Normand Hamel

Un surplus budgétaire plus élevé que prévu à Québec

Recommended Posts

Il y a 6 heures, Malek a dit :

Environ un peu plus 8000$ pour moi aussi, après déductions pour enfants et le tralala... Est-ce que j'ai 8k de services de plus qu'un ontarien dans la même situation? Je suis pas sûr du tout.

À niveau de service égal (une hypothèse nécessaire pour la suite du raisonnement), il est normal que le fardeau fiscal global au Québec soit plus élevé qu'en Ontario, pour la simple raison que la capacité fiscale est plus élevée dans cette province --un corollaire des revenus personnels et corporatifs plus élevés, per capita et en valeur absolue.  Le programme fédéral de péréquation  amoindrit l'impact, mais ne le fait pas disparaître intégralement.

Si on modifie les paramètres (par exemple davantage de services au Québec ou un fardeau fiscal moindre pour les contribuables les moins nantis),  on accentue l'écart défavorable (plus d'impôts et de taxes) supporté par les mieux nantis au Québec.  Ceci peut être qualifié de "choix de société", contrairement au point souligné au premier paragraphe.

Cet écart est atténué par des prix moindres au Québec pour des éléments aussi importants que l'habitation (dans les grandes villes), l'électricité et les garderies. Si un individu ou une famille prenait sa décision de localisation sur la seule base de la comparaison du fardeau fiscal, du panier de services offerts et du coût de l'habitation (pour les grandes villes), le choix serait plus facile si il/elle se trouvait à une extrémité ou l'autre de la distribution des revenus: Québec pour les moins riches et Ontario pour les plus riches. (c'est une généralisation, qui admet des exceptions)

En pratique,  le choix est aussi influencé par d'autres considérations.  Pour certains, ce sera la langue/culture ambiante, pour d'autres la proximité de la famille et/ou des amis.  Mais il reste une considération qui est purement "économique": le lieu où on a l'opportunité de gagner sa vie, comme employé ou comme entrepreneur:  si l'entreprise qui vous emploie est située au Québec (pour toutes sortes de raisons --historiques, logistiques, etc.), vous serez incités à y rester.  Et comme entrepreneur, votre réseau de contacts/fournisseurs/clients est déterminant  --il vaut mieux gagner beaucoup d'argent quitte à payer plus d'impôts, que de stagner et payer moins d'impôts.

Il me semble vraisemblable d'estimer qu'en général, l'attrait relatif de l'Ontario (Toronto) par rapport au Québec (Montréal) a diminué ces dernières années  --une autre façon de dire que l'attractivité de Montréal s'est améliorée.  Si on voulait faire une comparaison avec les USA, l'ensemble des éléments à considérer serait beaucoup plus vaste en plus d'être différencié selon les Etats et les secteurs d'activités.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.