Jump to content

Mitsubishi Aircraft ouvre un centre de recherche et développement à Montréal


Chuck-A
 Share

Recommended Posts

Mitsubishi Aircraft ouvre un centre de recherche et développement à Montréal

mitsubishi-bombardier-mrj.jpgUn avion MRJ de Mitsubishi Aircraft.  |  PHOTO : ASSOCIATED PRESS / NAOYA OSATO

Radio-Canada  |  Publié à 10 h 28

La division aéronautique du constructeur japonais Mitsubishi investira jusqu’à 135 millions de dollars à Montréal dans un nouveau centre de recherche et de développement qui créera à terme 250 nouveaux emplois dans la métropole.

Le premier ministre du Québec, François Legault en a fait l'annonce jeudi en compagnie de son ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon.

Le nouveau centre montréalais SpaceJet aura entre autres pour mandat « d’appuyer la conception et l’homologation des avions régionaux SpaceJet » que construit Mitsubishi Aircraft.

Pour aider l’entreprise à s’implanter dans la métropole, le gouvernement Legault lui a consenti un prêt sans intérêt de 12 millions de dollars par l’entremise de la filiale Investissement Québec.

Pour François Legault, l’arrivée de Mitsubishi Aircraft Corporation au Québec est une autre démonstration de « l’expertise indéniable » du Québec dans le domaine de l’industrie aéronautique.

« La recherche et l’innovation, dans l’industrie aérospatiale, sont névralgiques pour notre économie et font la fierté du Québec. »  - François Legault, premier ministre du Québec

Qui plus est, souligne François Legault dans un communiqué, l’arrivée à Montréal du constructeur japonais « ouvrira l’accès de la chaîne d’approvisionnement québécoise à la grande famille des produits SpaceJet et générera des emplois payants » en créant un effet d’entraînement dans l’industrie aérospatiale québécoise.

Pour Hubert Bolduc, PDG de l’agence Montréal international, qui a accompagné l’entreprise dans son projet d’implantation au Québec, l’arrivée d’un autre gros joueur de l’industrie aéronautique internationale « consolide le positionnement de Montréal parmi les grands centres mondiaux de l’aérospatiale ».

L'intérêt du groupe japonais pour l'industrie aérospatiale du Québec n'est pas nouveau. En juin dernier, Mitsubishi Aircraft a notamment fait l'acquisition du programme d'avions régionaux CRJ de Bombardier pour 550 millions de dollars plus 200 millions pour couvrir des passifs accumulés par le programme CRJ.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1307581/mitsubishi-aircraft-centre-recherche-developpement-montreal

Autres articles:

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Ce centre de recherche & développement serait situé dans la région de Boisbriand (pas tellement loin de Mirabel).  Le centre montréalais de Mitsubishi Aircraft travaillera à la conception du deuxième modèle de leur gamme régionale SpaceJet, le M100, destiné spécifiquement au marché américain, avec une entrée en service prévue pour 2023.  Le premier ministre Legault semblait fier de cette nouvelle (contrairement à l'annonce de l'acquisition d'Air Transat (son "bébé") par Air Canada...).

Mitsubishi Aircraft s’installe à Boisbriand

d782586d-db00-11e9-a65c-0eda3a42da3c.jpgPHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE  |  La multinationale Mitsubishi Heavy Industries (MHI) s’est portée acquéreur en juin dernier du programme d’avions régionaux CRJ de Bombardier. C’est sa filiale Mitsubishi Aircraft, qui conçoit la gamme régionale SpaceJet, qui s’installe à Montréal avec l’ouverture du « Centre montréalais SpaceJet ».

Le géant japonais Mitsubishi ouvrira dans la région de Boisbriand un centre d’ingénierie dont la première mission sera de collaborer à la certification de l’avion régional M90. Québec lui versera une aide de 12 millions de dollars.

Publié le 19 septembre 2019 à 11h11  |  JEAN-FRANÇOIS CODÈRE  |  LA PRESSE

La multinationale Mitsubishi Heavy Industries (MHI) s’est portée acquéreur en juin dernier du programme d’avions régionaux CRJ de Bombardier. C’est sa filiale Mitsubishi Aircraft, qui conçoit la gamme régionale SpaceJet, qui s’installe à Montréal avec l’ouverture du « Centre montréalais SpaceJet ».

Le nouveau centre devrait embaucher 100 personnes dès la première année et jusqu’à 250 à terme. Ces emplois seront « axés sur la certification et l’entrée en service », indique un communiqué de l’entreprise.

L’aide de Québec prendra la forme d’un prêt d’Investissement Québec qui sera remboursé à même les impôts payés par les employés de ce centre. Si Mitsubishi remplit tous ses engagements en termes de création d’emplois sur cinq ans, elle n’aura pas à rembourser le prêt elle-même, selon la nouvelle formule conçue par Québec.

Le premier modèle de la gamme SpaceJet, le M90, doit officiellement entrer en service l’an prochain, en 2020. Cette entrée en service était originalement prévue en 2013. L’entreprise tente présentement d’en compléter le laborieux processus de certification.

Un deuxième modèle, le M100, destiné spécifiquement au marché américain, est aussi dans les cartons, avec une entrée en service prévue pour 2023. Le centre montréalais de Mitsubishi sera rapidement appelé à travailler sur sa conception.

https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/201909/19/01-5241914-mitsubishi-aircraft-sinstalle-a-boisbriand.php

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value