Chuck-A

Impacts du COVID-19 sur l'ensemble des TEC

Recommended Posts

Malheureusement, on n'indique pas la ligne sur laquelle circulait ce chauffeur.  Par contre, on semble être rassuré du côté de la STM... :yikes:

Citation

« La STM a identifié les bus dans lesquelles cet employé a travaillé afin de vérifier si les lavages appropriés ont été faits », a indiqué l’organisation. « La santé publique considère que les personnes qui n’ont eu qu’une interaction transitoire avec le cas […] sont à risque faible et recommande simplement de surveiller l’apparition des symptômes. Aucun isolement n’est nécessaire. »

https://www.lapresse.ca/covid-19/202003/27/01-5266840-stm-un-chauffeur-dautobus-declare-positif.php

---------------------------

Un chauffeur de la STM testé positif à la COVID-19

STM  |  Communiqué

Montréal, le 27 mars 2020 - La Société de transport de Montréal (STM) a été avisée qu’un chauffeur du Centre de transport Lasalle a été testé positif à la COVID-19. La dernière journée de travail de cet employé, qui est maintenant en isolement, était le 20 mars dernier.

La priorité pour la STM est d’assurer la santé et la sécurité de ses employés et de la clientèle. Ainsi, une enquête a été déclenchée dès l’annonce du cas confirmé de COVID-19 pour identifier tous les employés qui ont été en contact étroit avec l’employé concerné. La STM communiquera avec ces personnes et les mesures appropriées seront prises.

La STM a identifié les bus dans lesquels cet employé a travaillé afin de vérifier si les lavages appropriés ont été faits.

La Santé publique considère que les personnes qui n’ont eu qu’une interaction transitoire avec le cas (par exemple : circuler près d’une personne infectée ou s’être brièvement retrouvé dans la même pièce qu’elle) sont à risque faible et recommande simplement de surveiller l’apparition de symptômes. Aucun isolement n’est nécessaire. Toutefois, si une personne pense être atteinte du virus, elle doit éviter à tout prix d’utiliser le transport en commun.

En plus d’avoir accru ses fréquences de nettoyage dans ses installations et d’avoir procédé à la distribution de plus de 10 000 bouteilles nettoyantes et désinfectantes à ses employés, la STM a déjà mis en place des mesures dans le réseau bus pour limiter les contacts directs avec la clientèle :

  • embarquement par la porte arrière des bus à l’exception pour la clientèle en fauteuil roulant;
  • la porte et le couloir avant ne peuvent pas être obstrués;
  • le fauteuil à l’arrière du chauffeur est laissé libre en tout temps.

Il s’agit du 3e cas confirmé à la STM.

http://www.stm.info/fr/presse/communiques/2020/un-chauffeur-de-la-stm-teste-positif-a-la-covid-19

Share this post


Link to post
Share on other sites

Déja je trouve spécial le mesure de confirment, le meilleur exemple c'est les autobus de Autobus Deux Montagne utilise on juste un porte sauf leur seul Nova et leur 2 MD30 ... donc la clientèle passe encore plus proche du chauffeur ... hate de voir si ADM vont loué des Nova ou MiDi a Paquette pour protégé leur chauffeur ...  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oups, la STM a trop coupé

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1689720/metros-autobus-covid-pointe-surcharge-stm-nouveaux-horaires

Certains métros surchargés à cause des réductions d'horaires

La Société de transport de Montréal (STM) prévoit des ajustements dès demain.

Thomas Gerbet

14 h 56 | Mis à jour à 15 h 03

La première heure de pointe depuis l'instauration de la baisse de fréquence des métros et des autobus a connu quelques ratés, lundi matin. Certains métros et autobus ont transporté beaucoup trop de monde en même temps.

« Depuis ce matin, on ne peut pas respecter la distanciation sociale, écrit un usager à la STM sur le réseau Twitter, peu avant 8 h. Je ne sais pas pourquoi vous avez ralenti les fréquences de métro. »

« Il y a encore trop de gens dans le métro à l'heure de pointe pour pouvoir respecter les deux mètres », écrit un autre client, quelques minutes plus tard.

Radio-Canada a aussi reçu des signalements d'usagers s'étant retrouvés dans un métro ou un autobus trop plein pour les rassurer dans le contexte de la propagation du coronavirus.

