ERJ-Boy

Air Canada veut acheter Transat

Recommended Posts

Transat est en pourparlers exclusifs avec Air Canada, qui offre 520 millions pour l'achat du transporteur québécois.

La société montréalaise a indiqué qu'elle avait accepté une période de négociations exclusives de 30 jours pour une éventuelle transaction à 13 $ par action.

Les actions de Transat ont clôturé à 10,58 $ à la Bourse de Toronto mercredi.

L'entreprise propose des forfaits vacances, des séjours à l'hôtel et du transport aérien sous les marques Transat et Air Transat.

Transat affirme qu'après avoir été sollicité par plusieurs parties, son conseil d'administration a déterminé qu'il était dans l'intérêt de Transat et de ses actionnaires de finaliser les négociations de manière exclusive avec Air Canada.

La société avait révélé qu'elle avait eu des discussions préliminaires sur la vente éventuelle de la société le mois dernier, mais n'avait pas nommé les parties intéressées à ce moment.

Share this post


Link to post
Share on other sites

I’m admittedly shocked.. but at least TS stays in Canada and most importantly in Quebec. I doubt a full deal will pass regulators though.. they compete head to head on a lot of routes.. competition would be cut heavily and prices will likely rise .  On the plus side they’d get A321NeoLR’s which they’d probably grow instead of  the 737MAX9’s on order..  flights on popular routes could be consolidated, weaker ones cut.. the hotel business could be integrated into AC Vacations..  Air Transat itself probably would merge into AC Rouge. Someone on airliners.net joking suggested they should rename Air Transat as Air Canada Bleu lol.. slap on a Rouge livery in blue. YUL will become a significant hub in Air Canada’s network.. it is a major push here by Air Canada and Westjet will be locked out with little hope of ever penetrating our market in the near future. All in all.. an interesting week in the airline biz in Canada. 

Edited by caribb

Share this post


Link to post
Share on other sites

Clairement ici il s'agit avant tout d'empêcher Onex de mettre la main sur Transat AT après Westjet. On connaît les intentions de Schwartz à ce sujet. Une alliance Transat/Wesjet aurait créée une concurrence difficile pour AC. Avec AC qui achète, il s'agit du meilleur des scénarios pour le Québec, Montréal et YUL. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C est le scénario le moins pire. Si la compagnie doit etre vendue à tout prix autant qu elle le soit avec Air Canada au lieu de Sunwing ou Onex. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, caribb a dit :

YUL will become a significant hub in Air Canada’s network.. it is a major push here by Air Canada and Westjet will be locked out with little hope of ever penetrating our market in the near future. All in all.. an interesting week in the airline biz in Canada. 

Transat était la seule compagnie à proposer des vols pour l'Amérique du Nord pour une bonne sélection de villes européennes, surtout en France. Si Air Canada réussit à intégrer le réseau européen de Transat (pas certain que toutes les lignes soient assez rentables), toutes ces villes-là vont pouvoir avoir accès à un excellent réseau de correspondance via YUL, au lieu des hubs européens. On voit très bien le succès que peut avoir une telle opération quand on regarde les lignes vers Nice et Genève, par exemple. Une très bonne nouvelle si c'est le cas!

Share this post


Link to post
Share on other sites

En affaires, la compétition entre les entreprises est toujours le meilleur allié pour le consommateur, donc l'achat de Transat par le géant Air Canada n'est pas une bonne nouvelle en soit.Il faut donc s'attendre a voir une augmentation du prix des billets pour plusieurs destinations populaires.Toutefois la bonne nouvelle c'est que l'acheteur n'est pas une compagnie américaine, européenne ou asiatique, c'est une compagnie aérienne ''basée '' à Montréal. On doit espérer de tout cœur qu'au cours des prochaines années, Air Canada fera finalement de Montréal une plaque tournante majeure digne d'une ville de son envergure.

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://aircanada-fr.mediaroom.com/2019-05-16-Air-Canada-conclut-une-entente-exclusive-avec-Transat-A-T-inc-afin-de-proceder-au-regroupement-des-deux-societes

Quote

Le regroupement de ces deux chefs de file québécois du voyage profitera à toutes les parties prenantes; le contrôle de Transat A.T. inc. restera au Québec.

Acquisition de toutes les actions en circulation de Transat A.T. inc. au prix de 13 $ l'action, sous réserve des compléments de vérification diligente, de l'approbation des organismes de réglementation et des actionnaires, ainsi que de l'achèvement de la documentation définitive. 

Le regroupement de ces deux entreprises respectées du transport aérien et du voyage permettra la création d'un chef de file du marché mondial du voyage d'agrément, du tourisme et de la distribution de voyages à Montréal, qui offrira aux Canadiens des options pour plus de destinations et favorisera le tourisme bidirectionnel.

Cette solution toute québécoise permettra de conserver des emplois de grande qualité au sein de la direction générale et des fonctions clés au siège social à Montréal, ainsi que de fournir une plateforme pour une croissance et des emplois futurs.

