Jump to content

le-sud-ouest 4000, rue Saint-Patrick (Redéveloppement C40 - Reinventing Cities)


Recommended Posts

Pinned posts

Redéveloppement du 4000, rue Saint-Patrick

image.png

Un autre appel à projet/concours pour un terrain de la Ville de Montréal dans le cadre du C40 Reinventing Cities!!

https://www.c40reinventingcities.org/fr/sites/sites-in-competition/4000-rue-saint-patrick-1389.html

4000 rue Saint Patrick

Montréal, Canada

A proximité du canal de Lachine et bénéficiant de l’attrait touristique qu’il représente, le site se trouve en plein cœur du secteur industriel Cabot, à l’entrée du nouveau prolongement de la Vérendrye.

Cette position stratégique de porte d’entrée permet d’envisager un projet phare et ambitieux sur les quelque 32 800m² proposés, afin de contribuer à requalifier et dynamiser le secteur.

Sur site se trouvent 3 bâtiments, dont un bâtiment historique ayant servi pour la construction de navires lors de la 2e Guerre Mondiale. Tandis que deux bâtiments secondaires seront à déconstruire, le bâtiment principal pourrait être réhabilité en partie, afin de donner une nouvelle occupation à ce lieu au riche héritage patrimonial. 
A proximité des pistes cyclables du canal Lachine et du boulevard de la Vérendrye qui le relient au centre-ville, et bénéficiant d’un accès direct à l’autoroute 15, le site se caractérise par une excellente ouverture avec front sur 3 rues. Il est également bien desservi par les transports en commun, avec 4 stations de métro à moins de 1,8 km de distance et 4 lignes d’autobus, dont une voie réservée sur la rue Saint-Patrick aux heures de pointe, facilitant la fluidité des autobus.

Dans un secteur marqué par des activités industrielles et commerciales, et comportant plusieurs immeubles patrimoniaux, le site présente des enjeux spécifiques en termes de réhabilitation du sol et protection patrimoniale, qui devront être particulièrement pris en compte dans la stratégie environnementale des proposants.

image.png

Un peu d'info sur le l'histoire du site via la page Facebook d'Anne-Marie Sigouin, conseillère municipale du district :
Bonjour !
Aux résidentEs, organismes, artistes, artisans, entrepreneurs de St-Paul -Émard, du Sud-Ouest et des quartiers riverains du Canal de Lachine : voici les détails concernant la séance d’information sur le concours d’architecture international pour le redéveloppement du 4000 St-Patrick.
Situé dans l’ancien secteur industriel Cabot, ce complexe est le dernier témoin de l’effort de guerre sur les rives du Canal de Lachine, la portion la plus ancienne ayant été construite pour y installer la Canadian Power Boat Company en 1940. On y a d’abord produit des “speed boats” destinées aux troupes alliées durant la Seconde Guerre mondiale, puis des pièces d’avion et autres embarcations. Cette usine est devenue manufacture de jouets en 1947 et a fermé ses portes en 1965.
Une quinzaine d’artistes y avaient des ateliers au début des années 2000 et l’administration Tremblay les avait évincés en 2011, alors qu’elle comptait y établir un clos de voirie, celui du Sud-Ouest devant être démoli pour faire place au nouvel échangeur Turcot.
Des sols trop fortement contaminés ont fait tomber le projet et l’administration Coderre était en voie de vendre le site au plus offrant en 2017.
Peu de temps après l’élection de Projet Montréal à la mairie, nous nous sommes assurés de stopper les démarches de vente du complexe.
Dans la dernière année, à l’initiative du maire Dorais, nous avons saisi l’opportunité de présenter le 4000 St-Patrick au concours international “C-40 Reinventing Cities”, visant à réaliser des projets d’architecture urbaine innovants, carbo-neutres et durables - et la proposition de Montréal a été l’une des 28 candidatures retenues !
Le moment est donc venu de s’impliquer dans le processus - soyez nombreux aux séances d’information du 26 mars prochain !

Citation

 

Détail sur la séance d'info du 26 mars https://www.c40reinventingcities.org/en/events/montreal-seances-dinformation-1405.html

Joignez-vous à l’une des séances d’information de l’appel à projets international Reinventing Cities et apprenez-en plus sur le nouveau site proposé par la Ville.

