Recommended Posts

Pinned posts

Nouveau projet majeur au Quai De Lorimier!

Terrain vendu

Nouveau promoteur

2500 unités!

https://www.tvanouvelles.ca/2019/01/15/prevel-developpera-le-terrain-en-friche-voisin-du-pont-jacques-cartier?fbclid=IwAR3aVZJQm4iDAU_0i6CHzQwoBR5ZCsTEBf-Lma4r_SunucDUBMKY0jMJeZI

Prével développera le terrain en friche voisin du pont Jacques-Cartier

https://www.facebook.com/prevel.ca/

http://www.prevel.ca/fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
5 minutes ago, IluvMTL said:

Ils ne parlent pas trop fort du volet commercial. 

They will most likely have a ground floor retail space facing St-Catherine. I expect the residential proportion to be around 80%, and the office proportion to be around 20%. Nevertheless, I am hoping that they include a hotel and a larger office proportion of ca. 25-30%.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, IluvMTL a dit :

[...] Bertone, qui a vendu le terrain à Prével pour un montant non précisé, ambitionnait de faire disparaître ce terrain inoccupé [...] Bertone avait proposé au printemps 2016 un projet mixte de 500 millions $, baptisé Quais De Lorimier, qui ne verra finalement pas le jour en raison de la transaction avec Prével. 

Prével souhaite elle aussi y construire - une fois le terrain décontaminé - un projet mixte intégrant un important volet résidentiel (copropriétés, appartements en location et logements sociaux) ainsi que des espaces à bureaux.
 
Le projet [...] comprendra une place publique accessible à tous les Montréalais ainsi qu’un grand parc, dont la superficie totale équivaudra à 10 % de l’espace disponible au sol. 

En plus de disposer de ses propres commerces de proximité, le projet pourra donner un souffle nouveau au Village gai [...]

Ça semble clarifier que Bertone ne soit plus "dans la game" face à ce projet.

Le projet me semble exemplaire à moult égards: mixité sociale et d'usages, commerces de proximité, parc et place publics. Ce projet + Mach, Devimco, puis leS promoteurS du site Molson devraient ramener beaucoup de vie sur Ste-Cath, à condition qu'elle ose se réinventer non pas uniquement comme artère-phare LGBTQ+, mais bien aussi comme l'artère commerciale principale de la Cité des ondes et de l'est du centre-ville.

En échange de cette "plus-value" urbanistique, le promoteur pourrait aisément obtenir une dérogation pour construire une tour plus audacieuse, qui pourrait faire 20-25 étages pour compenser les 10+% du projet voués aux usages parc et place publics, puis les logements sociaux. Mais Prével osera-t-elle? (Je crois que la réponse se trouvera dans les opinions exprimées lors des consultations du PPU des Faubourgs.)

il y a 9 minutes, IluvMTL a dit :

Agree. With all the public servants and other projects going up in the area, a hotel would be good.

I doubt it would interest many tourists: IMHO being located on the east side of JC Bridge might be psychologically dissuasive, as it may feel "far" from downtown...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, IluvMTL a dit :

Le projet, qui n’a pas encore de nom et pour lequel aucun croquis n’est encore disponible, comprendra une place publique accessible à tous les Montréalais ainsi qu’un grand parc, dont la superficie totale équivaudra à 10 % de l’espace disponible au sol. 

Deux excellentes nouvelles, car les espaces publics favorisent les échanges et l'animation d'un quartier. Ils sont souvent des lieux qui ajoutent à l'esthétisme d'un quartier, à la convivialité et à toutes sortes de manifestions populaires. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2 minutes ago, FrancSoisD said:

Ça semble clarifier que Bertone ne soit plus "dans la game" face à ce projet.

Le projet me semble exemplaire à moult égards: mixité sociale et d'usages, commerces de proximité, parc et place publics. Ce projet + Mach, Devimco, puis leS promoteurS du site Molson devraient ramener beaucoup de vie sur Ste-Cath, à condition qu'elle ose se réinventer non pas uniquement comme artère-phare LGBTQ+, mais bien aussi comme l'artère commerciale principale de la.Cité des ondes et de l'est du centre-ville.

