Jump to content

Déconfinement et immobilier à Montréal


santana99

Recommended Posts

Dites-nous simplement comment vous voyez le déconfinement et dans quel avenir prévisible, et quelles répercussions la réouverture de l'économie aura sur l'immobilier à Montréal.

Chacun connaît ma position sur le confinement.

Là on parle de déconfinement.

La Santé publique du Canada parle d'un déconfinement possible en juillet si la campagne de vaccination est massive.

Bref, quel tableau global tirez-vous des effets de la pandémie et du confinement à Montréal sur le marché de l'immobilier, et quelles conséquences aura le déconfinement sur ce marché.

Positives ? Négatives ? Mitigées ? Doit-on craindre une surchauffe ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, santana99 a dit :

Dites-nous simplement comment vous voyez le déconfinement et dans quel avenir prévisible, et quelles répercussions la réouverture de l'économie aura sur l'immobilier à Montréal.

Chacun connaît ma position sur le confinement.

Là on parle de déconfinement.

La Santé publique du Canada parle d'un déconfinement possible en juillet si la campagne de vaccination est massive.

Bref, quel tableau global tirez-vous des effets de la pandémie et du confinement à Montréal sur le marché de l'immobilier, et quelles conséquences aura le déconfinement sur ce marché.

Positives ? Négatives ? Mitigées ? Doit-on craindre une surchauffe ?

Examen de fin d'année.  Deux questions fusionnées en une seule, énorme!  -- De combien de temps dispose t-on?

Je vais commencer par aborder la seconde partie (la plus intéressante à mon avis), soit: les conséquences (prévisibles) du déconfinement sur le marché immobilier à Montréal.  -- Éléments de réponse (à élaborer plus tard):

- Ceux qui ont déménagé hors de Montréal à cause de la pandémie et du confinement ne reviendront pas de sitôt, par choix ou parce qu'ils ne pourront pas se libérer facilement des engagements pris antérieurement (par exemple l'achat d'une propriété  en banlieue ou en zone éloignée, pour laquelle la demande se sera dégonflée).

- Ceux qui n'avaient pu venir à Montréal à cause de la pandémie et du confinement reviendront en force: je distingue 1) les étudiants universitaires, 2) les touristes, et 3) les gens d'affaires.

- Les employés de bureau reviendront au centre-ville, mais pas en aussi grand nombre qu'auparavant.  Les espaces à bureau seront quand même occupés, dans des aménagements toutefois moins denses.

- Les commerces et les restaurants rouvriront graduellement, avec probablement un peu moins d'employés.

- Les projets immobiliers en cours de de réalisation se poursuivront (comme ils l'auront fait durant le confinement), mais l'annonce de nouveaux grands projets d'envergure attendra encore un peu.

---------

Probable mot de la fin (conclusion):   Les effets du déconfinement seront sans contredit positifs, mais la reprise ne sera pas explosive avant quelque temps.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Merci de ton précieux commentaire qui permet d'approfondir le sujet.

Deux éléments en corrélation avec la question du déconfinement et de l'immobilier à Montréal et qui concernent également les autres villes du Québec, que souligne cet article

https://www.journaldequebec.com/2021/04/26/lautomobile-reprend-ses-droits-malgre-la-troisieme-vague

Deux signes qui semblent indiquer une tendance lourde et un retour quasi à la normale à la fin de la pandémie.

- Le trafic routier a retrouvé 80 % de son niveau normal et ce en pleine troisième vague.

- On note déjà un essoufflement du télétravail.

Ce qui semble se dessiner pour Montréal, même si des formules hybrides seront conservées dans certaines entreprises une fois la pandémie terminée.

- Un retour assez massif des employés dans les bureaux au centre-ville. Le télétravail n'est pas vivable psychologiquement à terme pour beaucoup d'employés qui ont besoin du lien social

-Les bureaux vacants au centre-ville seront rapidement investis par d'autres entreprises.

-Le niveau d'activités au centre-ville retrouvera assez rapidement son niveau normal.

- Contrairement à toi, je ne crois pas qu'il y aura une baisse d'employés dans les commerces et les restaurants.

- Il n'y aura pas un exode massif vers la campagne à moyen et long terme en raison du télétravail. Une certaine proportion des gens qui ont quitté reviendront.

- Il y aura un retour en force, oui, des étudiants, des touristes, et des gens d'affaires.

- Pas de désertification du centre-ville, pas de désaffection non plus, un développement soutenu, et même un boom dès la deuxième moitié de 2021.

Ce que la pandémie aura changé dans nos habitudes ? Très honnêtement. si on excepte un recentrage de certaines activités économiques, pas de bouleversements majeurs comme on l'avait anticipé. Bien sûr il y aura des séquelles physiques et psychologiques chez certains d'entre nous, mais fondementalement les gens veulent retouver au plus vite leur vie d'avant, et à mon avis c'est ce qui va arriver d'ici les prochains mois, une fois la campagne de vaccination complétée et la levée progressive des mesures sanitaires.

 

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Ces chiffres annoncent un déconfinement proche au Québec, et une reprise rapide de l'activité commerciale au centre-ville cet été.

Il sera intéressant de mesurer le taux d'occupation des espaces commerciaux au centre-ville au cours des prochains mois.

COVID-19: la vaccination ouverte à tous fait fureur au Québec

https://www.journaldequebec.com/2021/05/02/vaccination--plus-de-500-000-rendez-vous-en-quatre-jours-1

Après avoir atteint le premier million de citoyens vaccinés en 100 jours, le deuxième en 20 jours et le troisième en 15 jours, on compte donc atteindre le quatrième million de doses administrées dans un délai encore plus court.

36,8 % de la population québécoise a reçu une première dose  

70 000 rendez-vous restants pour atteindre l’objectif de 75 % chez les 50-59 ans  

6,5 jours en moyenne pour obtenir un rendez-vous  

8 mai, date à laquelle tous les résidents en CHSLD de la province seront entièrement vaccinés    

Déjà 500 000

Le ministre Dubé a expliqué dimanche sur Twitter qu’en comptant la journée de jeudi - donc avant l’ouverture pour les 50-59 ans - plus de 500 000 personnes avaient pris un rendez-vous.

Source : Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)

 

Rendez-vous pour la vaccination

50-59 ans : depuis le 30 avril  

45-49 ans : à partir d’aujourd’hui  

40-44 ans : à partir du 5 mai  

35-39 ans : à partir du 7 mai  

30-34 ans : à partir du 10 mai  

25-29 ans : à partir du 12 mai  

18-24 ans : à partir du 14 mai   

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...