acpnc

Divertissement, Bouffe et Culture: Actualités

Recommended Posts

14 mars 2019Par : Charlotte MercilleMétro

Le Terminal: un «comédie club» s’installe sur le Plateau

https://journalmetro.com/culture/2237980/le-terminal-un-comedie-club-sinstalle-sur-le-plateau/

 

Bien connu pour ses Jeudis Stand-up, le bar Le Terminal s’agrandit pour ouvrir aujourd’hui une salle entièrement dédiée aux spectacles d’humour. Annoncés le soir même, vétérans et artistes de la relève mettront leurs textes à l’épreuve du public.

L’humoriste Arnaud Soly anime depuis trois ans un rendez-vous comique hebdomadaire au bar Le Terminal, niché à l’est de l’avenue du Mont-Royal. L’idée de convertir le deuxième étage de l’établissement en «comédie club» s’est donc imposée naturellement dans l’esprit du gérant Jake Warren.

«Beaucoup de salles à Mont­réal offrent des soirées d’humour, mais c’est plus souvent à l’intérieur d’une programmation variée, quelques fois par mois.

Or, au Terminal, les numéros marchent tellement bien que c’est rapidement devenu la vocation du lieu. Une magie et une énergie assez uniques se sont créées, relate Arnaud Soly.

«C’est une salle à échelle humaine. La qualité d’écoute est bien meilleure qu’ailleurs», ajoute la cofondatrice Sophi Carrier.

Pour mener à bien le projet, Jake Warren s’est entouré d’une équipe chevronnée, les gérants d’artistes Michel Grenier (Mike Ward, Guillaume Wagner), Sophi Carrier (Jean-Thomas Jobin, Arnaud Soly), Junior Girardeau, Marie-Eve Lapierre  (Pascal Morrissette, Sèxe Illégal), ainsi que François Simard et Gisèle Barry (Neev, Eddy King).

Dans la lignée du Bordel Comédie Club, dont la billetterie ne dérougit plus depuis son ouverture en 2015, la nouvelle salle gardera les noms des humoristes secrets jusqu’au soir de leur performance. À 15$ le billet, les spectateurs sont moins réticents à délier les cordons de leur bourse pour découvrir les voix prometteuses de la comédie québécoise, selon l’équipe du Terminal.

En parallèle, d’autres artistes en quête d’un premier stand-up loueront l’espace pour de courtes prestations de 60 minutes. 

La configuration épurée, composée d’une scène en forme de pastille ceinturée de chaises, évoque les cabarets intimes de New York.

«À mes débuts, on voyait des choses plus théâtrales, des costumes à la mode de l’absurde, puis, avec l’avènement des stand-up anglophones présentés sur YouTube ou Netflix, on est revenus à la base de la profession: un tabouret, un verre d’eau et un micro», résume Sophi Carrier.

Un tremplin pour la relève
«On a créé un système qui démocratise les plages horaires et donne autant de chances à la grande pointure qu’à la personne qui n’a pas de gérant de se produire», explique Sophi Carrier.

Tout est pensé pour aider la relève à percer le marché de l’humour. Les tarifs de location pour une heure seront abordables, et les humoristes pourront aussi partager le coût de la scène en se produisant 30 minutes chacun. «Tu ne dois pas hypothéquer ta maison pour faire un spectacle ici», assure la cofondatrice.

De plus, la scène est munie d’un système de caméras pour enregistrer en tout temps les numéros.

«Pour les galas et les auditions, on demande maintenant d’envoyer une vidéo, au lieu d’un texte comme dans le passé, rapporte la gérante d’artistes. Les jeunes s’enregistrent beaucoup avec le iPhone, mais notre équipement est plus sophistiqué.»

Et tous les humoristes, pas juste les novices, en profiteront pour peaufiner leurs derniers textes.

«Le public aime voir un François Bellefeuille débarquer avec ses cahiers de notes, faire un gag, puis décider de ne plus le faire, remarque Arnaud Soly. Le public se sent privilégié de voir l’artiste qu’il aime et qu’il connaît venir travailler, parce que ça donne une profondeur au métier qu’on n’a pas intérêt à cacher. Pour moi, le rodage est aussi intéressant que le produit fini.»

Selon l’humoriste, ce lancement tombe à point, alors que la comédie n’a jamais été aussi variée au Québec. «À l’époque, quelques grands courants traversaient la comédie, tandis qu’aujourd’hui, le chemin n’est plus tout tracé», souligne Arnaud Soly.

«Les soirées ici s’évertuent constamment à présenter des femmes, des artistes issus d’horizons différents, autant dans leur apparence physique que dans leur style, mais ça demeure toutefois un métier d’hommes blancs, et j’espère qu’on va donner plus de place à des personnes marginalisées à l’avenir», souhaite-t-il.