En échange de cette "plus-value" urbanistique, le promoteur pourrait aisément obtenir une dérogation pour construire une tour plus audacieuse, qui pourrait faire 20-25 étages pour compenser les 10+% du projet voués aux usages parc et place publics, puis les logements sociaux. Mais Prével osera-t-elle? (Je crois que la réponse se trouvera dans les opinions exprimées lors des consultations du PPU des Faubourgs.)

I don't think they will go for a building of 20-25 stories, just because that would mean that they will have to ask for a zoning change or go for a projet particulier... If they do that the city might ask them to build a school, which is needed in the area...

The 10% they are using for public space is the new rule of Ville-Marie:

pobtrans.gif

89452448.JPG

Frais de parcs

Le Règlement relatif à la cession pour fins d’établissement, de maintien et d’amélioration de parcs, de terrains de jeux et de préservation d’espaces naturels sur le territoire de la Ville de Montréal (17-055) entraine l’obligation pour un propriétaire d’un terrain vacant ou bâti de faire une contribution en argent ou en terrain ne pouvant excéder 10 % de la superficie ou de la valeur du terrain lorsqu’il veut obtenir un permis pour lotir un terrain ou bien y construire ou y transformer un bâtiment principal (ex. un projet de redéveloppement).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, FrancSoisD a dit :

I doubt it would interest many tourists: IMHO being located on the east side of JC Bridge might be psychologically dissuasive, as it may feel "far" from downtown...

 

Il faut avoir un peu de vision à cet effet : les développements des sites Molson et Radio-Canada vont venir faire un lien entre le Vieux-Montréal et le quartier Sainte-Marie. Je crois qu'un hotel à cet endroit serait tout à fait logique, surtout si l'on considère la croissance du tourisme à Montréal. Pour les touristes, ils vont plutôt remarquer en consultant une carte qu'ils se trouvent au centre de plusieurs sites touristiques : le parc olympique, l'Île Sainte-Hélène, le Vieux-Montréal et le Mont-Royal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vraiment une bonne nouvelle ce matin.  j'ai beaucoup plus confiance en Prével pour faire un développement qui répondra au besoin du quartier et qui aura la chance de vraiment se faire et avoir du succès, que le projet que Bertone avait proposé qui était complètement utopique pour le secteur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 40 minutes, fmfranck a dit :

Il faut avoir un peu de vision à cet effet : les développements des sites Molson et Radio-Canada vont venir faire un lien entre le Vieux-Montréal et le quartier Sainte-Marie. Je crois qu'un hotel à cet endroit serait tout à fait logique, surtout si l'on considère la croissance du tourisme à Montréal. Pour les touristes, ils vont plutôt remarquer en consultant une carte qu'ils se trouvent au centre de plusieurs sites touristiques : le parc olympique, l'Île Sainte-Hélène, le Vieux-Montréal et le Mont-Royal.

Trouvez-moi des touristes venant à Mtl spécifiquement pour visiter le parc olympique, voire même Espace pour la vie (jardin botanique et insectarium, planétarium), surtout alors que le biodôme est fermé pour rénos?

Autrement, ce site est excentré pour les 3 autres attractions que vous mentionnez, et qui sont plus intéressantes à visiter en TC, vélo / Bixi ou à pied si l'on ne désirait pas dépenser jusqu'à plusieurs dizaines de $$ en stationnement. Les sites de Mach / Devimco et Molson me semblent amplement plus appropriés pour un usage hôtelier... à moins que l'arrondissement ne s'offusque guère d'une possible apparition d'un "hôtel cheap" à l'est du pont (dans le genre de l'hôtel situé sur Guy au sud de R-L...)?

il y a 35 minutes, alainmtl a dit :

Vraiment une bonne nouvelle ce matin.  j'ai beaucoup plus confiance en Prével pour faire un développement qui répondra au besoin du quartier et qui aura la chance de vraiment se faire et avoir du succès, que le projet que Bertone avait proposé qui était complètement utopique pour le secteur.

