Jump to content

La hauteur limite à Montréal (lisez le message avant de répondre)


mtlurb
 Share

Qu'est-ce que l'on devrait faire de la politique de hauteur des bâtiments de Montréal  

72 members have voted

  1. 1. Qu'est-ce que l'on devrait faire de la politique de hauteur des bâtiments de Montréal

    • Laisser la limite de hauteur
      7
    • Désiger certaines zones du centre-ville où elle ne s'appliquerait pas (exemple de Vancouver)
      49
    • Abolir la limite de hauteur pour permettre de plus hautes constructions
      16


Recommended Posts

  • Administrator

La hauteur limite à Montréal

 

hauteur limite : environ 220 mètres

Hauteur du mont Royal : 233 mètres

 

La limite de hauteur servirait à garder la vue du haut de la montagne, selon certain, ou permetterait de garder une vue du mont peu importe où l'on ait, celon d'autre.

 

Quelque chose est sur, c'est que le contraste entre la montagne et les gratte-ciel du centre-ville lui donne un côté unique. L'intégration urbaine d'une montagne dans un centre-ville.

 

-----------------------------------------

 

Voici quelques cas de limite de hauteur :

 

Hong Kong

 

La hauteur limite est les pointes du mont Victoria. La hauteur limite varie selon où le bâtiment est placé sur l'île par rapport à la hauteur du mont victoria à cet endroit.

 

Les bâtiments doivent être plus bas que 20% de la partie de la montagne vis-à-vis eux.

 

Elle permet de préserver une vue du au du Mont Victoria et aussi elle permet aux touristes à Kowloon de voir la montagne avec le skyline, comme toutes les photos classiques de Hong Kong.

 

Les bâtiments en hauteur sont donc maintenant à Kowloon, où il n'y a pas de limite de hauteur.

 

http://www.urisa.org/files/Makvol17no1-4.pdf

 

Vancouver

 

La ville possède aussi une limite de hauteur, ce qui fait qu'il y a beaucoup de bâtiments mais qu'ils sont plus petits. Leur limite est bien plus sévère que la notre :

 

hauteur limite : 137 mètres (450 pieds)

 

La hauteur limite est pour préserver la vue des montagnes derrière (North Shore Mountains).

 

À la fin des années 90, la politique de hauteur fut changée et la ville permetta à 7 sites dans le centre-ville où les bâtiments pouvaient exédés la hauteur permise.

 

Aujourd'hui, 5 de ces 7 sites sont développés. La plus haute tour est la tour Living Shangri-La avec 197 mètres.

 

-----------------------------------------

 

3 choix sont à votre disposition pour ce sondage:

 

1 - Laisser la limite de hauteur comme elle l'est.

2 - Laisser la limite de hauteur mais laissé certaines zones sans restrictions (exemple de Vancouver)

3 - Abolir la limite de hauteur afin de laisser place a de plus hauts projets.

Link to comment
Share on other sites

Je vote pour b je suis pour la limite mais pas dans le centre ville,le centre ville doit étre sans limite comme ca d un coté on peut voir la montgne et d un autre on donne la chance au centre ville de se devlopper et voir un jour des gratte ciels plus hautes qui formeront un beau skyline de montreal ,je suis aussi pour la limite or du centre ville car comme ca le ville sera mieu organiser.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

J'ai voté pour l'option B. Moi aussi je crois que la limite dans certains endroit doit être enlevée. Surtout au sud de St-Antoine et certains terrains vacants sur rené_lévesque!

Link to comment
Share on other sites

  • 6 years later...

Quand on y pense bien, c'est ridicule. Si le but de la limite est de préserver la vue sur la montagne (sous entendu pour une personne depuis le sol), alors limiter la hauteur pour qu'elle soit égale à celle du mont royal est inutile: il faudrait des bâtiments de 2 ou 3 étages pour qu'on puisse voir le mont royal depuis la rue!

 

La solution de désigner des "angles de vue"'comme a Vancouver est bien plus pratique: on identifie un ensemble de lieux depuis lesquels on veut conserver la vue (par exemple, le haut de la place Jacques cartier), et on empêche les constructions dans cet axe précis. Ailleurs, laissez faire, ça dérange pas!

 

La règle actuel est plus le produit d'une peur des tours que d'une volonté de préserver des vues qui, souvent, n'existent déjà plus.

Link to comment
Share on other sites

L'objectif a toujours été de garder la suprématie du Mont-Royal sur la ligne d'horizon de la ville, et elle est appliquée depuis l'instauration de ce règlement d'urbanisme qui date des années 60s. En ce qui me concerne je le trouve tout à fait justifié puisque la montagne est un des symboles fort de Montréal, d'où d'ailleurs elle tire son nom. On peut avoir des tours élevées partout dans le monde, cela ne distingue pas vraiment une ville d'une autre. Mais plus difficile de trouver une ville avec un parc surélevé en plein centre. Une richesse sans prix qui profite à toute la population tout autant qu'aux visiteurs.

