Jump to content

ville-marie Coin N-O de Bullion/ Viger (Projet immobilier résidentiel et commercial)


IluvMTL
 Share

Recommended Posts

Pinned posts
 
 
9111344 CANADA INC.
 
Mandat :
Période couverte par le mandat : du2018-12-05au2019-12-05
Contrepartie reçue ou à recevoir : moins de 10 000 $
Objet des activités : Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
 
Renseignements utiles :
 
L'object du mandat est l'obtention d'une résolution ou de toute autorisation nécessaire afin d'acheter directement de la Ville de Montréal un terrain situé au 1001 rue Saint-Dominique à Montréal, Québec, H2X 2W1.
 
Le client à l'intention de garder l'immeuble intact mais d'utiliser la densité disponible afin de construire sur le terrain adjacent, lot 1 180851, Ru De Bullion, un projet immobilier résidentiel et commercial soucieux de l'environnement et à la fine pointe des technologies d'énergies renouvelables, le tout afin de remplir les besoins du Centre hospitalier de l'Université de Montréal. Notamment, il s'agira de logements sociaux, de cafétérias, de logements pour les familles de patients, pour les docteurs, employés et scientifiques du Centre hospitalier de l'Université de Montréal, et de commerces tel des pharmacies et cliniques médicales.
 
Il y aura de plus des loisirs comme une piscine, un jardin intérieur et des espaces de stationnement intérieurs.
 

Capture_Lot_St_Dom.JPG

image.png

Link to comment
Share on other sites

Max 16 m (~5 étages résidentiels) et COS de 6 en bordure de l'autoroute Ville-Marie et des stations de métro Place-d'Armes et Champ-de-Mars (PMAD, anyone?!?)... Calvaire que le plan directeur d'urbanisme de V-M a besoin d'une profonde révision!

D'ici là il faudra une dérogation, car il serait aberrant de construire des bâtiments d'une densité rappelant les condos Plateaupolis de l'est du Plateau... en plein centre-ville entre le secteur du Palais des congrès et le CHUM! ?

  • Like 7
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, FrancSoisD a dit :

Max 16 m (~5 étages résidentiels) et COS de 6 en bordure de l'autoroute Ville-Marie et des stations de métro Place-d'Armes et Champ-de-Mars (PMAD, anyone?!?)... Calvaire que le plan directeur d'urbanisme de V-M a besoin d'une profonde révision!

D'ici là il faudra une dérogation, car il serait aberrant de construire des bâtiments d'une densité rappelant les condos Plateaupolis de l'est du Plateau... en plein centre-ville entre le secteur du Palais des congrès et le CHUM! ?

Attention il y a des vues à partir de l'Hôtel de Ville et de la Place Vauquelin que l'on doit protéger pour ne pas faire écran au centre-ville et le Mont-Royal. Ce sont des corridors visuels dont l'objectif est de préserver certaines des plus belles perspectives du paysage urbain montréalais. Donc s'il est souhaitable de hausser les hauteurs de ce secteur (à 10-15 étages), il faudra le faire avec prudence en tenant compte de cette particularité unique, en n'oubliant jamais notre vision d'ensemble de la ville. 

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, acpnc a dit :

Attention il y a des vues à partir de l'Hôtel de Ville et de la Place Vauquelin que l'on doit protéger pour ne pas faire écran au centre-ville et le Mont-Royal. Ce sont des corridors visuels dont l'objectif est de préserver certaines des plus belles perspectives du paysage urbain montréalais. Donc s'il est souhaitable de hausser les hauteurs de ce secteur (à 10-15 étages), il faudra le faire avec prudence en tenant compte de cette particularité unique, en n'oubliant jamais notre vision d'ensemble de la ville. 

Effectivement, il me semble que ce soit à cause des vues sur le Mont-Royal que la hauteur est limitée, comme pour le terrain au coin sud-est de Saint-Laurent et de René-Levesque.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Feanaro a dit :

Effectivement, il me semble que ce soit à cause des vues sur le Mont-Royal que la hauteur est limitée, comme pour le terrain au coin sud-est de Saint-Laurent et de René-Levesque.

Merci pour ces précisions. J'ajouterais que ce type de corridors de vue sont des éléments importants du plan d'urbanisme et qu'ils ne sont pas uniques à Montréal. C'est d'ailleurs à partir du plan d'ensemble du territoire qu'ils sont précisés. Ensuite on les applique selon le principe qu'une ville c'est d'abord un élément du paysage. Un peu comme une sorte de galerie de tableaux particuliers, que l'on doit mettre en valeur pour le bénéfice de tous, comme pour les générations futures. On le fait notamment pour des vues sur le fleuve, sur le pont J-C et d'autres perspective qui méritent vraiment notre attention.  

