ScarletCoral

montréal Programme de rues piétonnes et partagées de Montréal

Recommended Posts

Pinned posts

Programme de rues piétonnes et partagées de Montréal


Montréal vient d'annoncer 4 projets de rues piétonnes pour l'été 2020  https://ville.montreal.qc.ca/ruespietonnes/

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.cbc.ca/news/canada/montreal/pedestrian-zones-montreal-c-te-des-neiges-notre-dame-de-gr-ce-1.5216210

Montreal becoming more pedestrian friendly — one car-free zone at a time

CDN-NDG will get one of the city's newest pedestrian zones, as it looks to make Jean Brillant safer

Isaac Olson · CBC News · Posted: Jul 22, 2019 5:00 AM ET | Last Updated: 4 hours ago

terrasses-roy.JPG
Terrasses Roy, on Roy Street between De Bullion Street and Coloniale Avenue, features planters, a stage and plenty of seating. Montreal says 4,100 people visit it every day. (Isaac Olson/CBC)

The city now has some 50 streets free of vehicular traffic where people can stroll past gardens, outdoor urban furniture and splashes of colour. 

Fifteen so-called "pedestrian zones" have been recently added, in 10 different boroughs, and four more are on the way by 2020.
 
Among them is Jean Brillant Street in Côte-Des-Neiges—Notre-Dame-De-Grâce, where a pilot project is slated to get underway this fall.

Some 15,000 people walk the street's narrow sidewalks daily, as it connects the Côte-Des-Neiges Metro station to the Université de Montréal campus in a busy area packed with medical offices, commercial buildings and cultural destinations.

Those narrow sidewalks mean pedestrians are often forced off the curb and onto the roadway or the grass.

Unlike the design of most other pedestrian zones, there is no plan to ban vehicular traffic on Jean-Brillant Street.

Instead, the park between Gatineau and Decelles avenues will be extended by four metres, creating a wider walking area and reducing the roadway to a single, one-way lane for cars. The vehicular speed limit will be set at 20 km/h.

jean-brillant-pedestrian-zone.jpg
Jean-Brillant Street will become a more pedestrian-friendly strip between Gatineau and Decelles avenues, with a single, one-way lane for vehicular traffic. (Ville de Montréal/Hélène Simard/CBC)

"There's just so much foot traffic in that area that it was a no-brainer to make it safer and more pleasant to walk," said borough Mayor Sue Montgomery.

Some street parking will be eliminated, and plants and urban furniture will be added to make the space more inviting.

U de M seeks safer streets

With climate change in mind, it is time to rethink the cityscape, said Montgomery. She said the borough now widens sidewalks every time a street is refurbished.

"When these public spaces are created, it brings people together, especially when you add the urban furniture," she said. "It's important to bring people out of isolation, to meet their neighbours."

Montgomery said the university has been pressing the borough to act to make streets surrounding the campus safer, so the borough applied to the city, through a program aimed at creating pedestrian-friendly shared spaces. 

A pilot project is to get underway soon, and if it goes well, the pedestrian zone will become a permanent fixture.

prince-arthur-street-east.JPG
Prince Arthur Street East took two years to renovate. Some business owners say they suffered during the renovations, but the city says now 10,000 people visit the street daily. (Isaac Olson/CBC)

3 more projects on the way

Other projects to be completed by 2020 include turning the old village of Sault-au-Récollet into a pedestrian-friendly heritage destination.  A 425-metre stretch of Gouin Boulevard East in Ahuntsic-Cartierville will be renovated to promote healthy lifestyles, encourage cultural activities and increase residents' sense of security.

foret-urbaine.JPG
The Forêt urbaine on Victoria Street, between Sherbrooke Street West and President Kennedy Avenue, has a public piano, seating and lots of vibrant colours. (Isaac Olson/CBC)

A stretch of Bellerive Street, which runs along the St. Lawrence River in the city's east end, will soon have kiosks, benches and picnic tables installed.

Island Street in Pointe-Saint-Charles is also on Montreal's to-do list, in response to residents' request to reconfigure the space so it's better shared by all users. The Sud-Ouest borough is now in the consultation phase.

Streets, parks and paths 

There are eight kilometres of pedestrian zones in all in Montreal, with many incorporating public pianos, gardens, places to sit and family-friendly installations, such as sandboxes and play modules.

