Jump to content

ville-marie La Baie Centre-ville - 26 étages


IluvMTL

Recommended Posts

Pinned posts
  • 5 months later...
1 hour ago, mtlrdp said:

We had a chance to do heated sidewalks on St Catherine, apparently it's beyond our technological know-how, remember how they screwed up the fountain next to city hall

Time and place…At first we were supposed to get pneumatic recycling/trash system in the Quartier Des Spectacles…And they said at that time that we cannot handle the technology…Time will come with a stronger demand to make it happen !

Link to comment
Share on other sites

4 hours ago, LindbergMTL said:

Vu la condition moribonde du centre-ville de Montréal, je ne peux pas imaginer que la ville dirait non à cette petite tour à bureaux.  On fait des pied et des mains pour attirer les gens au centre-village.  

Je ne suis pas sûr qu’elle est si petite, elle a vraiment son charme à 120m dans l’harmonie des bâtiments qu’elle a autour d’elle…

Pour reprendre le terme harmonie de l’OCPM..

La comparaison la plus directe qui me vient à l’esprit, c’est la Tour Manuvie (120m aussi), qui a maintenant 4 ans et je pense que la partie Bureau du Projet La Baie est encore plus grande que celle de Manuvie…Sans compter l’édifice au grand complet bien sûr !

Vraiment si on veut focuser vers un projet Bureau où tout peux arriver… C’est le 750 Peel, la dernière révision du projet aura 2 ans en septembre….Il s’est rien passé depuis mais la situation d’affaires de Montréal est radicalement différente d’il y a deux ans…Et je l’affirme à tou bord….Pour le mieux !

P.S : Le projet La Baie semble aussi plus gros que la Tour Deloitte….Donc mis à part la nouvelle Tour BN, qui répond grosso modo à un locataire déjà existant à Montréal… On a peut-être affaires à la plus grande tour à bureau originale(Si c’est le bon terme, à vous de me corriger) de Montréal depuis le 1250 René-Lévesque en 1992 (Je n’étais pas vivant, donc encore une fois, j’aime la précision, s’il doit en avoir une)…

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Kolev3000 a dit :

P.S : Le projet La Baie semble aussi plus gros que la Tour Deloitte….Donc mis à part la nouvelle Tour BN, qui répond grosso modo à un locataire déjà existant à Montréal… On a peut-être affaires à la plus grande tour à bureau originale(Si c’est le bon terme, à vous de me corriger) de Montréal depuis le 1250 René-Lévesque en 1992 (Je n’étais pas vivant, donc encore une fois, j’aime la précision, s’il doit en avoir une)…

Tu oublies les deux tour du CCE en 2006 et la Tout Manuvie en 2017.

Link to comment
Share on other sites

1 minute ago, KOOL said:

Tu oublies les deux tour du CCE en 2006 et la Tout Manuvie en 2017.

Magnifique!

J’ai fait référence à la Tour Manuvie, je n’étais juste pas au courant pour la Tour du CCE….

Peut-être que le projet La Baie va être équivalent, voire peut-être un peu plus gros que celle du CCE…

Oubliez pas si les investissements étrangers atteignent 4 milliards cette année, et qu’en 2022, ça va encore plus haut…

Je pense bien que ce projet est un excellent symbole/baromètre pour représenter la vitalité économique des Affaires de Montréal..

Link to comment
Share on other sites

À part les dernières interventions, quel concert de frustrations sur les pages précédentes, un vrai fourre-tout de perceptions négatives et d'interprétations gratuites trop souvent loin des faits eux-mêmes. En dépit de la conclusion négative du rapport de consultation sur le projet de la Baie, on sait très bien que ce résultat de la part d'un comité de professionnels en la matière n'est que consultatif.

Alors cessons les attaques à tout ce qui bouge, car rien ne dit que le projet ne sera pas accepté tel que demandé. Ici on a seulement touché à un aspect (social) qui n'a même pas fait l'unanimité, ni même dégagé une claire majorité d'opposition. Avouons aussi que les arguments soulevés pour refuser la proposition sont faibles et pas du tout convaincants.