 

Ce débat revient régulièrement sur ce forum, et il faut constamment en justifier la décision. Pourtant quand on a quelque chose d'unique, on doit le protéger et en prendre soin. Les paysages urbains sont heureusement reconnus aujourd'hui comme des éléments du patrimoine, et de ce fait on doit en assurer le pérennité. Finalement c'est devenu davantage une question culturelle qui ne relève plus seulement de la Ville elle-même, mais aussi du gouvernement québécois.

 

Alors qu'on cesse de toujours vouloir aller plus haut et changeons plutôt ce paradigme par toujours plus beau, de ce point de vu le défi m'apparait pas mal plus intéressant.

Link to comment
Share on other sites

On pourra rever à permettre des hauteurs plus élévés que la montagne à l'est du pont Jacques-Cartier dans le quartier Sainte-Marie entre le Métro Papineau et Frontenac et prés du fleuve...

 

Projet Montréal avait déjà proposé un projet pour une Entrée Maritime, mais un projet de telle sorte (ou encore plus haut) sera difficile à faire avaler par les residents actuel.

 

em-05-6.jpg

Edited by IluvMTL
Link to comment
Share on other sites

Ce débat revient régulièrement sur ce forum, et il faut constamment en justifier la décision. Pourtant quand on a quelque chose d'unique, on doit le protéger et en prendre soin. Les paysages urbains sont heureusement reconnus aujourd'hui comme des éléments du patrimoine, et de ce fait on doit en assurer le pérennité. Finalement c'est devenu davantage une question culturelle qui ne relève plus seulement de la Ville elle-même, mais aussi du gouvernement québécois.

 

Oui, le débat revient toujours car c'est un reglement stupide. On s'entends tu pour dire que les rocheuses (à Vancouver) sont bien plus impressionnante que notre colline Royale!?! Ça n'a pas empêché les gens de cette ville de trouver certains endroits dans le C-V où la limite de hauteur a été rehaussée! Pourquoi pas ici? En passant, tu dis qu'il faut protéger notre colline royale, je crois qu'il serait bien plus important de s'assurer qu'il n'y a plus de nouvelles construction sur le Mont-Royal avant d'empêcher une construction plus haute que celle-ci.

 

Si le Mont-Royal était une vraie montagne (400, 500 ou même 700 mètres) je pourrais comprendre, mais elle n'a rien d'impressionnante cette colline. D'ailleurs je crois que c'est la deuxième plus petite des collines Montérégiennes. Seul le Mont St-Bruno est plus petit.

 

Voici la liste des collines MOntérégiennes

 

 

Mont Royal, 233 mètres, 118 à 138 Ma ;

Mont Saint-Bruno, 218 mètres, 118 à 136 Ma ;

Mont Saint-Hilaire, 411 mètres, ? à 135 Ma ;

Mont Saint-Grégoire, 251 mètres, 119 à ? Ma ;

Mont Rougemont, 381 mètres, ? à 137 Ma ;

Mont Yamaska, 416 mètres, 120 à 140 Ma ;

Mont Shefford, 526 mètres, 120 à 130 Ma ;

Mont Brome, 553 mètres, 118 à 138 Ma ;

Massif du Mont-Mégantic, 128 à 133 Ma, dont le point culminant est le mont Mégantic, 1105 mètres.

 

 

En passant, avec la construction du 2 International Finance Center à Hong-Kong, est ce qu'ils ont dépassé le Mont Victoria?

Link to comment
Share on other sites

Moi je suis pour ce réglement, de vouloir protéger les vues sur la montagne. Mais j'aimerais voir des zones où cette limite serait levée. Probablement aux extrémités de Ville-Marie (Atwater ou Ste-Marie??) ou carrément créer un autre pôle comme ils l'ont fait à Québec (Stade? Métropolitain?)

 

Il ne faut pas se raconter des histoires non plus - ce n'est pas à cause de ce réglement qu'on a pas de tours plus hautes chez-nous. Si c'était le cas, il y aurait un grand nombres d'édifices de 200-220 mètres. Ce n'est pas en enlevant ce réglement qu'un supertall sera en construction à court terme...

Link to comment
Share on other sites

Il ne faut pas se raconter des histoires non plus - ce n'est pas à cause de ce réglement qu'on a pas de tours plus hautes chez-nous.

 

Je ne suis pas en accord avec toi sur ce point. Quand la PVM et la Tour CIBC étaient en construction, il était clair que les deux banques étaient en compétition pour savoir quelle tour serait la plus haute. Les deux se sont arrêtées au maximum permis aux endroits où elles ont été construites. Si ce règlement n'existait pas, qui sait jusqu'où elles se seraient rendues? 220m? 230m??

 

Autre exemple, lorsque le 1250 R-L avait été proposé, il était supposé avoir 72 étages, et non 47. N'oublions pas que c'était à un moment où l'on construisait "sur spéculation", et construire une tour aussi haute n'aurait pas été un problème. Encore une fois, c'est la limite de hauteur qui a empêché cette tour de grimper à sa pleine hauteur!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...