Le syndicat qui représente les chauffeurs d’autobus et les opérateurs de métro confirme qu'il y a eu de l'entassement dans certains métros et autobus, lundi matin.

Ajustements dès mardi

Ces cas isolés durant l'heure de pointe surviennent alors que la STM procède depuis lundi matin à une baisse moyenne de 20 % de son offre de service bus et métro. Sur les lignes orange et verte, les trains passent toutes les 4 minutes 05 au lieu de 3 minutes 20. Rien ne change sur les lignes jaune et bleu.

La STM avait justifié cet ajustement de fréquence, entre autres, pour assurer la sécurité des clients et des employés.

Le syndicat a communiqué avec la direction et des ajustements seront faits dès mardi.

« De façon générale, nous n’avons pas relevé de problématique ce matin aux réseaux de métro et de bus », écrit le porte-parole de la STM, Philippe Déry. « Il peut toujours survenir des exceptions où la charge à bord d’un train ou d’un bus en particulier est plus importante. »

La STM encourage les clients à lui signaler les problèmes sur les médias sociaux. Elle promet aussi de prendre en compte les observations de ses employés et les données d'achalandage pour évaluer si des ajustements doivent être apportés.

L'achalandage global est à la baisse de 89 % dans le métro et de 81% dans les autobus.

« Des bus et des trains sont disponibles en renfort pour nous permettre de réagir », au besoin, dit Philippe Déry.

« Comme le changement est tout récent, ajoute le porte-parole de la STM, il faut laisser le temps aux clients de modifier leurs habitudes de déplacement; le respect de la distanciation physique peut aussi requérir de revoir ses préférences personnelles (par exemple la volonté de rester près des portes dans une voiture de métro). »

Un message audio est également diffusé dans le métro pour rappeler aux clients l’importance de suivre les directives et une communication du genre est aussi en préparation pour le réseau de bus.

La réduction de service de la STM est temporaire et n'a entraîné aucune mise à pied.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 14 heures, ScarletCoral a dit :

Ce n'était pas très prudent que la STM ait coupé leur service de métro et bus. Réviseront-ils leurs données statistiques? 89% moins d'achalandage dans le métro disent-ils, mais cela est le total dans une journée. Je suis certain qu'en calculant les données en période de pointe, on arriverait à une réduction remarquante de ce pourcentage. Sans compter que les allées et venues durant les heures de pointe sont irrégulières.

Edited by samuelmath

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les péages suspendus pour les A25 et A30, certains ateliers de concessionnaires ouverts

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

https://auto.lapresse.ca/202003/30/01-5267173-les-peages-suspendus-pour-les-a25-et-a30-certains-ateliers-de-concessionnaires-ouverts.php

Le ministère des Transports a annoncé la semaine dernière qu’il suspendait les péages pour les autoroutes 30 (notre photo) et 25 dès le 25 mars.

Le ministère des Transports a annoncé la semaine dernière qu’il suspendait les péages pour les autoroutes 30 et 25 dès le 25 mars.

Publié le 31 mars 2020 à 18h45

 

Charles René
La Presse

Cette décision a été prise dans le sillage des directives gouvernementales concernant la fermeture d’établissements non essentiels. Cette directive sera appliquée jusqu’au 13 avril. Toujours en raison de cette directive gouvernementale, de nombreux concessionnaires ont fermé leurs portes pour protéger leur clientèle et leurs employés de la COVID-19.

Cela dit, certains d’entre eux ont choisi de garder ouverts leurs garages pour effectuer des réparations, un service essentiel aux yeux du gouvernement. Les départements des ventes physiques restent cependant tous fermés, mais plusieurs proposent la possibilité de contacter un conseiller aux ventes par téléphone. Ceux-ci affichent l’information sur leur site internet.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

COVID-19 et transport collectif : une solution pour les abonnés désirant suspendre leur abonnement tout en conservant leurs privilèges

MONTRÉAL, le 1er avril 2020 /CNW Telbec/ - En collaboration avec les sociétés de transport de la région métropolitaine de Montréal, l'ARTM propose aux abonnés fidèles au transport collectif une solution simple afin de conserver leurs privilèges sans devoir résilier leur abonnement.