À surveiller prochainement au Terminal Comédie Club:

Gabrielle Caron le 18 mars, le 17 avril et le 3 juin

Mike Beaudoin le 19 mars, le 29 avril et le 4 juin

Pascal Cameron le 26 mars, le 30 avril et le 21 mai

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://montreal.eater.com/2019/6/18/18683831/pacini-italian-restaurant-opening-downtown-montreal-place-des-arts?fbclid=IwAR1ARhJn6-bVWwTJl75Q9Rd1OQTgQ-t3WeIZkO7SgOHMMOZ0vFC1GNQZwY0

MONTREAL RESTAURANT OPENINGS

An Ultra-Large Chain Italian Restaurant Is Trying Its Luck in the Quartier des Spectacles

A 330-seat, $1.8 million chain restaurant right in the middle of downtown? OK then.

by Tim [email protected]  Jun 18, 2019, 2:03pm EDT

SHARE

Pacini Quartier des Spectacles/Facebook

Quebec-based Italian chain Pacini has made a hefty expansion into downtown Montreal, with a 330-seat restaurant just along from Place-des-Arts.

According to a press release, the chain threw down a not-insignificant $1.8 million to open its doors on de Maisonneuve, in the La Capital building between City Councillors and de Bleury.

Pacini is clearly aiming to make the new location an all-singing, all-dancing operation — beyond seating for hundreds, it’ll have two terrasses, a lounge section, and serve breakfast, lunch, dinner, and brunch on a daily basis.

The chain is making much of its new “urban” placement, calling it the “ideal location for urban professionals and families to savour delicious Italian dishes”, and even decorating in an “urban” style, which in practice, means a striped carpet, and some blown-up images of Italian streetscapes on the wall.

Corresponding to that urban fixation, it’s Pacini’s first attempt to open in the downtown core of a major city (excluding the nearby location on St-Denis, depending on how one defines “downtown Montreal”). The company has 30 restaurants (mostly in Quebec, with three in Alberta), and has stuck pretty heavily to suburban locations.

These are often adjacent to malls or strip malls — Terrebonne, Brossard, St-Jérôme, Vaudreuil, and Laval are just a few locations on that list. That approach spells out why opening such a large restaurant right downtown seems like a bit of a gamble — the area is reasonably well-served by numerous other reputable restaurants, spanning from fast lunch spots to fine dining tables.

Meanwhile, Pacini’s approach seems to be casting a wildly wide net — one that aims to appeal to everybody, but could end up appealing to none (this could explain Pacini’s three-star average on platforms like Yelp and TripAdvisor). The menu is long, spanning from pizza to 14 pastas (including the perplexing duck confit-truffle lasagne), many of which play the Italian approach pretty loosely — from riffs like “parmigiana fries” to straight-up non-Italian items like a Caesar salad. By looking nice and having a long menu, it will certainly be able to siphon some of the plentiful tourists from the area throughout the busy festival season — but to the tune of 330 customers at once? That seems like a tall order.

Yet, other similarly family-ish chain restaurants like Madison’s and Baton Rouge have made downtown Montreal work for them, so it’s not impossible. Best of luck with your plus-sized dining room serving “parmigiana wings” and “cream soup of the day”!

STATUS — Pacini is open at 425 de Maisonneuve W from 7 a.m. to 11 p.m. weekdays (midnight Friday), 8 a.m. to midnight Saturday and 8 a.m. to 11 p.m. Sunday.

Opening of Pacini Quartier Des Spectacles: The First Pacini Restaurant in the Heart of a Downtown Core [Newswire]

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Rocco a dit :

Pacini 🙄

 Bah!  C'est une bonne option à coût raisonnable quand tu es en famille au centre-ville.  En plus, je trouve le design de cette succursale particulièrement réussi, pour un si grand restaurant :

 

  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ceci va contribuer à l'animation du boulevard de Maisonneuve.  Je soupçonne que d'autres commerces/restos/bars vont suivre...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, IluvMTL a dit :

Ceci va contribuer à l'animation du boulevard de Maisonneuve.  Je soupçonne que d'autres commerces/restos/bars vont suivre...

Oui, tout à fait. C'est une bonne chose.

Habituellement je ne suis pas très enthousiaste à l'idée de voir des chaines de restos ouvrir au centre-ville ou ailleurs mais dans ce cas-ci c'est une chaine québecoise et qui va vraisemblablement amener de l'énergie sur De Maisonneuve.

Cela me fait penser au Olive garden sur Times Square à NY. Losrque mon père allait à NY, il voulait absolument aller à ce restaurant.....à chaque fois ! 

Par contre, dans ce cas-ci, on est pas vraiment dans le Quartier des Spectacles. Oui, c'est pas loin...mais c'est pas dans le ''core'' !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Does anyone know why they burn the weekend of la Fête Nationale at Quartier des Spectacles? I was down there this Sunday with 40 thousand other people wondering why it's a ghost area, with all these kiosks under construction blocking the actual restaurant terrasses. Why not tear down Francofolies on the Tuesday? With so few weekends in the summer, especially long weekends, this seems like a giant waste of space.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.