Jump to content

Opération Grande Corvée


Normand Hamel
 Share

Recommended Posts

C'est bien de brasser la cage un peu et de vouloir être proactif, mais ça ne va pas règler le problème du rapetissement de la population active structurelle. En diminuant le seuil d'immigration on empire bien plus le problème qu'on ne peut espérer l'améliorer par une "grande corvée".

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Malek a dit :

M. Legault a bien mentionné hier que les nouveaux seuils d’immigrations ne s’appliquerait pas à ceux qui viennent avec une job déjà dans la poche. 

Les ressortissants étrangers avec une offre d'emploi validée (OEV) étaient déjà hors des quotas d'immigration du programme régulier des travailleurs qualifiés quand le traitement des dossiers était fait sur le principe du « premier arrivé, premier servi ».

Avec le changement de la loi et du règlement sur l'immigration depuis le mois d'août 2018, ceux-ci seront juste invités en priorité à présenter une demande d'immigration. Par contre, le % de gens qui ont une OEV pour l'immigration permenante est minime. Les employeurs n'ont pas le loisir d'attendre 36 mois pour que son candidat arrive au pays (délais du traitement du dossier au Québec et au Fédéral). Par contre, si l'employeur passe par le programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET), son candidat peut être au Québec en dedans de 3 mois!!.
 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, ScarletCoral a dit :

Les ressortissants étrangers avec une offre d'emploi validée (OEV) étaient déjà hors des quotas d'immigration du programme régulier des travailleurs qualifiés quand le traitement des dossiers était fait sur le principe du « premier arrivé, premier servi ».

Avec le changement de la loi et du règlement sur l'immigration depuis le mois d'août 2018, ceux-ci seront juste invités en priorité à présenter une demande d'immigration. Par contre, le % de gens qui ont une OEV pour l'immigration permenante est minime. Les employeurs n'ont pas le loisir d'attendre 36 mois pour que son candidat arrive au pays (délais du traitement du dossier au Québec et au Fédéral). Par contre, si l'employeur passe par le programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET), son candidat peut être au Québec en dedans de 3 mois!!.
 

Merci d'apporter un éclairage important.

Link to comment
Share on other sites

Une très bonne entrevue hier avec un immigrant francophone qui était prof de littérature à l'université de Strasbourg qui n'a pas pu se trouver un poste au Québec à cause de toutes les embûches administratives des employeurs/de l'État.
Il a eu plusieurs offres venant d'autres provinces, mais il se dit Québécois et veut rester au Québec. Donc, il a fini par accepter un poste à Ottawa et habite à Gatineau.

Il a écrit un livre sur son expérience : http://www.editions-homme.com/dites-leur-suis-quebecois/mensah-hemedzo/livre/9782761952354


Les mirages de l’immigration québécoise : Entrevue avec Mensah Hemedzo https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/le-15-18/episodes/425074/audio-fil-du-mardi-22-janvier-2019/27

 



 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, ScarletCoral a dit :

Une très bonne entrevue hier avec un immigrant francophone qui était prof de littérature à l'université de Strasbourg qui n'a pas pu se trouver un poste au Québec à cause de toutes les embûches administratives des employeurs/de l'État.
Il a eu plusieurs offres venant d'autres provinces, mais il se dit Québécois et veut rester au Québec. Donc, il a fini par accepter un poste à Ottawa et habite à Gatineau.

Il a écrit un livre sur son expérience : http://www.editions-homme.com/dites-leur-suis-quebecois/mensah-hemedzo/livre/9782761952354


Les mirages de l’immigration québécoise : Entrevue avec Mensah Hemedzo https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/le-15-18/episodes/425074/audio-fil-du-mardi-22-janvier-2019/27

 



 

 

Vraiment désolant. Des histoires semblables il y en a des tonnes.

Edited by Ousb
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Je me frustre en lisant ça, le corporatisme est trop fort au Québec, ça n’aide pas notre développement économique parceque l’on utilise pas le plein potentiel de nos gens!

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value