Jasonzed

Projets de Toronto - Nouveautés et progressions - 2019

Recommended Posts

Toronto's growth is definitely impressive but after recently visiting Dubai, it really puts things in perspective lol

They are on an entirely different level out there... 

Modifié par budgebandit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
33 minutes ago, budgebandit said:

Toronto's growth is definitely impressive but after recently visiting Dubai, it really puts things in perspective lol

They are on an entirely different level out there... 

Do you have some pics to share? I've never been!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://urbantoronto.ca/news/2019/01/mirvishgehry-development-resubmitted-two-supertalls

DT Toronto: Mirvish+Gehry Development Resubmitted as Two Supertalls

The tallest Frank Gehry-designed structures in the world are proposed to get taller. The proposed east and west towers of Mirvish+Gehry Toronto are now proposed to rise to 301.55 metres and 329 metres, respectively, to the top of glazed parapet walls crowing the towers, following a submission by Great Gulf for Official Plan and Zoning Bylaw amendments with revised plans. The proposed heights place both towers above 300 metres, the number at which the Council for Tall Buildings and Urban Habitat recognizes a tower as a 'supertall'.

There are currently 91 supertall skyscrapers in the world, 17 of which are in the United States. There are none currently in Canada, although 1 is currently under construction in Toronto at Bloor and Yonge, and dubbed The One. 101 other supertalls are under construction around the world, nearly all of them in Asian and Arabian Gulf countries. There are also 3 'megatalls' in the world, 600 metres and taller, with another 3 under construction.

The east and west towers, approximately 27 and 24 metres taller, respectively, than the previous plan, now have one fewer inhabited floor each, coming in at 81 and 91 storeys. The height difference comes from taller floors, an indication that the developer is anticipating a demand for higher ceilings in what will be considered luxury suites.

The zoning bylaw amendment that achieved approval for the previous version noted that neither tower would cast a shadow on the north sidewalk of Queen Street, three blocks to the north and protected as a Heritage Conservation District. New Sun and Shadow Studies indicate a small additional shadow impact during the mornings at the Spring and Fall Equinoxes, dates at which the City judges shadow impact. It remains to be seen if the City will accept the small incremental shadow increase.

There are many more differences than merely a change in height to the towers. Especially notable is that a high-end hotel is now part of the recipe for the west tower, replacing 237 residential suites on floors 10 through 20 with 209 hotel rooms and 2 new podium floors of function rooms. The 91st floor of the west tower will also be deduced to the hotel; as yet what use the hotel will make of that floor is not stated in the plans. Total residential suites in the two towers drops to 1,716, for which a total of 572 bicycle storage spaces are proposed. The total number of parking spaces provided is proposed to drop to 454 from 662.

Another notable change are new canopies extending over much of Duncan Street (with the honourary name of Ed Mirvish Way on this block) between the east and west towers. The canopies will provide architectural interest at street level while protecting those arriving at the hotel, and sheltering warm-weather outdoor tables at a hotel cafe on the west side of Duncan. Two floors of retail will animate the base of both buildings, while the third floor of the west podium is proposed as commercial office space. 

Both the Royal Alexandra Theatre and the Princess of Wales Theatre are maintained in the new plan, as is the facade of the heritage Anderson Building, which will now stand as an entrance to a rental space in front of the sculpted metal wall of the west podium. OCAD University will get over 2 floors of space in the east tower podium, some of which is planned to be a new art gallery. The Mirvish Gallery will be established in the Eclipse Whitewear Building at the west end of the west block (across John Street from the Lightbox).

 

Mirvish+Gehry Toronto, designed by Gehry Partners LLP for Great Gulf

Mirvish+Gehry Toronto, designed by Gehry Partners LLP for Great Gulf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis ravi d apprendre que ces tours gagneront en hauteur. Mais alors, je me demande quand ils vont entamer les ventes des appartements, si le processus du changement de zonage doit reprendre à zéro ? Je ne pense pas que nous allons voir ces tours grandioses sortir de terre dans un avenir proche. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par Habsfan
      Je sais que c'est Toronto et que plusieurs ne l'aiment pas, mais regardez cette photo du Skyline the la VIlle Reine. C'est vraiment beau et très impressionant! Je dirais même que c'est hallucinant!
       

       
      J'aimerais voir la comparaison avec une photo du C-V de Montréal d'environs la même distance! Juste pour le fun!
    • Par fmfranck
      Les effets des taxes à Toronto et Vancouver se font sentir. 
      http://www.bnn.ca/montreal-emerges-as-luxury-real-estate-hot-spot-sotheby-s-1.860292
       
    • Par Gilbert
      Simplement un petit fil sur les projets à Toronto.
      Ils ont de nouveaux projets toutes les semaines là bas. Bulle immobilière ou non, c'est impressionnant!
       
      Ils ne sont pas tous beaux (loin de là), mais certains valent la peine d'être montrés!
       