Bien que la suspension de l'abonnement ne soit pas envisagée sous aucune condition dans les termes des contrats actuels d'abonnement, les partenaires du transport collectif ont mis sur pied une mesure exceptionnelle.

Il sera donc offert aux abonnés OPUS+, OPUS+ entreprise, OPUS à l'année ainsi que OPUS et cie qui ne peuvent pas utiliser les transports collectifs et qui en feront la demande en ligne de suspendre leur abonnement sans perte de privilège. Ainsi, le paiement déjà prélevé en mars pour le titre d'avril, sera appliqué une fois l'état d'urgence levé et le prélèvement prévu au mois d'avril (s'appliquant au titre de mai) sera pour sa part suspendu. Cette solution permettra d'éviter l'attente téléphonique aux différents services à la clientèle tout en offrant plus de flexibilité aux abonnés.

Il est toutefois nécessaire de rappeler que les usagers qui auront suspendu leur abonnement et souhaitant continuer d'utiliser les transports collectifs auront la responsabilité de se procurer un titre de transport valide.

Les sociétés de transport communiqueront directement par courriel avec les abonnés au cours des prochains jours afin de les diriger vers le site Internet qui leur permettra de soumettre cette demande. D'ici à ce que cette communication soit effectuée, il est fortement recommandé de ne pas communiquer avec les services à la clientèle à ce sujet.

Par ailleurs, les usagers qui désirent tout de même résilier leur abonnement peuvent le faire avant le 10 avril 2020. La clientèle de la STM (pour les abonnements OPUS à l'année et OPUS et cie) pourra le faire via sa plateforme en ligne. La clientèle détenant un abonnements OPUS+ ou OPUS+ entreprise pourra quant à elle choisir, sur le formulaire en ligne qui lui sera transmis par courriel par exo, entre une résiliation et une suspension d'abonnement. Les abonnés seront ainsi automatiquement remboursés pour le titre du mois d'avril sans avoir à contacter les services à la clientèle. Dans tous les cas, la résiliation aura pour effet la perte des privilèges associés à l'abonnement.

L'Autorité régionale de transport métropolitain a été créée par le projet de loi 76, qui a modifié la gouvernance du transport collectif dans la grande région métropolitaine de Montréal. Dans une perspective de développement durable et de cohésion régionale, l'Autorité régionale de transport métropolitain planifie, organise, finance et fait la promotion du transport collectif et du transport adapté dans la région métropolitaine de Montréal, afin d'offrir une expérience de mobilité simple, intégrée, fluide et efficace. Elle élabore à cette fin un plan stratégique de développement, une politique de financement, un cadre tarifaire et des ententes de services qui encadrent le développement, l'organisation et le financement de ces services. Pour ce faire, l'Autorité travaille à mobiliser les forces vives du milieu des transports collectifs autour d'une vision unifiée.

SOURCE Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM)

https://www.lelezard.com/communique-19195998.html

----------------------

Transport en commun : aide immédiate du gouvernement fédéral demandée

https://cutaactu.ca/fr/nouvelles-media/dernieres-noulleves/transport-en-commun-aide-immediate-du-gouvernement-federal

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plutôt intéressant de voir les graphiques de l'achalandage des métros de la ligne orange, par rapport à leur capacité... o.O  On remarque que la distanciation sociale entre les usagers est théoriquement possible tout au long de la journée (excepté pour l'heure de pointe PM en direction de Montmorency).

Impacts de l’ajustement de l’offre de service : la STM fait le point

ap_azur_mouvement_0.jpg?itok=BIvZ-97H

Communiqué  |   2 avril 2020

La STM fait le point sur les ajustements de service effectués aux réseaux de bus et de métro

Montréal, le 2 avril 2020 – La Société de transport de Montréal (STM) tient à faire le point sur la situation aux réseaux de bus, de transport adapté et de métro depuis la mise en place, le 30 mars dernier, d’une offre de service révisée qui tient compte de la baisse majeure de l’achalandage et de la planification des effectifs dans le contexte de la pandémie de la covid-19.

Premier constat, selon les données, la quasi-totalité de la clientèle (94 %) a modifié ses habitudes de déplacement, et les perceptions à l’égard de la STM et le niveau de confiance envers elle se sont stabilisés.

