Jump to content

montréal REM de l'Est (ligne B) - Discussion générale


Recommended Posts

Pinned posts
  • 1 year later...
5 hours ago, reecemartin said:

Lol, the suggestion that we would be able to through run intercity trains onto the Montreal Metro is not happening so that has plenty of legs. You can run trains through tunnels in the city center absolutely, but wouldn't work on the metro for numerous reasons.

You have either misunderstood what I was saying or don't understand the subject sufficiently. "Multiple layers of public transport" does not necessarily mean running on the same track. It certain can, and there are numerous exemples of this worldwide, but that is not what I was suggesting in that specific post. To be had, our rubber tire metro is probably not compatible with such a scheme. The REM might be, but only if the elevated structures were built to a sufficient standard. The natural conclusion is that is not what I was suggesting with my previous intervention. 

What I did suggest is that we need to be looking at "making better use of existing infrastructure". The main suggestion of that intervention was to run all day trains on the EXO network, like GO does on all but 2 of its lines. I also suggested that small incremental improvement to the EXO network would go a long way reducing the strain on other transport infrastructure.

Just to be clear on what multiple layers of transport network means, the car centric analog is:

  1. Local street (slow speeds, numerous intersections, narrow right of way, low throughput, built for local businesses and home owners)
  2. Collector roads  (similar to local streets, connects local streets together, medium throughput)
  3. Main thoroughfares / Boulevards (few intersections, wide right of way, medium to high throughput, built to facilitate movement within a city, limited number of driveways / parking entrances)
  4. Provincial / state roads (few intersections, high speed, may have homes or businesses along the right of way, handles long distance travel in areas not served by a highway)
  5. Highways (no intersections, high speed, very wide right of way, high throughput, built for intercity travel, no homes, businesses or driveways)

A similar hierarchy exist on public transit networks for similar reasons. If you are going from one side of the town to the other side, rather then staying on local streets, it is probably better to get onto a boulevard or a highway as it will get you there faster.

A similar hierarchy for public transport would look something like this:

  1. Bus (local service)
  2. Busway / Tramway (local service for dense neighbourhood, or lines with a heavy usage)
  3. Metro (high capacity, regular service)
  4. REM (high capacity, longer distance between stations)
  5. EXO (serves the immediate suburbs)
  6. VIA Rail (intercity trains)
  7. HFR (High Speed, point A to B with very few stops)

Implied in this hierarchy is that the user might need to interchange between one mode to another in order to get to and from his destination.

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Rocco a dit :

Il va avoir une entrée de tunnel ici. Et la rue où je me tiens sera fermée à jamais. 

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

On voit bien que tu fais référence à la rue Jeanne-Mance.  Esthétiquement, ça risque de ne pas être très beau.  Mais en ce qui a trait aux déplacements dans l'axe nord-sud, il me semble que l'impact serait insignifiant, car au sud du boulevard René-Lévesque, la rue Jeanne-Mance est étroite  --une seule voie de circulation, à sens unique.

Ceci dit, je suis encore loin d'être convaincu que cette option soit retenue.  

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Il y a 10 heures, mk.ndrsn a dit :

Théories sur le nouvel emplacement de la station? (si le segment dans Mercier reste encore sur Sherbrooke et n'est pas déplacé sur Souligny) 

Je dirais coin Sherbrooke et Des Ormeaux.  Il y a un PFK qui semble avoir fermé (il faudra bien décontaminer le terrain…) avec un stationnement assez gros.  Des Ormeaux est une rue importante dans ce secteur (elle se rend de l'autoroute 40 jusqu'à Notre-Dame), et un circuit d'autobus y passe.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By ChrisDVD
      Réseau express métropolitain (REM) phase 1

      26 stations / 67 km
      Liens utiles :
      http://www.rem.info/ http://www.nouvlr.com/ https://surlesrails.ca/ https://www.devisubox.com/dv/dv.php5?pgl=Project/interface&dv_pjv_sPjvName=Reseau Express Metropolitain https://www.youtube.com/channel/UCRulWJrtFo8KNxr-2FgILhQ https://twitter.com/REMgrandmtl https://www.instagram.com/rem_metro/ https://www.facebook.com/REMgrandmtl/
      TRAINS
      Voiture de type métro léger, électrique Flotte de 212 voitures Alstom Metropolis Rame de 4 voitures en heure de pointe; rame de 2 voitures en hors pointe Capacité de 150 passagers par voiture (assis et debout) Configuration entre deux voitures de type "boa" Alimentation électrique par caténaire Systèmes et conduite automatisée des trains Vitesse maximale de 100 km/h STATIONS / GARES
      Quais d'environ 80 m de long Portes palières sur les quais Accessibles à pied, vélo, par autobus et en voiture Accès universel Ascenseurs, escaliers mécaniques et supports à vélo Wi-Fi offert sur toute la ligne Préposés circulant dans les rames et stations pour information et contrôle ---
      Fil de discussion pour les prolongements hypothétiques:
      https://mtlurb.com/index.php?/topic/15107-rem-expansion-future/
       