Rappellons-nous aussi qu'il y a à Montréal un véritable consensus en faveur de la densification et pas seulement au centre-ville. C'est une nécessité urbaine qui doit répondre à une plus grande demande de logements et éventuellement aussi de bureaux à l'intérieur du périmètre central. Un mouvement auquel il faut répondre adéquatement, parce qu'il va à idéalement l'encontre de l'étalement urbain, tout en s'inscrivant dans une optique de développement durable.

Maintenant en cette ère de changements climatiques et de défis environnementaux, il faut en plus donner priorité à l'écologie, la biodiversité et la qualité de vie urbaine. Pour cela il y a de nouvelles formules de développement urbanistiques à mettre en place, sans pour autant nuire à l'économie, ni à sa croissance. Incidemment nous avons la responsabilité de réinventer un nouvel équilibre entre les différentes composantes de nos villes, afin qu'elles demeurent accueillantes, non seulement pour le présent, mais aussi pour les générations futures.

C'est pour cela que je mettrai toujours le Mont-Royal au coeur de mes préoccupations urbanistiques, pas seulement pour la beauté du paysage, mais avant tout pour le bien-être physique et moral des montréalais. En effet nous avons la chance de profiter d'un grand parc naturel en élévation qui permet des vues époustouflantes sur un des centre-villes (et la région) parmi les plus esthétiques du continent nord-américain.

Déjà au 19è siècle les montréalais de l'époque ont voulu pérenniser le Mont-Royal sous forme de parc accessible à tous pour les générations futures. Un siècle et demi plus tard nous en profitons encore et nous avons à notre tour le devoir moral d'en faire profiter ceux et celles qui suivront, en préservant sa beauté et sa ligne d'horizon.

Cette petite montagne de 230m est l'attrait le plus important de notre métropole, son emblème et le point focal de son histoire. Elle donne à la cité une image unique et distinctive que beaucoup nous envient, en plus elle offre des espaces extraordinaires pour les loisirs et contribue grandement à la qualité de l'air et la biodiversité des quartiers environnants.

Alors sachons reconnaitre le Mont-Royal à sa juste valeur et respecter sa prédominance en montrant au monde entier que l'on peut conjuguer avec succès le développement économique d'une ville de classe mondiale, tout en prenant un soin jaloux de ce cadeau exceptionnel et rare en milieu urbain. À mon avis c'est de loin la meilleure façon de donner au suivant.

 

Link to comment
Share on other sites

2 minutes ago, acpnc said:

Quelle concert de frustrations sur ce fil, un vrai fourre-tout de perceptions négatives et d'interprétations gratuites trop souvent loin des faits eux-mêmes. En dépit de la conclusion négative du rapport de consultation sur le projet, on sait très bien que ce résultat de la part d'un comité de professionnels en la matière n'est que consultatif.

Alors cessons les attaques à tout ce qui bouge, rien ne dit que le projet ne sera pas accepté tel que demandé. Ici on a seulement touché à un aspect social qui n'a même pas fait l'unanimité, ni même dégagé une claire majorité d'opposition. Avouons aussi que les arguments soulevés pour refuser la proposition sont faibles et vraiment pas convaincants.

Rappellons-nous aussi qu'il y a à Montréal un véritable consensus en faveur de la densification et pas seulement au centre-ville. C'est une nécessité urbaine qui doit répondre à une plus grande demande de logements et éventuellement aussi de bureaux à l'intérieur du périmètre central. Un mouvement auquel il faut répondre adéquatement, parce qu'il va à l'encontre de l'étalement urbain, tout en s'inscrivant dans une optique de développement durable.

Maintenant en cette ère de changements climatiques et de défis environnementaux, il faut donner priorité à l'écologie, la biodiversité et la qualité de vie urbaine. Pour cela il y a de nouvelles formules de développement urbanistiques à mettre en place, sans pour autant nuire à l'économie, ni à sa croissance. Nous avons le défi de réinventer un nouvel équilibre entre les différentes composantes de nos villes, afin qu'elles demeurent accueillantes, non seulement pour le présent, mais aussi pour les générations futures.

C'est pour cela que je mettrai toujours le Mont-Royal au coeur de mes préoccupations urbanistiques, pas seulement pour la beauté du paysage, mais avant tout pour le bien-être des montréalais. En effet nous avons la chance de profiter d'un grand parc naturel en élévation qui permet des vues époustouflantes sur un des centre-villes parmi les plus esthétiques du continent nord-américain.

