Jump to content

Longueuil - Projet Roland-Therrien - ?? Étages


Miska
 Share

Recommended Posts

Pinned posts

En moins de trois semaines, Longueuil a annoncé deux grands projets immobiliers qui illustrent le dynamisme de la Ville malgré la crise sanitaire, estime la mairesse Sylvie Parent.

Publié le 11 juin 2020 à 17h41

KATHLEEN LÉVESQUE
LA PRESSE

« Avec la morosité qu’on a connue au cours des derniers mois, ces projets donnent vraiment une erre d’aller », a expliqué jeudi la mairesse de Longueuil à La Presse. « On avait anticipé ce développement-là lorsque Molson est venu s’installer chez-nous. Les gens réalisent qu’on a de la place, des projets, une planification et une vision. On est en train de récolter le travail des dernières années », a souligné Mme Parent.

Le mois dernier, la Ville a vendu l’édicule du métro et un stationnement adjacent à Devimco qui y construira quatre tours résidentielles (1200 unités d’habitation). Le promoteur détenait déjà une entente d’exclusivité pour son projet d’une valeur de 500 millions. Les travaux doivent s’échelonner sur six ou sept ans et participeront au développement du centre-ville de Longueuil.

À environ 4 kilomètres de là, un autre projet prendra forme, mais cette fois dans le cadre du plan de développement du pôle Roland-Therrien, une ancienne friche industrielle comptant 97 hectares (8000 logements à construire, un parc central et des commerces de proximité). Au terme d’un appel d’offres pour la vente et le développement d’un terrain appartenant à la municipalité, trois promoteurs ont soumissionné et c’est le Groupe MACH qui a remporté la mise.

Le terrain visé est d’une superficie totale de 12 400 mètres carrés ; il sera vendu 13 millions. Les élus du conseil municipal devront se prononcer sur le projet lors de l’assemblée de mardi prochain.

Le Groupe MACH prévoit y construire des tours comptant 600 logements, dont 10 % de logement social et abordable, ainsi que 10 % d’unités comportant trois chambres ou plus pour les familles. Il s’agit des « conditions » à la réalisation du projet, a mentionné Sylvie Parent.

Le projet représente un investissement total de 160 millions. La Ville de Longueuil devra également injecter de l’argent pour construire les infrastructures (canalisations, égouts, rues, trottoirs, éclairage, par exemple) dans le secteur. Selon le plus récent Programme triennal d’immobilisations (PTI), une somme de 10 millions est prévue en 2020 et près de 20 millions supplémentaires au cours des deux prochaines années, pour la phase 1 du pôle Roland-Therrien.

Par ailleurs, la mairesse Parent a rappelé que le pôle Roland-Therrien se retrouvera au cœur du développement du projet de tramway (Léeo – Lien électrique est-ouest) qui sera relié à la station Panama du futur train électrique (REM-Réseau express métropolitain), à Brossard.

 

 

https://www.lapresse.ca/actualites/2020-06-11/longueuil-sur-une-erre-d-aller-immobiliere

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 7 years later...

Le projet de redéveloppement du pôle Rolland-Therrien avance. Le secteur est délimité par le boulevard Rolland-Therrien, la rue Gentilly, la rue d'Auvergne et le fleuve/rte 132.

 

pole.jpg

 

Un site Web a été mis en ligne : polerolandtherrien.com

 

Le site contient des documents et on peut voir l'évolution de ce projet.

Sur le site on décrit le projet l'histoire et on y retrouve même un forum.

 

Un bel outil que la ville de Longueuil a développé pour impliquer et faire participer la population... voyons la suite...

 

option.jpg

Esquisse de l'une des options de proposition préliminaire.

