Jump to content

94, rue Sainte-Catherine Est - Club Le 281


chl94
 Share

Recommended Posts

Pinned posts

C’est MonDev qui a acheté le bâtiment. J’imagine qu’on s’enligne vers du locatif.

 

https://journalmetro.com/actualites/montreal/2424084/le-281-fermera-en-septembre/

Le 281 fermera en septembre pour laisser place à un projet immobilier

Le 281, mythique bar de danseurs de la rue Sainte-Catherine, fermera bientôt ses portes. L’immeuble l’abritant a été vendu pour faire place à un projet immobilier.

«Ça fait déjà un an et demi que je réfléchis à ce que je vais faire dans le futur. Ça commence à être difficile, la vie de nuit», confie à Métro la propriétaire du bar érotique, Annie Delisle, qui a franchi le cap de la cinquantaine.

Lorsqu’elle a été approchée par le promoteur Mondev, qui a racheté l’immeuble au 94, rue Sainte-Catherine Est, la femme d’affaires a tout de suite saisi l’occasion. Elle indique avoir reçu la confirmation d’achat «pendant le temps des Fêtes», après une période de négociations.

«À 50 ans, même si on a un régime de vie très strict et qu’on s’entraîne, se coucher très tard, ça ne marche pas. Quand cette offre-là est arrivée, c’était le bon moment», ajoute-t-elle.

Cette fermeture entraînera la mise à pied de 40 travailleurs, dont 14 danseurs. Mme Delisle se montre toutefois confiante que ceux-ci réussiront à trouver un nouvel emploi rapidement, compte tenu de la pénurie de main-d’oeuvre dans le secteur de la restauration.

«C’est une entreprise familiale qui a duré 40 ans. Je pense qu’on peut partir la tête haute», a ajouté Mme Delisle. 

Contacté par Métro, le partenaire principal chez Mondev, Michael Owen, a refusé de commenter. Il n’a ainsi pas été possible d’avoir des détails sur le projet immobilier à venir dans cet immeuble, qui compte trois étages, dont un rez-de-chaussée commercial.

Ce promoteur est derrière plusieurs projets immobiliers dans la métropole. Il entend notamment aménager plus de 200 logements près du site du Campus MIL, à Outremont.

«On est le seul bar érotique dédié aux femmes au Canada. C’est un concept unique au pays.»-Annie Delisle, propriétaire du 281


Un nouveau 281?

L’institution fermera ses portes le 5 septembre. La propriétaire indique toutefois que le fonds de commerce du bar est à vendre. Le cabaret érotique, qui était unique en son genre au pays lors de son ouverture en 1980, pourrait ainsi renaître ailleurs dans la métropole. L’acheteur potentiel conserverait entre autres le mobilier, le nom et le permis d’alcool du cabaret érotique.

«Moi, ma carrière de nuit s’arrête le 5 septembre. Mais si quelqu’un veut l’acheter, je suis ouvert», précise Mme Delisle, qui a acheté les parts familiales du commerce en 2003. Elle souhaiterait que ce nouveau bar, s’il voit le jour, se situe idéalement dans Ville-Marie.

Lors de son ouverture, le cabaret érotique était ouvert sept jours par semaine. Les femmes faisaient la file chaque soir pour entrer dans le commerce. Il n’est désormais accessible que trois jours par semaine. Le bar demeure toutefois populaire et rentable, assure la propriétaire du 281.

«On ne ferme pas pour des raisons financières. Ça marche encore. On a un concept qui est unique et c’est pour ça que ça marche si bien», assure-t-elle.

D’ici à la fermeture du bar, Mme Delisle promet de multiplier les événements festifs dès la mi-avril afin de célébrer le 40e anniversaire de l’institution.

Le bar a ouvert ses portes le 14 avril 1980.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, MtlMan a dit :

Eh ben, encore du patrimoine qui fout le camp.

☺️

Heureusement c'est le genre de patrimoine (immatériel) qui pourra facilement être délocalisé sans susciter trop de critiques de la part de Dinu B. :veryhappy:

La rue Ste-Catherine à l'est de St-Laurent poursuit sa transformation lentement mais sûrement. Une bonne chose pour ce quartier qui pourrait profiter d'une bonne croissance démographique, tout en fournissant du logement étudiant, grâce à sa proximité de l'UQAM et du Cegep du Vieux-Montréal.

A mi-chemin entre deux stations de la ligne verte, dont la station de correspondance Berri-U, ce secteur est loin d'avoir atteint son plein potentiel de développement. J'y vois donc plusieurs autres projets à venir qui ne pourront qu'être bénéfiques pour cette portion de la rue Ste-Catherine, qui en l'occurrence gagnerait du galon dans le processus.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Bien que je comprenne les raisons évoquées par la proprio, j'ai l'impression que c'est un pas de plus vers la dénaturation et l'embourgeoisement de ce coin de la ville. En plus des Foufounes juste en face, il y a juste à côté un organisme d'aide aux personnes itinérantes et j'entrevoie déjà des problèmes de cohabitation si on parle de logements peu abordables. Et que je vois pas un des habituels commentaires anti-pauvres...

