMBLES & MONTRÉAL-EST

Est de Montréal: Broccolini achète 2,5 millions de pieds carrés des anciens terrains de Shell

Le terrain a été acquis pour 56,8 M$.Photo: Archives/Métro Média

Coralie Hodgson - Métro

5 octobre 2021 à 17h58 - Mis à jour 5 octobre 2021 à 17h59 2 minutes de lecture

L’entreprise Broccolini, spécialisée en construction, développement et services immobiliers, a acquis 2,5 millions de pieds carrés des anciens terrains de Shell au Groupe C. Laganière pour 56,8 M$. Ce terrain à vocation commerciale et industrielle sera redéveloppé «selon les plus hauts standards environnementaux», soutient l’entreprise.

Le terrain, composé de deux lots adjacents, est situé en bordure de l’Autoroute 40 et chevauche l’arrondissement d’Anjou et la ville de Montréal-Est. Il s’agit d’une partie de l’ancien terrain appartenant à raffinerie de Shell Produits Canada, qui a été racheté par le Groupe C. Laganière en 2017.

«Nous sommes fiers de participer au développement durable de ce secteur et nous avons hâte de présenter un projet audacieux qui contribuera à la relance économique verte de l’est de Montréal», a déclaré par voie de communiqué Roger Plamondon, président du Groupe immobilier Broccolini, ajoutant que ce projet sera une «première incursion d’envergure dans l’est de Montréal».

Broccolini s’est engagé à céder une partie de son nouveau terrain et à participer activement à l’aménagement d’un corridor vert. Des discussions avec les différentes instances gouvernementales auraient également été amorcées afin d’assurer le respect de l’ensemble des orientations environnementales pour ce secteur, selon le communiqué.

Du côté du Groupe Laganière, on soutient que cette transaction « permettra de donner un élan supplémentaire à leur Complexe environnemental Montréal-Est (CEME)».

«La vente d’une portion de notre terrain à Broccolini s’inscrit dans notre mission de convertir d’anciens passifs environnementaux en actifs permettant le redéveloppement durable de notre territoire, en plus de contribuer à la réalisation de nos projets futurs et d’assurer la relève de l’entreprise», affirme le président du Groupe Laganière, Guy Laganière.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

https://estmediamontreal.com/broccolini-met-main-sur-anciens-terrains-shell-montreal/

Photo Ville de Montréal – raffineries secteur est Mtl.

5 OCTOBRE 2021

BROCCOLINI ACHÈTE UNE PARTIE DES ANCIENS TERRAINS DE SHELL POUR 56,8 M $

Rédaction : EMM

Broccolini, leader canadien de l’immobilier et de la construction, vient d’annoncer l’acquisition d’un terrain de 2,5 millions de pieds carrés dans l’est de Montréal. Situé en bordure de l’Autoroute 40 et chevauchant l’arrondissement d’Anjou et la ville de Montréal-Est, là où s’élevait autrefois la raffinerie de Shell Produits Canada, ce terrain à vocation commerciale et industrielle « sera redéveloppé selon les plus hauts standards environnementaux », indique l’entreprise.

« Nous sommes fiers de participer au développement durable de ce secteur et nous avons hâte de présenter un projet audacieux qui contribuera à la relance économique verte de l’est de Montréal » a déclaré Roger Plamondon, président du Groupe immobilier Broccolini. « L’achat de ce terrain marque notre première incursion d’envergure dans l’est de Montréal et nous sommes enthousiastes à l’idée de collaborer avec les différentes instances gouvernementales et partenaires d’affaires, comme nous l’avons fait tout au long du processus d’acquisition, pour réaliser un éventuel projet qui soit ancré dans sa communauté. »

Le terrain, composé de deux lots adjacents, a été vendu à Broccolini par le Groupe C. Laganière, pour la somme de 56,8 M$. Selon son président, Guy Laganière, cette somme permettra de donner un élan supplémentaire à leur Complexe environnemental Montréal-Est : « Je suis très fier du travail accompli par mon équipe pour en arriver à cette transaction, que j’entrevois positivement pour la pérennité de Groupe C. Laganière et la revitalisation de l’est de Montréal. La vente d’une portion de notre terrain à Broccolini s’inscrit dans notre mission de convertir d’anciens passifs environnementaux en actifs permettant le redéveloppement durable de notre territoire, en plus de contribuer à la réalisation de nos projets futurs et d’assurer la relève de l’entreprise ».

Selon le communiqué de presse officiel, Broccolini se serait engagé à céder une partie de son nouveau terrain et à participer activement à l’aménagement d’un corridor vert. Les discussions avec les différentes instances gouvernementales « ont également été amorcées afin d’assurer le respect de l’ensemble des orientations environnementales pour ce secteur ».

* Plus de détails à venir dans le cadre de notre dossier spécial d’octobre-novembre EST en développement.

Link to comment
Share on other sites

Brocco va faire renaître à sa façon et manière beaucoup plus écologique un No man's Land qui faisait jadis la fierté du Canada... au point de l'imprimer sur les billets de 10 dollars...

CAN_P088_10CADv-xs.jpg

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, KOOL a dit :

Brocco va faire renaître à sa façon et manière beaucoup plus écologique un No man's Land qui faisait jadis la fierté du Canada... au point de l'imprimer sur les billets de 10 dollars...

CAN_P088_10CADv-xs.jpg

ishh qu'on verrait pu ça aujourd'hui! Quelle époque!

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Rocco a dit :

ishh qu'on verrait pu ça aujourd'hui! Quelle époque!

Ah bon ? Ci-dessous une photo d'actuelles images de raffineries en Alberta :

1132170.jpg

Mais je serai le dernier à leur lancer la première pierre car ils ont longtemps versé des dividendes lors de la péréquation et que le Québec était presqu'une province sur le B.S... derrière certaines provinces maritimes au pro-rata. 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value