Déjà au 19è siècle les montréalais de l'époque ont voulu pérenniser le Mont-Royal sous forme de parc accessible à tous pour les générations futures. Un siècle et demi plus tard nous en profitons encore et nous avons à notre tour le devoir moral d'en faire profiter ceux et celles qui suivront, en préservant sa beauté et sa ligne d'horizon.

Cette petite montagne est l'attrait le plus important de notre métropole, son emblème et le point focal de son histoire. Elle donne à la cité une image unique et distinctive que beaucoup nous envient, en plus elle offre des espaces extraordinaires pour les loisirs et contribue grandement à la qualité de l'air et la biodiversité des quartiers environnants.

Alors sachons reconnaitre le Mont-Royal à sa juste valeur et respecter sa prédominance en montrant au monde entier que l'on peut conjuguer avec succès le développement économique d'une ville de classe mondiale, tout en prenant un soin jaloux de ce cadeau exceptionnel et rare en milieu urbain. 

 

Continuer de miser sur nos forces…C’était magnifique de te lire @acpnc !

Maintenant, j’ai une idée, le souterrain aussi est une force de Montréal….Il sera prolongé de 6 km à partir de l’an prochain avec la Ligne Bleue et de 3km finalisé en 2024 avec la branche de l’aéroport. Alors on pourrait continuer de développer notre RESO en profondeur avec les nouvelles normes Urbanistiques et de développement durable pour améliorer la Qualité de vie de tous…

Également, j’aimerais rappeler que Plante veut construire un plus gros parc que le Mont-Royal….À l’ouest, le Parc de l’Ouest et un autre encore plus grand, à l’Est, le Parc de Point-Aux-Trembles, tout ceci est un stepping stone vers quelque chose de grandiose et de représentatif de Montréal, point, pas de l’Amérique Du Nord au sens commun…

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, acpnc a dit :

Encore une fois c'est la raison qui domine ton intervention et les faits, je ne peux alors qu'être d'accord avec toi. Donc pas de raison de monter dans les rideaux, puisque c'est une consultation qui n'engage pas la Ville et qui n'est pas exhaustive. Aussi une bonne partie des intervenants potentiels, dont fait notamment partie le milieu des affaires, a aussi son mot à dire et ce n'est pas sur la place publique que ces échanges porteront.

Quant aux participants on peut supposer que s'il y avait eu consultation sur le projet Square Phillips ou le Maestria, ils auraient insisté pour diminuer les hauteurs. Mais comme les deux projets respectent le PPU, donc ils n'ont aucun pouvoir sur ces derniers. On s'entend aussi qu'en toute logique le projet de La Baie devrait pouvoir atteindre au moins celle son voisin côté cathédrale Christ Church.

Finalement on devrait appliquer plus de logique dans le PPU du centre-ville et être plus flexible avec un jeu en plus ou en moins pour justement permettre une marge de variation afin d'éviter l'inesthétique effet plafond. En terminant je décèle une intention bien marquée chez les montréalais non seulement pour limiter les hauteurs, mais surtout celles qui dépasseraient le Mont-Royal et ce n'est pas Coderre qui pourra changer cela même s'il tente de se faire du capital politique sur le sujet.

 

Le problème c'est que en majorité la ville à tendance à écouter l'OCPM. Pas tout le temps mais assez souvent. On verra ici si ce sera encore le cas. Sérieusement il faudra que la lumière allume chez L'OCPM. Faudra arrêter d'entretenir cette stupide vision ésotérique de prendre Montreal pour Matane. Calv.....

Pour l'intention de limiter j'espere sincèrement que Coderre ira de l'avant. La plupart des gens ne savent même pas pourquoi ils ne veulent pas dépasser le MR. C'est comme une croyance que personne ne remet en question sans poser de questions. Coderre y peut qq chose rien n'est immuable. Et d'ailleurs c'est une contradiction dans ta logique : si il y a un mvt favorable au maintien de la limite du MR, comment Coderre pourrait il se faire du "capital politique" avec sa proposition ? 😎

 

Link to comment
Share on other sites

Je ne crois pas que la ville va écouter l'OCPM cette fois. C'est un trop gros signe de reprise post-covid pour Montréal de laisser passer ça bêtement pour une question de dizaines de mètres. Et ils rénovent un joyau patrimonial de la rue Ste-Catherine en plus. Franchement.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, MtlMan a dit :