+ 100.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

https://www.newswire.ca/fr/news-releases/prevel-developpera-le-site-compris-entre-le-boulevard-rene-levesque-la-rue-sainte-catherine-la-rue-parthenais-et-l-avenue-de-lorimier-815339455.html

Prével développera le site compris entre le boulevard René-Lévesque, la rue Sainte-Catherine, la rue Parthenais et l'avenue De Lorimier English

NOUVELLES FOURNIES PAR

 
Groupe Prével 

Janv 15, 2019, 09:53 ET

 


MONTRÉAL, le 15 janv. 2019 /CNW Telbec/ - Prével annonce que l'entreprise développera l'important site Montréalais compris entre le boulevard René-Lévesque, la rue Sainte-Catherine, la rue Parthenais et l'avenue De Lorimier. 

Reconnu pour placer, au cœur de sa mission depuis quatre décennies, la métropole, les Montréalais, l'accès à la propriété, le patrimoine bâti et la responsabilité sociale, Prével proposera un projet mixte, inclusif et durable. Celui-ci s'intégrera de façon harmonieuse à la trame urbaine existante et au sein duquel l'esprit de communauté, les espaces publics et verts, ainsi que le transport actif et sécuritaire seront de véritables piliers.  

En collaboration avec la Ville de Montréal et les parties prenantes, une planification rigoureuse s'amorce et les prochaines étapes seront annoncées sous peu. 

À propos de Prével

Entreprise familiale fondée en 1978 et comptant plus d'une centaine d'employés, l'histoire de Prével est marquée par une vision, l'innovation, un amour profond pour Montréal, une véritable mission de protéger l'accès à la propriété et de contrer l'étalement urbain ainsi que le désir de léguer, constamment, un patrimoine bâti favorisant la mixité. Plus important développeur immobilier résidentiel Montréalais, Prével est à la source de projets, de milieux revitalisés et de plus de 11 000 unités d'habitation qui lui ont valu une multitude de prix, dont celui du Gouverneur général du Canada. www.prevel.ca

SOURCE Groupe Prével

rt.gif?NewsItemId=C3667&Transmission_Id=

Renseignements: et demande d'entrevue : Sabrina Duguay, [email protected], 514-843-2390

Related Links

http://www.prevel.ca

Dans le communiqué ci-haut:

Quote

En collaboration avec la Ville de Montréal et les parties prenantes, une planification rigoureuse s'amorce et les prochaines étapes seront annoncées sous peu. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Contenu similaire