MONTRÉAL, le 16 mai 2019 /CNW Telbec/ - Air Canada a annoncé aujourd'hui la conclusion d'une entente exclusive avec Transat A.T. inc. (Transat) concernant, d'une part, l'acquisition proposée par la Société de toutes les actions émises et en circulation de Transat et, d'autre part, le regroupement des deux sociétés. Évaluée à environ 520 M$ ou à 13,00 $ par action de Transat (sur une base diluée), la transaction proposée établira à Montréal une entreprise mondiale de services de voyages spécialisée dans le voyage d'agrément, le tourisme et la distribution de voyages et exerçant ses activités partout au Canada et à l'échelle internationale. Air Canada dispose de tous les fonds nécessaires pour conclure cette transaction, qui n'est donc pas assujettie à des conditions de financement.

« Un regroupement avec Transat représente une excellente occasion pour les parties prenantes des deux sociétés, notamment les actionnaires de Transat et d'Air Canada, les employés des deux sociétés, qui profiteront d'une sécurité d'emploi et de perspectives de croissance améliorées, et les voyageurs canadiens, qui profiteront de la capacité accrue de la société fusionnée à occuper une place de chef de file sur le marché hautement concurrentiel du voyage d'agrément à l'échelle mondiale. L'acquisition présente une occasion unique de se mesurer aux plus grands du marché mondial du voyage d'agrément. Nous pourrons ainsi élargir notre plaque tournante de Montréal, l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, où nous avons ajouté 35 liaisons depuis 2012 pour les collectivités de Montréal et du Québec, et au départ de laquelle nous avons transporté 10 millions de passagers en 2018 seulement », a souligné Calin Rovinescu, président et chef de la direction d'Air Canada.

La transaction demeure assujettie à la conclusion des ententes définitives, aux compléments de vérification diligente, à l'approbation des organismes de réglementation et des actionnaires, ainsi qu'à d'autres conditions propres à la conclusion d'une telle transaction. Rien ne garantit que la transaction sera conclue de la manière décrite dans le présent communiqué ni même de quelque façon que ce soit. Air Canada ne devrait faire aucune autre annonce à ce sujet jusqu'à la conclusion des ententes définitives, à moins que la loi ne l'exige. Air Canada a retenu les services de Morgan Stanley à titre de conseiller financier.

Présence et investissement d'Air Canada à Montréal et au Québec

Air Canada est fière d'avoir été reconnue comme l'un des meilleurs employeurs montréalais pour la sixième année de suite. Établie à Montréal depuis 1949, Air Canada possède l'un des sièges sociaux mondiaux les plus importants du Québec. La Société emploie 36 000 personnes mondialement, dont près de 10 000 personnes au Québec, et a créé plus de 2 600 nouveaux emplois au cours des cinq dernières années. Tous les membres du comité exécutif de la haute direction d'Air Canada (le président et chef de la direction, le chef des Affaires financières, la chef des Affaires commerciales et le vice-président général - Exploitation) ainsi que d'autres membres clés de l'équipe de la haute direction sont en poste au siège social à Montréal.

Air Canada dessert 11 aéroports au Québec. La portée internationale du réseau d'Air Canada fait du Québec une porte d'accès au monde et constitue un important outil de développement économique, notamment en matière de tourisme.

L'aéroport Montréal-Trudeau est pour Air Canada une plaque tournante stratégique reliant son réseau intérieur du Québec et du Canada atlantique à ses vols à destination des États-Unis, des Antilles, de l'Europe, de l'Afrique du Nord, de l'Asie et de l'Amérique du Sud. Air Canada relie Montréal-Trudeau à pas moins de 24 villes aux États-Unis.

Depuis 2012, Air Canada a lancé 35 nouvelles liaisons entre Montréal-Trudeau et des marchés mondiaux tels que Shanghai, Beijing, Tokyo, Tel-Aviv, Lima, São Paulo et Casablanca. Cette croissance a permis à Montréal de se classer parmi les 50 villes mondiales les plus reliées internationalement et de devenir l'une des plus importantes plaques tournantes en Amérique du Nord.

Air Canada a transporté plus de 10 millions de passagers à Montréal en 2018. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
25 minutes ago, man with the golden gun said:

 Air Canada fera finalement de Montréal une plaque tournante majeure digne d'une ville de son envergure.

I think you need to re-think this statement. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

1 minute ago, YMQ said:

I think you need to re-think this statement. 

Explicitement dit par le président d'AC.  Et on comprend également ADM qui attendait le plan des transporteurs pour aller de l'avant avec la construction d'un nouveau terminal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

It’s definitely the best case scenario for all parties including YUL. Westjet would have been the next best case. The HQ won’t move out of Montreal. Air Canada will have a fortress hub more capable of connecting passengers to more cities worldwide. They will acquire and integrate Air Transat’s best and most innovative  employees and add them to their talent pool. The hotels TS and AC own will likely be fuller as they will be in reach of more people. Fleets are similar and familiar.  Air Canada has been criticized for its lack of French usage but compared to all other suitors they are the best match to Air Transat on this front (imagine Westjet).. YUL won’t likely see a massive withdrawal of available seats although I’d expect some service cuts for TS (Paris, Brussels, Barcelona, Athens) as Air Canada Rouge or Air Canada mainline will take over with  a larger plane or an extra flight or two per week depending on the route. 

Next step, let’s see which players will oppose this merger and tries to stop it. Let’s see if Onex tries to somehow undercut the deal. When that’s over let’s see what the regulators decide. My gut says Air Canada wouldn’t have done this if they felt it couldn’t happen. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.