Jump to content

Top 10 best cities in Canada to start a business


andre md
 Share

Recommended Posts

Et aucune du Qc dans les Least. C'est bien. 

Cela dit, c'est bien beau, mais la vaste majorité des startups dynamiques naissent à Mtl, TO ou Vancouver. Pas à Val d'or ou Victo.

je veux bien, mais je doute fort que tous nos diplômés des Universités avec toutes leurs idées innovantes vont déménager en masse vers Winkler ou Rimouski tantôt.....

Cela dit, tant mieux pour les nommées!!

Link to comment
Share on other sites

Quelqu'un devra m'expliquer pourquoi Cornwall, ON est dans les "least", et plusieurs compagnies s'implantent là pour desservir Montréal, au lieu de le faire de l'autre côté de la frontière.

Link to comment
Share on other sites

33 minutes ago, Malek said:

Quelqu'un devra m'expliquer pourquoi Cornwall, ON est dans les "least", et plusieurs compagnies s'implantent là pour desservir Montréal, au lieu de le faire de l'autre côté de la frontière.

On parle d'un article pour démarrer une entreprise et non pour établir un entrepot de distribution d'une multinationale. La nuance est significative. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 2019-04-05 à 09:23, Malek a dit :

Quelqu'un devra m'expliquer pourquoi Cornwall, ON est dans les "least", et plusieurs compagnies s'implantent là pour desservir Montréal, au lieu de le faire de l'autre côté de la frontière.

 

Le 2019-04-05 à 09:58, Davidbourque a dit :

On parle d'un article pour démarrer une entreprise et non pour établir un entrepot de distribution d'une multinationale. La nuance est significative. 

Une entreprise en phase de démarrage est typiquement pauvre en capital et fragile: les villes qui combinent des coûts d'implantation comparativement peu élevés  (y compris parfois des aides gouvernementales ciblées) avec un minimum d'autres attributions (talent local, transport) sont favorisées. Par contre, quand vient le temps de prendre de l'expansion, des facteurs limitatifs deviennent apparents (taille du marché local et du bassin de main-d'oeuvre).  Pour ceux qui s'intéressent au sujet "Développement des entreprises",  un grand défi qui se manifeste systématiquement est de passer du stade de démarrage (réussi) à l'expansion (pour atteindre une taille plus robuste).  Plusieurs start-ups s'avèrent des feux de paille; d'autres, qui réussissent mieux, déménagent (en tout ou en partie) vers des lieux qui répondent mieux à leurs besoins (par exemple les banlieues des grandes villes).

Je considère le cas de Cornwall comme étant une banlieue (un peu éloignée) de Montréal.  Ses avantages combinent 1) un accès facile au réseau routier supérieur de Montréal ainsi que, via l'A-30, à l'est du Québec et des Maritimes, et 2) un bassin local de main-d'oeuvre qui a soif d'emplois dy type offert dans les centres de distribution.  Ce ne serait pas la même chose s'il s'agissait d'emplois hautement qualifiés, pour lesquels la main-d'oeuvre est constituée de personnes recherchant les attributs d'une grande ville. 

Le coeur de mon message: les start-ups c'est bien beau, mais il faut apprendre aussi à accompagner les entreprises dans leur croissance jusqu'à maturité.   Et troisièmement, il faut éviter de prendre pour acquises les entreprises bien établies en leur imposant des fardeaux toujours plus lourds;  je reprends l'image de la paille,  pas comme dans le feu de paille ci-dessus, mais dans le sens anglais the straw that broke the camel's back  (ou la goutte de trop).

Démarrage, croissance, pérennité: les trois sont importants.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value