Jump to content

Économie de Montréal


Normand Hamel

Recommended Posts

Il y a 3 heures, Wave Arts a dit :

Est-ce que c'est réellement un bon indicateur de la volonté des entreprises de s'établir le % de personnes travaillant dans le domaine?

Excellente question sur laquelle je me suis déjà penché quand il s'agissait d'un autre secteur/domaine.  

Dans tous les cas, je pense que le pourcentage est un indicateur fallacieux.  A un nombre (quantité) donné pour un secteur, il suffit que l'ensemble des autres secteurs soit comparativement faible pour hausser le pourcentage attribué au secteur qu'on met en exergue (met en évidence).  A l'inverse, une ville à l'économie très diversifiée aura en contrepartie, par définition, un pourcentage relativement réduit attribuable à un secteur spécifique.

Les Soviétiques (donc du temps de l'URSS) étaient très friands de l'usage de statistiques trompeuses.  Par exemple, dans une de leurs publications destinées au public international (donc multilingue, dont le français), on pouvait lire que la Biélorussie (Belarus), une petite république dans l'Union, )produisait plus de machines-outils per capita que les USA.  Une autre "technique" consistait à souligner la progression (en pourcentage)  de la production d'un bien quelconque au fil des ans, en omettant de spécifier que le niveau à l'année de base était particulièrement faible. 

Les nombres absolus donnent une image plus fidèle de la situation.  Cela n'empêche pas de faire mention des pourcentages, mais seulement en complément d'information.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Né entre les rapides a dit :

Excellente question sur laquelle je me suis déjà penché quand il s'agissait d'un autre secteur/domaine.  

Dans tous les cas, je pense que le pourcentage est un indicateur fallacieux.  A un nombre (quantité) donné pour un secteur, il suffit que l'ensemble des autres secteurs soit comparativement faible pour hausser le pourcentage attribué au secteur qu'on met en exergue (met en évidence).  A l'inverse, une ville à l'économie très diversifiée aura en contrepartie, par définition, un pourcentage relativement réduit attribuable à un secteur spécifique.

Les Soviétiques (donc du temps de l'URSS) étaient très friands de l'usage de statistiques trompeuses.  Par exemple, dans une de leurs publications destinées au public international (donc multilingue, dont le français), on pouvait lire que la Biélorussie (Belarus), une petite république dans l'Union, )produisait plus de machines-outils per capita que les USA.  Une autre "technique" consistait à souligner la progression (en pourcentage)  de la production d'un bien quelconque au fil des ans, en omettant de spécifier que le niveau à l'année de base était particulièrement faible. 

Les nombres absolus donnent une image plus fidèle de la situation.  Cela n'empêche pas de faire mention des pourcentages, mais seulement en complément d'information.

Donc, l'article dit dla sauce?

Link to comment
Share on other sites

Le 2020-07-30 à 22:43, Né entre les rapides a dit :

Si les grandes banques (et d'autres établissements afférents) sont capables de tenir le coup (maintenir leurs principales activités) aussi longtemps, avec une majorité d'employés actifs en télé-travail, je ne vois guère pourquoi un retour intégral au centre-ville en juillet 2021 ou après serait pertinent.  Il est inévitable que les commerces qui dépendent principalement de cette clientèle (travailleurs au centre-ville) seront gravement affectés, très possiblement d'une façon durable. 

Pour ceux qui s'intéressent spécialement à l'allure du centre-ville dans l'après: il sera encore très "vivant", fort probablement avec moins d'employés, et moins de commerces qui s'adressent à eux, mais plus de résidents et plus d'activités qui leur sont destinées en premier lieu.  L'espace dans les tours à bureau sera  utilisé moins intensivement/densément, de telle sorte que la diminution du nombre d'employés n'entraînera pas nécessairement un surplus d'espace.  Si certains édifices abritant des bureaux se prêtent mal à un réaménagement,  des usages alternatifs pourraient être trouvés.  On peut concevoir un scénario semblable pour les espaces commerciaux.  Dans tous les cas, le fardeau des taxes foncières devrait être diminué  pour refléter la baisse prévisible des valeurs foncières: il faudrait que les villes réagissent rapidement, pour éviter un exode pur et simple causé par des taxes devenues irréalistes.   