Edited by Miska
Link to comment
Share on other sites

Très content d'avoir des nouvelles de ce futur (énorme) développement! J'aime bien l'idée du grand boulevard avec un large terre-plein au milieu, ça va décongestionner Roland-Therien, avec tout ces nouveaux habitants il me parait évident qu'il faudra un boulevard afin d'éviter que R-T ne devienne encore plus un cauchemar a chaque heure de pointe. Tant mieux aussi pour le prolongement de Fernand-Lafontaine et d'Auteuil.

 

J'espère que tout ça sera conçu de façon intelligente afin de développer un nouveau quartier à la fois résidentiel et commercial.

Link to comment
Share on other sites

J'aime voir que Longueuil semble opter pour l'optique "stratégies globales de développement" plutôt que d'y aller pour le free for all. Cependant, dans ce projet en particulier, je ne vois pas assez d'espaces verts, de liens verts et trop d'asphalte. C'est préliminaire, donc je garde espoir, surtout avec la mairesse actuelle... j'espère que ça va s'améliorer. Et j'appréhende la partie "architecture" et design..... connaissant Longueuil.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

906298-nouveau-lotissement-comprenant-immense-parc.jpg

Un nouveau lotissement comprenant un immense parc et l'ajout de milliers de logements dans le secteur Roland-Therrien compte mettre le Saint-Laurent en valeur.

 

IMAGE FOURNIE PAR LA VILLE DE LONGUEUIL

 

Miser sur le fleuve

 

Coupée du fleuve par la route 132, la ville de Longueuil entend bien redonner accès aux berges à ses citoyens au cours des prochaines années. Cela passera par deux projets majeurs, soit le développement des pôles Roland-Therrien et Longue Rive.

 

Le projet Longue Rive s'étendra en bordure du Saint-Laurent entre le pont Jacques-Cartier et l'échangeur Roland-Therrien. «Nous travaillons avec la Société immobilière du Canada, qui est propriétaire de plusieurs terrains, pour déterminer comment nous allons faire le développement, c'est encore préliminaire», indique la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire. Elle prévoit en faire un quartier axé sur les transports actifs et collectifs avec des habitations, des commerces et une grande promenade riveraine. L'ouverture au public d'une plage à l'été 2015 dans l'île Charron fait également partie du projet.

 

Un nouveau lotissement comprenant un immense parc et l'ajout de 7000 logements dans le secteur Roland-Therrien mettra aussi le Saint-Laurent en valeur. «Nous souhaitons que de partout où ils se trouvent les gens puissent voir le fleuve, explique Mme St-Hilaire. Actuellement, le projet est très préliminaire. Les travaux ne débuteront pas avant au moins cinq ans.»

 

Le développement du pôle Charles-Lemoyne, dans le secteur du métro, va également bon train. La tour construite par la SSQ au coût de 65 millions devrait être complétée en 2016. «Nous avons réussi à créer une belle mixité entre le résidentiel et le commercial, estime Mme St-Hilaire. Avant, la Place Charles-Lemoyne, c'était un endroit où on passait, mais on n'y arrêtait pas. Nous sommes en train d'en faire un milieu de vie.» D'ailleurs, la Ville va également y construire son complexe culturel, évalué à 50 millions. Il comprendra une salle de spectacle de 1200 places, une deuxième de 500 sièges ainsi qu'une troisième en formule cabaret offrant 350 places. Il abritera aussi les locaux administratifs d'organisations culturelles, deux salles d'exposition et des studios.

 

Importants projets chinois

 

Par ailleurs, du côté industriel, différents projets prennent forme dans l'agglomération. Récemment, l'entreprise chinoise Solutions d'alarme incendie Maple Armor Canada a annoncé la construction de son usine à Saint-Bruno. L'investissement de 30 millions entraînera la création de 70 emplois.

 

De plus, la Cité du commerce international chinois pourrait voir le jour sur le boulevard Moïse-Vincent, à Longueuil. Des discussions sont en cours entre la Ville et Gestion MITC autour de ce projet majeur. L'aéroport de Mirabel et la ville de Laval ont d'abord été envisagés, mais cela n'a pas fonctionné. Selon Roger Pomerleau, lobbyiste pour l'entreprise, le concept demeure essentiellement le même. Si elle se concrétise, la Cité pourrait donc accueillir un millier d'entreprises chinoises. Il s'agirait d'une vitrine (kiosques) pour vendre leurs produits ici sans intermédiaire.

