Jump to content

ville-marie Odea - 25 étages


GDS

Recommended Posts

Pinned posts
  • Administrator

245, boul. Robert-Bourassa

 

Quote

Emplacement: 255-277, rue Duke et 270-280, rue Prince
Hauteur en étages: 26 sur Robert-Bourassa, 2 à 6 sur Prince et Ottawa
Hauteur en mètres: 80
Nombre d'unités de logement : 435, dont 264 locatifs
Coût du projet: 
Promoteur : Eeyou Eenou Realty Properties / Cogir-Dev McGill
Architecte : Douglas Cardinal Architect / Lemay
Entrepreneur général: 
Début de construction: 
Fin de construction: 
Site internet: https://www.odeamontreal.com/
Lien webcam: 
Vidéo promotionnelle: 
Rumeurs: 
Autres informations: usage mixte de 340 000 pi² inclut : des commerces, des bureaux, des logements 

  • Basilaire de 2 à 6 étages sur les rues Prince et Ottawa
  • 435 logements, dont 264 locatifs
  • Espaces de bureaux pour des organismes Cris
  • Une portion (côté rue) du bâtiment construit au 19e siècle sis au 270 rue Prince, ainsi que la façade du bâti sis au 280 de la même rue sont conservés in situ et intégrés à la construction.
  • Un stationnement souterrain (± 120 places) est accessible depuis la rue Prince
  • Basilaire et enveloppe de la tour en panneaux préfabriqués et verre avec des insertions de bois

Autre liens :

Autres images : 

Anciens rendus

Par Rubin Rotman architectes

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

J'espère que tu inclus la « finesse » ou « l'élégance » du revêtement extérieur dans l'expression « qualité architecturale » parce que ça sert à rien d'avoir la plus belle tour élancée en forme de S, de T, U ou  Y si on est pour avoir encore du foutu béton préfab (ce qui n'est pas le cas ici tant mieux). 

Link to comment
Share on other sites

Le 07/06/2017 à 12:17, Ju HG a dit :

J'espère que tu inclus la « finesse » ou « l'élégance » du revêtement extérieur dans l'expression « qualité architecturale » parce que ça sert à rien d'avoir la plus belle tour élancée en forme de S, de T, U ou  Y si on est pour avoir encore du foutu béton préfab (ce qui n'est pas le cas ici tant mieux). 

Of course, qualité des matériaux est implicite dans le terme.

Link to comment
Share on other sites

Je comprend l'effet d'escalier, mais je comprend aussi que cela rendre directement en compétition avec les désirs des promoteurs et la valeur des terrains. Les bords de rive sont des terrain prime que le promoteur voudra maximiser. 

D'ou la nécessité d'un plan d'urbanisme. Et ce qui manque au plan d'urbanisme, c'est le facteur architectural. 

Est-ce qu'une taxe sur l'architecture bâclé ou délabré pourrais changer les choses ? (ex: Si certain critère ne sont pas atteint, la taxe municipale est augmenté de 1%.) 

Ça permettrait de voir une meilleur qualité architecturale et ça permettrait de voir de vieux building mal entretenu recevoir une cure de jeunesse. (oui, c'est toi que je vise Tour Rogers...)

Link to comment
Share on other sites

Le gros problème, c'est comment juger une architecture "de mauvaise qualité" ou "de bonne qualité"? Oublions les matériaux et leur durabilité, ce qui peut sembler objectif. Mais un design. Lequel est "laid", lequel est "beau"? C'est extraordinairement suibjectif. Et je vois mal la ville se positionner comme décideur final du Beau.

Je continue de penser que dans les cas de grands édifices, et surtout ceux qui demandent des dérogations de hauteur, la ville aurait un levier pour fortement inciter le promoteur à réaliser un "concours" d'architecture. Sans tomber dans le concours de grande envergure, cela pourrait simplement se traduire par l'obligation de demander des propositions, à partir de spécifications préalables bien entendu (limites de budget, etc.), à plusieurs cabinets d'architectes, par exemple. Le promoteur aurait toujours la possibilité de choisir son préféré, mais il y aurait un choix, des alternatives. Et en rendant les alternatives publiques, visibles par tous, peut-être y aurait-il un effet d'entraînement pour inciter la recherche d'originalité.

On jase, là.

Link to comment
Share on other sites

C'est possible de dire par exemple, tel matériau est de qualité, tel autre ne l'est pas. Il est facile aussi de voir la détérioration de l'enveloppe extérieur. 

Le but ne serait pas tant de promouvoir la beauté mais plutôt d'éviter les matériaux et architecture trop cheap qui donne un rendu laid ou une détérioration trop rapide de l'enveloppe extérieur. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Davidbourque a dit :

C'est possible de dire par exemple, tel matériau est de qualité, tel autre ne l'est pas. Il est facile aussi de voir la détérioration de l'enveloppe extérieur. 

Le but ne serait pas tant de promouvoir la beauté mais plutôt d'éviter les matériaux et architecture trop cheap qui donne un rendu laid ou une détérioration trop rapide de l'enveloppe extérieur. 

C'est un premier pas, assurément. Mais pas le seul élément de l'équation. Une certaine audace du design est à souhaiter. Mais c'est effectivement bien plus difficile à évaluer...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
Le 15/06/2017 à 14:07, MtlMan a dit :

C'est un premier pas, assurément. Mais pas le seul élément de l'équation. Une certaine audace du design est à souhaiter. Mais c'est effectivement bien plus difficile à évaluer...

