Jump to content

ville-marie La Baie Centre-ville - 26 étages


IluvMTL

Recommended Posts

Pinned posts
  • 4 months later...
Il y a 3 heures, Fortier a dit :

400 pieds? Ils vivent dans quel siècle?

Quelques écus d’or avec ça?

Bah pourtant, y a pas qu eux qui vivent au siecle dernier, en construction, chez Rona, etc etc tout est en pieds...

les gens connaissent plus leurs tailles en piedsqu en metre...

 

y a encore beaucoup de boulot

Link to comment
Share on other sites

L’aviation ne changera jamais non plus: les termes spécifiques relatives aux aéronefs (ailerons, empennage, fuselage, etc) et communications (“m’aider,” “panne-panne,” etc) sont en français depuis le vol de Blériot, mais les mesures sont (et demeureront) en Anglais (Américain) (feet, miles, pounds, inHg, etc).

https://aerosavvy.com/metric-imperial/

Link to comment
Share on other sites

il y a 48 minutes, Matt a dit :

Bah pourtant, y a pas qu eux qui vivent au siecle dernier, en construction, chez Rona, etc etc tout est en pieds...

les gens connaissent plus leurs tailles en piedsqu en metre...

y a encore beaucoup de boulot

Cela n'est pas près de changer non plus. C'est que la raison pour laquelle il en est toujours ainsi est due au fait que pour les matériaux de construction nous utilisons le standard américain. D'ailleurs les États-Unis demeurent le plus gros client du Canada dans le marché du bois d'oeuvre.

Link to comment
Share on other sites

On 2020-10-11 at 10:25 PM, Dominic723 said:

Malheureusement impossible, car La Baie cours après son argent, car elle n'a pas payer ses loyers à Cominar au Centre Laval (2,21M $), Mail Champlain (26,95M $), Rockland (3,38M $) (les 2 derniers ont résilié leur bail avec La Baie) et c'est devant les tribunaux. Oxford n'a pas reçu les loyers pour les Galeries de la Capitale (1,4M $) et aux Promenades Gatineau (875K $), donc payer un déménagement n'arrivera jamais.

https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2020-10-09/loyers-impayes/le-centre-rockland-le-mail-champlain-et-le-centre-laval-veulent-evincer-la-baie.php

https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2020-10-08/cheques-sans-provision-et-loyers-impayes/la-baie-d-hudson-poursuivie-pour-2-millions.php

Rajoute le fait que La Baie n'a pas payer certaines compagnies expeditrice de colis pour ses ventes en ligne.

Bref La Baie d'Hudson commence a ressembler a Sears. Je donnerai pas cher de son existence future.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, andre md a dit :

Bref La Baie d'Hudson commence a ressembler a Sears. Je donnerai pas cher de son existence future.

Ce ne serait ni surprenant ni dramatique:

1) Pas surprenant: c'est dans la lignée des fermetures de magasins/chaînes naguère célèbres qui sont "disparus" : Sears que tu mentionnes, Eaton's, Morgan's, Dupuis Frères, Simpson's; Syndicat, Paquette et Pollack dans la ville de Québec, Freimans à Ottawa, Woodward's dans l'Ouest, sans oublier les noms peut-être moins prestigieux mais omniprésents comme  Miracle Mart, Kresge, Tower, Distribution au Consommateur etc.  

Les difficultés rencontrées par les "grands magasins" ne datent pas d'hier  Outre la concurrence des nouveaux-venus, je noterais a) les changements dans les habitudes des consommateurs, et b) les rachats (leveraged buyouts) par des groupes qui alourdirent leurs bilans et les fragilisèrent encore plus.  La saga des acquisitions excessives par la Corporation Campeau aux Etats-Unis en est un exemple "mémorable",