For the four projects slated for 2020, the city of Montreal's central budget is paying for 50 per cent of the project, up to $600,000 over four years.

st-dominique.JPG
St-Dominique Street was closed to vehicles in 2010 between St-Joseph Boulevard and Laurier Avenue, in front of Saint-Enfant-Jésus du Mile-End church and Lahaie Park. There are swinging chairs, a fountain, benches and flowers. (Isaac Olson/CBC)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2019-07-22 à 09:46, ScarletCoral a dit :

https://www.cbc.ca/news/canada/montreal/pedestrian-zones-montreal-c-te-des-neiges-notre-dame-de-gr-ce-1.5216210

Montreal becoming more pedestrian friendly — one car-free zone at a time

CDN-NDG will get one of the city's newest pedestrian zones, as it looks to make Jean Brillant safer

Isaac Olson · CBC News · Posted: Jul 22, 2019 5:00 AM ET | Last Updated: 4 hours ago

terrasses-roy.JPG
Terrasses Roy, on Roy Street between De Bullion Street and Coloniale Avenue, features planters, a stage and plenty of seating. Montreal says 4,100 people visit it every day. (Isaac Olson/CBC)

The city now has some 50 streets free of vehicular traffic where people can stroll past gardens, outdoor urban furniture and splashes of colour. 

Fifteen so-called "pedestrian zones" have been recently added, in 10 different boroughs, and four more are on the way by 2020.
 
Among them is Jean Brillant Street in Côte-Des-Neiges—Notre-Dame-De-Grâce, where a pilot project is slated to get underway this fall.

Some 15,000 people walk the street's narrow sidewalks daily, as it connects the Côte-Des-Neiges Metro station to the Université de Montréal campus in a busy area packed with medical offices, commercial buildings and cultural destinations.

Those narrow sidewalks mean pedestrians are often forced off the curb and onto the roadway or the grass.

Unlike the design of most other pedestrian zones, there is no plan to ban vehicular traffic on Jean-Brillant Street.

Instead, the park between Gatineau and Decelles avenues will be extended by four metres, creating a wider walking area and reducing the roadway to a single, one-way lane for cars. The vehicular speed limit will be set at 20 km/h.

jean-brillant-pedestrian-zone.jpg
Jean-Brillant Street will become a more pedestrian-friendly strip between Gatineau and Decelles avenues, with a single, one-way lane for vehicular traffic. (Ville de Montréal/Hélène Simard/CBC)

"There's just so much foot traffic in that area that it was a no-brainer to make it safer and more pleasant to walk," said borough Mayor Sue Montgomery.

Some street parking will be eliminated, and plants and urban furniture will be added to make the space more inviting.

U de M seeks safer streets

With climate change in mind, it is time to rethink the cityscape, said Montgomery. She said the borough now widens sidewalks every time a street is refurbished.

"When these public spaces are created, it brings people together, especially when you add the urban furniture," she said. "It's important to bring people out of isolation, to meet their neighbours."

Montgomery said the university has been pressing the borough to act to make streets surrounding the campus safer, so the borough applied to the city, through a program aimed at creating pedestrian-friendly shared spaces. 

A pilot project is to get underway soon, and if it goes well, the pedestrian zone will become a permanent fixture.

prince-arthur-street-east.JPG
Prince Arthur Street East took two years to renovate. Some business owners say they suffered during the renovations, but the city says now 10,000 people visit the street daily. (Isaac Olson/CBC)

3 more projects on the way

Other projects to be completed by 2020 include turning the old village of Sault-au-Récollet into a pedestrian-friendly heritage destination.  A 425-metre stretch of Gouin Boulevard East in Ahuntsic-Cartierville will be renovated to promote healthy lifestyles, encourage cultural activities and increase residents' sense of security.

foret-urbaine.JPG
The Forêt urbaine on Victoria Street, between Sherbrooke Street West and President Kennedy Avenue, has a public piano, seating and lots of vibrant colours. (Isaac Olson/CBC)

A stretch of Bellerive Street, which runs along the St. Lawrence River in the city's east end, will soon have kiosks, benches and picnic tables installed.

Island Street in Pointe-Saint-Charles is also on Montreal's to-do list, in response to residents' request to reconfigure the space so it's better shared by all users. The Sud-Ouest borough is now in the consultation phase.