Les représentations se tiendront en date du 26 mars 2020 à la Salle des Écluses de l’édifice Louis-Charland sis au 801, rue Brennan, Montréal (Québec) H3C 0G4.

Inscrivez-vous à l’une des deux séances:

Programmation de l’événement:

  • Crise climatique et urgence de prendre action / Ville de Montréal 
  • Présentation de l’appel à projets / Reinventing Cities
  • Exemple d’un Projet Lauréat international / Reinventing Cities
  • Expérience et projet Demain Montéal / Lauréat Réinventer Montréal 2018-19
  • Site Réinventer Montréal 2020-21 / Ville de Montréal
  • Règlementation / Arrondissement Le Sud-Ouest 
  • Programme de Développement Urbain Économique et Social / Ville de Montréal 
  • Dates importantes / Ville de Montréal
  • Période de questions

*Rafraichissements et bouchées seront servis sur place.

 

 

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Le reportage radio est disponible en ligne

https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/le-15-18/segments/reportage/189930/reinventons-les-villes-cities-climate-leadership-group-sud-ouest

Un important projet carboneutre appelé à voir le jour en bordure du canal Lachine

Publié à 16 h 28

Rattrapage du jeudi 23 juillet 2020

projet-carboneutre-canal-lachine.JPG
Le site visé par l'appel à projets s'étend sur 300 000 pieds carrés.
PHOTO : RADIO-CANADA / RENÉ SAINT-LOUIS

 

La Ville de Montréal a lancé un appel de projets international pour développer un terrain vacant de 300 000 pieds carrés en bordure du canal Lachine, dans l'arrondissement du Sud-Ouest. Le projet qui y verra le jour devra être carboneutre et respecter une panoplie de critères environnementaux, car l'initiative s'inscrit dans un grand concours international baptisé Réinventons les villes, qui vise à lutter contre les changements climatiques.

Le terrain en question accueille, en ce moment, différents équipements de la Ville. La moitié de sa superficie est occupée par de vieux bâtiments. « C’est un site sous-utilisé, mais qui a un potentiel incroyable », estime le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, Benoît Dorais.

Un seul bâtiment sera conservé au terme du projet, celui de la Canadian Power Boat Company, qui produisait des bateaux de guerre. Il sera le symbole de la lutte que les pays livrent contre les changements climatiques.

Le projet en entier devra être un exemple de respect de l’environnement. « Ce qu’on demande aux gens, ce n’est pas de construire un bâtiment », précise la responsable de la transition écologique au comité exécutif de la Ville de Montréal, Laurence Lavigne Lalonde. « On leur demande de réfléchir à un projet qui va devenir une source d’inspiration ». Elle rappelle que Montréal s’est donné comme objectif de devenir carboneutre d’ici 2050.

Laurence Lavigne Lalonde ajoute que des changements aux règlements municipaux pourraient suivre la réalisation de ce projet : « Pour atteindre la carboneutralité, ça va prendre des contraintes. Là, on est dans la carotte, mais, une fois qu’on va se rendre compte que tout ça est possible, il va falloir aller à la coercition, on n’aura pas le choix. »

Le site pourrait accueillir des studios d’artisans, un pôle de nouvelles technologies, etc. « On est en zone industrielle lourde et on ne veut plus de ça », précise le maire d’arrondissement, Benoît Dorais. « On veut de l’industriel léger. On veut des entreprises innovantes. On veut augmenter la résilience de Montréal et de ce secteur. »

 

Link to post
Share on other sites

J'avais noté ce terrain il y a quelques mois dans une base de données de lieux d'exploration urbaine.

Voici la description historique du lieu :  Canadian Power Boat Company, constructeur de bateaux durant la première guerre mondiale / occupation par artistes depuis *inconnu* à septembre 2012 

La description générale du lieu : Très grand lieu, historique avec une belle dégradation, ambiance industrielle lourde, toit assez haut qui permet une vue sur la ville, le mont, les canaux et les autoroutes, beaucoup de végétation

il y a une heure, ScarletCoral a dit :

Un seul bâtiment sera conservé au terme du projet, celui de la Canadian Power Boat Company

Selon ce que j'ai trouvé, l'état intérieur comporte de nombreux dégâts structuraux ainsi qu'une grande présence de moisissures.

