bxlmontreal

737 max suites des écrasements

Recommended Posts

Il y a 3 heures, Timothy a dit :

Moi aussi je veux que la CSeries connait un grand succès, mais pas au dépens des MAX8

Pourtant Boeing voulait tuer le CSeries. Autrement dit Boeing voulait assurer le succès du Max aux dépens du CSeries.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est poche ... YUL-SFO et LAX annullé completement.  Je me demande sils vont remplacer avions avec A320-19 ?  wonder how easy this would be ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, Rusty a dit :

C'est poche ... YUL-SFO et LAX annullé completement.  Je me demande sils vont remplacer avions avec A320-19 ?  wonder how easy this would be ?

Je ne serais pas surpris si Air Canada était présentement en contact avec Bombardier/Airbus afin de déterminer s'il serait possible de devancer la livraison des CSeries/A220.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Boeing 737 MAX 8, peur maximale

PATRICK LAGACÉ - La Presse

Il y a une semaine, l'avion attendait sur la piste pour décoller de Los Angeles vers Montréal. La pauvre dame à côté de moi était fébrile, ça se sentait.

«Désolée, m'a-t-elle dit, j'ai vraiment peur en avion.

- Pas de souci, j'étais comme vous, avant.»

Je n'ai donc pas tenté de la rassurer avec des statistiques sur l'incroyable bilan sécuritaire de l'aviation civile moderne. Je sais que c'est à peu près inutile, quand on a cette peur de l'avion.

Mais quand même, ce bilan est dans les faits incroyablement rassurant : vous n'avez qu'une chance sur un million d'être dans un avion qui subira un crash mortel, si l'avion décolle d'un pays en développement. Et s'il décolle d'un pays développé, comme les États-Unis, comme le Canada, le Japon, l'Australie ou les nations d'Europe de l'Ouest : un mort sur 23,9 millions de vols.

Dernier crash mortel d'un avion de ligne commercial aux États-Unis ? En 2009...

Mais la peur, c'est la peur, et essayer de raisonner avec la peur, c'est tenter d'appliquer des critères raisonnables à quelque chose de déraisonnable.

L'avion d'Air Canada a fini par décoller pour un vol sans histoire. Qu'importe, ma voisine se raidissait à chaque turbulence, à chaque bruit inhabituel, à chaque ordre du pilote de boucler nos ceintures.

Nous sommes arrivés sains et saufs à Montréal, avec une demi-heure d'avance, du bon côté des statistiques incroyablement rassurantes dont je parlais plus haut.

Je suis sorti de l'avion les oreilles bouchées, comme d'habitude, et comme d'habitude, j'étais également secrètement émerveillé par le miracle de l'aviation civile, par ce geste qui tenait de la science-fiction il n'y a même pas un siècle : tu montes dans un oiseau de métal et tu te poses à l'autre bout du monde, quelques heures plus tard...

Un sacré miracle scientifique, technique, logistique et d'ingénierie, quand on y pense.

Il n'y avait pas de miracle dehors. Je veux dire que Montréal m'a accueilli avec une bourrasque gelée. Montréal était aussi frette, gris et triste que je l'avais laissé cinq jours auparavant.

***

La psychose face à ces 737 MAX 8 construits par Boeing est un symbole de nos attentes - exigences? - en matière de sécurité aérienne.

Deux écrasements mortels en cinq mois, comme ceux de Lion Air (octobre 2018) et d'Ethiopian Airlines (il y a quatre jours), ce n'est pas inhabituel. Ça arrive.

Non, ce qui pousse à la peur, c'est que ces deux accidents impliquaient le même appareil, des Boeing 737 MAX 8 (flambant neuf), qui ont tous deux crashé dans les mêmes circonstances (quelques minutes après le décollage, en pleine ascension).

Ça, c'est hautement inhabituel, c'est une aberration statistique qui a allumé des voyants lumineux rouge fluo sur les tableaux de bord de l'imaginaire collectif du public voyageur.

