acpnc

REM - Prolongement vers Dorval

Recommended Posts

Pinned posts

Publié le 30 novembre 2018 à 06h19 | Mis à jour à 06h19

https://www.lapresse.ca/affaires/economie/transports/201811/30/01-5206168-aeroports-de-montreal-veut-prolonger-le-rem.php

Aéroports de Montréal veut prolonger le REM

Il faut prolonger le REM « un tout petit... (photo andré pichette, la presse)

Il faut prolonger le REM « un tout petit peu » pour qu'il atteigne la gare de VIA Rail à Dorval, a fait valoir le président-directeur général d'Aéroports de Montréal, Philippe Rainville, hier, lors d'une conférence prononcée devant le Cercle finance et placement du Québec.

photo andré pichette, la presse

Jean-François Codère
La Presse
 

Il faut ajouter le nom du président-directeur général d'Aéroports de Montréal, Philippe Rainville, à la liste de ceux qui exigent un prolongement du Réseau express métropolitain (REM).

Il faut prolonger le REM « un tout petit peu » pour qu'il atteigne la gare de VIA Rail à Dorval, a fait valoir M. Rainville, hier, lors d'une conférence prononcée devant le Cercle finance et placement du Québec.

Parlant d'une « incohérence importante » dans les plans concernant le transport vers et depuis l'aéroport Trudeau, M. Rainville juge qu'il « serait désolant de rater cette occasion d'offrir une option de transit supplémentaire aux usagers de l'aéroport ».

« Le tunnelier est là, il faut juste prolonger un petit peu », a résumé M. Rainville.

 

Présentement, les plans du REM prévoient une station creusée 35 mètres sous le stationnement à étages actuel de l'aéroport. Les passagers y parviendraient depuis le nord, après être passés sous les pistes de l'aéroport. Il suffirait de prolonger le tunnel d'environ un kilomètre pour rejoindre la gare de VIA Rail à Dorval, estime M. Rainville.

EXPANSION : DÉCISION À VENIR

Aéroports de Montréal devra aussi décider « au cours des prochains mois » si elle procédera ou non à l'ajout d'une nouvelle aérogare, a rappelé M. Rainville.

Ce projet, estimé à 2 milliards de dollars, s'ajouterait à celui de 2,5 milliards, déjà en cours, pour l'ajout de la station du REM et d'un centre consacré au transit, ainsi que l'amélioration des installations existantes, principalement le débarcadère et le stationnement à étages.

« La contrainte de temps est bien réelle, fait valoir le PDG. Ça prend environ sept ans pour construire une aérogare. Si on débute en 2020, on sera prêt en 2026-2027. Une construction tardive minera la capacité de Montréal-Trudeau de répondre à la demande. »

Déjà l'été dernier, rappelle-t-il, jusqu'à 15 vols par jour devaient être desservis par autobus, à défaut d'avoir une porte d'embarquement disponible.

Le financement de ce nouveau terminal paraît problématique pour Aéroports de Montréal. Dans une entrevue à La Presse en septembre dernier, M. Rainville avait comparé sa situation à celle d'une « PME qui a un problème de liquidités ».

C'est que l'organisme doit, par la loi, être autosuffisant. Or il ne dispose pas des capacités pour mener de front deux projets de cette envergure. M. Rainville a déjà ouvert la porte à la possibilité de demander au gouvernement fédéral de lui laisser ouvrir le capital d'Aéroports de Montréal à des investisseurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, jerry a dit :