Streets, parks and paths 

There are eight kilometres of pedestrian zones in all in Montreal, with many incorporating public pianos, gardens, places to sit and family-friendly installations, such as sandboxes and play modules.

For the four projects slated for 2020, the city of Montreal's central budget is paying for 50 per cent of the project, up to $600,000 over four years.

st-dominique.JPG
St-Dominique Street was closed to vehicles in 2010 between St-Joseph Boulevard and Laurier Avenue, in front of Saint-Enfant-Jésus du Mile-End church and Lahaie Park. There are swinging chairs, a fountain, benches and flowers. (Isaac Olson/CBC)

Plus on en fait plus les gens en demandent, ce qui augure bien pour l'avenir de la métropole et sa qualité de vie. Il était temps qu'on prenne un virage piétons pour que le territoire public de la ville, en plus de servir aux déplacements puisse aussi s'offrir comme destination. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Journal Métro  |  10:30 29 juillet 2019  |  Par : Contenu Commandité

En marche vers une rue partagée et animée

AHUNSIC.jpg?w=860

Une rue conviviale pensée autant pour les piétons que pour les cyclistes et les automobilistes, un point de convergence où se croiseront l’histoire des lieux et les histoires des résidents. Voilà le projet « Une rue partagée au cœur du site patrimonial cité de l’Ancien-Village-du-Sault-au-Récollet dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville », qui prendra vie sur le boulevard Gouin Est, entre la rue De Martigny et de l’avenue Hamelin.

S’étirant sur 425 mètres appelés à s’animer selon les aspirations des citoyens du quartier, cette zone de rencontres permettra notamment aux riverains comme aux randonneurs d’ailleurs de découvrir la riche histoire de l’Ancien-Village-du-Sault-au-Récollet. Autrefois occupé par les Amérindiens de la mission sulpicienne de Fort-Lorette, ce territoire figure parmi les dix destinations patrimoniales inscrites au Parcours Riverain de la Ville de Montréal. Il s’agit en effet de l’un des premiers emplacements de l’île de Montréal à avoir été visités par les explorateurs et les missionnaires français.

Outre l’histoire, la nature saura également rassembler les gens. Avec comme environnement immédiat la rivière des Prairies et à proximité du parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, la rue partagée trouve d’ailleurs sa place dans le Plan directeur de développement des berges de la rivière des Prairies. On souhaite en faire une destination récréoculturelle et touristique dans le nord de l’île :

  • en redonnant au piéton la place qui lui revient;
  • en contribuant à préserver le caractère patrimonial du Sault-au-Récollet;
  • en consolidant le noyau commercial du Sault-au-Récollet;
  • en encourageant des activités favorisant de saines habitudes de vie par la marche et le vélo;
  • en augmentant la portée de l’offre d’activités culturelles;
  • en créant des espaces publics concourant à augmenter le sentiment de sécurité.

La créativité des résidents sollicitée

D’abord soumis aux riverains du boulevard Gouin Est en octobre 2018, le projet de rue partagée fera l’objet d’une activité de création collective en septembre 2019. Comment les résidents voient-ils cette rue partagée? Une zone de rencontres à leur image ressemblerait à quoi? Ce remue-méninges fécond donnera ensuite naissance à une première édition temporaire de cet espace commun à l’été 2020.

Rappelons que l’avenue piétonne Park Stanley, située aux abords du pont Viau, au cœur du Parcours Gouin, avait récolté un taux de satisfaction des utilisateurs de 92 % la première année. Après une révision du projet pour intégrer encore mieux les suggestions et commentaires des citoyens, le taux de satisfaction était grimpé à 99 %. Inaugurée en juin 2018, l’avenue piétonne est maintenant accessible toute l’année, au grand bonheur des randonneurs de toutes les générations, et on y propose une foule d’activités gratuites.