Réseau de bus
Pour le mardi 31 mars, comparativement à un jour de semaine moyen équivalent, la STM a constaté une diminution de 83 % de l’achalandage dans le réseau bus, ce qui représente 139 000 déplacements.

Afin d’assurer à la clientèle et aux employés un environnement sécuritaire, du personnel a été dépêché sur le terrain pour gérer les imprévus qui peuvent survenir et, surtout, pour identifier les voyages les plus achalandés. La STM dispose également de bus en renfort déjà déployés sur les routes afin de diminuer les impacts sur le service, en plus d’effectuer les ajustements requis au quotidien, et ce, grâce aux analyses d’achalandage quotidiennes.

La nouvelle offre de service au réseau bus prévoit 17 000 voyages par jour. En effet, les analyses indiquent une charge moyenne de seulement quatre personnes par voyage, un nombre permettant d’assurer la recommandation de distanciation physique. Seulement 2 % des voyages effectués comptent plus de 20 passagers à bord et ces situations ont lieu sur un court laps de temps, généralement en deçà de la barrière de 15 minutes indiquée par la Santé publique.

La consigne a d’ailleurs été donnée à tous les chauffeurs, le 29 mars dernier, d’informer le centre opérationnel bus (COP) de toute surcharge afin d’intégrer rapidement les renforts disponibles aux bons endroits. Le chauffeur dispose également d’un bouton pour aviser en cas de surcharge dans le bus par l’entremise de la console, afin d’aviser le COP des endroits problématiques sur le circuit de bus concerné.

Réseau du Transport adapté
Le service de transport adapté a effectué quant à lui 2 150 déplacements, cette même journée, une diminution de 87 % par rapport à une journée comparable.

Depuis le 30 mars, la STM fournit aux chauffeurs de ce service des gants, des masques chirurgicaux et de lunettes de protection qu’ils peuvent porter selon leurs besoins, étant en contact direct avec les clients lors des transports.

Réseau du métro
Pour le mardi 31 mars, comparativement à un jour de semaine moyen, la STM a constaté une diminution de 90 % de l’achalandage, ce qui représente 99 000 déplacements.

L’utilisation des caméras disposées partout dans le réseau souterrain démontre que l’achalandage à bord des trains est généralement faible et que la distance entre les passagers est somme toute respectée. Les exceptions où la charge à bord d’un train est plus importante sont circonscrites et bien identifiées spécifiquement sur la ligne orange. D’ailleurs, en date du 1er avril, sur les 340 voyages effectués sur cette ligne, seulement 4,1% de ces derniers étaient en surcharge, notamment entre 16 h et 17 h à partir de la station Champ-de-Mars et, le matin entre les stations Lionel-Groulx et Côte-Vertu. De nouveaux ajustements sont prévus dès aujourd’hui grâce, entre autres, à l’ajout de trains renforts prévus à cet effet.

Achalandage à bord des trains sur la ligne orange en direction Côte-Vertu (pointe AM)

ap_charge_trains_dir_cote_vertu.png

Achalandage à bord des trains sur la ligne orange en direction Montmorency (pointe PM)

ap_charge_trains_dir_montmorency.png

La protection face à la covid-19 est une responsabilité partagée

La STM invite ses clients à évaluer la situation, selon leur niveau d’aisance, et, surtout, de respecter les mesures de distanciation physique. Le respect des consignes sanitaires peut également signifier de revoir ses préférences personnelles, par exemple :

  • le choix d’une voiture plus près de la tête ou de la queue du train, qui a souvent plus d’espace, plutôt que la plus près de la sortie de sa station;
  • la modification de ses horaires de travail pour éviter les périodes de pointe;
  • la volonté de rester près des portes dans une voiture de métro.

Depuis le début de la crise de la COVID-19, la STM a mis en place, en collaboration avec la Direction de la santé publique, des mesures afin de protéger ses clients et ses employés, notamment en limitant les contacts directs, et elle a accru et revu ses méthodes de nettoyage dans ses installations et ses véhicules.

Rappelons qu’il est primordial de ne pas utiliser le transport collectif si on présente des symptômes.

http://www.stm.info/fr/presse/communiques/2020/impacts-de-l-ajustement-de-l-offre-de-service---la-stm-fait-le-point

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now