       
       
    • By mtlurb
      https://pq.org/deblocage/
       
      EXCLUSIF Publié le 20 mars 2018 à 05h00 | Mis à jour à 06h08
      Un gouvernement péquiste enverrait le REM sur une voie de garage
      Le Réseau express métropolitain (REM) de la Caisse de dépôt et placement du Québec devrait coûter près de 6 milliards $.
      PHOTO FOURNIE PAR LA CDPQ
      DENIS LESSARD
      La Presse (Québec) Porté au pouvoir, un gouvernement du Parti québécois (PQ) mettrait pour l'essentiel au rancart le projet de Réseau express métropolitain (REM) de la Caisse de dépôt et placement du Québec. En lieu et place, le gouvernement Lisée proposerait un réseau de tramways, plus modeste et moins coûteux, et s'appuierait davantage sur les trains de banlieue et le métro.
      Le chef du PQ, Jean-François Lisée, doit, ce matin, annoncer la stratégie de son parti en matière de «mobilité pour Montréal», dans une conférence de presse depuis son bureau de chef de l'opposition à la Place Ville Marie.
      À l'interne, des élus péquistes sont surpris de la rapidité de cette annonce. Mercredi dernier, les députés avaient eu une première présentation au caucus hebdomadaire. La réunion s'était prolongée pour les élus de Montréal et du 450. À la différence du REM, le projet mis de l'avant par le PQ déborde largement l'île de Montréal pour rejoindre davantage les électeurs du 450, essentiels pour les prochaines élections générales.
      Depuis des mois, les interventions du PQ à l'Assemblée nationale sont invariablement opposées au projet de la Caisse de dépôt. Mais les stratèges de Jean-François Lisée en conserveraient un élément, indiquaient des sources péquistes hier. Le changement de cap sera l'occasion d'imposer une balise qui fait cruellement défaut au projet actuel : le matériel roulant devrait comporter au moins 25% de contenu provenant du pays. Le REM ne prévoit aucune règle quant au contenu canadien ou québécois. Une décision prise pour avoir accès aux appels d'offres internationaux, avait soutenu la Caisse.
       
      Annoncé vendredi, le projet de tramway de l'administration Labeaume, à Québec, promet déjà 25% de contenu canadien, et le PQ avait publiquement dit que cela était plein de bon sens, confie-t-on.
      Une position qui fait jaser
      Dans le milieu des affaires de Montréal, en coulisses, la position du PQ faisait déjà jaser hier. Il faut s'attendre à ce que les groupes patronaux, unanimement favorables au REM, montent vite au créneau pour défendre le projet de la Caisse. Aussi, a relevé un des intervenants du patronat, les contrats sont déjà alloués, et les expropriations ont débuté. L'abandon du projet, ne serait-ce qu'en partie, suppose de très lourdes pénalités.
      On ne s'attend pas à un tracé précis ce matin, mais on devrait avancer un coût, qui devrait être en deçà de la barre des 6 milliards de dollars du REM actuel. Du côté des trains de banlieue surtout, on s'appuie sur un réseau existant.
      Avec son projet étonnant, le PQ veut, à l'évidence, se démarquer des autres partis, adopter une position qui le distinguera clairement dans l'esprit des électeurs.
      La position du PQ n'est qu'un pas de plus vers l'opposition systématique du parti envers le projet de la Caisse de dépôt. Il y a un an, le parti avait tenté, en vain, de convaincre le gouvernement d'accepter la tenue d'une commission parlementaire sur le projet. Pour le PQ, les frais de fonctionnement du REM et l'obligation de rendement de la Caisse de dépôt rendent inaccessible la rentabilité, à moins de lourdes subventions gouvernementales. Pour Jean-François Lisée, le manque de transparence du gouvernement devrait faire craindre le pire aux contribuables.
      D'ailleurs, l'opposition péquiste avait fait valoir que le REM rendrait nécessaire une hausse de taxe foncière dans plusieurs villes de la couronne.
      Pour élaborer sa position, le PQ a aussi échangé avec les dirigeants de Trainsparence, une organisation opposée au REM et vouée au développement durable en transports collectifs. L'un d'eux, Jean-François Lefebvre, a repoussé jusqu'à cet après-midi ses commentaires. «Je ne peux rien commenter pour l'instant. Il y a des propositions qu'on fait depuis des mois, qui circulent», se contente de dire le chargé de cours en études urbaines de l'UQAM.
    • By Nameless_1
      La Ville de Montréal dévoile sa programmation hivernale
      26 novembre 2020 | mise à jour le: 26 novembre 2020 à 17:14 temps de lecture: 5 minutesPar:  Zacharie GoudreaultMétro

