Normand Hamel

Airbus A220 (C Series)

Recommended Posts

Coudonc il va tu juste rester la motoneige à Bombardier en 2025? C'est-tu ce qu'on appelle 'coming full circle'?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Rocco a dit :

Coudonc il va tu juste rester la motoneige à Bombardier en 2025?

La motoneige n'appartient plus à Bombardier depuis 2004 et est aujourd'hui une compagnie indépendante très prospère qui opère sous le nom de BRP (Bombardier Recreational Products).

Pour ce qui est de Bombardier Inc. elle demeurera essentiellement une entreprise d'avions d'affaires qui fabrique aujourd'hui le meilleur avion d'affaires au monde, le Global 7500, que l'on peut apercevoir sur la photo ci-jointe (il s'appelait alors le Global 7000). 

DK2Qp5mXcAA40EQ.jpg-large.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alain Bellemare n'est plus très crédible.. il met la cie à terre et c'est lui qui va lui redonner des ailes. Dehors!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Airbus a gagné le jack pot.

Bellemare est surement le pire négociateur que j'ai vue. 

Le A220 est un bon prospect. Airbus n'assume quasi aucun risque. Bombardier a payer tout le devellopement. 

On devrait exiger que la production se fasse au canada par ecrit.

 

Il y a 12 heures, Rocco a dit :

Coudonc il va tu juste rester la motoneige à Bombardier en 2025? C'est-tu ce qu'on appelle 'coming full circle'?

En 2025 la neige existera plus because changement climatique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, andre md a dit :

Airbus a gagné le jack pot.

Bellemare est surement le pire négociateur que j'ai vue. 

Le A220 est un bon prospect. Airbus n'assume quasi aucun risque. Bombardier a payer tout le devellopement. 

On devrait exiger que la production se fasse au canada par ecrit.

 

On dirait un coup monté, malgré qu'on ne connaisse pas le futur, j'ai l'impression que les avions électriques ou hybrides vont arriver plus vite qu'on pense et que l'expertise au Québec dans ce domaine va permettre la création de quelque chose de nouveau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, andre md a dit :

Airbus a gagné le jack pot.

Oui en effet, Airbus gagne sur tous les fronts tandis que Boeing en sort la grande perdante.

il y a une heure, andre md a dit :

Bellemare est surement le pire négociateur que j'ai vue.

Selon les dirigeants d'Airbus, notamment Guillaume Faury et son prédécesseur Tom Enders, Alain Bellemare est un négociateur hors pair qui arrive à table extrêmement bien préparé avec tous les chiffres dont ill a besoin pour convaincre ses interlocuteurs.

Ce témoignage ne me surprend d'ailleurs pas du tout car c'est Alain Bellemare qui lorsqu'il dirigeait Pratt & Whitney Canada a convaincu les Américains de transférer le centre d'essais en vol de P&W, alors situé à Plattsburgh, à Mirabel. Il en a également profité pour les convaincre de construire l'usine d'assemblage du moteur PW1500 (dont une variante est utilisée sur le C Series) à Mirabel tout juste à côté du centre d'essais en vol. Les moteurs du A220 sont donc assemblés non loin du A220 à Mirabel. Les moteurs pour les avions Embraer (E-Jet), Mitsubishi (MRJ) et Comac (C919) sont également assemblés au même endroit. Tout cela grâce à Alain Bellemare

Il est vrai qu'il bénéficiait alors de la complicité de Louis Chênevert, le grand patron de Pratt & Witney aux États-Unis à l'époque, mais ce dernier est le premier à reconnaître que Alain Bellemare est le meilleur gestionnaire qu'il n'a jamais eu sous ses ordres. Louis Chênevert a été PDG de United Technologies jusqu'en 2014.

il y a une heure, andre md a dit :

Bombardier a payer tout le devellopement.

Bombardier a en effet payé pour tout le développement. Cependant le A220 est présentement en phase de monté en cadence où les coûts de production sont plus élevés que les montants obtenus lors de la vente des appareils. Ce n'est que vers 2024-2025 que l'on espère atteindre le point où le programme deviendra profitable.

C'est d'ailleurs pourquoi la date de rachat de la participation de Québec a été reportée à 2026 plutôt que 2023 car la valeur du JV aurait alors été encore trop faible. Par contre il est prévu que le gouvernement recouvrera la totalité de son investissement en 2026 alors que la la valeur du JV se sera accrue à un niveau qui pourrait même permettre à Québec de dégager un léger profit.

il y a une heure, andre md a dit :

On devrait exiger que la production se fasse au canada par ecrit.