 

En février, la Ville de Longueuil a approuvé une promesse de vente à Gestion MITC de deux lots totalisant 55 838 m2 pour près de 3,2 millions. Les parties confirment que des discussions sont toujours en cours, mais refusent de commenter le dossier.

 

Plusieurs autres projets plus modestes dans les entreprises déjà établies dans l'agglomération devraient également être annoncés sous peu. «Nous en avons pour plus de 40 millions qui sont confirmés», indique Mario De Tilly, président-directeur général de Développement économique Longueuil.

 

De plus, il reste toujours des terrains à mettre en valeur dans les parcs industriels de Saint-Bruno et de Saint-Hubert, mais l'espace est plus restreint ailleurs dans l'agglomération. D'ailleurs, le siège social de Jean Coutu déménagera à Varennes en 2016. Il était trop à l'étroit à Longueuil. «Il y aura une politique de redéveloppement, de redéploiement et de récupération de ces installations», précise M. De Tilly.

 

L'AGGLOMÉRATION DE LONGUEUIL EN CHIFFRES

 

> 412 467 habitants (2013)

 

> 43 583$: revenu d'emploi médian des travailleurs de 25 à 64 ans (2012)

 

> 697 millions: valeur totale des permis de bâtir en 2013

 

> 336 049$: valeur foncière moyenne des maisons unifamiliales (2014)

 

> 15 zones et parcs industriels regroupant plus de 2000 entreprises et environ 65 000 emplois

 

Principaux

 

secteurs d'activité:

 

> Transport, logistique et distribution: 15 852 emplois

 

> Aérospatiale: 8217 emplois

 

> Agroalimentaire: 7917 emplois

 

> Construction: 6409 emplois

 

Sources: Développement économique Longueuil et Institut de la statistique du Québec

 

Cinq grands employeurs

 

> Pratt & Whitney Canada: 9000 employés, dont 5000 à Longueuil

 

> Rona: 24 000 employés au Canada, dont 1200 au siège social de Boucherville

 

> Groupe Robert: 3300 employés, dont environ 2000 à Boucherville

 

> Sandoz: 950 employés à Boucherville

 

> Biron Groupe Santé: 650 employés, dont 275 à Brossard

 

Publié le 17 septembre 2014 à 09h00 | Mis à jour le 17 septembre 2014 à 09h27

 

La Presse

Link to comment
Share on other sites

Un accès payé cher avec le bruit de l'autoroute en prime. Un gros projet à haute densité qui prendra beaucoup de temps à se réaliser. Je me demande d'ailleurs s'il y a une demande suffisante pour autant de logements à Longueuil, compte tenu de l'offre importante déjà présente dans l'ensemble de la rive-sud?

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Le triangle peine à se bâtir, rendu au cap de la décennie, et ce alors qu'il est situé à distance de marche d'une station de métro et de l'autoroute 15 (Décarie). Le secteur d'emplois et résidences Angus se bâtit tranquillo-mollo depuis autour de 2 décennies...

 

Si ce projet voyait le jour (et j'aimerais bien), ça prendrait au bas mot 15-20-25 ans dans l'état actuel du marché, de la compétition entre projets, secteurs et ville, et aussi de l'état sans cesse détérioré de la congestion routière vers le c.-v.!

 

À moins d'améliorer drastiquement les composantes accès au fleuve, avec une plage, un corridor vert menant au parc régional de Longueuil (aussi connu sous "base de plein-air de Longueuil"), voire une passerelle longeant la portion pont de l'A-25 afin de pédaler vers les îles-de-Boucherville + renforcer le pôle d'emploi dans le secteur industriel-commercial adjacent...

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value