ACTUALITÉS
Dorval cherche l'appui de toute l'île pour le prolongement du REM


BRUNO BISSON
LA PRESSE


La Cité de Dorval va solliciter ce soir l’appui de l’ensemble des municipalités de l’île de Montréal pour obtenir le prolongement du futur Réseau express métropolitain (REM) de la Caisse de dépôt et placement du Québec, entre l’aéroport international Trudeau et la gare locale, où s’arrêtent les trains de banlieue et ceux de Via Rail.
La résolution déposée à l’ordre du jour du conseil d’agglomération de Montréal de ce soir par le maire de Dorval, Edgar Rouleau, « demande officiellement au gouvernement du Québec qu’une gare intermodale soit réalisée à Dorval en prolongeant l’antenne aéroportuaire du REM d’environ 700 mètres ».
Ce prolongement permettrait de fusionner « les gares de trains de banlieue de la ligne Vaudreuil-Hudson, opérés par exo, des services ferroviaires interurbains opérés par Via Rail, le terminus d’autobus opéré par la Société de transport de Montréal, et une station de navettes électriques autonomes opérées par le Réseau express métropolitain de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ Infra) ».
Cette municipalité de 20 000 habitants, qui n’a jamais digéré sa mise à l’écart du plus important projet de transports collectifs de Montréal depuis la construction du métro, a convoqué ce matin une conférence de presse où seront dévoilés « de nouveaux éléments » en appui à sa demande de prolonger le REM.
Une source de La Presse a affirmé qu’on devait notamment rendre publics les résultats d’une étude de circulation et d’achalandage qui démontrerait « un impact positif majeur » si la future antenne du REM était prolongée jusqu’à la gare Dorval actuelle, beaucoup plus facile d’accès pour les résidants locaux que les installations de l’aéroport.


35 MÈTRES SOUS LE STATIONNEMENT
Coïncidence (ou pas), la société autonome qui gère l’aéroport international Trudeau, Aéroports de Montréal (ADM), annonçait hier l’attribution d’un important contrat de gérance de construction pour des projets totalisant 2,5 milliards « qui changeront définitivement le visage de YUL Aéroport international Montréal-Trudeau ». La future station souterraine du REM fait partie intégrante de ces projets.
Selon le communiqué publié hier par ADM, qui appuie la demande de prolongement de la Cité de Dorval, le projet d’ensemble, surnommé « côté ville », comprend la construction et l’aménagement souterrain de la station du REM, à 35 mètres sous le stationnement étagé actuel de l’aéroport (voir l’illustration).
Le stationnement actuel, explique Anne-Sophie Hamel, directrice aux relations médias et affaires corporatives d’ADM, sera démoli afin de permettre la construction de la station, avant d’être reconstruit par-dessus la station. Un vaste espace baptisé « YUL Transit », où convergeront les différents modes de transport (navettes, autobus, location de voiture, taxis, Uber, accès aux stationnements), sera aménagé au niveau du sol et connecté à l’aérogare.
Tous ces aménagements devraient être prêts dès 2023 pour l’inauguration de l’antenne du REM vers l’aéroport Trudeau.
À plus long terme, avec la reconstruction complète de son débarcadère actuel, aussi prévu au projet « côté ville », ADM espère multiplier par trois la capacité d’accueil de l’aéroport Trudeau en une dizaine d’années.


DES APPUIS
ADM appuie la demande de la Cité de Dorval de prolonger le REM jusqu’à la gare de Via Rail et d’exo, où se trouve aussi, à proximité, un terminus d’autobus de la STM.
« On a déjà exprimé publiquement que le prolongement demandé par la Ville est une bonne idée qui mérite certainement d’être explorée afin de favoriser l’intermodalité et les interconnexions entre les réseaux de transports collectifs », a déclaré hier Mme Hamel.
En plus d’ADM, Via Rail appuie aussi la demande de prolongement de la municipalité de Dorval. Le maire de l’arrondissement voisin de Saint-Laurent, Alan DeSousa, a fait adopter par le conseil d’arrondissement il y a déjà plus d’un mois une résolution d’appui au prolongement du REM à Dorval.
La résolution d’appui qui sera soumise ce soir au vote des représentants de la Ville de Montréal et des 18 autres villes liées de l’agglomération fait valoir que « plus de 100 000 personnes vivent près de l’aéroport ». 
Celles-ci n’auront toutefois pas accès au futur réseau de transport collectif parce qu’elles devront « passer par les installations de l’aéroport, qui ne sont pas conçues pour ce type de desserte quotidienne ».
La Cité de Dorval fait aussi valoir qu’en créant un pôle intermodal incluant le REM, les 300 passagers quotidiens de Via Rail, les 16 000 usagers quotidiens du train de banlieue de Vaudreuil-Hudson et les 25 000 personnes transitant chaque jour par le terminus de bus de la STM auront aussi accès à ce futur réseau de train électrique de 67 km, dont le coût est actuellement estimé à 6,3 milliards.
La filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec qui supervise la construction du REM, CDPQ Infra, a décliné hier une demande d’entrevue de La Presse concernant un éventuel prolongement de son tracé, en attendant la conférence de presse que tient ce matin le maire de Dorval, Edgar Rouleau.

