Jump to content

Wagons de trains de banlieue: un contrat de train avec la Chine sème des doutes


Nameless_1

Recommended Posts

il y a 37 minutes, acpnc a dit :

Publié le 06 mars 2019 à 06h42 | Mis à jour à 06h43

Trains de banlieue: les wagons chinois seront livrés avec plus d'un an de retard

https://www.lapresse.ca/affaires/economie/transports/201903/06/01-5217161-trains-de-banlieue-les-wagons-chinois-seront-livres-avec-plus-dun-an-de-retard.php

Les passagers des trains de banlieue de Montréal ne pourront s'asseoir dans les nouvelles voitures commandées en Chine qu'en août 2020, soit 14 mois plus tard que l'échéance initiale.

 

André Dubuc

La Presse

Ce n'est pas seulement Bombardier Transport qui connaît des retards dans ses livraisons de matériel ferroviaire. La Presse a appris que les passagers des trains de banlieue de Montréal ne pourront s'asseoir dans les nouvelles voitures commandées en Chine qu'en août 2020, soit 14 mois plus tard que l'échéance initiale.

Une augmentation du contenu canadien est responsable de ce nouveau délai, selon exo, l'exploitant des trains de banlieue de Montréal.

Exo a dernièrement obtenu l'aval du gouvernement Legault pour exercer une option d'achat de 20 voitures additionnelles, confirme au téléphone Louis-André Bertrand, conseiller aux relations avec les médias de l'organisme de transport.

Initialement, les premières voitures devaient être livrées en juin de cette année. Cette échéance a toutefois été revue une première fois en décembre 2017 après qu'exo eut demandé à son fournisseur d'ajuster ses wagons aux dimensions des voitures de la série 2000 (construites par Bombardier) de son parc actuel. Les premières livraisons avaient alors été retardées à décembre 2019.

L'entente initiale

On se souviendra qu'exo, qui s'appelait Agence métropolitaine de transport (AMT) à l'époque de l'attribution du contrat en mai 2017, avait retenu la proposition de CRRC (China Railway Rolling Stock Corporation) pour la fabrication de 24 voitures pour 69 millions de dollars, une somme inférieure aux estimations de l'AMT, qui en fixait plutôt la valeur à 103 millions. L'assemblage final se fait à Tianjin, en Chine. L'entente inclut des options pour acquérir 60 voitures additionnelles.

Le contrat avait fait l'objet d'un second appel d'offres avec une diminution du contenu canadien à 15 %. En 2016, l'AMT avait annulé le premier appel, qui exigeait un seuil de 25 % pour lequel Bombardier était l'unique soumissionnaire, en évoquant l'échéancier des livraisons.

Plus de contenu local exigé

Avant de donner son accord à l'exercice de l'option d'achat, le gouvernement caquiste a cependant exigé que le contenu canadien, prévu d'abord à 15 %, soit porté à 25 % pour les 20 voitures supplémentaires. Cette option porte la valeur du contrat avec CRRC à 134,8 millions pour 44 voitures, les 24 du départ et les 20 additionnelles. Ce montant inclut les pièces de rechange et les outils spéciaux.

« Selon les plus récentes informations de notre fournisseur, le contenu canadien des 24 premières voitures atteint 20,8 %, soit 40 % de plus que ce qui était prévu au devis technique », indique M. Bertrand.

Exemple de contenu canadien, les chargeurs de batterie et les actionneurs de portes avec moteur linéaire (système électromagnétique) sont fabriqués par Technologies Lanka, une PME de 100 employés de La Pocatière, qui appartient depuis 2011 au groupe allemand Knorr-Bremse.

« Pour nous, ça représente des revenus de 2,4 millions et ça donne du travail pour 6 personnes pendant un an », indique Paul Cartier, directeur général de Technologies Lanka.

Le seuil de 25 % de contenu canadien sera respecté grâce à l'apport de 11 fournisseurs, dont 9 Québécois, souligne exo.

Nouveau délai de livraison

Pour atteindre ce nouveau seuil minimal de 25 %, exo et son fournisseur CRRC ont décidé que les sièges des voitures seraient dorénavant fabriqués au Canada plutôt qu'en Chine. Le nom du fournisseur reste confidentiel.