Pour le design, nous sommes dans la subjectivité pure. Quels critères devrait-on retenir ? C'est très difficile de créer des critères d'évaluation pour décréter ce qui est beau et ce qui est laid. En revanche, pour la qualité des matériaux la Ville devrait être beaucoup plus exigeante. Le préfabriqué bas de gamme devrait être banni pour tout projet au centre-ville. Quant au préfabriqué de qualité, il devrait être utilisé à mon avis avec modération et discernement. Il y a des limites à couper les coins ronds, tout ça pour que le promoteur "sauve" sur les matériaux.

Link to comment
Share on other sites

Citation

Feanaro

 

Pour le design, nous sommes dans la subjectivité pure. Quels critères devrait-on retenir ? C'est très difficile de créer des critères d'évaluation pour décréter ce qui est beau et ce qui est laid. En revanche, pour la qualité des matériaux la Ville devrait être beaucoup plus exigeante. Le préfabriqué bas de gamme devrait être banni pour tout projet au centre-ville. Quant au préfabriqué de qualité, il devrait être utilisé à mon avis avec modération et discernement. Il y a des limites à couper les coins ronds, tout ça pour que le promoteur "sauve" sur les matériaux.

 

Absolument! La qualité des matériaux est fondamentale, et devrait être aussi encouragée que le design, peut-être même plus. Mais pour revenir à ce dernier, il est vrai que c'est subjectif, aucun doute là-dessus. Pourtant la subjectivité ne doit pas nous empêcher de favoriser quand même la recherche de cet esprit dans les nouvelles constructions. D'ailleurs, si je peux me permettre un parallèle avec le patrimoine, il y a là également une dose de subjectivité également. Comment juge-t-on ce qui mérite ce titre et ce qui ne le mérite pas? L'âge? Genre, 100 ans et c'est automatiquement du patrimoine à protéger? Même Héritage Montréal ne fait pas ce calcul. La qualité architecturale? Bien entendu. Mais qu'est-ce que la qualité architecturale, et la valeur patrimoniale d'un édifice en terme d'esthétique? Ça revient un peu à la même question qu'à propos du design à la différence qu'on parle ici de design qui a des décennies d'âge, voire plus. Grosso modo, on y arrive quand même en ce qui concerne le patrimoine.

Ce serait différent pour le design, mais on peut quand même essayer, à tout le moins, de passer le message : c'est important, et ça ajoute de la valeur non seulement à votre édifice, mais aussi à tout le quartier et la ville. Au final, tout le monde est gagnant. Même le promoteur qui augmente l'attractivité de son projet à court terme, et aussi à moyen et long terme, car une ville plus belle en général sera en demande. En plus, des villes européennes ont des critères en la matière. ce doit donc être possible.

Qu'est-ce qui est beau et qu'est-ce qui ne l'est pas? Je ne peux répondre. Personne en le peux précisément. MAIS, je suis certain par contre qu'on peut sentir, souvent, si le promoteur a au moins essayé, a au moins fait un effort. Quitte à se tromper au yeux de certains, ou réussir aux yeux de d'autres. Il me semble que plusieurs projets dégagent une impression qu'il n'y a eu aucun ou très peu d'efforts véritables pour mettre un peu de beauté et/ou originalité dans le produit final.

Si déjà on voyait et on sentait plus d'efforts, même dans les petits et moyens projets, ce serait déjà une avancée.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Feanaro
      Terrains vacants à vendre juste au sud de la Place Bonaventure (brochure en français disponible sur le site Web) : 
      - http://matrix.cwcanada.com//filecabinet/Trans/498605/Terrains_South_Block_Lands_Teaser_(E)_final.pdf
      - http://www.cushmanwakefield.ca/properties/m1078627-1
       
      Est-ce que quelqu'un sait s'il y a un (ou des) projet(s) sur ce site? 
    • By IluvMTL
      2180-2190 boul de Maisonneuve Est/ coin Parthenais

       
    • By IluvMTL
      Québec déplacera des employés dans l'Est 
      1000 rue Fullum (Quartier des fonctionnaires)

      Bloc C 
       
       
    • By IluvMTL
      Nom: 21e Arrondissement
      Hauteur en étages: 9, 14
      Hauteur en mètres:
      Coût du projet:
      Promoteur: Prével
      Architecte: Groube IBI CHBA
      Entrepreneur général:
      Emplacement:
      Début de construction: 2013
      Fin de construction:
      Site internet: http://le21e.prevel.ca/fr/
      Lien webcam:
      Autres informations:
      Rumeurs:
      Aperçu artistique du projet: 

      Maquette:
      Vidéo promotionnelle:
      Autres images:
       
    • By MDCM
      Emplacement: Métro Frontenac, 2600-2660 Ontario Est
      Hauteur en étages: ?
      Hauteur en mètres: 
      Coût du projet: 
      Promoteur: Bertone
      Architecte: 
      Entrepreneur général: 
      Début de construction: Été 2018
      Fin de construction: Été 2019
      Site internet: http://bertone.ca/fr/project/2600-2660-rue-ontario-est-montreal/
      Lien webcam:
      Autres détails: 124 570 pieds carrés, Mixte - commercial, bureaux, résidentiel
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value