    • Par IluvMTL
      Quelle est votre préférence d'appellation pour le secteur en plein de développement au sud du boul. Rene-Levesque de chaque côté du pont Jacques-Cartier  (entre la rue Frontenac et la rue Amherst)?
      Pensez à un nom représentatif qui reunierait les secteurs.
    • Par IluvMTL
      https://www.ledevoir.com/culture/547819/le-monastere-ouvre-un-cabaret-de-cirque-dans-une-eglise
      http://le-monastere.ca/
      Le Monastère ouvre un cabaret de cirque dans une église
      [Culture]
      Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Jeudi et vendredi, les trapézistes Shannon Gélinas (sur cette photo) et Evelyne Paquin-Lanthier se produiront à l’église anglicane St. Jax, s’entortillant dans un long tissu blanc devant des vitraux emblématiques.
      Caroline Montpetit
      14 février 2019
      Culture
      Evelyne Paquin-Lanthier s’élance du haut du plafond de bois de l’église anglicane St. Jax, s’entortille dans un long tissu blanc et atterrit au sol avant de remonter par le même chemin, devant un vitrail illustrant l’Ascension. Bienvenue au Monastère, cet organisme sans but lucratif qui s’est donné pour mission de tenir des cabarets de cirque à Montréal. Depuis peu, c’est dans la vieille église montréalaise de St. Jax, rue Sainte-Catherine, que l’organisme a élu domicile.
      Rosalie Beauchamp et Guillaume Blais, les deux fondateurs du Monastère, sont tous deux issus du milieu du cirque. Après avoir bourlingué à travers le monde, ils ont senti le besoin d’offrir une scène aux artistes de cirque québécois. Ceux-ci sont invités à y présenter leurs propres créations.
      Les cabarets se succéderont au rythme d’une dizaine par année, et seront présentés par un maître de cérémonie. Jeudi et vendredi, les 14 et 15 février, on pourra notamment y voir le duo des trapézistes Evelyne Paquin-Lanthier et Shannon Gélinas. On pourra aussi y voir en première montréalaise le duo de sangles de Guillaume Paquin et Nicole Faubert, qu’ils viennent de présenter au Festival mondial du cirque de demain, à Paris. Cette semaine, c’est Joe de Paul qui sera maître de cérémonie. « C’est l’un des meilleurs clowns de Montréal », dit Guillaume Blais.
      « Montréal est qualifiée de capitale du cirque, mais il n’y a aucun artiste qui travaille ici. Les gens viennent se former ici, mais personne ne présente ses oeuvres. Même pour les grosses compagnies, 90 % du marché est à l’international », dit Guillaume Blais. « Les artistes ont créé des numéros qu’on considère comme des oeuvres d’art », dit Rosalie Beauchamp. Les cabarets du Monastère leur permettent de les présenter à l’état pur.
       Ils veulent démontrer comment on peut ramener les gens dans les églises, à travers l’art entre autres
      — Rosalie Beauchamp
      Mais c’est vraiment le lieu qui donne toute sa particularité à cette nouvelle édition du cabaret du Monastère. L’église de style néogothique St. Jax a été inaugurée en 1864 sous le nom de Saint-James the Apostle. À l’époque, elle était située au milieu d’un champ. Comme la plupart des églises du Québec, depuis quelques années, elle a vu le nombre de ses fidèles baisser. Plutôt que de fermer ses portes, elle a décidé de diversifier ses activités.
      « Il y a encore une messe qui est célébrée tous les dimanches », dit Rosalie Beauchamp. L’église a cependant évacué les bancs d’église de son sanctuaire pour faire place à des chaises, qui peuvent être déplacées lors de la tenue de spectacles. En fait, les bancs d’église ont même servi à la construction d’un bar, où on servira des alcools locaux lors de la tenue des cabarets du Monastère.
      « C’est encore une église fonctionnelle, dit Guillaume Blais. Mais la réalité des églises d’aujourd’hui, c’est qu’elles ne sont pas pleines et qu’il y a des coûts d’entretien. Donc plutôt que de fermer l’église et de la vendre pour que cela devienne des condos, ils ont décidé de ramener des gens de la communauté ici, par l’entremise de projets artistiques sans but religieux. »
      « Ils veulent démontrer comment on peut ramener les gens dans les églises, à travers l’art, entre autres. C’est un projet-pilote de leur côté aussi », dit Rosalie Beauchamp.
      Les deux artistes circassiens avaient d’abord eu l’idée de présenter des spectacles dans une autre église, rue Jarry, abandonnée puis démolie depuis. Ils ont présenté l’an dernier quelques éditions de leurs cabarets au Théâtre Plaza, rue Saint-Hubert, avant de s’installer pour de bon à l’église St. Jax.
      L’aménagement d’une scène de cirque en pleine église a nécessité de nombreux travaux. « Il a fallu faire venir des ingénieurs », pour assurer la transformation des lieux, dit Guillaume Blais.
      Le Monastère
      Cabaret de cirque, 14 et 15 février, église St. Jax, Montréal
       
    • Par Feanaro
      Carré Saint-Laurent