En raison de son passé industriel, le terrain est assez fortement contaminé, voici la fiche GTC :

image.png

Link to post
Share on other sites

Un projet qui pourrait faire boule de neige si on trouve le bon filon. En plus il est super bien situé au coeur de la ville et avec accès direct au canal. Il est temps justement temps que l'on pense la ville autrement et qu'on lance ainsi des appels de propositions qui pourraient contribuer à changer durablement les mentalités et la façon de préparer l'avenir de nos villes.

L'Écologie et l'environnement ont un grand potentiel de transformation du territoire, en créant au passage des milliers d'emplois. Surtout quand on constate les ravages de l'industrie lourde qui ont hypothéqué le sol d'une multitude de sites urbains (le canal inclus).

Ceci me rappelle l'autre phénomène tout aussi choquant, les mines orphelines qui ont laissé des montagnes de résidus néfastes pour l'environnement, que des compagnies délinquantes ont abandonnées cavalièrement, après des années d'exploitation pourtant rentables.

Voilà pour la prise de conscience. Maintenant il faut remédier à tout ça car ces entreprises sont disparues dans la nature en laissant les payeurs de taxes s'occuper des dégâts dont la somme est tout simplement colossale.

Donc toute intervention dans ce sens sera bienvenu, car nous devons apprendre à faire les choses autrement, en développant cette-fois-ci durablement.

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Séance d'info no 2 le 16 septembre à 11h sur Zoom

https://c40.zoom.us/webinar/register/WN_BdDoABLxT3qpTmde8cohWA

Réinventer Montréal 2020-21 - Séance d'information # 2 / Information session #2

La Ville de Montréal et le C40 vous invite à participer à la Séance d’information #2 de l’appel à projets international innovant Réinventer Montréal 2020-21.

Important : Cette 2e séance n’est pas la répétition de la 1re séance. Elle se veut complémentaire.

L'équipe du C40 et de Réinventer Montréal vous accueillera pour la Séance d’information #2 sous format de séminaire web d’une durée de 1 heure. La Séance se tiendra principalement en français, inclura une période de questions et réponses et sera enregistrée et disponible dans la Dataroom.

 

Link to post
Share on other sites

Somewhat related? Maybe? I drove by today (on my way to Messorem) and I couldn't tell anything happened overnight.

https://www.journaldemontreal.com/2020/09/02/montreal-un-batiment-industriel-vacant-incendie

 

Un immeuble industriel désaffecté situé sur le boulevard de la Vérendrye, au coin de la rue Saint-Patrick, à Montréal, a été la proie de flammes mercredi vers 2h15.

L’incendie dont on ignore pour l’heure l’origine a été difficilement maîtrisé par les pompiers qui ont empêché sa progression.

Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, denpanosekai a dit :

Somewhat related? Maybe? I drove by today (on my way to Messorem) and I couldn't tell anything happened overnight.

https://www.journaldemontreal.com/2020/09/02/montreal-un-batiment-industriel-vacant-incendie

 

Un immeuble industriel désaffecté situé sur le boulevard de la Vérendrye, au coin de la rue Saint-Patrick, à Montréal, a été la proie de flammes mercredi vers 2h15.

L’incendie dont on ignore pour l’heure l’origine a été difficilement maîtrisé par les pompiers qui ont empêché sa progression.

L'incendie était bien sur le site.

https://www.journaldequebec.com/2020/09/03/une-usine-historique-de-montreal-partie-en-fumee

Une usine historique de Montréal partie en fumée

La Canadian Power Boat Company fournissait les alliés en bateaux lance-torpilles

image.png.a39d4be87cce1f3c8a033056a1ff4e3d.png
Photo Agence QMI, Erik Peters L’incendie a produit des flammes d’une grande ampleur.

Nora T. Lamontagne
Jeudi, 3 septembre 2020 01:00 MISE À JOUR Jeudi, 3 septembre 2020 01:00

L'immeuble endommagé par un spectaculaire incendie hier est le dernier vestige aux abords du canal Lachine de la contribution de Montréal à l’effort de guerre et avait été le théâtre de l'arrivée massive des femmes sur le marché du travail industriel.

« C’est un bâtiment unique, surtout quand on sait que la plupart des vieilles usines de ce genre ont été transformées en condos », estime Anja Borck, qui s’est intéressée au bâtiment pendant son doctorat. 