Comme le Park Stanley, la rue partagée du boulevard Gouin Est pourra à son tour devenir un véritable carrefour où les Montréalais et plus précisément les résidents d’Ahuntsic-Cartierville se retrouveront pour vivre leur ville!

https://journalmetro.com/local/ahuntsic-cartierville/2354336/en-marche-vers-une-rue-partagee-et-animee/

Share this post


Link to post
Share on other sites

En attendant les 4 projets de rues piétonnes prévues à l'été 2020, en voici quelques-unes déjà bien présentes dans Mercier - HOMA... 😎

Journal Métro  |  11:32 29 juillet 2019  |  Par : Contenu Commandité

Des rues animées aux quatre coins du quartier

201900630_PEP_NDV-Lancement_CharlesOliviPhoto: Charles-Olivier Bourque

Tout l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve profite de la volonté de la Ville de Montréal de donner aux citoyens le goût de fouler, d’animer et d’habiter la rue et les espaces publics de proximité. Avec le Programme de rues piétonnes et partagées, les résidents peuvent fraterniser, s’abreuver de culture, passer du temps de qualité en famille, bouger sans débourser un sou.

Le Carré Notre-Dame-des-Victoires, de son petit nom le Carré NDV, sait rallier sa communauté autour d’une kyrielle d’activités, notamment avec le précieux concours de La Pépinière Espaces collectifs. Sa programmation dite participative évolue au gré des idées et envies des citoyens, nourrissant directement le sentiment d’appartenance des résidents à leur quartier. Jardin communautaire, BBQ collectif, apéro au son du piano, yoga ou entraînement cardio en plein air, lecture et spectacles garnissent entre autres la programmation estivale 2019 sur les rues Monsabré, Lacordaire et Louis-Veuillot, piétonnisées entre l’avenue Pierre-De Coubertin et la rue Boileau.

L’avenue Desjardins, entre la bibliothèque Maisonneuve et la Maison de la culture Maisonneuve, accueille pour sa part le Patio culturel d’Hochelaga-Maisonneuve. Rassemblant les citoyens du quartier au cœur d’une place joliment aménagée (mobilier urbain, tables à pique-nique et parasols, carrés de sable, chaises Adirondacks, etc.), le Patio invite à la détente ou à la découverte, au rire ou au rêve, selon l’activité. Cet été, la poésie et la musique côtoient le conte et les fanzines, et même la science!

Plusieurs événements au Patio culturel mettront à l’honneur le personnage historique de La Bolduc et vous pourrez admirer une grande fresque en son hommage.

Le Patio vous permettra de rencontrer l’équipe de la bibliothèque Maisonneuve qui saura vous proposer des livres coups de cœur que vous pourrez empruntez directement sur place. Les enfants comme les adultes y trouveront leur compte, preuve que la rue appartient vraiment à tous.

De son côté, le Patio culturel Mercier-Est s’invite sur la scène du parc de la Promenade-Bellerive pour la saison estivale 2019. Il propose aux résidents du coin mille et une occasions d’apprécier les couleurs de leur quartier. Zumba, ateliers de swing, de doublage de voix, de peinture façon Picasso, fabrication d’une tapette à mouches, spectacle de cirque, de chanson, de piano, projection de films… Qui a vraiment envie de rester entre quatre murs cet été?  

09_Chasse-Balcon-@Guillaume-Morin.jpg?re

Patio-culturel_Hochelaga-Maisonneuve-2.j

À noter l’activité de concertation, le 9 août, lors de laquelle les citoyens échangeront sur les enjeux de Mercier-Est en prévision du Forum de quartier de la table de concertation à venir en novembre. C’est l’occasion pour les résidents de s’exprimer sur leur vision de leur quartier, et ce, autour d’un bon hot-dog!

Enfin, c’est en 2020 qu’on verra l’érection d’un aménagement permanent sur la rue Ontario, dans le secteur de la Place Simon-Valois, déjà fort aimée des promeneurs. Cette nouvelle zone de rencontres permettra aux Montréalais de se réapproprier la rue et de la faire vivre à leur façon. Des travaux seront toutefois nécessaires d’ici la création de cet aménagement, ce qui limitera les activités sur la Place Simon-Valois. La SDC Hochelaga-Maisonneuve prévoit néanmoins plusieurs animations dans le quartier, à voir sur son site Web (hochelaga.ca). Et le piano public attend toujours que de petits ou de longs doigts viennent courir sur ses touches.