Pour des raisons d'efficacité opérationnelle, exo a exigé que les 44 wagons soient équipés de sièges identiques, ce qui oblige CRRC à recommencer le travail sur les premiers wagons. « La hausse du contenu canadien entraîne une augmentation des coûts prévus au contrat », reconnaît M. Bertrand. Le contrat coûtera 9,1 millions de plus et les premières livraisons sont reportées au mois d'août 2020.

Pas vraiment la faute du fournisseur sur ce dossier à mon avis; le client n'arrête pas de déplacer la cible dans les spécifications...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Decel a dit :

Pas vraiment la faute du fournisseur sur ce dossier à mon avis; le client n'arrête pas de déplacer la cible dans les spécifications...

J'espère qu'ils n'avaient pas peinturé les wagons aux couleurs de l'AMT... Un autre 6 mois de délai 😂

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Decel said:

Pas vraiment la faute du fournisseur sur ce dossier à mon avis; le client n'arrête pas de déplacer la cible dans les spécifications...

En effet, ça m'étonne que légalement ils aient pu modifier le contrat comme ça sans autre appel d'offres.

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, p_xavier a dit :

En effet, ça m'étonne que légalement ils aient pu modifier le contrat comme ça sans autre appel d'offres.

La conception et la fabrication des wagons avait sans doute déjà commencé, trop tard pour annuler et repartir en appel d'offre...

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, ToxiK a dit :

Si ça avait Bombardier, cette nouvelle aurait fait la une un peu partout au Canada...

Si c'était Bombardier on n'aurait pas les demande de changement d'ajuster les trains pour être de la largeur d'un train Bombardier et de contenu canadien.

Si on en avait, ce serait un scandale, justifié, aux nouvelles de fin de soirée.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Decel a dit :

Si c'était Bombardier on n'aurait pas les demande de changement d'ajuster les trains pour être de la largeur d'un train Bombardier et de contenu canadien.

Si on en avait, ce serait un scandale, justifié, aux nouvelles de fin de soirée.

Non mais si Bombardier avait le moindre retard, même pour une raison valable, ce serait la fête dans certains médias au Canada.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, ToxiK a dit :

Non mais si Bombardier avait le moindre retard, même pour une raison valable, ce serait la fête dans certains médias au Canada.

Disons que sa réputation le précède, je ne vois pas trop le problème. Bien sûr sans détail/scénario précis on ne fait que spéculer.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Montréal increases CRRC coach order

18 Apr 2019

CANADA: Montréal metropolitan region transport authority EXO has placed a firm order for CRRC Tangshan to supply a further 20 double-deck coaches.

The deal announced this month is an option on a contract for an initial 24 coaches which was placed in November 2017· It takes the total order to eight driving cars and 36 intermediate vehicles. Deliveries are expected to begin at the end of 2019

The commuter vehicles are to be deployed on the Deux-Montagnes line ahead of the opening of the Réseau Électrique Métropolitain light metro. They are also expected to replace some of the vehicles operating on the Candiac Line from 2020.

CRRC said it would continue to explore the Canadian passenger rail market and make efforts to build a supply chain base in the country.

https://www.railwaygazette.com/news/traction-rolling-stock/single-view/view/montreal-increases-crrc-coach-order.html

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Stu a dit :

Montréal increases CRRC coach order

18 Apr 2019

CANADA: Montréal metropolitan region transport authority EXO has placed a firm order for CRRC Tangshan to supply a further 20 double-deck coaches.

The deal announced this month is an option on a contract for an initial 24 coaches which was placed in November 2017· It takes the total order to eight driving cars and 36 intermediate vehicles. Deliveries are expected to begin at the end of 2019

The commuter vehicles are to be deployed on the Deux-Montagnes line ahead of the opening of the Réseau Électrique Métropolitain light metro. They are also expected to replace some of the vehicles operating on the Candiac Line from 2020.

CRRC said it would continue to explore the Canadian passenger rail market and make efforts to build a supply chain base in the country.

https://www.railwaygazette.com/news/traction-rolling-stock/single-view/view/montreal-increases-crrc-coach-order.html

Beurk. Il me semble que ça fait vide comme livrée. J'espère que ce sera corrigé!

Aussi, depuis quand il est prévu que les nouveaux wagons soient destinés au restant de la ligne Deux-Montagnes?

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...