D'où les interdictions de vol du Boeing 737 MAX 8 dans les heures qui ont suivi le crash d'Ethiopian Airlines, parfaitement synchro avec les histoires de voyageurs refusant de monter à bord de ces appareils.

La Chine a cloué les 737 MAX 8 au sol, suivie d'autres pays, qui ont entraîné d'autres pays, comme autant de dominos qu'on fait tomber. Les deux derniers dominos de la prudence aérienne sont tombés hier : le Canada puis les États-Unis ont interdit les 737 MAX 8 (et 9) de vol, le temps d'enquêter.

Mais c'est paradoxalement par des tragédies comme celles de Lion Air et d'Ethiopian Airlines que l'avion est devenu le moyen de transport le plus sécuritaire au monde. Chaque tragédie, depuis des décennies, est décortiquée, analysée, reconstituée par des enquêteurs spécialisés et les constructeurs.

Des leçons sont tirées de ces crashs par des enquêteurs spécialisés. On améliore alors la conception des avions, l'entraînement des pilotes, l'entretien des pièces, les protocoles de décollage et d'atterrissage, les façons d'évacuer les avions, etc.

En mettant ces leçons bout à bout, c'est ainsi que l'aviation civile est devenue hypersécuritaire, c'est ainsi que les écrasements de ces deux 737 MAX 8 sont devenus inacceptables, suspects.

C'est grâce à toutes ces tragédies dont on a tiré les leçons depuis des décennies que l'Américain moyen pourrait prendre un vol par jour pendant 123 000 ans sans être impliqué dans un accident aérien, selon la célèbre image d'Arnold Barnett, statisticien du Massachusetts Institute of Technology...

Mais fallait-il clouer au sol les Boeing 737 MAX 8, après deux crashs en cinq mois dans des circonstances qui sont troublantes de similitude?

Mardi, quand la puissante Federal Aviation Authority des États-Unis hésitait encore, même le statisticien Barnett avait ses doutes, qu'il a confiés au Los Angeles Times : «Je suis perplexe devant la position de la FAA, a dit l'homme de la métaphore des 123 000 années de vols quotidiens sans heurts. Vous pourriez dire que si vous n'êtes pas certain que ces avions sont affligés par un bogue systémique, alors la chose prudente à faire est de faire comme ces autres pays et dire à Boeing : ces avions ne voleront pas tant que vous ne saurez pas ce qui s'est passé...»

Vingt-quatre heures plus tard, les Boeing 737 MAX 8 et 9 étaient interdits de vol par la FAA, dans le pays où Boeing est à la fois un géant industriel et un symbole.

***

Mardi matin, j'ai entré le numéro de mon vol de la semaine passée dans le site FlightRadar24. J'ai constaté que l'avion assurant la liaison LAX-YUL était un de ces Boeing 737 MAX 8, un des 24 que possède Air Canada.

Je n'ai pas eu de frisson particulier : je pense encore que les statistiques étaient - sont - de mon bord. Je sais aussi que les leçons tirées des tragédies de Lion Air et d'Ethiopian Airlines vont rendre l'aviation civile encore plus sécuritaire.

Mais j'ai pensé à ma pauvre voisine de siège. J'ai un peu espéré qu'elle n'avait pas fait la recherche que je venais de faire.

https://www.lapresse.ca/debats/chroniques/patrick-lagace/201903/13/01-5218177-boeing-737-max-8-peur-maximale.php

Max.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
23 hours ago, Rusty said:

C'est poche ... YUL-SFO et LAX annullé completement.  Je me demande sils vont remplacer avions avec A320-19 ?  wonder how easy this would be ?

Yesterday, AC 797/798 operated YUL-LAX-YUL with an A333. Today's flight is canceled but tomorrow, it's in the schedules with an A320.

https://www.flightradar24.com/data/flights/ac797

Also, tomorrow's AC781 YUL-SFO is scheduled with an A320 as well. 

https://www.flightradar24.com/data/flights/ac781

So not all flights are canceled.

 

22 hours ago, Normand Hamel said:

Je ne serais pas surpris si Air Canada était présentement en contact avec Bombardier/Airbus afin de déterminer s'il serait possible de devancer la livraison des CSeries/A220.