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, acpnc a dit :

Attention il y a des vues à partir de l'Hôtel de Ville et de la Place Vauquelin que l'on doit protéger pour ne pas faire écran au centre-ville et le Mont-Royal. Ce sont des corridors visuels dont l'objectif est de préserver certaines des plus belles perspectives du paysage urbain montréalais. Donc s'il est souhaitable de hausser les hauteurs de ce secteur (à 10-15 étages), il faudra le faire avec prudence en tenant compte de cette particularité unique, en n'oubliant jamais notre vision d'ensemble de la ville. 

Effectivement, et ces "cônes" de vues sont aussi basés sur le bâti existant entre les abords du Champ-de-Mars et le mont Royal. C'est donc dire qu'idéalement certains lots pourraient être bâtis à 7-8-9 étages sans impact, puis d'autres plus en hauteur. Mais dans la réalité technocratique c'est entièrement zoné 16 m entre le futur Hampton inn et le CHUM...

Ce que je déplore du plan directeur d'urbanisme de Ville-Marie est son absence de subtilité: zonage multi-lots avec plafonds de hauteur à 16 / 25 / 44 / 65/  80 / 120 / 200 m, orientations favorisant généralement les basilaires de 3-4 étages recouverts de pierre ou préfab gris et relativement fermés sur la rue, etc...

Vivement un PDU plus audacieux et raffiné, ce que la consultation sur le quartier des Faubourgs pourrait insuffler à l'arrondissement!

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, FrancSoisD a dit :

Effectivement, et ces "cônes" de vues sont aussi basés sur le bâti existant entre les abords du Champ-de-Mars et le mont Royal. C'est donc dire qu'idéalement certains lots pourraient être bâtis à 7-8-9 étages sans impact, puis d'autres plus en hauteur. Mais dans la réalité technocratique c'est entièrement zoné 16 m entre le futur Hampton inn et le CHUM...

Ce que je déplore du plan directeur d'urbanisme de Ville-Marie est son absence de subtilité: zonage multi-lots avec plafonds de hauteur à 16 / 25 / 44 / 65/  80 / 120 / 200 m, orientations favorisant généralement les basilaires de 3-4 étages recouverts de pierre ou préfab gris et relativement fermés sur la rue, etc...

Vivement un PDU plus audacieux et raffiné, ce que la consultation sur le quartier des Faubourgs pourrait insuffler à l'arrondissement!

Je comprends tes objections et cependant je me range du côté du plan directeur, en dépit de ses règles en apparence sibyllines. On sait cependant que cette réglementation est à titre indicatif et qu'elle n'est pas immuable. Seulement comme elle tient déjà compte de certaines caractéristiques propres à des quadrilatères précis (et pas toujours expliquées dans le plan d'ensemble), on demeure sur la fausse impression que ces choix sont presqu'aléatoirs.

Bien sûr tout est perfectible et j'imagine qu'on apportera des améliorations qui tiendront compte de la nouvelle réalité montréalaise. Surtout que la métropole subit de nos jours une pression immobilière importante, qui se fait sentir partout au coeur de la ville. Donc un plus grand coefficient de densité et de hauteur s'imposeront probablement d'eux-mêmes, sans pour autant atténuer les objectifs de la Ville au bout du processus.

Je reviens en l'occurrence aux fonctions des urbanistes qui sont drôlement plus complexes que la simple tâche d'établir des limites de hauteur. Il doivent travailler de concert avec le plan de transport, celui des infrastructures souterraines, celui de l'aménagement urbain etc. Tout cela sans jamais perdre de vue le territoire dans son ensemble et avec une vision qui saura prévoir dans la mesure du possible les futurs besoins de chaque secteur.

Ainsi plus les projets sont nombreux et importants, plus leurs effets dans un secteur donné sont grands. Ils  doivent alors être nécessairement pris en compte dans le schéma général, qu'il faudra parfois amender afin de respecter notamment les limites et même l'âge des infrastructures dans certains cas plus problématiques.

J'en conclus que rien n'est simple dans l'art de l'aménagement urbain et il l'est encore moins quand on souhaite ajouter la notion de paysage dans un but esthétique. A ce propos je me réjouis des intentions de la Ville, car ce n'est pas tout de développer un territoire. Encore faut-il qu'il le soit pour le meilleur bénéfice de ses citoyens, tout en maintenant (et même si possible améliorer) la qualité de vie des citadins, en accord avec l'esprit du développement durable.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, acpnc a dit :

Je comprends tes objections et cependant je me range du côté du plan directeur, en dépit de ses règles en apparence sibyllines. On sait cependant que cette réglementation est à titre indicatif et qu'elle n'est pas immuable. Seulement comme elle tient déjà compte de certaines caractéristiques propres à des quadrilatères précis (et pas toujours expliquées dans le plan d'ensemble), on demeure sur la fausse impression que ces choix sont presqu'aléatoirs.