Dans ce cas-ci il n'est pas vraiment nécessaire de le faire mais cela a quand même été exigé lors de l'entente initiale en 2015 entre Airbus, Bombardier et Québec. Il est ainsi prévu que la production dédiée au marché américain sera faite en Alabama mais que pour le reste de la planète les avions seront assemblés exclusivement à Mirabel.

De toute façon il ne serait pas avantageux pour Airbus de déménager la production ailleurs. Cela n'a d'ailleurs à peu près jamais été fait dans l'histoire de l'aviation commerciale car ce serait beaucoup trop coûteux, et dans le cas du A220, outre les coûts, il n'y aurait aucun intérêt à le faire car toute l'expertise technique concernant le A220 se trouve ici à Montréal.

14 août 2019.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Normand Hamel a dit :

Oui en effet, Airbus gagne sur tous les fronts tandis que Boeing en sort la grande perdante.

Selon les dirigeants d'Airbus, notamment Guillaume Faury et son prédécesseur Tom Enders, Alain Bellemare est un négociateur hors pair qui arrive à table extrêmement bien préparé avec tous les chiffres dont ill a besoin pour convaincre ses interlocuteurs.

Ce témoignage ne me surprend d'ailleurs pas du tout car c'est Alain Bellemare qui lorsqu'il dirigeait Pratt & Whitney Canada a convaincu les Américains de transférer le centre d'essais en vol de P&W, alors situé à Plattsburgh, à Mirabel. Il en a également profité pour les convaincre de construire l'usine d'assemblage du moteur PW1500 (dont une variante est utilisée sur le C Series) à Mirabel tout juste à côté du centre d'essais en vol. Les moteurs du A220 sont donc assemblés non loin du A220 à Mirabel. Les moteurs pour les avions Embraer (E-Jet), Mitsubishi (MRJ) et Comac (C919) sont également assemblés au même endroit. Tout cela grâce à Alain Bellemare

Il est vrai qu'il bénéficiait alors de la complicité de Louis Chênevert, le grand patron de Pratt & Witney aux États-Unis à l'époque, mais ce dernier est le premier à reconnaître que Alain Bellemare est le meilleur gestionnaire qu'il n'a jamais eu sous ses ordres. Louis Chênevert a été PDG de United Technologies jusqu'en 2014.

Bombardier a en effet payé pour tout le développement. Cependant le A220 est présentement en phase de monté en cadence où les coûts de production sont plus élevés que les montants obtenus lors de la vente des appareils. Ce n'est que vers 2024-2025 que l'on espère atteindre le point où le programme deviendra profitable.

C'est d'ailleurs pourquoi la date de rachat de la participation de Québec a été reportée à 2026 plutôt que 2023 car la valeur du JV aurait alors été encore trop faible. Par contre il est prévu que le gouvernement recouvrera la totalité de son investissement en 2026 alors que la la valeur du JV se sera accrue à un niveau qui pourrait même permettre à Québec de dégager un léger profit.

Dans ce cas-ci il n'est pas vraiment nécessaire de le faire mais cela a quand même été exigé lors de l'entente initiale en 2015 entre Airbus, Bombardier et Québec. Il est ainsi prévu que la production dédiée au marché américain sera faite en Alabama mais que pour le reste de la planète les avions seront assemblés exclusivement à Mirabel.

De toute façon il ne serait pas avantageux pour Airbus de déménager la production ailleurs. Cela n'a d'ailleurs à peu près jamais été fait dans l'histoire de l'aviation commerciale car ce serait beaucoup trop coûteux, et dans le cas du A220, outre les coûts, il n'y aurait aucun intérêt à le faire car toute l'expertise technique concernant le A220 se trouve ici à Montréal.

 

14 août 2019.jpg

Airbus ne va surement pas dire que Bellemare est un mauvais negociateur. C est tout a leur avantage.

Il vaut mieux se premunir en business et exiger par ecrit de garder au canada la production. 

Tout est possible Airbus peut se faire offrir un pont d'or pour installer sa production dans un pays du golfe qui veut diversier son économie par exemple. 

Deja on voit la construction de plusieurs alumineries dans les pays du golfe. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.