http://plus.lapresse.ca/screens/7c8003fb-7992-437d-9740-94faca3dd042__7C___0.html?utm_medium=Ulink&utm_campaign=Internal+Share&utm_content=Screen

Je croyais qu’on était en voie simple ici… peut-être une vision du graphiste.

6965D428-17A3-4963-983C-88A3AD79CC1A.jpeg

65381E98-A1FC-4B34-B6C9-AD96BECBAB6F.jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 minutes ago, mk.ndrsn said:

Je croyais qu’on était en voie simple ici… peut-être une vision du graphiste.

6965D428-17A3-4963-983C-88A3AD79CC1A.jpeg

65381E98-A1FC-4B34-B6C9-AD96BECBAB6F.jpeg

En tunnel, pas en station.

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 minutes ago, Timothy said:

Par contre ils planifient pour que la glissade d’eau en spirale restera en voie simple -_-

 

mtlurb YUL waterslide.jpg

🤣🤣  

This has to be one of the worst renderings of anything I've ever seen...  in addition the the the rock climbing wall and water slide, they should have added something from the airport people can relate to/a point of reference. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, internationalx a dit :

🤣🤣  

This has to be one of the worst renderings of anything I've ever seen...  in addition the the the rock climbing wall and water slide, they should have added something from the airport people can relate to/a point of reference. 

Clairement inspiré par le métro de Stockholm

Capture d’écran 2019-05-16 à 12.24.26.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1170327/reseau-express-metropolitain-depot-placements-prolongement-aeroport-montreal

La pression sur la Caisse s'accentue pour relier le REM à la gare Dorval

Publié il y a 13 minutes

Radio-Canada

Après l'opposition officielle à l'hôtel de ville de Montréal au début du mois, c'est au tour du conseil d'agglomération de faire pression sur la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) afin que le Réseau express métropolitain (REM) soit prolongé de 700 mètres, ce qui permettrait de relier l'aéroport à la gare Dorval.

Le conseil, qui représente toutes les villes de l'île de Montréal, a adopté jeudi une motion en ce sens.

Le REM doit desservir l'aéroport Montréal-Trudeau en 2023, mais les plans ne prévoient pas de prolongement jusqu'à la gare voisine, où circulent déjà les trains de banlieue et de Via Rail.

« La gare multimodale Dorval et la station de gare Via Rail desservent à la fois les lignes Ottawa-Québec et Montréal-Toronto de VIA Rail, ainsi que la ligne de train de banlieue Vaudreuil-Hudson d’Exo », rappelle-t-on dans la motion.

Le conseil d’agglomération souhaite donc qu’une nouvelle gare intermodale soit construite au sud de l'aéroport Montréal-Trudeau.

Le maire de Dorval, Edgar Rouleau, et ses homologues des autres villes demandent à l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) d'évaluer le dossier. M. Rouleau est persuadé qu'il s'agit d'un oubli ou d'une erreur, puisque, dit-il, des milliers d'usagers utiliseraient le service.

« On est ici pour 700 mètres. Ça, c'est deux drives de Tiger Woods [rires]. C'est aussi proche que ça. Vous savez, le REM, c'est une occasion historique pour le transport en commun sur l'île de Montréal et on doit certainement maximiser les milliards [du] REM », a-t-il déclaré jeudi.

Plus de 3000 personnes par jour utiliseraient cette nouvelle station du REM, selon Trajectoire Québec, association qui travaille à la promotion du transport en commun. Cela permettrait de circuler rapidement et facilement entre le nord et le sud de l'aéroport, a expliqué le président de l’organisme, François Pépin.