Bien sûr tout est perfectible et j'imagine qu'on apportera des améliorations qui tiendront compte de la nouvelle réalité montréalaise. Surtout que la métropole subit de nos jours une pression immobilière importante, qui se fait sentir partout au coeur de la ville. Donc un plus grand coefficient de densité et de hauteur s'imposeront probablement d'eux-mêmes, sans pour autant atténuer les objectifs de la Ville au bout du processus.

Je reviens en l'occurrence aux fonctions des urbanistes qui sont drôlement plus complexes que la simple tâche d'établir des limites de hauteur. Il doivent travailler de concert avec le plan de transport, celui des infrastructures souterraines, celui de l'aménagement urbain etc. Tout cela sans jamais perdre de vue le territoire dans son ensemble et avec une vision qui saura prévoir dans la mesure du possible les futurs besoins de chaque secteur.

Ainsi plus les projets sont nombreux et importants, plus leurs effets dans un secteur donné sont grands. Ils  doivent alors être nécessairement pris en compte dans le schéma général, qu'il faudra parfois amender afin de respecter notamment les limites et même l'âge des infrastructures dans certains cas plus problématiques.

J'en conclus que rien n'est simple dans l'art de l'aménagement urbain et il l'est encore moins quand on souhaite ajouter la notion de paysage dans un but esthétique. A ce propos je me réjouis des intentions de la Ville, car ce n'est pas tout de développer un territoire. Encore faut-il qu'il le soit pour le meilleur bénéfice de ses citoyens, tout en maintenant (et même si possible améliorer) la qualité de vie des citadins, en accord avec l'esprit du développement durable.

Je suis plutôt conscientisé sur tout ce que tu mentionnes ici, sauf que ce PDU relativement "intact" (hormis les révisions ayant avant tout visé l'hypercentre) date de... 1992. Parlant de développement durable, c'est ce même plan qui nous a donné des condos à 3-4-5 étages sur Bleury et Anderson à un jet de pierre du QI et du PdC, sur Sherbrooke à lest de Bleury, à 2 rues au sud de la tour de la Bourse, etc...

Évidemment, l'arrondissement a accordé de nombreuses dérogations depuis quelques années en termes de hauteur et de densité, et il saura fort probablement faire montre d'une certaine flexibilité dans ce projet, tout en respectant l'esprit du PDU. ;)

Mais le besoin apparaît criant de le mettre à jour pour de nombreux observateurs, dont une bonne partie des férus d'urbanisme du forum.

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, FrancSoisD a dit :

Je suis plutôt conscientisé sur tout ce que tu mentionnes ici, sauf que ce PDU relativement "intact" (hormis les révisions ayant avant tout visé l'hypercentre) date de... 1992. Parlant de développement durable, c'est ce même plan qui nous a donné des condos à 3-4-5 étages sur Bleury et Anderson à un jet de pierre du QI et du PdC, sur Sherbrooke à lest de Bleury, à 2 rues au sud de la tour de la Bourse, etc...

Évidemment, l'arrondissement a accordé de nombreuses dérogations depuis quelques années en termes de hauteur et de densité, et il saura fort probablement faire montre d'une certaine flexibilité dans ce projet, tout en respectant l'esprit du PDU. ;)

Mais le besoin apparaît criant de le mettre à jour pour de nombreux observateurs, dont une bonne partie des férus d'urbanisme du forum.

Comme la réalité a changé, Montréal profitera certainement de la révision de son PPU pour l'ajuster en conséquence. J'y vois cependant une intention de préserver certains secteurs à densité basse et moyenne, qui évitent justement que la ville ne devienne un immense territoire de canyons sombres et étouffants à la Hong-Kong. Le secteur de la rue de La Gauchetière en est un bon exemple, où on conserve justement une échelle de quartier qui fait le prolongement du Quartier Chinois jusqu'au CHUM.

Après tout ce ne sont pas tous les résidents du centre-ville qui veulent vivre entre ciel et terre et qui souhaitent malgré tout profiter des avantages du coeur de la ville. On peut très bien densifier sans pour autant prendre de la hauteur, tout en rentabilisant son investissement. De toute façon une variété d'immeubles est tellement plus intéressante pour une ville qu'un modèle unique reproduit à l'infini.

C'est aussi ça l'urbanisme, répondre efficacement aux besoins des différentes populations résidentes et cela dans un souci d'harmonisation du territoire urbain, tout en créant au passage une variété de paysages comme autant de tableaux réussis et agréables à vivre. Ma référence sera toujours Barcelone où on sent véritablement une intention de faire beau pour répondre à tous les goûts et sans compromis.

 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value