Décidément, dans Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, les résidents ont l’embarras du choix quand l’envie leur prend d’occuper la rue!

https://journalmetro.com/local/mercier-anjou/2354381/des-rues-animees-aux-quatre-coins-du-quartier/

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Chuck-A merci de publier cet article réjouissant qui montre ce que c'est une ville à dimension humaine. Ce n'est pas une grande ville qui veut se faire petite, mais plutôt une ville ( indépendamment de ses dimensions), qui met l'humain au centre de ses préoccupations. A ce propos on comprendra que la première ressource d'une ville est prioritairement sa population. De là découlent toutes ses forces vives, sa créativité, son dynamisme, son animation, son atmosphère, sa prospérité, son attrait et son rayonnement.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Nameless_1
      Les juristes de la Ville de Montréal votent pour la grève
      AGENCE QMI
      Lundi, 2 décembre 2019 08:41MISE À JOUR Lundi, 2 décembre 2019 08:41
      MONTRÉAL | Déplorant que les négociations avec leur employeur piétinent, les juristes de la Ville de Montréal ont donné un mandat de grève à leur exécutif et prévoient une première journée de débrayage le 11 décembre.
      Le vote a eu lieu jeudi dernier. Les quelque 120 juristes, des procureurs pour la plupart, ont voté pour la grève comme moyen de pression à hauteur de 99 %.
      «Les négociations achoppent depuis plusieurs mois notamment sur les salaires», a expliqué leur syndicat – le Syndicat des employés et employées professionnels et de bureau (SEPB-571), affiliés à la FTQ -, lundi par communiqué, ajoutant qu’un rattrapage salarial de 3,6 % avec les procureurs provinciaux et une indexation des salaires raisonnable est demandé.
      «Nos demandes sont raisonnables puisque notre travail est équivalent à celui des procureurs et juristes provinciaux, notre expertise est la même, je ne vois pas pourquoi nous devrions accepter un salaire moindre», a déclaré Jean-Nicolas Loiselle, le président du syndicat des juristes de Montréal.
      Une médiatrice a été nommée par le Tribunal administratif du travail dans ce dossier la semaine dernière à la demande de l’employeur, a souligné le syndicat, lundi, déplorant que ce développement ait eu lieu après que la Ville eut annulé trois jours de négociations prévus par les parties.
      «Nous allons nous asseoir avec la médiatrice pour discuter de bonne foi comme nous le faisons depuis le début du processus de négociation, a affirmé M. Loiselle. Toutefois, force est d'admettre que l'employeur ne semble pas vouloir bouger.»
      https://www.journaldemontreal.com/2019/12/02/les-juristes-de-la-ville-de-montreal-votent-pour-la-greve
    • By felixinx
      À compter du 25 mars 2019, l'horaire des trains exo5 et exo6 sera modifié pour permettre la construction du REM dans le tunnel du Mont-Royal. La voie sera alors simple de la jonction de l'est jusque dans le tunnel (j'imagine à la Gare Centrale car je ne pense pas qu'il y a d'autres aiguillages dans le tunnel).
      Plus de détails : https://exo.quebec/fr/service-clientele/avis#36294469 - https://rem.info/fr/actualites/ligne-deux-montagnes-hiver-2019
      exo5 - Modification 6 départs exo6 - Modification de presque tous les départs exo6 - Annulation d'un départ direction Montréal en PM exo6 - Vendredi - Annulation d'un départ supplémentaire direction Montréal en PM, annulation d'un départ en PM vers Deux-Montagnes. exo6 - Changement des numéros des trains
      Les gares Mont-Royal et Canora deviendront une seule gare, entre les deux! Les trains rouleront aussi sur la voie qui était enfouie, du côte ouest, pour permettre la construction du côté est.
      Les mesures d'atténuations de janvier 2020 seront annoncés bientôt.
    • By nephersir7
      Il semble que depuis la fin 2014, Montréal est en train d'explorer la possibilité de recouvrir l'autoroute Décarie dans le secteur Namur/De la Savane. Il y aurait au moins 2 hypothèses à l'étude. L'étendue de ce potentiel recouvrement n'est pas mentionnée.
       
       
      http://www.seao.ca/OpportunityPublication/ConsulterAvis/DuJour?ItemId=1a3f81aa-ccb1-4046-9821-9ffa7f0254e2
    • By greenlobster
      The reason of this  new subect is in english is that it concerns a company not from France . One of the top 10 ten Europen IT companies will build a new IT megacenter for North America in, notre belle ville de Montréal, annonce debut 2019. 1600 empois sur 5 ans .Ils construrions une centre de donnéesNord Americain de plus de 400 millions , oui dans lz region de Montréal. 
    • By monctezuma
      Voie réservée sur PIE-IX