Ottawa, qui possède la majorité des terrains visés, analyse actuellement le dossier. La Caisse, de son côté, affirme participer aux discussions et juge l'idée intéressante. Toutefois, « tout projet de prolongement doit d’abord être mandaté par les autorités compétentes » a aussi indiqué Harout Chitilian, de CDPQ Infra.

Québec dit attendre les conclusions de l'étude fédérale avant de se prononcer. « Nous nous demandons toujours pourquoi le gouvernement libéral n’a pas demandé à la CDPQ d’inclure la gare lors de la première étude », a fait savoir le ministre des Transports, François Bonnardel jeudi.

Avec les informations de Benoît Chapdelaine

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, ScarletCoral said:

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1170327/reseau-express-metropolitain-depot-placements-prolongement-aeroport-montreal

La pression sur la Caisse s'accentue pour relier le REM à la gare Dorval

Publié il y a 13 minutes

Radio-Canada

Après l'opposition officielle à l'hôtel de ville de Montréal au début du mois, c'est au tour du conseil d'agglomération de faire pression sur la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) afin que le Réseau express métropolitain (REM) soit prolongé de 700 mètres, ce qui permettrait de relier l'aéroport à la gare Dorval.

Le conseil, qui représente toutes les villes de l'île de Montréal, a adopté jeudi une motion en ce sens.

Le REM doit desservir l'aéroport Montréal-Trudeau en 2023, mais les plans ne prévoient pas de prolongement jusqu'à la gare voisine, où circulent déjà les trains de banlieue et de Via Rail.

« La gare multimodale Dorval et la station de gare Via Rail desservent à la fois les lignes Ottawa-Québec et Montréal-Toronto de VIA Rail, ainsi que la ligne de train de banlieue Vaudreuil-Hudson d’Exo », rappelle-t-on dans la motion.

Le conseil d’agglomération souhaite donc qu’une nouvelle gare intermodale soit construite au sud de l'aéroport Montréal-Trudeau.

Le maire de Dorval, Edgar Rouleau, et ses homologues des autres villes demandent à l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) d'évaluer le dossier. M. Rouleau est persuadé qu'il s'agit d'un oubli ou d'une erreur, puisque, dit-il, des milliers d'usagers utiliseraient le service.

« On est ici pour 700 mètres. Ça, c'est deux drives de Tiger Woods [rires]. C'est aussi proche que ça. Vous savez, le REM, c'est une occasion historique pour le transport en commun sur l'île de Montréal et on doit certainement maximiser les milliards [du] REM », a-t-il déclaré jeudi.

Plus de 3000 personnes par jour utiliseraient cette nouvelle station du REM, selon Trajectoire Québec, association qui travaille à la promotion du transport en commun. Cela permettrait de circuler rapidement et facilement entre le nord et le sud de l'aéroport, a expliqué le président de l’organisme, François Pépin.

Ottawa, qui possède la majorité des terrains visés, analyse actuellement le dossier. La Caisse, de son côté, affirme participer aux discussions et juge l'idée intéressante. Toutefois, « tout projet de prolongement doit d’abord être mandaté par les autorités compétentes » a aussi indiqué Harout Chitilian, de CDPQ Infra.

Québec dit attendre les conclusions de l'étude fédérale avant de se prononcer. « Nous nous demandons toujours pourquoi le gouvernement libéral n’a pas demandé à la CDPQ d’inclure la gare lors de la première étude », a fait savoir le ministre des Transports, François Bonnardel jeudi.

Avec les informations de Benoît Chapdelaine

Est-ce qu’un membre pourrai illustré sur google maps le parcours de 700m? Merci. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, ScarletCoral a dit :

Titre sensationaliste. La pression n'est-elle pas à Ottawa, suivie de Québec?

Garantie le financement et le rendement, et je ne vois pas la Caisse vraiment refuser de relier jusqu'à Nunavut... IE: c'est pas elle qui décide à ce point-ci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.