Good luck with that....

Air Transat devrait avoir de la capacité en surplus, surtout sur les A330s ces temps-ci. Ce serait le candidat ideal pour louer des avions a AC ou WS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, thenoflyzone a dit :

Good luck with that....

Je comprends que c'est loin d'être facile à faire mais comme je m'attends à ce que les Max restent cloués au sol très longtemps je ne serais pas surpris si AC était en discussion avec B+A pour voir si il n'existerait pas une possibilité de devancer un peu les livraisons. Parfois ils peuvent faire des swaps sur la ligne d'assemblage ou se mettre en mode accéléré de part et d'autre. En moins de six mois ce ne serait sans doute pas possible mais si le grounding devait durer plus longtemps alors là les possibilités augmenteraient.

Plusieurs observateurs croient que les Max seront cloués au sol pour quelques semaines seulement. Dans ces circonstances il n'y aurait rien à faire car même si des CSeries étaient disponibles à court terme AC ne serait tout simplement pas prête à les accueillir dans son réseau. Par contre si le grounding devait durer au delà de six mois, ce qui à mon avis est fort possible, alors là il vaudrait la peine de faire un effort pour devancer les livraisons si des possibilités existent à cet effet.

Modifié par Normand Hamel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Boeing’s fix for 737 Max may take three to six months, Bank of America predicts

The software fix that Boeing said it is working on for its 737 Max jets could take as long as six months, according to Bank of America.

Yun Li - CNBC

Boeing earlier this week said a software change is in the works as well as updates to pilot manuals and training and the Federal Aviation Administration said it would mandate those changes by April.

KEY POINTS

  • Boeing earlier this week said a software change is in the works for its 737 Max jets and Bank of America estimated it would take the aircraft manufacturer three to six months to “certify the fix.”
  • Bank of America kept its buy rating and $480 price target on Boeing as the bank believes the investigation would have a “definitive timeline” which would remove a great deal of uncertainty.
  • The U.S. grounded all Boeing 737 Max jets following dozens of countries. Boeing has tanked more than 11 percent this week, on pace to post its biggest weekly decline since 2008.

“Once Boeing identifies the issue on the 737 MAX, the most likely scenario, in our view, is that the company will take about 3-6 months to come up with a fix and certify the fix,” the bank’s analyst, Ronald Epstein, said in a note Thursday.

The FAA on Wednesday grounded all Boeing 737 Max jets in the U.S., citing links between two fatal crashes. The turnaround came after dozens of countries grounded the planes, tanking the stock more than 11 percent this week, on pace to post its biggest weekly decline since 2008.

Bank of America kept its buy rating and $480 price target on Boeing as the bank believes the investigation would have a “definitive timeline” as the recovery of the black boxes is already underway. This would significantly reduce the uncertainty around Boeing and the 737 Max model, the bank said. The two black boxes from the Boeing 737 Max 8 that crashed Sunday in Ethiopia were being taken to Paris for investigation.

“We would expect Boeing to continue to produce the 737 at the current rate of 52 per month in order to minimize disruption in the supply chain. Boeing may have to carry inventory in its balance sheet of about $5.5bn per quarter. We would expect working capital to improve as the aircraft begins delivery again,” Epstein said.

The bank predicts that the rentals Boeing would have to pay for alternative airlines would cost the company $500 million or 88 cents per share in the first quarter.

https://www.cnbc.com/2019/03/14/boeings-fix-for-737-max-may-take-three-to-six-months-bank-of-america-predicts.html

CNBC.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un bref point de vue qui pointe du doigt la confusion entre vitesse et précipitation tout ça pour ne pas perdre des marchés: Sputnik vs la 320 neo

Justement pour ce qui est du concurrent Airbus, bien que la prod à Toulouse et Hambourg soit augmentée de 20% dans les années qui suivent, il faudrait une colossale expansion du genre nouveux usines Airbus au Quebec pour récupérer les commandes... sans quoi ce sera quasi impossible

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.