      De nouvelles places publiques, des sentiers mieux entretenus dans les parcs, des patinoires: la Ville de Montréal a présenté jeudi sa programmation hivernale. Elle espère ainsi inciter les Montréalais à «bouger en sécurité» au cours des prochains mois, tout en stimulant l’achat local.
      La pandémie, combinée aux journées plus courtes et grises qui marquent l’arrivée de l’hiver, ont affecté le moral des citoyens, constate la mairesse de Montréal, Valérie Plante.
      «Il y a cette fatigue qui s’installe et qui est plus difficile pour certaines personnes. C’est un climat qui est assez anxiogène», a-t-elle souligné jeudi après-midi lors d’une conférence de presse à l’hôtel de ville. Elle a alors présenté la programmation hivernale 2020-2021 de la Ville de Montréal.
      ...
      Des stations hivernales
      Ce plan prévoit notamment l’aménagement de 25 stations hivernales dans 17 arrondissements de la métropole au cours des prochaines semaines. Celles-ci prendront forme près d’artères commerciales, voire sur celles-ci, afin d’inciter les Montréalais à aller faire leurs emplettes dans les commerces locaux. Ces petites places publiques seront lumineuses afin d’attirer le regard.
      ...
      Pas pour se réchauffer
      Afin d’éviter que ces petites places publiques deviennent des lieux de rassemblements, aucune programmation d’activités culturelles ou ludiques ne sera mise en place pour ces lieux. Par ailleurs, les stations hivernales ne seront pas chauffées.
      ...
      Plus d’activités dans les grands parcs
      Le programme prévoit par ailleurs la création de nouvelles patinoires, dont une au square Cabot et une seconde au parc Jean-Drapeau. Ce dernier accueillera également une glissade, de même que de nouveaux kilomètres de sentiers pédestres et d’autres dédiés aux fat bike et au ski de fond, entre autres.
      Par ailleurs, bien que la Fête des neiges n’aura pas lieu cette année au parc Jean-Drapeau, plusieurs activités gratuites y seront offertes à partir du 19 décembre, assure la Ville. Cette programmation proposera notamment la découverte d’un sentier historique en raquettes et une exposition extérieure baptisée «Océans».
      ...
      Contrôler l’achalandage
      La Ville entend d’ailleurs s’assurer de surveiller les grands parcs cet hiver pour en limiter l’achalandage. Cet été, l’administration municipale a notamment dû fermer le stationnement du parc du Mont-Royal à plusieurs reprises parce que trop de personnes s’y sont rendues les jours de beau temps.
      «Il y a le mont Royal, mais il y a d’autres endroits. C’est ce que je veux dire aux Montréalais.» -Valérie Plante, mairesse de Montréal
      https://journalmetro.com/actualites/montreal/2583376/la-ville-de-montreal-devoile-sa-programmation-hivernale/
       
    • By IluvMTL
      http://www.vieux.montreal.qc.ca/accueil.htm
      [
       
      Visite éclair Grand tour en 150 images Des siècles d'histoire Plan lumière Découverte de la fortification de Montréal Trois courts métrages : L'archéologie montréalaise en vedette sur You Tube
       
      Musées, attraits et espaces publics Vieux-Port de Montréal Calendrier des activités et expositions
       
      Carte officielle et circuit lumière Cartes, localisation et accès Informations touristiques Autobus 715 – Vieux-Montréal / Vieux-Port / Centre-Ville Hôtels et auberges Shopping et divertissement Carte des stationnements
      dans le Vieux-Montréal et environs Carte pour les autobus touristiques  
      Galerie de photos Communiqués  
      Guide pour la réalisation de travaux Portrait socio-économique Sondage auprès des clientèles Le Vieux-Montréal en calèche :
      manuel de formation pour les cochers  
       
      Projet de plan de protection et de mise en valeur
      du Vieux-Montréal Réaménagement de la place d'Armes 2009-2012 Vision Vieux-Montréal 2017 La Table de concertation du Vieux-Montréal, une interface efficace Imaginer la place d'Armes Plaque tournante montréalaise Déclaration de Montréal lors de la 8e Conférence mondiale des villes historiques Site de la Ville de Montréal sur le patrimoine architectural Aménagement du square des Frères-Charon Entente sur le développement culturel
      de Montréal Sites internet complémentaires  
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value