Construit en 1940, l’édifice a d’abord abrité la Canadian Power Boat Company, qui construisait des vedettes munies de lance-torpilles pour les troupes alliées pendant la Seconde Guerre mondiale. 

 

54019727_210442152120e4-c3c6-49df-8b61-64abb1aefb70_ORIGINAL.jpg
Photo courtoisie, Département de La Défense Nationale.
Les bateaux rapides en contreplaqué construits là dans les années 1940.

Elles étaient aussi utilisées pour récupérer rapidement les pilotes qui devaient s’éjecter de leur appareil au-dessus de la Manche

Au plus fort de la production, l’usine comptait 1400 employés, dont environ 400 femmes, alors qu’elles n’avaient jamais été assignées à la fabrication de bateaux, lit-on dans la thèse doctorale d’Anja Borck.

Même si le site est jugé d’intérêt patrimonial « de valeur exceptionnelle » par Montréal, la plupart des citoyens ignorent l’histoire que cache la façade du 4000, rue Saint-Patrick. 

54019728_210443a33029b2-9311-4059-805e-588159b718f1_ORIGINAL.jpg
Photo courtoisie, Département de La Défense Nationale.
Les vedettes lance-torpilles étaient destinées à la Royal Navy et à la marine canadienne.

« Le patrimoine industriel est vraiment peu connu, et qui dit peu connu dit mal aimé », se désole Taïka Baillargeon, directrice adjointe aux politiques d’Héritage Montréal. 

« Surtout l’histoire industrielle, ça n’a pas passionné le monde ordinaire », ajoute le professeur émérite d’histoire de l’art Jean Bélisle. 

Une usine transformée

Au fil des années, l’ex-usine a été occupée par une manufacture de jouets, une « cour à scrap » et des ateliers d’artistes. « Ensuite, la Ville nous a expropriés [en 2012] et ils l’utilisent comme entrepôt depuis », affirme Norman Schaffer, vice-président d’une entreprise qui louait un local aux Industries 4000, propriétaire du bâtiment.

L’incendie de mercredi matin pourrait d’ailleurs avoir pris naissance dans une pile de pneus dans la cour extérieure. 

54021498_2106604a909a85-8f4c-4958-9075-1937256f8100_ORIGINAL.jpg
Photo courtoisie
L’immeuble au lendemain du feu.

Anja Borck rappelle que la Ville n’a aucune obligation légale de préserver le bâtiment dont elle est propriétaire. 

« En théorie, ils pourraient le démolir », dit-elle. Elle estime que les lois pour la protection du patrimoine ne sont pas assez strictes au Québec. 

Mercredi, les flammes ont altéré les surfaces d’une aile de l’usine, sans toutefois en compromettre la structure, croit le professeur Bélisle. 

Et maintenant ?

Heureusement, car Montréal a inscrit le projet de revitalisation du complexe dans un concours international d’architecture qui réunit une centaine de grandes villes dans le cadre de la lutte aux changements climatiques.

Les équipes sont invitées à réhabiliter en partie le bâtiment principal « afin de donner une nouvelle occupation à ce lieu au riche héritage patrimonial », selon l’appel à soumettre des projets.

A priori, la Ville estime que l’incendie n’aura pas d’impact sur le concours, nous a-t-on indiqué.

 

Link to post
Share on other sites

Si c'est une propriété de la ville, alors pourquoi est-ce qu'il y a une montagne de pneus et de déchets ? Est-ce que la ville aurait pu être plus ''proactive'' dans la protection de ses avoirs ? Et est-ce qu'on a trouver la raison du sinistre ? Accident ? Criminel ? ou bien un problème électrique ?

Link to post
Share on other sites

Avant de tirer des conclusions trop hâtives sur cette propriété de la Ville de Montréal, il faudrait en connaitre véritablement l'historique et le scénario envisagé pour ce site. Une enquête révélera sûrement les causes de ce feu. Mais il faudra aller chercher davantage d'informations sur le passé et l'avenir de ce bâtiment. Son état lors de l'achat, son état actuel, son potentiel, son intérêt et les sommes qui seront nécessaires pour sa réhabilitation. Après quoi on pourra faire des recommandations pertinentes pour sa préservation ou sa démolition-réaffectation.

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...