Jump to content

Gens connus qui utilisent les transports en commun


mtlurb
 Share

Recommended Posts

  • Administrator

J'ai croisé l'ancien ministre Martin Coiteux hier dans le métro (et ce n'était d'ailleurs pas la première fois), et ça m'a inspiré pour créer ce fil. 

Comme utilisateur des TEC (transport en commun), on peut parfois croire que les décideurs ne l'utilisent jamais, sinon ils prendraient les décisions qui s'imposent en terme de développements des réseaux de métro, de train, REM et d'augmentation de la capacité et de la fréquence. 

Or, j'ai l'impression qu'à Montréal, de plus en plus de décideurs (et autres gens connus) utilisent le métro.  On peut donc imaginer qu'ils sont plus réceptifs aux doléances des utilisateurs de TEC.

On pourrait utiliser ce fil pour faire la liste des gens connus que l'on y croise?

Je débute :

  • Martin Coiteux ; ancien ministre québécois des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité Publique et ministre responsable de la région de Montréal)
  • Philippe Schnobb ; président du conseil d'administration de la Société de transport de Montréal (STM).  Je le croise assez fréquemment
  • Plusieurs conseillers municipaux de Verdun, comme Marie-Andrée Mauger (aussi membre du CA de la STM), Sterling Downey, Luc Gagnon et du Plateau-Mont-Royal, comme Marie PlourdeMarianne Giguère 

Qui d'autre avez-vous croisé dans le métro, le train ou le bus?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

dans L'arrondissement du Sud-Ouest :

  • Benoît Dorais, maire de l'arrondissement du Sud-Ouest et président du comité exécutif ,se déplaçait en vélo jusqu'à ce qu'il se fasse volé son vélo à la mairie de l'arrondissement. Sinon, il a souvent pris le Bixi pour se rendre aux événements de l'arrondissement. Je ne sais pas s'il le fait encore depuis qu'il est président du comité exécutif. 
  • Craig Sauvé, conseiller municipal du district Saint-Henri Est — Petite-Bourgone — Pointe-Saint-Charles — Griffintown, n'a pas d'auto. Il se déplace à pied, en Bixi, en transport en commun ou en Car2Go
  • Sophie Thiébault, conseillère d'arrondissement du même district, se déplace en vélo ou en transport en commun. Je ne crois pas qu'eille ait une auto.

Ailleurs à Montréal :

  • Michel Labrecque, PDG de la RIO (ne me souviens pas du nouveau nom), fondateur de Vélo Québec, ex-président du CA de la STM,  n'a pas de permis de conduire. Il se déplace surtout en vélo
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le 2019-07-03 à 15:30, ScarletCoral a dit :
  • Benoît Dorais, maire de l'arrondissement du Sud-Ouest et président du comité exécutif ,se déplaçait en vélo jusqu'à ce qu'il se fasse volé son vélo à la mairie de l'arrondissement. Sinon, il a souvent pris le Bixi pour se rendre aux événements de l'arrondissement. Je ne sais pas s'il le fait encore depuis qu'il est président du comité exécutif.

C'est plus sécuritaire pour la population s'il se promène en velo ou TEC ou avec un chauffeur!! Et belle hyprocrisie de la part d'un membre de PM!

Un élu s’est fait prendre à 171 km/h

Le bras droit de la mairesse de Montréal a reçu une amende de 1378 $ et son permis de conduire a été suspendu

 Le numéro 2 de la Ville de Montréal, Benoit Dorais, a écopé d’une amende de 1378 $ et de 14 points d’inaptitude après avoir pris l’autoroute 35 pour le circuit Gilles-Villeneuve, le printemps dernier.

 Notre Bureau d’enquête a appris que le président du comité exécutif de Montréal filait à 171 km/h quand deux patrouilleurs de la Sûreté du Québec ont enregistré sa vitesse à l’aide d’un cinémomètre, à 23 h 38, le soir du 21 avril. 

Le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, au volant d’un VUS de marque Buick Encore, roulait à 71 km/h au-dessus de la limite permise sur l’autoroute 35 en Montérégie. 

 Le responsable des finances et des affaires juridiques pour l’administration de la mairesse Valérie Plante s’est fait prendre en défaut à la hauteur de la municipalité de Saint-Alexandre, dans le Haut-Richelieu. 

https://www.journaldemontreal.com/2019/07/12/un-elu-sest-fait-prendre-a-171km-h

C’était le 9e ticket du bras droit de Plante

Épinglé à 171 km/h sur l’autoroute fin avril, le président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Benoit Dorais, en était au moins à sa neuvième infraction pour excès de vitesse.

Selon les données juridiques que nous avons consultées, M. Dorais a été reconnu coupable d’avoir dépassé la limite de vitesse à au moins huit reprises entre 1995 et 2017.

Les excès varient entre 16 km/h et 39 km/h au-dessus de la limite permise. Trois de ces contraventions lui ont été données depuis son élection, en 2009.

Le Journal révélait hier que le bras droit de la mairesse Valérie Plante avait été arrêté en fin de soirée le 21 avril sur l’autoroute 35 pour un grand excès de vitesse. Son permis de conduire a été suspendu sur-le-champ pour sept jours et il a dû payer une amende de 1378 $.

« Plus qu’une erreur »

M. Dorais a reconnu les faits et admis que son comportement était « une erreur ».

Mais ses adversaires politiques ne l’entendent pas de cette oreille.

« C’est beaucoup plus grave qu’une simple erreur, juge le chef de l’opposition, Lionel Perez, d’Ensemble Montréal. On ne parle pas de 10 ou 15 km/h au-dessus de la limite. C’est extrêmement dangereux. Qui le prendra au sérieux la prochaine fois qu’il parlera d’enjeux de sécurité publique ? »

M. Perez, tout comme le conseiller indépendant Marvin Rotrand, parle d’un grave « manque de jugement ».

« Quelqu’un aurait facilement pu être tué. Benoit Dorais devrait réfléchir et faire la bonne chose, soit démissionner ou au moins quitter le comité exécutif », soutient M. Rotrand.

Valérie Plante silencieuse

M. Perez croit que la « question se pose » à savoir si le numéro 2 de la Ville devrait démissionner de son poste.

« La mairesse doit se demander si elle a toujours confiance en M. Dorais pour qu’il la représente et qu’il puisse bien accomplir ses tâches en tant que président du comité exécutif », souligne M. Perez.

Jointe hier, l’attachée de presse de Mme Plante a indiqué que la mairesse n’allait pas réagir sur le dossier.

https://www.journaldemontreal.com/2019/07/13/cetait-le-9e-ticket-du-bras-droit-de-plante

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, nephersir7 a dit :

9 contraventions en 25 ans = 1 contravention à chaque 2-3 ans. Ça n'empire pas vraiment son cas.

et « Les excès varient entre 16 km/h et 39 km/h au-dessus de la limite permise. »  

Les articles de Québécor ne mentionnent pas où ces excès ont été fait. Qui n'a pas déjà roulé à 120-130 km/h ur les autoroutes limitées à 100? Quand tu suis le trafic, tu respectent rarement la limite de vitesse. Sinon, les gens te collent...  

Québecor = Comment feeder l'opposition avec des articles populistes... 

Link to comment
Share on other sites

Oui, l'erreur est humaine mais quand tu représentes une administration qui a fait du combat à la vitesse et à l'usage de l'auto en ville une de ses priorités, tu fais encore plus attention. 171 km/h, quelle honte, et pour quelqu'un de PM en VUS, c'est juste un mauvais karma. 🤣

Edited by Feanaro
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value