Jump to content

180, boul. René-Lévesque Est - 21 étages


IluvMTL

Recommended Posts

J'ignore si ce n'est qu'une question de perspective, mais j'ai l'impression qu'on fera face à un mur une fois la construction complétée.  J'aime bien le basilaire tel qu'il est. Cependant n'était-il pas possible de séparer la tour en deux tours là où se trouve présentement la colonne de balcons?

Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, paulwillyjean a dit :

J'ignore si ce n'est qu'une question de perspective, mais j'ai l'impression qu'on fera face à un mur une fois la construction complétée.  J'aime bien le basilaire tel qu'il est. Cependant n'était-il pas possible de séparer la tour en deux tours là où se trouve présentement la colonne de balcons?

C'est difficile à voir en ce moment en effet, mais le problème réside dans les puits d'issues de secours. Il en faut deux par étage. Donc si on fait deux tours, il faut 4 puits. Ça enlève considérablement de superficie de plancher pour les unités, donc beaucoup moins de revenus possibles. C'est cependant faisable et même souhaitable sur le plan urbanistique et architectural, mais sur le plan économique, c'est peu intéressant pour le promoteur. Cependant, il pourrait opter pour un "faux" deux-tours, liées par une mince zone corridor sur la pleine hauteur du bâtiment, qui pourrait être vitrée des deux côtés, permettant de maintenir un seul bâtiment mais d'avoir un "silence" architectural vertical qui pourrait aussi laisser filtrer la lumière sur RL. 

  • Like 3
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

57 minutes ago, Marc90 said:

C'est difficile à voir en ce moment en effet, mais le problème réside dans les puits d'issues de secours. Il en faut deux par étage. Donc si on fait deux tours, il faut 4 puits. Ça enlève considérablement de superficie de plancher pour les unités, donc beaucoup moins de revenus possibles. C'est cependant faisable et même souhaitable sur le plan urbanistique et architectural, mais sur le plan économique, c'est peu intéressant pour le promoteur. Cependant, il pourrait opter pour un "faux" deux-tours, liées par une mince zone corridor sur la pleine hauteur du bâtiment, qui pourrait être vitrée des deux côtés, permettant de maintenir un seul bâtiment mais d'avoir un "silence" architectural vertical qui pourrait aussi laisser filtrer la lumière sur RL. 

Un ami architecte me parlait il n'y a pas si longtemps des exigences d'un promoteur (un gros promoteur à Mtl) sur un projet auquel travaille son bureau. Il insistait beaucoup sur le fait que le promoteur veut réduire au minimum chaque centimètre cube qui ne va pas lui rapporter de l'argent, dans le moindre petit détail. La qualité de l'espace commun en souffre conséquemment, et bien sûr l'architecture dans son ensemble.

Certains promoteurs feraient entrer les gens dans leur condo en se faufilant dans un conduit de ventilation s'ils pouvaient :P.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...