Jump to content

ville-marie Tour sociale (Quartier des lumières) - 14 étages


Fortier
 Share

Recommended Posts

Pinned posts

Projet de 130 logements sociaux au coin de René-Lévesque et Alexandre-De Sève dans le Quartier des lumières. Partenariat de Inter-Loge, Groupe Mach et Atelier habitation.

https://www.lapresse.ca/affaires/2020-09-19/130-logements-sociaux-sur-le-site-de-radio-canada.php

Ça ne va pas remporter des prix, mais c'est franchement similaire à ce qui se trouve déjà sur cette portion de René-Lévesque et ce n'est pas le pire projet de logements sociaux qu'on a vu non plus.

dd45b1e0-fa2d-11ea-b8ad-02fe89184577.jpg

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

11 minutes ago, universityst said:

LOL whys this thing called quartier des lumieres again!?

Cuz the guy who came up with that idea thought it was bright. Lumière Brothers supposedly invented the cinema. But this was the site of a TV network. The parallel is striking 🙄

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Rocco a dit :

Cuz the guy who came up with that idea thought it was bright. Lumière Brothers supposedly invented the cinema. But this was the site of a TV network. The parallel is striking 🙄

Et pour cela il aurait fallu que ce soit le “Quartier des Lumière”

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Indépendamment du nom du site, je salue la construction prochaine de cet édifice à caractère social, qui favorisera la mixité du quartier. Il viendra répondre à un urgent besoin de logements abordables longtemps attendus dans le secteur. Néanmoins on ne criera pas au chef-d'oeuvre, le design étant carrément générique. Dommage car cet édifice sera aux premières loges sur R-L. Pas facile à Montréal de se distinguer avec imagination, je me console cependant en me disant que le Montcalm, dans le voisinage (des condos côté nord du boulevard) ne fait guère mieux pour un projet privé. 

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

L'édifice pourrait prendre le nom de ''Hubert-Lacroix'' car c'est précisément le site où s'élevait la maison Lacroix de 1690 à 1963. 

La maison construite en 1690 était localisée au 1476-1478, rue Munro. 

«Usée par le temps, la maison Hubert Lacroix, construite à l’époque de la nouvelle France est aujourd’hui disparue du paysage montréalais.  Reconstruite à une vingtaine de kilomètres de son lieu d’origine, l’édifice dont la pérennité devait être assuré suite à son implantation dans un village historique à toutefois connu un tout autre destin.
Sur une terre concédée par le sieur de Maisonneuve en 1655, Hubert Lacroix, un riche négociant faisant la traite des fourrures, érigea une maison de ferme en 1690 sur ce qui correspond aujourd’hui au terrain de la maison de Radio-Canada.  Dotée d’un sous-sol élevé, d’un rez-de-chaussée divisé en 2 grandes salles et d’un étage sous les combles, cette demeure, dont les murs extérieurs avaient exactement 3 pieds d’épaisseur, fut notamment construite à l’aide de pierres tirées du lit d’une rivière qui passait autrefois non loin de là.
Occupé par la famille Lacroix jusqu’en 1790, la résidence, qui sera transformé en établissement industriel vers la fin du 19e siècle, deviendra également à la même époque un important lieu touristique suite à sa mention dans un guide de la ville comme étant la plus vieille maison de ferme de la métropole.
Plus d’un demi siècle plus tard, l’immeuble, alors converti en duplex et situé au cœur d’un pâté de maison du faubourg à m’lasse avait par conséquent totalement sombré dans l’oubli.
Il suscita néanmoins l’intérêt du service  d’urbanisme de la ville de Montréal ainsi que celle de la commission Jacques Viger lorsqu’il fut redécouvert en 1963 suite à la démolition des édifices l’entourant pour permettre la construction de la tour de Radio-Canada.
Bien que le site soit aujourd’hui transformé en parc, il semblait alors inconcevable de conserver la résidence sur son lieu d’origine.  N’étant pas à l’échelle des édifices du vieux-Montréal où on avait d’abord songé à la transporter,  la ville ainsi que la commission Viger firent donc cadeau de la propriété au village historique Jacques de Chambly, un village musée fondé en 1961 dans l’actuelle ville de Carignan.
Devant se charger des frais de transport et de restauration, la corporation du village historique organisa donc une collecte de fonds et grâce à la générosité de nombreux donateurs, la maison Lacroix était ainsi sauvée de la démolition en novembre 1963.
Faute de financement, le village historique fit malheureusement faillite en 1967, son terrain fut subdivisé  et tous  les édifices qui le composèrent, y comprit la maison Lacroix, furent désormais laissés à l’abandon.
Quelques années plus tard, le lot comportant la maison Lacroix passa alors aux mains d’une compagnie qui transforma le site en zone industrielle afin d’y exploiter une carrière ainsi qu’une usine de bitume.
Le nouveau propriétaire, alors peu soucieux du sort de la maison historique, la laissa donc aux soins des pilleurs et des intempéries.
Envahie par une végétation luxuriante, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, la demeure dont les murs de pierre semblent toutefois aussi solides que lors de sa reconstruction n’est aujourd’hui plus qu’une structure vide.
Sauvée de la démolition afin de devenir une représentation de l’évolution de l’architecture et du savoir faire du peuple québécois, la maison Hubert Lacroix est ironiquement devenue aujourd’hui, l’antithèse même de notre devise : Je me souviens…» Version originale - journal Le Devoir le 10 août 2009. 

- Vue aérienne du secteur en 1947. 
- 1958.12.23 photo ArmourLandry maisonHubertLacroix panier de Noël.
- 1963-64 trois photos Archives Ville de Mtl
- 2020.08.28 photo par N3productions maison Lacroix à Carignan. 

 

1947 VM97-3_7P7-36.jpg

1958.12.23ArmourLandry maisonHubertLacroix panier de Noël.jpg

1963 maison Hubert Lacroix c.1690.jpg

1963 VM094-C196-0530.jpg

1963-1964 VM94-C290-002.jpg

2020.08.28ph4-N3productions maison Lacroix.jpg

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

9 hours ago, acpnc said:

Indépendamment du nom du site, je salue la construction prochaine de cet édifice à caractère social, qui favorisera la mixité du quartier. Il viendra répondre à un urgent besoin de logements abordables longtemps attendus dans le secteur. Néanmoins on ne criera pas au chef-d'oeuvre, le design étant carrément générique. Dommage car cet édifice sera aux premières loges sur R-L. Pas facile à Montréal de se distinguer avec imagination, je me console cependant en me disant que le Montcalm, dans le voisinage (des condos côté nord du boulevard) ne fait guère mieux pour un projet privé. 

Je ne suis pas sûr que du logement social va apporter de la mixité au quartier.. il est déjà oversaturé de pauvreté... Amener du condo haut de gamme ajouterait plutôt à la mixité...

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value