Et d'ailleurs c'est une contradiction dans ta logique : si il y a un mvt favorable au maintien de la limite du MR, comment Coderre pourrait il se faire du "capital politique" avec sa proposition ? 😎

Parce que Coderre est d'abord un politicien et qu'il joue sur les mots et les hypothèses pour se faire du capital politique, en semant au passage la confusion et le flou. D'ailleurs il n'a jamais spécifiquement affirmé qu'il travaillerait à éliminer la restriction de hauteur des nouveaux immeubles par rapport au Mont-Royal. Il a simplement dit qu'il hausserait les hauteurs générales, ce qui fait déjà consensus vis à vis de la population qui s'intéresse au phénomène et aussi bien sûr du côté de la communauté d'affaires montréalaises.

Bergeron à son époque avait déjà poussé pour des hausses moyennes sans faire de vague parce qu'il excluait d'éliminer la limite absolue de 200m. Il proposait aussi des hauteurs supérieures pour une entrée de ville (l'entrée Maritime) à l'est du pont J-C. Il a joint l'équipe Coderre en 2017, toutefois il n'a pas été élu. Ensuite il a désavoué son chef https://quebec.huffingtonpost.ca/2017/11/07/richard-bergeron-efface-son-passage-chez-denis-coderre_a_23269532/

Personnellement j'appuyais ces deux recommandations et les appuis encore aujourd'hui. Cependant je ne sacrifierai jamais la prédominance du M-R pour un effet de mode. Car à partir du moment où on ouvre la porte au dépassement, on ne pourra plus jamais la refermer, parce que l'avidité des promoteurs voudra toujours aller plus haut en multipliant les tours, non pas pour embellir la ville, mais pour faire plus de pognon sans rien donner de plus en retour. >:(

À ce jeu Montréal ne pourra assurément pas se distinguer avantageusement des autres villes du monde sans glisser dans la facilité, puisque les hautes tours sont pour la plupart quelconques et devenues génériques partout. Mais certainement avec sa montagne suffisamment haute pour trôner dans le paysage urbain, qui est une rareté et un joyau parmi les grandes métropoles du monde. Cela personne ne pourra nous l'enlever surtout que c'est un tandem hautement gagnant: la montagne et son fleuve. Deux éléments naturels majeurs dont il faut préserver la majesté pour le présent, comme pour l'avenir :D

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By SonnyT31
      Big project coming soon 
      stay tuned 🤐
    • By IluvMTL
      https://esplanadecartier-prevel.ca/fr/prevente/?gclid=Cj0KCQjwkbuKBhDRARIsAALysV5kCWg4oPhASwSfI8zuglTKg45NOmkBdVPRMY8jB7vcZRcMLFcXgSwaAkZ1EALw_wcB

       



    • By IluvMTL
      Comité exécutif du 24 septembre 2021


    • By IluvMTL
      Registre des lobbyistes
      HighMark Real Estate Group 
      Mandat : Période couverte par le mandat :du 2021-08-05 au 2022-06-30
      Contrepartie reçue ou à recevoir :moins de 10 000 $ 
      Objet des activités :Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
      Renseignements utiles :
      Démarches auprès de titulaires de charges publiques de la Ville de Westmount et de la Ville de Montréal à l'arrondissement Ville-Marie en vue d'obtenir l'approbation d'un projet de construction d'un édifice à vocation mixte (résidentielle et commerciale) d'une hauteur de 10 étages ou plus; le tout conformément aux règles de zonage en vigueur (Règlement no 1303 à Westmount et Règlement 01-282) et à la grille des usages et normes de la zone C7-24-09 (dans Westmount) et la zone 0126 (dans Ville-Marie).
      Le terrain visé est localisé au coin sud-ouest de l'intersection des rues Atwater et Ste-Catherine. Le nouvel édifice seraient en mode locatif ou en condos et avec certaines parties en bureau et/ou pour des commerces de services au rez-de-chaussée. Des discussions avec les représentants des deux Villes débutent dans le but de confirmer le projet qu'il serait possible de construire.
      Institutions visées :
      Montréal Westmount
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value