Il y aura très certainement un retour du balancier par rapport au télé-travail. C'est super bien la flexibilité que ça offre, mais il y a des limites, et beaucoup de gens qui aiment aller au bureau. Il va toujours rester des grands bureaux au centre-ville. Pensons juste aux grandes banques, aux firmes comptables, aux cabinets d'avocats, etc. L'impact risque d'être qu'ils vont réduire leur footprint quand ils renégocieront leur baux. 

L'impact de ça au pire sera une augmentation de l'offre et une réduction des prix au pied carré... Les règles de l'économie nous disent que généralement ça s'équilibre, et on se retrouvera juste avec plus d'entreprises dans ces tours à bureaux... N'oublions pas que le centre-ville est le pôle d'emploi le plus accessible dans le Grand Montréal, et qu'il dispose de plusieurs atouts de taille pour attirer des entreprises. 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2020-08-20/swiftctrl-installe-son-bureau-d-ingenierie-a-montreal.php

SwiftCTRL installe son bureau d’ingénierie à Montréal

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.


PHOTO OLIVIER JEAN, LAPRESSE
L’arrivée de SwiftCTRL à Montréal résulte d’une collaboration avec Investissement Québec International et Montréal International.

SwiftCTRL Technologies Canada, filiale nouvellement formée de l’entreprise new-yorkaise SwiftCTRL, installe son bureau d’ingénierie et son centre de recherche et développement à Montréal.

Publié le 20 août 2020 à 8h24
MARC TISON
LA PRESSE

Ce nouveau centre travaillera principalement à l’élaboration d’interfaces de systèmes de contrôle des accès et des visiteurs pour les bureaux, une technologie destinée aux propriétaires immobiliers et aux entreprises.

SwiftCTRL veut former d’ici deux ans une équipe de plus de 25 développeurs, gestionnaires de produits et autres professionnels en soutien technique.

SwiftCTRL a été fondée en 2020 par d’anciens membres de l’entreprise Waltz, une société de capital-risque dans le domaine des contrôles des accès mobiles, après le rachat de cette dernière en 2019. Le nouveau centre d’ingénierie et recherche sera dirigé par Steeve Béliveau et Guillaume Vachon, deux anciens employés de la filiale que Waltz avait détenue à Montréal entre 2016 et 2019.

L’arrivée de SwiftCTRL à Montréal résulte d’une collaboration avec Investissement Québec International et Montréal International.

Link to comment
Share on other sites

Foreign direct investment: Montréal earns top spot!

Greater Montréal has just been honoured by fDi Magazine (Financial Times) by claiming first place in the foreign direct investment (FDI) strategy category of the Tier 2 Cities of the Future 2020/2021global ranking.

This recognition shows how well Montréal International (MI), Greater Montréal’s investment promotion agency, performed using a precisely targeted FDI strategy. “By targeting priority regions and strategic sectors, our prospecting efforts enabled us to achieve record results in 2019 and to expand the city’s growth niches, such as artificial intelligence, video games, visual effects, fintech, software development and life sciences,” said Stéphane Paquet, President and CEO of MI.

By leveraging this strategy, in 2019 MI supported 89 foreign companies to set up or expand in the region, for record investments totalling $2.642 billion. These projects helped create 7,712 direct jobs, with an average salary of $84,407. Despite the long months spent in lockdown, MI achieved the best quarter in its history in 2020 by facilitating $1.38 billion worth of international investment.

Note that MI also supports Greater Montréal’s economic attractiveness with its promotion and prospecting efforts among qualified foreign workers and international students.