Pour info voici le bâtiment. Il est centenaire (construction en 1914), et d'après Infolot et le rôle d'évaluation foncière, il occupe toute la longueur et la largeur jusqu'au stationnement derrière, avec une portion derrière l'Église Unie Saint-Jean (à laquelle j'espère qu'on fera attention durant les travaux!). La façade sur Sainte-Cath est pas mal mais sur les côtés c'est un peu le bordel. Il y a également neuf logements, et j'imagine qu'en plus de ceux-ci, la pizzeria et le dépanneur vont prendre le bord.

 

Capture d’écran, le 2020-02-27 à 22.21.53.png

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, louisleonardo a dit :

Bien que je comprenne les raisons évoquées par la proprio, j'ai l'impression que c'est un pas de plus vers la dénaturation et l'embourgeoisement de ce coin de la ville. En plus des Foufounes juste en face, il y a juste à côté un organisme d'aide aux personnes itinérantes et j'entrevoie déjà des problèmes de cohabitation si on parle de logements peu abordables. Et que je vois pas un des habituels commentaires anti-pauvres...

Pour info voici le bâtiment. Il est centenaire (construction en 1914), et d'après Infolot et le rôle d'évaluation foncière, il occupe toute la longueur et la largeur jusqu'au stationnement derrière, avec une portion derrière l'Église Unie Saint-Jean (à laquelle j'espère qu'on fera attention durant les travaux!). La façade sur Sainte-Cath est pas mal mais sur les côtés c'est un peu le bordel. Il y a également neuf logements, et j'imagine qu'en plus de ceux-ci, la pizzeria et le dépanneur vont prendre le bord.

 

Capture d’écran, le 2020-02-27 à 22.21.53.png

J'imagine qu'on proposera la récupération de la façade et un immeuble en retrait derrière celle-ci, qui s'alignerait avec son voisin à l'ouest. La rue Ste-Catherine est en pleine métamorphose avec la pression immobilière qui se manifeste de plus en plus avec l'évolution du QdS.

Le phénomène ne semble pas relever de la spéculation comme telle, mais plutôt d'une sorte de développement organique qui change peu à peu le quartier. D'ailleurs il serait difficile de s'opposer à ce changement sans pénaliser l'économie du secteur, en lui imposant une forme de stagnation.

Comme le mot d'ordre est la densification des quartiers centraux, normal alors qu'on favorise les artères principales qui peuvent accommoder des projets plus importants que les rues transversales. Il y a d'ailleurs ici un véritable quartier résidentiel bien établi avec un mélange harmonieux de constructions anciennes et modernes, qu'il faut absolument protéger afin d'en préserver la qualité de vie.

Quant à la population résidente, la Ville devrait tout faire pour qu'elle profite elle aussi d'une croissance de l'offre de logements, pour éviter justement un déséquilibre social. Donc oui au développement en respectant la nature du quartier et en appliquant la formule 20/20/20 tout à fait pertinente dans ce secteur particulier.

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, louisleonardo a dit :

Bien que je comprenne les raisons évoquées par la proprio, j'ai l'impression que c'est un pas de plus vers la dénaturation et l'embourgeoisement de ce coin de la ville. En plus des Foufounes juste en face, il y a juste à côté un organisme d'aide aux personnes itinérantes et j'entrevoie déjà des problèmes de cohabitation si on parle de logements peu abordables. Et que je vois pas un des habituels commentaires anti-pauvres...

Pour info voici le bâtiment. Il est centenaire (construction en 1914), et d'après Infolot et le rôle d'évaluation foncière, il occupe toute la longueur et la largeur jusqu'au stationnement derrière, avec une portion derrière l'Église Unie Saint-Jean (à laquelle j'espère qu'on fera attention durant les travaux!). La façade sur Sainte-Cath est pas mal mais sur les côtés c'est un peu le bordel. Il y a également neuf logements, et j'imagine qu'en plus de ceux-ci, la pizzeria et le dépanneur vont prendre le bord.

 

Capture d’écran, le 2020-02-27 à 22.21.53.png

 

Il y a 16 heures, louisleonardo a dit :

, il y a juste à côté un organisme d'aide aux personnes itinérantes et j'entrevoie déjà des problèmes de cohabitation si on parle de logements peu abordables. Et que je vois pas un des habituels commentaires anti-pauvres...

Mais s'il ne s'agit pas d'une crainte ou d'un commentaire anti-pauvres, de quel problème de cohabitation parles-tu ? Je n'en vois aucun alors. Le quartier est déjà là et quiconque veut y habiter sait d'emblée où il va - s'il ne le sait pas - c'est à lui à s'adapter et non pas l'inverse, non ?... Et de toute manière, l'itinérant, par définition, ne peut être localisé, et donc ne peut être exclu d'un territoire, à moins d'utiliser la force policière, mais pour cela il doit commettre un méfait. Malheureusement, il n'est pas encore légal d'emprisonner un être humain sous prétexte qu'il n'a pas d'habitation officielle où vivre, ce qui lui confère un avantage sur les autres pauvres ou autochtones  du quartier qui, eux, sédentaires et habitant des logements, sont beaucoup plus vulnérables et par conséquent plus facilement éjectables quand vient le temps à ce quartier de faire du ménage afin d'augmenter la qualité de ses humains par la gentrification... car, évidemment - et c'est tout à fait normal et sain - mais si je paye cher mon condominium, je ne veux ou ne peut surtout pas être mélangé à des gens sans envergure.  😊😉

Edited by 3dimensions
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value