Jump to content

Recommended Posts

The title might sound impossible, but Sapphire Energy, a California-based company, has been working away to create actual gasoline from a renewable, carbon neutral source: algae. While we've heard of many different processes for making fuels from algae, this one certainly tops the list. They've managed to produce 91-octane, ASTM certified gasoline, ready to be pumped into your car. They stress that it is not ethanol, and not biodiesel.

 

Move over Brent Crude, it's Green Crude's turn.

 

The company, they say, started with 3 friends discussing a very interesting question: "Why is the biofuel industry spending so much time and energy to manufacture ethanol — a fundamentally inferior fuel?" A very good question indeed, and one they sought to answer on their own terms. The friends - a bioengineer, a chemist, and a biologist - set out to recruit the best minds they could find to collaborate with them on the project, and the results are staggering. "The company has built a revolutionary platform using sunlight, CO2 and microorganisms such as algae" to produce the fuel, without the use of arable land, and while we haven't yet seen any data, they claim it to be very water efficient.

 

They also announced that they raised $50 million from Arch Rock Ventures, Venrock, and the Wellcome Trust. It is evident that Sapphire will become a major player in the coming years for alternative fuel production, and one cannot help but be inspired with confidence when Arch Rock says: "We realized at that point we could change the world, so we sat them down and told them, 'the checkbook is completely open; tell us what you need'." Not a statement you hear everyday from a venture capital firm.

 

We will have more on this story as it develops; we are eager for more info and will pass it on as soon as we get it.

 

(Courtesy of ecogeek.org)

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator

its not a first!!!

 

 

Le carburant à partir d'algues a de plus en plus la cote

 

Tags : Algues | Avion | Innovation et technologie

 

 

 

Par Séverine Alibeu - le Lundi 02 juin 2008 | réagir ?

 

arton9196.jpg Les biocarburants de 2e génération issus de la biomasse, de l’eau douce ou de l’eau de mer sont considérés comme des alternatives prometteuses à l'énergie fossile. Les algues plus précisément intéressent des chercheurs et des sociétés. Face à la hausse du prix des carburants fossiles et à la polémique autour des biocarburants de 1ère génération, elles arrivent à point nommé.log.aspx?pageCode=123&tokenID=68307

 

En 2007 et 2008, je vous ai évoqué les initiatives suivantes :

puce.gif dans les locaux du Laboratoire océanographique de Villefranche-sur-Mer (LOV, France), les chercheurs font des essais sur des millions de microalgues, pouvant être considérées comme un produit énergétique, étant riches en lipide et capables de faire tourner un moteur (voir article).

 

puce.gif au Japon, des sociétés mettent en place des projets destinés à utiliser les algues pour produire du méthane et des biocarburants (voir article).

 

puce.gifRoyal Dutch Shell et HR Biopetroleum ont annoncé le démarrage de la construction d'une usine pilote à Hawaï dédiée à la culture des algues marines et à la production de biocarburant (voir article).

 

puce.gif à Taïwan, le gouvernement a décidé de financer des expériences sur deux algues microscopiques nommées "gracilaria" et "sargassum" (voir article).

 

puce.gif Galp Energia, Algafuel et l'INETI ont signé un accord de partenariat pour le développement d'un projet de production de biocarburant à partir de microalgues (voir article).

 

puce.gif Olmix a lancé son projet de raffinerie pouvant mélanger algues vertes, déchets végétaux et déjections animales. L'objectif de cette unité de chimie : les transformer en énergies renouvelables pour faire rouler les véhicules. Elle a dévoilé une Citroën C4 de 1929, un démonstrateur étonnant fonctionnant au gaz naturel écolo baptisé "Morgane" (voir article).

 

Les algues ne concernent pas seulement les voitures : les avions s'y mettent aussi ! La société AlgaeLink, basée aux Pays-Bas, a indiqué qu'elle a signé un accord avec la compagnie aérienne franco-néerlandaise Air France/KLM pour le développement et la production de carburant à partir d'algues qui alimentera les avions. Ce carburant alternatif devrait être livré d'ici fin 2008. Il faut savoir que les Pays-Bas ont lancé la culture d'algues à cet effet.

 

Les algues n'ont pas fini de nous surprendre !

(Photo : AlgaeLink)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...