2) Pas dramatique du point de vue du patrimoine montréalais, sachant que le bâtiment phare de la rue Sainte-Catherine n'est même pas l'oeuvre de la cie de la Baie d'Hudson (Hudson's Bay Company) mais bien du défunt magasin Morgan's (acheté par la HBC en 1960 mais ayant conservé son nom propre distinctif jusqu'en 1972).  Pour ma part, l'important est la préservation du bâtiment de la rue Sainte-Catherine, pas la survie du magasin en tant que tel.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Né entre les rapides a dit :

Ce ne serait ni surprenant ni dramatique:

1) Pas surprenant: c'est dans la lignée des fermetures de magasins/chaînes naguère célèbres qui sont "disparus" : Sears que tu mentionnes, Eaton's, Morgan's, Dupuis Frères, Simpson's; Syndicat, Paquette et Pollack dans la ville de Québec, Freimans à Ottawa, Woodward's dans l'Ouest, sans oublier les noms peut-être moins prestigieux mais omniprésents comme  Miracle Mart, Kresge, Tower, Distribution au Consommateur etc.  

Les difficultés rencontrées par les "grands magasins" ne datent pas d'hier  Outre la concurrence des nouveaux-venus, je noterais a) les changements dans les habitudes des consommateurs, et b) les rachats (leveraged buyouts) par des groupes qui alourdirent leurs bilans et les fragilisèrent encore plus.  La saga des acquisitions excessives par la Corporation Campeau aux Etats-Unis en est un exemple "mémorable",

2) Pas dramatique du point de vue du patrimoine montréalais, sachant que le bâtiment phare de la rue Sainte-Catherine n'est même pas l'oeuvre de la cie de la Baie d'Hudson (Hudson's Bay Company) mais bien du défunt magasin Morgan's (acheté par la HBC en 1960 mais ayant conservé son nom propre distinctif jusqu'en 1972).  Pour ma part, l'important est la préservation du bâtiment de la rue Sainte-Catherine, pas la survie du magasin en tant que tel.

C'est un bon point qui n'enlève justement rien quant au potentiel de développement du site, notamment la partie arrière de l'édifice. Quant à sa partie patrimoniale, elle devrait être assurée indépendamment d'un nouvel acheteur. Toutefois je serais désolé pour l'entreprise elle-même dont j'ai toujours apprécié les produits et sa culture.

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, acpnc a dit :

C'est un bon point qui n'enlève justement rien quant au potentiel de développement du site, notamment la partie arrière de l'édifice. Quant à sa partie patrimoniale, elle devrait être assurée indépendamment d'un nouvel acheteur.

Bien d'accord, et j'imagine comme pratiquement tout le monde ici sur ce forum.

 

il y a 10 minutes, acpnc a dit :

Toutefois je serais désolé pour l'entreprise elle-même dont j'ai toujours apprécié les produits et sa culture.

C'est l'occasion d'une taquinerie: peut-être es-tu "trop jeune" pour avoir entendu ton père ou (surtout) ta mère, des oncles et des tantes, des grands-pères et des grands-mères, leurs amis, des voisins, déplorer la disparition de Morgan's et son remplacement par La Baie.  Personnellement, j'en ai un très vague souvenir.  Dans ma propre vie adulte, j'ai fréquenté tous ces grands magasins, qui avaient chacun une saveur distinctive.  C'est vrai que La Baie se distinguait par certains produits inspirés ou découlant de ses origines à titre de comptoirs de traite de fourrures.  A cet égard, j'ai vécu, une seule fois, une expérience qu'on n'oublie jamais: avant 1980, quand l'île à l'embouchure de la Grande Rivière (Baie James) était encore occupée par le village de Fort George, je m'y étais rendu en plein hiver, mais mes bagages étaient restés à l'aéroport de Radisson: dépourvu de vêtements chauds nécessaires pour affronter les grands froids, j'avais dû marcher jusqu'au comptoir (magasin) de la Baie d'Hudson, pour me procurer le nécessaire pour mon séjour: j'en conserve aujourd'hui une paire de mitaines en cuir fumé, qui sont encore très efficaces!😅

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value