Jump to content

1600, boul. René-Lévesque O. - 38 étages


mtlurb

Recommended Posts

Pinned posts
  • 2 years later...

 

Il y a 5 heures, FrancSoisD a dit :

So, the question might be, "Which is worse in the long run: losing this lush small private park, or not building this tower?"

Si on peut avoir les deux ce serait mieux, surtout quand on pense au cout pour créer ce même genre d'espace vert avec des arbres matures. Donc plus facile de trouver un terrain à bâtir qu'un terrain à verdir. A noter aussi que ce n'est pas tant au niveau de la ville que l'effet est marquant, mais bien au niveau du quadrilatère.

Dans tous les cas je donnerai toujours priorité à la qualité de vie des citoyens. Alors on ne devrait pas avoir à choisir entre un espace vert ou une tour, quand on a encore autant de stationnements de surface à développer.

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, acpnc a dit :

 

Si on peut avoir les deux ce serait mieux, surtout quand on pense au cout pour créer ce même genre d'espace vert avec des arbres matures. Donc plus facile de trouver un terrain à bâtir qu'un terrain à verdir. A noter aussi que ce n'est pas tant au niveau de la ville que l'effet est marquant, mais bien au niveau du quadrilatère.

Dans tous les cas je donnerai toujours priorité à la qualité de vie des citoyens. Alors on ne devrait pas avoir à choisir entre un espace vert ou une tour, quand on a encore autant de stationnements de surface à développer.

Je comprends l'idée, mais dans les faits la nature (le vert : plantes arbres etc) est d'une résilience à toutes épreuves et beaucoup plus remarquable que celle des humains ou du béton. Autrement, je me pose la question. N'y a-t-il pas un règlement municipal qui oblige les entrepreneurs à placer ailleurs l'espace vert qu'ils ont supprimé ? Il y a quelques années, en face de chez moi, il y a eu un développement heureux (quantité innombrable de stationnements jouxtant l'avenue Mont-Royal sur le plateau remplacés par des triplex). Et bien qu'il ne s'agissait pas de parc, mais seulement de gazon éparpillé ici et là autour des stationnements, l'entrepreneur devait s'engager à recréer, quasi au centimètre carré près, un espace vert équivalent. Dans ce cas-ci le promoteur avait opté pour un parc d'enfant qui, malheureusement, n'a pas vu le jour, suite à une réelle pression de la part de la compagnie communauto. Mais ça c'est une autre histoire. Bref, m'a-t-on mal informé ?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, 3dimensions a dit :

Je comprends l'idée, mais dans les faits la nature (le vert : plantes arbres etc) est d'une résilience à toutes épreuves et beaucoup plus remarquable que celle des humains ou du béton. Autrement, je me pose la question. N'y a-t-il pas un règlement municipal qui oblige les entrepreneurs à placer ailleurs l'espace vert qu'ils ont supprimé ? Il y a quelques années, en face de chez moi, il y a eu un développement heureux (quantité innombrable de stationnements jouxtant l'avenue Mont-Royal sur le plateau remplacés par des triplex). Et bien qu'il ne s'agissait pas de parc, mais seulement de gazon éparpillé ici et là autour des stationnements, l'entrepreneur devait s'engager à recréer, quasi au centimètre carré près, un espace vert équivalent. Dans ce cas-ci le promoteur avait opté pour un parc d'enfant qui, malheureusement, n'a pas vu le jour, suite à une réelle pression de la part de la compagnie communauto. Mais ça c'est une autre histoire. Bref, m'a-t-on mal informé ?

Il serait intéressant d'interroger la Ville et les arrondissements pour voir s'il y a déjà une politique en ce sens. Dans plusieurs villes il faut un permis pour couper un arbre et on doit généralement le remplacer. Entendu que le couvert végétal est une nécessité autant pour la qualité de vie des citoyens, que pour atténuer les effets des canicules et des ilots de chaleurs et bien sûr pour encourager la biodiversité des zones urbaines.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, acpnc a dit :

Il serait intéressant d'interroger la Ville et les arrondissements pour voir s'il y a déjà une politique en ce sens. Dans plusieurs villes il faut un permis pour couper un arbre et on doit généralement le remplacer. Entendu que le couvert végétal est une nécessité autant pour la qualité de vie des citoyens, que pour atténuer les effets des canicules et des ilots de chaleurs et bien sûr pour encourager la biodiversité des zones urbaines.

Je pense pas qu’il y a une politique parce que avec le square Domtar la ville n’a pas forcé le promoteur à faire un autre espace vert. Je pense que quand le terrain  est privé la ville ne peut pas faire grand chose. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, ToxiK a dit :

Effectivement.  On se plaint souvent que des intérêts privés laissent leurs terrains en friches alors qu'ils pourraient en faire un espace vert temporaire, mais quand ces mêmes propriétaires font justement un espace vert on se plaint lorsqu'ils veulent développer leur terrain.  Aurait-on préféré que ce terrain ne soit qu'un espace vide clôturé durant toutes ces années?  Ou un stationnement?

On ne saurait mieux dire. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Errol MacDonald a dit :

Hey, acpnc, I declare you mvp-acpnc!

Merci c'est très gentil de ta part, mais humblement je ne fais que participer avec l'intention d'être utile à mon équipe.

Je ne cherche pas à convaincre, mais plutôt à susciter la réflexion sur les différents sujets de l'heure, en faisant simplement appel à l'intelligence des gens. Libre à chacun ensuite de tirer ses propres conclusions, on n'en sera pas moins bons amis :thumbsup:

Link to comment
Share on other sites

Bentall Kennedy the owner of the site will certainly develop this property as rental apartments. They also have the right to demolish, partially demolish or over-build the larger-floor plate property where Herzing College is located - i know first hand that the rent is very low for the college and other parts of that building. Total allowable density is in the range of 200,000 - 350,000 sf subject to what they maintain. The park in the front may still be maintained if they only do an over-build structure, however they could also create a new street-wall that encourages commercial space with higher pedestrian traffic.

When Bentall acquired the site in 2012 they attributed value to the potential density. That density has since become significantly more valuable and now they are prepared to act. No doubt that they will construct a modern property that interfaces elegantly with the Grey Nuns property. 

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...