Greater Montréal, second-best Mid-Sized American City of the Future

Greater Montréal also made a mark by earning second place, after San Francisco, in the Top 20 Tier 2 Cities of the Future 2020/2021 overall ranking. Montréal stood out in the Economic Potential category, where it placed second after San Francisco, as well as in the Human Capital and Lifestyle category, where it ranked second again, after Adelaide, Australia. Greater Montréal also earned top spot for the number of FDI projects in R&D among the 116 locations analyzed, accounting for a third of all FDI projects tallied between May 2015 and April 2020 in the region.

https://www.montrealinternational.com/en/news/foreign-direct-investment-montreal-earns-top-spot/

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Normand Hamel a dit :

expand the city’s growth niches, such as artificial intelligence, video games, visual effects, fintech, software development and life sciences

(extrait de l'article cité)

Remarquez que toutes ces niches font appel à des ressources humaines spécialisées. Implicitement, cela signifie aussi que Montréal est capable d'attirer, par la qualité de vie qu'elle offre, les personnes qualifiées venues de l'étranger.

Link to comment
Share on other sites

17 hours ago, Normand Hamel said:

Foreign direct investment: Montréal earns top spot!

Greater Montréal has just been honoured by fDi Magazine (Financial Times) by claiming first place in the foreign direct investment (FDI) strategy category of the Tier 2 Cities of the Future 2020/2021global ranking.

This recognition shows how well Montréal International (MI), Greater Montréal’s investment promotion agency, performed using a precisely targeted FDI strategy. “By targeting priority regions and strategic sectors, our prospecting efforts enabled us to achieve record results in 2019 and to expand the city’s growth niches, such as artificial intelligence, video games, visual effects, fintech, software development and life sciences,” said Stéphane Paquet, President and CEO of MI.

By leveraging this strategy, in 2019 MI supported 89 foreign companies to set up or expand in the region, for record investments totalling $2.642 billion. These projects helped create 7,712 direct jobs, with an average salary of $84,407. Despite the long months spent in lockdown, MI achieved the best quarter in its history in 2020 by facilitating $1.38 billion worth of international investment.

Note that MI also supports Greater Montréal’s economic attractiveness with its promotion and prospecting efforts among qualified foreign workers and international students.

Greater Montréal, second-best Mid-Sized American City of the Future

Greater Montréal also made a mark by earning second place, after San Francisco, in the Top 20 Tier 2 Cities of the Future 2020/2021 overall ranking. Montréal stood out in the Economic Potential category, where it placed second after San Francisco, as well as in the Human Capital and Lifestyle category, where it ranked second again, after Adelaide, Australia. Greater Montréal also earned top spot for the number of FDI projects in R&D among the 116 locations analyzed, accounting for a third of all FDI projects tallied between May 2015 and April 2020 in the region.

https://www.montrealinternational.com/en/news/foreign-direct-investment-montreal-earns-top-spot/

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

Si je me fis à ce ''top 10'', Montréal qui n'aurait pas été premier aurait été une méchante claque. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, Philippe a dit :

Si je me fis à ce ''top 10'', Montréal qui n'aurait pas été premier aurait été une méchante claque.

Les classements c'est comme les statistiques: on peut leur faire dire n'importe quoi. L'important c'est que Montréal y figure bien car certaines personnes accordent beaucoup de valeur à ces classements.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, YMQ a dit :

And how well will we do when we impose Bill 101 on businesses of 25-49 employees. How much foreign direct investment do you think we will attract when sourcing talent in Montreal will become yet that much more difficult. 
We really have a time tough accepting “success” in this province. We need to make things worse because things are simply going too well. 

Quebec seems to be doing pretty well despite bill 101. Even when we've been shunned by the rest of the country for 40 years because of our own emancipation. 

I'm happy to see reactionnaries like you being petty and angry about it. We'll let you look down on us from your own crumbling old stock tower.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value