      Ma signature est une excellente citation de Drapeau, mais elle ne veut pas dire que cette ville ne peut pas nous inspirer non plus!
    • Par MtlMan
      Le marché de l'habitation montréalais plus en santé qu'à Toronto ou Vancouver
       
      Les dernières données de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) démontrent que le marché de l'habitation se porte plutôt bien à Montréal.
      Un texte de Marc Verreault
      Il n'y a pas de surévaluation des prix des habitations, contrairement à ce qui se produit à Toronto ou Vancouver.
      Lors du dernier trimestre de 2016, du côté des maisons unifamiliales, l'avantage était aux vendeurs sur l'île de Montréal, sur la Rive-Sud et à Laval, tandis que sur la Rive-Nord, c'était plutôt équilibré entre vendeurs et acheteurs.
      Par contre, la Rive-Nord est dans une situation particulière, puisque dans le marché de la copropriété, les acheteurs bénéficient d'un choix plus vaste.
      « Il y a eu beaucoup de constructions, ces dernières années, donc autant sur le marché de la revente que sur le marché du neuf, on voit beaucoup de stock, là », explique Marie-Claude Guillotte, analyste principale à la SCHL.
      Mme Guillotte observe aussi que le ralentissement des mises en chantier de copropriétés se poursuit, les promoteurs écoulant les condos invendus avant de démarrer de nouveaux projets.
      Pour ce qui est de l'année en cour, les conditions seront sensiblement les mêmes, estime l'analyste principale.
      « Du côté des mises en chantier, on s'attend à des niveaux autour de ce qu'on a eu en 2016; du côté du nombre de reventes, on s'attend à une légère augmentation, des prix aussi, il y a un peu de pression sur les prix, mais on est encore loin d'une accélération des prix », ajoute Mme Guillotte.
      Dans l'ensemble, les conditions de marché pour les maisons unifamiliales et les immeubles à revenus (plex) sont légèrement à l'avantage des vendeurs, contrairement à la copropriété, où les acheteurs sont favorisés.
      Le prix moyen des maisons dans la grande région de Montréal a augmenté d'un peu plus de 3 % en un an.
       
      http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1030391/marche-habitation-montrealais-donnees-schl-societe-hypotheques-logement-sante-toronto-vancouver
    • Par YUL
      Vers un service d’autobus communautaire à Toronto?
      Philippe Leblanc
       
      http://ici.radio-canada.ca/regions/ontario/2014/10/07/006-service-autobus-communautaire-toronto.shtml
       
      C'est connu, le transport en commun fait grincer des dents à Toronto. Deux résidents qui en avaient assez d'attendre l'autobus ou le tramway ont décidé de prendre les choses en main.
       
      Depuis lundi matin, un autobus nolisé grâce à du financement communautaire et surnommé le Liberty Village Express dessert aux heures de pointe ce quartier situé à l'ouest du centre-ville de Toronto. Le projet pilote va se poursuivre jusqu'à vendredi.
       
      « Le transport collectif existant n'est tout simplement pas suffisant dans certains quartiers », affirme Taylor Scallion, le cofondateur du service de transports nolisé Line Six.
       
      La ligne de tramway la plus achalandée
       
      La ligne de tramway qui dessert le quartier Liberty Village est la plus achalandée de la métropole canadienne. Quelque 60 000 passagers empruntent cette ligne quotidiennement.
       
      « C'est mon défi chaque jour, réussir à dénicher une place dans les tramways bondés. Je dois des fois en laisser passer trois ou quatre remplis à capacité avant de pouvoir monter », soutient Suzette Ramchiran, en attente du tramway.
       
      Environ 65 personnes ont payé 25 $ pour cinq voyages à bord du Liberty Village Express. Les organisateurs affirment avoir amassé jusqu'à maintenant 2775 $.
       
      Si les organisateurs estiment que le projet pilote est un franc succès, ils songeront à implanter le service d'autobus nolisé grâce à du financement communautaire dans d'autres quartiers où le transport collectif fait défaut.
       
      « Nous invitons d'ailleurs les gens à voter sur le site web de Line Six pour les quartiers qu'ils souhaiteraient voir desservis », affirme Taylor Scollion.
       
      Problème grandissant de transport collectif
       
      Comme plusieurs endroits du cœur de Toronto, le quartier Liberty Village a vu les tours à condominiums pousser comme des champignons ces dernières années. Ce nouveau développement continue d'amener davantage de passagers, et la Commission de transport de Toronto peine à répondre à la demande.
       
      « Vous pouvez voir qu'il y a des tours à condo qui se construisent un peu partout à Toronto », affirme le chroniqueur municipal du National Post, Peter Kruitenbrouwer. « Mais il semble que les politiciens n'ont pas pensé à comment les gens qui habitent ces tours-là vont se rendre à leur boulot », ajoute-t-il.
       
      Selon plusieurs sondages, le transport collectif est d'ailleurs la priorité des Torontois dans la campagne électorale municipale en cours.
       
      « Il n'y a aucun doute que c'est l'enjeu déterminant pour moi », soutient Jennifer Nichols. « Je vais analyser les propositions des candidats à la mairie. Je veux des améliorations rapides, mais aussi une vision à long terme pour le transport collectif à Toronto », conclut-elle